Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre avec les responsables et les fonctionnaires du régime islamique Version imprimable
18/08/2010

 Faisant allusion à la faiblesse des ennemis de l'Iran et à l'accélération du rythme des progrès et du développement dans le pays, le Leader de la Révolution islamique a souligné que, même si le front des opposants à la République islamique prétend faussement « représenter la communauté internationale », ce qui est un gros mensonge d'ailleurs, « le régime sioniste et les États-Unis constituaient l'axe principal de cette coalition contre l'Iran ».
Dans un discours prononcé lors d'une rencontre avec les responsables du régime islamique, précisant les raisons de la faiblesse des ennemis et leur perte d'influence, le Guide suprême a souligné que le régime sioniste et les États-Unis ne jouissaient d'aucun soutien populaire dans le monde.
Le Guide suprême a ajouté: «Le fait que les gens, dans le monde, haïssent les Etats-Unis et le régime sioniste, le fait que ces deux régimes aient échoué militairement en Irak, en Afghanistan et en Palestine ces dernières années, leur lourde récession économique, leurs échecs politiques au Proche-Orient, en Syrie, au Liban et en Palestine, et le fait que les usa soit confrontés à un dilemme quant à la poursuite de l'occupation ou le retrait de leurs forces, en Irak et en Afghanistan, sont les signes du déclin du front ennemi».
L'ayatollah Khamenei a rappelé le prestige sans précédent dont jouit la République islamique d'Iran dans les nations musulmanes et l'accueil exceptionnel et chaleureux que celles-ci ont réservé aux responsables iraniens ces trente dernières années. Il a ensuite souligné que la nation iranienne, grâce à une politique réussie au Moyen-Orient et dans le monde, était pleine d'espoir pour l'avenir et continuera sa marche en avant. « Cela prouve l'avancée de la République islamique d'Iran », a-t-il souligné.
Décrivant les plans des opposants, l'ayatollah Khamenei a déclaré que, malgré leurs pressions économiques et leurs menaces militaires contre l'Iran, en dépit de leurs intimidations politiques et de leurs incitations aux troubles à l'intérieur, et l'imposition de sanctions et de résolutions contre l'Iran, les Américains affirmaient « qu'ils étaient toujours prêts pour des négociations ».
Le Guide suprême a ajouté : "Cela n'est pas nouveau, bien sûr. Dans le passé, ils l'avaient aussi affirmé mais nous rejetons des négociations à l'ombre de menaces militaires et d'intimidations. Bien sûr, nous avons eu des négociations avec les Américains sur deux questions concernant l'Irak et ce qu'ils avaient qualifié de « question de sécurité importante », mais ces expérience ont prouvé que, quand les Américains manquent d'arguments et de raisonnements logiques, ils recourent à la coercition, à l'intimidation et à la suspension unilatérale des négociations ".
Passant à la question nucléaire, le Leader de la Révolution islamique a souligné que c'était le droit naturel et légitime de la nation iranienne d'avoir accès au cycle complet de fabrication de combustible, tout en soulignant que les responsables iraniens et la nation iranienne ne renonceront jamais à ce droit légitime.
Il a ajouté: "Si Dieu le veut, avec la construction de nouvelles centrales nucléaires et la fabrication locale du combustible nécessaire pour ces centrales, nous ferons respecter ce droit naturel et légitime.
Au sujet des menaces militaires américaines contre l'Iran, l'Ayatollah Khamenei a déclaré qu'il était très peu probable qu'ils agissent avec une telle stupidité, mais que tout le monde devait savoir que, s'ils réalisaient effectivement ces menaces, la réponse de la nation iranienne ne limiterait pas à la région et sera beaucoup plus vaste.

 
< Précédent   Suivant >

^