Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême a reçu le président Ahmadinejad et les membres de son cabinet Version imprimable
30/08/2010

 L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a rencontré ce soir le Président Mahmoud Ahmadinejad et les membres du cabinet, à l'occasion de la Semaine consacré au gouvernement.
Le Guide suprême a déclaré qu'il était nécessaire pour le gouvernement de préserver ses orientations essentielles comme l'attachement aux valeurs, l'instauration de la justice, le mode de vie simple, le rejet des privilèges, la constance des efforts et sa lutte contre les puissances arrogantes. Il a ajouté que le gouvernement devait accorder plus d'attention au Plan stratégique vicennal et faciliter la vie quotidienne du peuple.
Lors de cette réunion organisée en commémoration du martyre de Rajaï et de Bahonar, l'Ayatollah Khamenei a déclaré que les martyrs Rajaï et Bahonar étaient des symboles d'efforts et d'engagement aux valeurs et aux principes.
Son Eminence a évoqué la fitna planifiée l'année dernière, et a ajouté: «Cette fitna a beaucoup nui à notre progrès national et au cours des événements dans le pays, et a renforcé le moral des ennemis. Mais la nation et le gouvernement ont poursuivi leur chemin grâce à leur foi, leur confiance en soi et leur résistance. Par la grâce d'Allah, le gouvernement a fait beaucoup de progrès et cela est une manifestation de leur engagement vis-à-vis des orientations des martyrs Rajaï et Bahonar. "
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que le secret des progrès de l'administration est qu'elle était fière de son engagement vis-à-vis des slogans de la Révolution. S'adressant au président Ahmadinejad et aux membres de son cabinet, il a ajouté: «Vous êtes bien vus par les gens à cause de vos slogans sur l'instauration de la justice, votre respect de la religion et votre lutte contre les puissances arrogantes. Vous devez faire des efforts sérieux et déterminés pour préserver ces orientations."
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que faciliter la vie de la population était une des orientations essentielles de l'administration et a ajouté : «Cette question importante doit être au centre de votre attention pour le développement du niveau de vie, du confort et de la sécurité"
Son Eminence a déclaré qu'il était nécessaire que le gouvernement tienne compte du Plan stratégique vicennal : «Vingt ans ont été esquissés dans ce plan stratégique qui a été conçu en fonction des réalités. Ce plan doit être pris en considération quelles que soient les conditions"
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que cinq ans s'étaient écoulés depuis le début de l'application de ce plan et que nous devions envisager sérieusement ce qui a été accompli jusqu'à présent et agir de manière à ce que les objectifs précisés dans le Plan stratégique, soient atteints dans ses différentes étapes».
Son Eminence a rappelé: «Si nous ne prêtons pas attention à ce plan important dans les dix années à venir, il ne sera plus possible de réaliser les objectifs précisés à temps. Par conséquent, le gouvernement doit désigner des personnes chargées de vérifier si des progrès suffisants sont réalisés dans les délais prévus ou non "
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que l'intérêt pour le slogan de la quatrième décennie de la Révolution islamique qui est «La décennie du progrès et de la justice», doit être un autre souci de l'administration et a ajouté: "Durant les deux années qui se sont écoulées depuis le début de la quatrième décennie, des efforts louables ont été déployés pour progresser mais il est nécessaire de préciser des normes claires pour déterminer dans quelle mesure le slogan de la justice a été réalisé dans les différents domaines économiques, sociaux, éducatifs et culturels "
Le Guide suprême de la Révolution islamique a également fait référence à l'attention aux plans quinquennaux et déclaré que le cinquième plan quinquennal était actuellement à l'étude au Majlis. Il a exprimé l'espoir que ce plan pourra être correctement formulé et approuvé, grâce à une véritable coopération entre les pouvoirs législatifs et exécutifs.
Le Leader de la Révolution a déclaré qu'il était nécessaire que le Majlis évite des changements essentiels dans le plan quinquennal présenté par le gouvernement, et opte pour une vision d'ensemble de ce plan. "De même, l'administration ne doit pas penser que le plan qu'elle a préparé ne peut être ni critiqué ni modifié", a ajouté son excellence.
L'Ayatollah Khamenei a évoqué les points satisfaisants évoqués par le Président Ahmadinejad sur les mesures économiques du gouvernement et a conseillé de poursuivre toutes les parties du plan de réforme économique : «En plus du plan de redistribution des subventions, les autres parties du plan de réforme économique liées au système bancaire national et à d'autres domaines, doivent être poursuivies et appliquées avec détermination ", a-t-il dit.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré qu'il était important de prêter attention aux domaines économiques de grande envergure et a souligné que davantage d'efforts devaient être envisagés pour la croissance de la production prévue dans le plan stratégique, et l'accroissement des investissements nationaux et internationaux dans le pays.
Son Eminence a exigé du gouvernement qu'il prête une attention particulière et constante à la question de l'emploi et a ajouté que l'amélioration de la productivité était nécessaire pour le progrès économique du pays.
L'Ayatollah Khamenei a répété qu'il était nécessaire d'examiner attentivement les mesures prises dans l'application des politiques concernant l'article 44 de la Constitution. Il a ajouté: «L'objectif de l'article 44 de la Constitution est que le peuple et le secteur privé investissent et prennent en main la gestion du secteur économique. Le gouvernement doit accorder une attention complète à l'esprit de cet article, formuler des politiques et exercer une surveillance sur l'application des politiques mentionnées dans l'Article »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné l'incapacité du secteur privé à faire des investissements à grande échelle dans certains secteurs et a déclaré: «Les programmes du gouvernement et les mesures doivent être tels qu'ils permettent aussi au secteur privé de participer aux grands investissements"
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que l'application de l'Article 44 de la Constitution était une tâche à moyen et à long terme, et a ajouté: «Si ce travail est accompli, ce sera un atout majeur pour l'économie du pays »
Dans une autre partie de son discours, l'Ayatollah Khamenei a souligné le rôle important du cabinet présidentiel dans la définition des responsabilités de la population et des fonctionnaires, et a déclaré que tous les ministres jouaient un rôle influent dans les décisions prises par le gouvernement et devaient prendre part activement aux discussions afin que les législations soient bien élaborées, modifiées et complétées.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les organisations nationales devaient s'entraider pour faire progresser le pays, et a critiqué le fait qu'elles manifestent publiquement des désaccords qui sont d'ailleurs très naturels : "Ces questions doivent être réglées dans les réunions du cabinet et les désaccords doivent être réduits au maximum", a-t-il dit.
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que les responsables devaient éviter la répétition des taches dans différents domaines comme la politique étrangère, et a déclaré que la confiance aux ministres, dans les limites de leurs fonctions, faisait partie d'une bonne gestion gouvernementale.
Son Eminence a recommandé aux membres du cabinet d'être plus ouverts à la critique.
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que les activités diplomatiques du gouvernement étaient louables et a ajouté: «L'esprit, l'orientation et le contenu de notre diplomatie sont plus importants que les activités diplomatiques »
Le Leader de la Révolution islamique a déclaré que le ministère des Affaires étrangères était responsable de la gestion, organisée et planifiée, de toutes les questions liées à la politique étrangère du pays et aux relations avec les autres pays.
À la fin de la réunion, les participants ont accompli les prières du soir sous la direction du Guide suprême et ont participé au repas de rupture du jeûne.

 
< Précédent   Suivant >

^