Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre avec des centaines de professeurs d'université et de centres d'enseignement supérieur Version imprimable
05/09/2010

 L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a rencontré dimanche soir, des centaines de professeurs d'université. Au début de cette réunion qui a duré trois heures, quatorze professeurs ont exposé leurs points de vue sur différentes questions scientifiques, culturelles, sociales, économiques et politiques.
Prenant la parole après les interventions des professeurs, l'Ayatollah Khamenei a déclaré que les universités sont le moteur des progrès du pays. Il a ajouté que la nation iranienne, si elle recherche la gloire, l'indépendance, le pouvoir et la richesse, doit renforcer ses universités.
L'Ayatollah Khamenei a insisté sur le rôle important des universités dans le renforcement du prestige et du pouvoir de la nation iranienne et a déclaré : «Notre pays a besoin d'un Djihad scientifique dans tous les domaines et tous les secteurs, et je vais suivre personnellement et de façon méticuleuse, cette question extrêmement importante».
Le Leader de la Révolution a évoqué les obstacles et les défis au progrès scientifique du pays et a ajouté: «Dans la pensée islamique, le Djihad signifie des efforts pour éliminer les obstacles et la réponse aux défis dans n'importe quel domaine. De ce point de vue islamique, notre pays a véritablement besoin d'un Djihad scientifique »
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la monopolisation de la science et des installations scientifiques, par les pays développés, étaient des obstacles au progrès du pays et a réaffirmé : «Nous devons surmonter ces obstacles grâce à un mouvement national »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que la nation iranienne avait un passé glorieux dans les domaines scientifiques, culturels et intellectuels. Il a ajouté que cet esprit scientifique et les hautes capacités intellectuelles du peuple iranien étaient deux facteurs qui pouvaient l'aider à atteindre les sommets scientifiques, et a ajouté que la Révolution islamique avait contribué au réveil et à la confiance des milieux scientifiques du pays.
Son éminence a déclaré que les progrès dans les différents domaines scientifiques et technologiques, montraient que la nation iranienne était capable de faire encore plus de progrès et a ajouté : « Nous devons considérer tous les progrès réalisés au cours des trente dernières années, comme l'étape préliminaire des progrès scientifiques nationaux, et avoir une vision stratégique pour de plus grands progrès »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a appuyé les déclarations d'un professeur sur la léthargie dans le domaine des sciences humaines et a affirmé que ces lacunes révélaient un manque de courage dans l'organisation d'un débat intellectuel avec la démocratie libérale occidentale.
Son éminence a dit que la meilleure façon d'entrer en débat avec les sciences humaines occidentales était la présentation des solutions islamiques et a ajouté que « Les professeurs d'université et les enseignants des centres islamiques devraient s'engager dans ce combat intellectuel et s'acquitter de leurs lourdes responsabilités dans ce domaine».
Ailleurs dans son discours, l'Ayatollah Khamenei a abordé les observations faites par l'un des professeurs sur les progrès réalisés dans les domaines médicaux et a ajouté: «Nous avons fait des progrès considérables dans différents domaines mais certains cherchent à décourager les gens, les étudiants et les universitaires »
Son Eminence a qualifié ces gens de « termites destructrices » et a ajouté : "Naturellement, le grand mouvement de la nation iranienne, comme n'importe quel autre mouvement social et historique, est confronté à certains défis mais la République islamique est devenue un arbre solide et fructueux, et l'Iran progresse et avance de façon dynamique "
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la production idéologique était très importante et encore plus difficile que la production scientifique : "L'Iran est le berceau de la philosophie, il est nécessaire que les professeurs d'université et les enseignants des centres islamiques fassent des efforts dans le domaine de la production philosophique"
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que la ratification du Plan global scientifique en était à sa phase finale au Majlis islamique, et a affirmé: «Ce plan doit être suivi de programmes concrets et précis, établis par les responsables des organisations chargées de son application »
Son Eminence a déclaré qu'il était nécessaire pour tous les scientifiques et tous les centres de recherche, d'adhérer au plan global scientifique et a ajouté: «Le plan global scientifique doit être dynamique et adapté, et sa mise en œuvre doit être l'objet d'une surveillance précise».
Le guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que des développements sans programmation dans l'enseignement supérieur risquaient de contribuer à un gaspillage d'argent et de forces humaines, et a ajouté: «Il faut identifier les principaux besoins du pays dans les domaines scientifiques et technologiques, afin que le nombre d'universités et d'étudiants, ainsi que les branches et les programmes, soient déterminés en fonction de ces besoins. Le Ministère des sciences et de l'enseignement supérieur doit développer l'enseignement supérieur sur cette seule base »
À la fin de la réunion, les participants ont participé aux prières du soir dirigées par l'Ayatollah Khamenei et ont participé au repas de rupture du jeûne.

 
< Précédent   Suivant >

^