Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux responsables et aux ambassadeurs des pays islamiques Version imprimable
21/02/2011

 L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a rencontré le 20 février 2011 les hauts responsables du pays, les ambassadeurs des pays islamiques en poste à Téhéran et des citoyens de divers milieux.
Dans cette réunion, à laquelle assistait le Président Mahmoud Ahmadinejad, l'Ayatollah Khamenei a présenté ses félicitations à l'occasion de l'anniversaire de la naissance du vénéré Prophète Mohammad (SAWA) et du vénéré ‎Imam Sadeq (AS), avant de rappeler que le réveil de certains pays de la région montrait que l'humanité avait augmenté ses capacités à bénéficier des enseignements de l'Islam et du Prophète (SAWA).
« Les problèmes ne pourront être résolus qu'en mettant fin à l'ingérence des Etats-Unis dans les affaires des pays de la région », a-t-il dit.
Son Eminence a déclaré que l'éveil islamique dans des pays comme l'Egypte et la Tunisie, était le signe de la frustration des nations face à « l'humiliation, l'oppression et l'obscurantisme », et que l'ingérence des puissances arrogantes, en particulier les Etats-Unis, dans les affaires sociales, économiques, culturelles et politiques de ces pays avaient fait souffrir les populations et les avaient forcés à se lancer dans l'action.
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que le mécontentement dans les pays occidentaux, à cause de la civilisation matérialiste était compréhensible et a déclaré : « Si les musulmans réussissent à présenter l'Islam correctement au monde, à travers leurs paroles et leurs actes, la tendance vers l'Islam remplira le monde entier. Cela alourdit le devoir des musulmans qui doivent réformer leurs idées et leur comportement».
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que le rejet de la présence des puissances arrogantes était un des premiers résultats du réveil islamique dans la région. L'Ayatollah Khamenei a poursuivi : « Les Américains essaient de se protéger de ce grand mouvement, mais ils échoueront car les nations de la région ont compris que « les politiques des Etats-Unis et de leurs alliés étaient les raisons principales de l'humiliation et de la discorde, et que la solution des musulmans pour régler leurs problèmes, était de balayer ce que les Etats-Unis ont installé dans la région.
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la création d'un écart entre les peuples et les gouvernements était une autre conséquence de la politique de l'administration américaine au Moyen-Orient.
« La présence des populations de ces pays sur la scène politique neutralisera les intimidations des superpuissances et, si les gouvernements accompagnent les demandes de leur peuple, ni les Etats-Unis ni aucune autre puissance hégémonique ne sera en mesure de leur imposer des diktats», a fait remarquer le Guide suprême.
Son Eminence a qualifié le régime illégal sioniste de tumeur cancéreuse à l'origine de différents problèmes politiques et économiques, dans la région.
« Les puissances arrogantes ont tout fait pour protéger ce régime belliciste, cependant la haine des nations à son égard, se manifeste aujourd'hui plus clairement dans la région. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les religieux et les personnalités politiques et universitaires, avaient une lourde responsabilité dans la conduite de cette Renaissance islamique dans la région.
« Les élites des pays de la région ne doivent pas permettre à l'Arrogance de s'accaparer le soulèvement populaire», a souligné l'Ayatollah Khamenei.
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la défense et la conduite du mouvement de réveil islamique vers ses nobles objectifs préparera la voie à un avenir prometteur pour la région et l'Oumma. Il a évoqué les grandes ressources des pays musulmans ainsi que leurs caractéristiques géopolitiques en disant : « Il est nécessaire de transformer la situation actuelle de l'Oumma islamique et grâce à Allah, cette transformation se fera dans un avenir proche».
Au début de cette réunion, Monsieur Ahmadinejad, Président de la République islamique d'Iran, a présenté un discours.

 
< Précédent   Suivant >

^