Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Points de vue sur la nation et le gouvernement égyptien Version imprimable
01/02/2011

 La nation égyptienne ne tolère pas la trahison de ses dirigeants

"Les Etats-Unis font une erreur. En rassemblant les gouvernements arabes autour de la table des négociations pour des pourparlers honteux, les ?Les Etats-Unis intensifient la haine du peuple de ces pays envers leur gouvernement. Les citoyens des pays arabes sont-ils prêts à laisser leurs dirigeants vendre aux autres la patrie de la nation palestinienne ?
Si, à Dieu ne plaise, les dirigeants de ces pays parvenaient à un tel accord, l'écart entre eux et leur peuple serait encore plus élargi. D'ailleurs cela mettrait leur peuple plus en colère et la nation égyptienne plus furieuse. Pour se plaindre de l'Iran, ce misérable égyptien (Mobarak) se rend comme un mendiant aux Etats-Unis, alors que le misérable Président des Etats-Unis ressent plus de rancune envers l'Iran et s'en plaint plus que lui !
Pourquoi te plains-tu de l'Iran ? Plains-toi de l'islam ! Plains-toi de ta nation musulmane ! S'il y a quelqu'un qui doit se plaindre, c'est la nation égyptienne qui est une nation musulmane qui a un passé islamique. La nation égyptienne a connu de grands honneurs dans la lutte islamique et la promotion des nouvelles idées islamiques. La nation égyptienne est une nation valeureuse. Il ne fait aucun doute que cette nation ne tolérera pas la trahison de ses dirigeants et que cela provoquera des conflits.
Dans quelle mesure sommes-nous concernés par les conflits en Egypte ? Nous sommes heureux de voir les musulmans se réveiller où que ce soit. Nous sommes heureux de voir les musulmans lever le poing contre les ennemis de leur religion. Nous sommes tristes et ressentons une responsabilité partout où les musulmans sont opprimés. Mais nous ne sommes pas là pour intervenir et faire prendre conscience à la nation égyptienne de ses responsabilités. La nation égyptienne est elle-même, consciente de ses devoirs et sait et a bien compris ce qu'elle doit faire. C'est sur la base de cette compréhension que la jeunesse égyptienne s'est dressée contre un gouvernement qui trahit les idéaux islamiques, les idéaux de la nation palestinienne et le destin des pays islamiques. Cela ne nous regarde pas. C'est là où ils se sont trompés car ils n'ont pas pu comprendre le pouvoir et l'influence de l'islam"
(Extrait d'un discours prononcé le 28 avril 1993)

 

Les musulmans étaient isolés et ignorés

"En Afrique, en Asie et au Moyen-Orient, il y a beaucoup de pays islamiques où différents gouvernements ont existé au cours du temps. Mais dans toutes ces régions, les musulmans sont restés isolés. Par exemple, l'Irak qui était une royauté avant que d'autres régimes se succèdent et s'effondrent les uns après les autres, jusqu'à la prise du pouvoir par le régime Baathiste. Dans tous ces changements, les musulmans étaient absents. La majorité de la population d'Irak est musulmane mais dans des affaires du pays, il n'y avait aucune trace de sa présence. Imaginez un pays comme l'Egypte. Bien sûr, dans ce pays il y avait un groupe appelé " les Frères Musulmans ". Une évolution a eu lieu à la suite de laquelle le régime royal s'est effondré, et un régime républicain et révolutionnaire est arrivé au pouvoir dont la figure de premier plan était Abdel Nasser. Après la mort d'Abdel Nasser, un autre est monté au pouvoir puis a été remplacé. Pendant tout ce temps - bien sûr, avant la victoire de la Révolution islamique - tous ces développements ont eu lieu sans la participation du mouvement et des éléments islamiques. Les éléments islamiques n'étaient pas pris en considération. Au début de la première révolution en Egypte, les éléments islamiques ont joué un rôle influent mais dès que le nouveau gouvernement a été formé, il a écarté les éléments islamiques de la scène politique. Certains d'entre eux ont été emprisonnés, assassinés ou éloignés de la scène politique. A cette époque, l'Islam n'avait aucun rôle"

