Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée aux imams dirigeants la prière de vendredi des différentes villes iraniennes Version imprimable
28/09/2010

 Lors d'une audience accordée, mardi 28 septembre 2010, aux imams dirigeant la prière du vendredi des différentes villes iraniennes, l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique a décrit le rôle très important et très influent de la prière du vendredi au niveau individuel, social, politique, religieux et international, et a ajouté : « La tâche la plus importante des imams de la prière du vendredi consiste à accorder de plus en plus d'attention à ce statut élevé, à être parfaitement au courant des questions qui concernent la société et à être vigilants aux complots des ennemis». « L'établissement de liens sympathiques et amicaux avec la jeunesse, et fournir aux jeunes l'occasion d'épanouir leur créativité et leurs capacités sont d'autres responsabilités des imams de la prière du vendredi », a affirmé le Leader.
Signalant les effets positifs de ce « grand rappel » sur la société, l'Ayatollah Khamenei a fait remarquer que le renforcement de la foi, de la fermeté et du courage face aux menaces, constituaient quelques-uns de ces effets fructueux : « Ceux qui bénéficient des bénédictions de ces zikrs (rappels de Dieu) et de ces prières, ne seront jamais effrayés et surpris par les menaces et le tollé des ennemis oppresseurs et arrogants qui, à cause de leur nature expansionniste, sont toujours à la recherche de moyens pour s'approprier les biens et les ressources des autres pays et ne toléreront aucune tentative visant à défendre les opprimée et à instaurer la justice et la liberté», a-t-il ajouté.
« Contrairement à leurs slogans, les arrogants et dominateurs tiennent à ce que le pouvoir et la richesse restent à la disposition d'un groupe limité de leurs dirigeants et de leurs proches », a ajouté le Guide suprême qui a cité ensuite l'Amérique comme un exemple évident de cette attitude expansionniste et unilatérale et où il existe une grande distance entre le mode de vie des dirigeants et de la nation ».
Faisant référence à certains rapports et statistiques choquantes sur les conditions de vie de la population américaine, l'Ayatollah Khamenei a rappelé : « lors de son discours fructueux et bénéfique à l'Assemblée générale de l'ONU, le Président de la République islamique a dénoncé une partie de ces réalités et de ces statistiques, et l'existence de quelques millions de SDF et de dizaines de millions de citoyens sous le seuil de pauvreté ».
Dans une autre partie de son discours, le Leader de la Révolution a précisé que la surveillance des complots des ennemis était une autre responsabilité des imams de la prière du vendredi. A cet égard, il a critiqué l'avis de certains commentateurs qui tentent de présenter les tentatives des ennemis comme sans importance et qui sont allés jusqu'à déclarer que la République islamique avait constamment recours aux complots des ennemis étrangers pour cacher ses responsabilités sur certains problèmes intérieurs « Ces propos, a-t-il noté, sont sans fondements, car si personne ne peut nier la négligence et les erreurs de certains responsables ces trente dernières années, il est injuste de nier et de négliger les complots et les effets négatifs des plans de l'ennemis ».
Il a également souligné que les jeunes qui constituent la majorité de la population de notre pays, sont la principale cible des ennemis, « car cette couche est le moteur qui fait avancer le pays, a-t-il déclaré, et il faut protéger les jeunes du danger de ces complots. L'un des moyens consiste pour les imams de la prière du vendredi à entretenir des liens constants et constructifs avec la jeunesse ».
« Les imams de la prière du vendredi doivent écouter les jeunes et apporter des réponses aux questions religieuses, sociales et politiques», a conclu le Guide suprême de la Révolution.

 
< Précédent   Suivant >

^