Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
L'Ayatollah Khamenei : L'ennemi vise l'essence religieuse de la Révolution islamique Version imprimable
19/10/2010

 L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a commencé aujourd'hui une visite dans la province de Qom et a été reçu chaleureusement par une immense foule d'habitants de cette ville sainte.
Dans son discours à des milliers d'habitants de Qom, l'Ayatollah Khamenei a qualifié la ville de Qom de « centre de science, de combat et de clairvoyance », et a déclaré que la ville de Qom avait été au fil de l'Histoire, le berceau de l'enseignement des Ahl-ul-Bayt (AS) et qu'à l'époque contemporaine, elle restait la source des hautes connaissances islamiques et théologiques du monde de l'Islam.
Le Guide suprême a déclaré que l'Histoire de la Révolution islamique dans la ville la plus religieuse de l'Iran, à savoir Qom, sous la direction de l'Imam Khomeiny (ra), un Faqih et un éminent érudit, était la preuve de la foi et de l'identité religieuse de la Révolution des Iraniens « Conscients de la nature religieuse de la Révolution islamique, les ennemis ont concentré tous leurs efforts pour porter préjudice à cette essence salvatrice», a ajouté l'Ayatollah Khamenei

Le Guide suprême de la Révolution a considéré que la religion et la fidélité du peuple à la Révolution étaient les deux principales cibles des oppresseurs du monde et a fait remarquer : « Sans religion, il se pourrait que certains responsable fassent des concessions à l'ennemi alors que l'Islam ne permet pas de se soumette à l'oppresseur et apporte la justice, la liberté, la spiritualité et le progrès. C'est la raison pour laquelle les dirigeants du pays ne reculent pas devant l'ennemi et continueront dans cette voie dans l'avenir»
Son Eminence a fait allusion aux différents complots tramés par le camp de l'Arrogance pour affaiblir et dénigrer les vérités religieuses, et a déclaré « L'affaire de Salman Rushdie, certains films anti islamiques occidentaux, les caricatures blasphématoires et l'autodafé du Saint Coran font partie de la propagande des ennemis de l'Islam auxquels il faut ajouter les manœuvres de leurs mercenaires à l'intérieur pour affaiblir les croyances religieuses en particulier chez les jeunes»

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la propagation de rumeurs pour décourager le peuple et affaiblir sa confiance aux responsables en particulier les chefs des trois pouvoirs, l'exagération des problèmes du pays et l'indifférence vis-à-vis des progrès qui ont été réalisés, faisaient partie des politiques déployées par les ennemis pour saper la confiance et la fidélité du peuple.
Il a souligné que tous ces efforts avaient échoués au cours des 32 dernières années et que leurs complots et leurs projets étaient d'ores et déjà voués à l'échec.

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la réaction perspicace et rapide, de la population contre la fitna (dissension) le jour d'Achoura l'année dernière, était un exemple révélateur de l'échec constant des ennemis.
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la résistance et la conscience des gens face à la fitna de l'année dernière avaient vacciné le pays contre les microbes politiques et sociaux. Il a souligné : «Les problèmes postélectoraux ont augmenté la compréhension de la nation iranienne, contrairement à ce que les ennemis avaient prévu»

L'Ayatollah Khamenei a présenté les stratégies utilisées par le camp de l'Arrogance et a dit qu'ils propageaient l'idée d'un Islam sans religieux.« Ils ont compris l'importance de l'influence des religieux dans les mouvements révolutionnaires et la vigilance de la nation, et c'est pourquoi ils cherchent à développer l'idée d‘un islam sans religieux auquel tout le monde doit s'opposer», a-t-il souligné.

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la propagande autour de l'idée de la séparation de la religion et de la politique, et d'un Islam dépolitisé, figurait au nombre des stratégies des puissances arrogantes : «Le plan des ennemis dans sa lutte contre l'Islam peut nous fournir aussi des plans (de contre attaque). Il suffit de souligner et d'insister sur tout ce qui est leur cible d'attaque », a déclaré l'Ayatollah Khamenei

Son Eminence a également fait allusion au renforcement des sanctions contre la République islamique et a déclaré : « La République islamique et la nation iranienne subissent des sanctions depuis le début de la Révolution et savent comment les affronter. Par conséquent, les récentes sanctions décidées pour augmenter les pressions sur le peuple iranien et créer un fossé entre le peuple et le régime islamique, n'auront aucune influence sensible sur les conditions de vie des citoyens »
À la fin de son allocution, l'Ayatollah Khamenei a mis l'accent sur l'importance du développement de l'unité et de la solidarité entre le peuple, les élites et les trois Pouvoirs, notamment le Pouvoir exécutif.

 
< Précédent   Suivant >

^