Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée aux élites scientifiques iraniennes Version imprimable
06/10/2010

 Lors d'un rassemblement des élites scientifiques, le Leader de la Révolution islamique a qualifié la science de « pilier principal » et de garantie pour la prospérité et la grandeur, matérielle et spirituelle de l'Iran, et a noté que pour rattraper les retards dans les domaines scientifiques, qui sont les résultats de facteurs historiques, il était nécessaire pour tous les Iraniens, de faire de plus grands efforts, en particulier pour les responsables, les élites, les professeurs et les étudiants.
Il a ajouté que les brillantes réalisations de ces dix dernières années révélaient l'excellent talent de la jeunesse iranienne et étaient une source d'espoir en l'avenir du pays, et a souligné : « C'est en nous appuyant sur nos propres capacités que nous devons poursuivre notre chemin vers le progrès scientifique ».
Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Seyed Ali Khamenei, a déclaré que l'objectif principal que la République islamique d'Iran aujourd'hui était, à travers les progrès scientifiques et technologiques, de développer les vertus humaines et de défendre véritablement les Droits de l'homme. « Nous recherchons la science pour hisser le drapeau humanitaire de la justice dans le monde, et pour pouvoir défendre les opprimés et résister à l'oppression et aux agressions des pouvoirs hégémoniques », a-t-il noté.
L'Ayatollah Khamenei a fait remarquer que le but de la République islamique d'Iran, dans ses réalisations scientifiques et technologiques, était opposé à celui de l'Occident. Faisant référence aux catastrophes provoquées par les pays occidentaux et leurs progrès scientifiques, il a ajouté : « L'objectif que l'Occident est de s'emparer des richesses grâce à sa supériorité scientifique, et dans ses relations avec les nations du sous-continent indien, d'Afrique, d'Asie de l'est et d'Amérique latine, l'Occident n'a jamais fait preuve de morale ni respecté les droits des gens ».
«La généralisation de l'oppression, l'élargissement des écarts entre les différentes couches sociales et l'indifférence aux Droits élémentaires des nations, sont entre autres, les conséquences de l'utilisation inappropriée de la science en Occident », a souligné le Guide suprême de la Révolution qui a ajouté qu'en islam, la purification de l'âme précède la science car sans purification et éducation, la science devient un instrument au service des criminels et des malfaisants ».

 
< Précédent   Suivant >

^