Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Des milliers d'étudiants ont rencontré le Guide suprême Version imprimable
22/08/2010
 Lors d'une réunion avec des milliers d'étudiants, le Leader de la Révolution islamique, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, a souligné que le mouvement estudiantin ne devait pas considérer l'opposition aux organismes gouvernementaux comme obligatoire mais plutôt poser les justes questions et exiger des réponses correctes des responsables.
L'Ayatollah Khamenei a ajouté que ses points de vue et ses positions étaient présentées de manière directe et explicite, car il n'était ni juste ni autorisé que le Leader ait des positions qui ne soient pas de cet ordre.
Ailleurs dans ses remarques, l'Ayatollah Khamenei a souligné que la production culturelle exigeait du temps et des infrastructures idéologiques qui malheureusement, n'ont pas été préparées et ont même souffert sous certains gouvernements.
Insistant sur la présence fructueuse des étudiants dans les organisations non gouvernementales et universitaires des autres pays pour l'exportation des messages et des idées de la Révolution islamique, le Guide suprême a ajouté qu'il était possible de faire beaucoup de choses dans le domaine des relations avec les autres peuples mais qu'il valait mieux que les activités des étudiants soient planifiées.
Il a également évoqué la fuite des cerveaux en précisant que ce phénomène est parfois le résultat de certains comportements dans le pays mais se produit généralement à cause des promesses de l'étranger qui ont quelquefois des motivations hostiles à la République islamique. L'Ayatollah Khamenei a fait remarquer que les motivations religieuses et divines peuvent encourager le retour des élites scientifiques et que certains sont effectivement revenus pour servir leur pays.
En réponse aux remarques d'un étudiant qui critiquait le comportement de certains collègues du Président Mahmoud Ahmadinejad, l'Ayatollah Khamenei a dit: «Je ne porte aucun jugement à ce sujet, il se peut que ces critiques soient justes mais il faut prendre soin de ne pas faire passer les questions secondaires avant les questions primordiales et décisives»
Le leader de la Révolution islamique a qualifié de « nécessaire » la capacité d'analyser et d'adopter une position sur les questions importantes du pays, pour les étudiants, et a souligné que les étudiants devaient prendre position et analyser les différentes questions qui concernent l'avenir du pays comme la déclaration de Téhéran (entre l'Iran la Turquie et le Brésil ndt), la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU et les sanctions unilatérales américaines et européennes contre l'Iran.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné également que les ennemis de la nation iranienne étaient en perte de vitesse alors que l'Iran avançait vers les sommets de la gloire : "En dépit de tous les complots des ennemis, cette nation a toujours progressé au cours des 32 dernières années, et grâce à la foi en Dieu, l'indépendance et sa ferme volonté, elle poursuivra cette voie glorieuse", a déclaré l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei.
Avant le discours du Guide suprême, douze représentants de différents groupes d'étudiants ont partagé avec l'Ayatollah Khamenei, leurs points de vue sur les questions scientifiques, universitaires, culturelles, sociales, politiques et économiques.
 
< Précédent   Suivant >

^