Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
L'Ayatollah Khamenei: La nouvelle série de pressions est vouée à l'échec Version imprimable
16/09/2010

 L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a reçu les membres de l'Assemblées des experts le jeudi 16 septembre 2010.

"Les plus importants devoirs des intellectuels, universitaires et religieux, et des gens influents dans le pays, consistent à augmenter l'espoir, à éviter de répandre le pessimisme dans le pays, à rester vigilants aux scénarios de l'ennemi, à faire correctement la distinction entre les questions prioritaires et les questions secondaires, à développer la confiance en soi et à prendre des mesures concrètes pour le renforcement de l'unité nationale et de la solidarité islamique", a déclaré le Guide suprême de la Révolution

Le Guide suprême de la Révolution a poursuivi son discours en se focalisant sur le statut de la République islamique au niveau international, et les prises de position du camp de l'Arrogance en ajoutant : "A présent, l'Arrogance face à l'Iran, souffre d'une hyperactivité dont les symptômes sont des actes irréfléchies et sans objectifs précis, comme l'adoption de plusieurs sanctions au Conseil de sécurité des Nations unies contre l'Iran, l'appui aux groupuscules ennemis du régime, le chantage et un déploiement de tous les moyens médiatiques, diplomatiques, culturels et économiques contre l'Iran"
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que cette agitation et ce manque de réflexion prouvaient la maturité de l'éveil islamique qui s'est manifesté il y a 30 ans, dans le front de l'Islam.

Le Guide suprême de la Révolution a qualifié la place actuelle de l'Occident sur la scène internationale de très faible et de très instable à cause, selon lui, d'une généralisation de la Renaissance islamique qui pousse certains pays alliés des Occidentaux dans la région, à réviser leur politique pour sortir de l'impasse.

« Certaines activités du front de l'Arrogance contre la République islamique comme l'adoption des sanctions contre l'Iran, l'appui au mouvement de Fitna après les élections présidentielles l'année dernière, et les odieuses offenses au Coran font parties des mesures que l'Arrogance a prises par faiblesse et par impuissance », a déclaré le Guide suprême.

L'Ayatollah Khamenei a invité les intellectuels du pays à renforcer leur unité en précisant qu'il fallait dépasser le stade des paroles et la réaliser pratiquement dans le pays.

L'Ayatollah Khamenei a conseillé aux responsables de se concentrer sur les points et les principes communs, et sur l'unité du pays, au lieu de manœuvrer sur des questions mineures, marginales et personnelles qui nuisent aux intérêts du pays.

Le Leader de la République islamique a rappelé que l'ennemi centralisait toutes ses activités sur deux axes en cherchant à séparer le peuple du régime et à affaiblir les croyances religieuses du peuple et surtout de la jeunesse.

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que le peuple était le principal soutien du régime islamique et que c'était la raison pour laquelle l'ennemi essayait de saper sa confiance aux responsables.

Faisant allusion à l'attitude de l'Imam Khomeiny qui, en dépit de certaines critiques à l'égard des responsables de l'époque, leur apportait constamment son appui, le Guide suprême a déclaré que cela était dans l'intérêt de la nation et contribuait à la défense de la confiance du peuple aux dirigeants.
L'Ayatollah Khamenei a ajouté qu'au long de ses vingt ans de sa responsabilité en tant que Guide de la République islamique, il avait suivi la même démarche et soutenu les différents gouvernements qui se sont succédés et qu'il poursuivra la même politique.

L'Ayatollah Khamenei a signalé que les progrès acquis étaient le résultat des efforts assidus et désintéressés des responsables du pays et a ajouté qu'on ne devait pas décréditer l'ensemble de l'administration pour quelques défauts qui existent dans certains secteurs.

Dans une autre partie de son discours, le Guide suprême de la Révolution a abordé la situation intérieure et l'attachement du peuple aux principes et aux valeurs islamiques et révolutionnaires, et a ajouté que pour détruire l'identité islamique et révolutionnaire du régime, de nombreuses mesures et attaques avaient été lancées durant ces trente dernières années mais que, grâce à Dieu, ces tentatives avaient toutes échoué.

"Aujourd'hui les slogans de la Révolution, les paroles et les idées de l'Imam Khomeiny sont si vivants et si d'actualité que ceux qui s'y opposaient autrefois et annonçaient que ces idées étaient dépassées, reviennent maintenant aux déclarations de l'Imam et aux slogans la Révolution", a déclaré l'Ayatollah Khamenei.

Le Leader de la République islamique a fait allusion aux énormes et impressionnants progrès du pays qui, selon lui, sont le résultat d'un renouveau de confiance en soi chez nos jeunes scientifiques.

Aujourd'hui le pays est devenu un chantier de travail, de construction et de progrès. Les pressions des ennemis sur la République islamique ont renforcé le peuple et la nouvelle série de pressions est vouée à l'échec car la République islamique est actuellement beaucoup plus forte et plus expérimentée que dans la première décennie après la Révolution.

Au début de cette rencontre, l'Ayatollah Hashemi Rafsandjani a présenté un rapport sur les réunions de l'Assemblée des experts et les questions étudiées par ses membres.

 
< Précédent   Suivant >

^