(Extrait des sermons de la prière du vendredi prononcés le 3 février 1995 par le Guide suprême de la Révolution islamique)

 Un cri comme celui de la nation iranienne ...
"En Egypte, des jeunes et des citoyens musulmans se soulèvent et lancent des slogans islamiques, alors qu'il n'existe aucune relation entre eux et notre peuple. Leurs slogans sont si proches des nôtres que leur misérable et déshonoré Président accuse ces gens d'être provoqués par l'Iran ! Qu'est-ce que nous avons à voir avec eux ? Ce sont des musulmans qui lancent eux-mêmes ces slogans coraniques. Ce sont eux qui estiment qu'ils doivent parler et se révolter pour la satisfaction divine et avancer dans le chemin de Dieu. Ce sont les mêmes slogans que ceux que la nation iranienne a lancés contre les Etats-Unis, l'arrogance et l'oppression, à l'époque du régime pahlavi, et qu'elle continue de lancer aujourd'hui "
(Extraits d'un discours du Guide suprême le 18 Novembre 1992, lors d'une réunion avec les responsables des forces révolutionnaires du Bassidj)

 Pour l'arrogance mondiale, il n'y a aucune différence entre chiite et sunnite

"Pour l'arrogance mondiale, qui est opposée à l'essence même de l'islam, les chiites et les sunnites ne font aucune différence. Nous voyons comment l'arrogance mondiale exerce des pressions sur les sunnites révolutionnaires en Palestine et en Egypte. Ces révolutionnaires ne sont pas des chiites duodécimains. Ils sont nos frères sunnites. Voyez les pressions qu'ils exercent sur ces révolutionnaires. Il n'y a aucune différence
Pour l'arrogance mondiale qui, bien qu'elle soit opposée à l'islam dans toutes ses formes, aux écoles et aux communautés islamiques, se cache parfois derrière un de ces groupes et investit dans des actions contre un autre groupe islamique. Nous devons être vigilants à cet égard. "
(Extraits d'un discours du Guide suprême de la Révolution islamique le 26 Décembre 1989, lors d'une réunion avec un groupe de religieux)


La torture des musulmans en Egypte

"Les dirigeants de ces pays exercent des pressions sur les groupes musulmans qui se soulèvent pour défendre l'islam, les torturent et les emprisonnent, avec le soutien des puissances mondiales. C'est le cas en Egypte aujourd'hui et cela est également perceptible dans de nombreux autres pays du monde."
(Extraits d'un discours du Guide suprême de la Révolution islamique le 15 Novembre 1989)

Soutien des Etats-Unis au gouvernement vendu d'Egypte

"En Egypte, la génération musulmane des intellectuels est victime des violences et de la persécution du régime corrompu et incompétent de ce pays. Le gouvernement dépendant et dégradé de ce grand pays reçoit en échange des encouragements et des soutiens financiers et sécuritaires des Etats-Unis."
(Extraits d'un message du Guide suprême de la Révolution islamique le 18 mai 1992, aux pèlerins du Hadj)

La population d'Egypte aime les membres de la famille du grand Prophète de l'Islam (SAWA)
"Aujourd'hui, il y a une mosquée en Egypte appelée " Ra's-al-Hussayn " dans laquelle la tête de l'Imam Hussein (AS) aurait été enterrée dit-on, et qui est un lieu de rassemblement pour les Egyptiens qui aiment la famille du grand Prophète de l'Islam (SAWA) et veulent manifester leurs sentiments à son égard. La nation égyptienne est une bonne nation. Nous ne parlons pas du régime et du gouvernement de ce grand pays. Les Egyptiens aiment les Ahl-ul-Bayt et la famille du Prophète (SAWA)"
(Extraits d'un discours du Guide suprême de la Révolution islamique le 16 Juin 1992)

 
< Précédent   Suivant >

^