Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Les avertissements du Guide suprême aux dirigeants et gouverneurs arabes Version imprimable
04/05/2011

 Ce qui suit est un passage en revue des avertissements du Guide suprême adressés aux dirigeants et gouverneurs arabes, extraits des discours de Son Eminence prononcés pendant ces quelques dernières années.


Tirez des leçons du sort de Saddam Hussein

L'atmosphère qui domine la politique mondiale est remplie d'impiété. Ceci a amené les puissances arrogantes mondiales à trahir même leurs propres alliées. Vous étiez témoins certainement de ce qu'elles ont fait à Saddam Hussein. Tant qu'ils avaient besoin de lui, ils ont renforcé ses forces. Pendant la Guerre imposée, les Américains ont soutenu Saddam Hussein autant qu'ils pouvaient. Ils lui ont fourni des cartes aériennes, des renseignements secrets et des équipements militaires. Ils ont même essayé de renforcer l'état psychologique du régime baasiste et ont obligé leurs alliés à soutenir financièrement le régime irakien. Ils ont apporté tout leur soutien à Saddam Hussein, parce qu'ils avaient besoin de lui et de son système. Ils espéraient qu'il pourrait nuire à la grande et fière nation iranienne. Mais quand ils ont été déçus de Saddam, ils ont fait ce dont vous étiez témoins. C'est une bonne leçon pour ceux qui comptent sur les superpuissances impies.

Discours du Guide suprême aux unités des forces armées de la Province de Fars, 01/05/2008.



Quelle réponse donnerez-vous au saint Prophète de l'Islam ?

La peine de cet événement catastrophique est immense et lourde à supporter pour tout musulman, mais aussi pour tout homme noble et conscient partout dans le monde entier. Mais la peine la plus grave est le silence encourageant de certains gouvernements arabes qui se disent musulmans. Quel malheur plus grave que l'attitude des gouvernements islamiques qui, au lieu de soutenir le peuple opprimé de Gaza contre le régime usurpateur, païen et belliciste des sionistes, se comportent de telle façon que les dirigeants criminels sionistes, les considèrent satisfaits et complices de leurs crimes épouvantables.
Quelle réponse donneront les autorités de ces pays au saint Prophète de l'Islam ? Comment pourront-ils répondre à leur nation, sans aucun doute endeuillée, suite à cette catastrophe ? Certes, à cause de ce massacre et du long boycottage alimentaire et médical, le peuple de l'Egypte et de la Jordanie et des autres pays islamiques, ont le cœur déchiré.

Message de l'Ayatollah Khamenei suite au massacre du peuple de Gaza par le régime sioniste, 8/12/2008.

 

Le sort des traîtres arabes

Les traîtres arabes doivent savoir que leur sort ne sera pas meilleur que celui des Juifs dans la « Bataille des Partis», (allusion à un combat contre les juifs qui complotaient contre le Prophète) car Dieu affirme « qu'Il a fait descendre de leurs forteresses les gens du Livre qui ont soutenu les partis idolâtres ».
Les nations soutiennent les habitants et les combattants de Gaza. Tout gouvernement qui adopterait une autre attitude, ne ferait qu'approfondir le fossé entre lui et sa nation, et le sort d'un tel gouvernement est bien connu. S'ils ont un certain souci à l'égard de leur honneur et de leur vie, ils doivent se rappeler que le Commandeur des croyants, Ali ibn Abi Talib a dit : "Vivre dans l'humiliation est la mort, et mourir dans la dignité est la vie."

Lettre de l'Ayatollah Khamenei à Ismail Haniya, 16/01/2009.


 

La fin des gouvernements humiliés, soumis et dépendants

Toute personne qui considère cette affaire comme un enjeu régional, personnel et local, est victime de ce sommeil hibernal qui nuit aux nations. Non ! La question de Gaza n'est pas seulement celle de Gaza, c'est celle de toute la région. Ils ciblent pour l'instant le point le plus faible de la région et si jamais ils réussissent ils ne l'abandonneront pas. Les Etats des pays musulmans voisins de la région sont censés lui courir en aide. S'ils en sont capables et le font, ils doivent savoir qu'ils se mettent le doigt dans l'œil. Plus Israël s'imposera dans cette région, plus forte sera la domination de l'Arrogance, plus nombreux seront les problèmes, et plus grandes sera l'humiliation et la pauvreté de ces Etats. Pourquoi ne s'en rendent-ils pas compte ? Ces états descendent leur peuple avec eux, des états humiliés, soumis et dépendants, condamnés à l'humiliation, à la soumission et à la dépendance. C'est pour cette raison que les peuples doivent se réveiller.

Discours du Guide suprême à l'occasion de la révolte du 8 janvier 1978 des habitants de la ville sainte de Qom, 08/01/2009.

 

Les gouvernements arabes sont très mal sortis de ces épreuves

Toutes les nations, musulmanes et non musulmanes, sont responsables. Toutes les nations qui prétendent défendre les droits de l'Humanité sont responsables, mais les gouvernements islamiques ont une obligation plus lourde à cet égard et ceux qui refusent cette responsabilité en subiront les conséquences car les peuples sont vigilants et ont des revendications que ces derniers seront obligés d'accepter.
Il est vrai que beaucoup de gouvernements arabes sont très mal sortis de ces épreuves, dans le cas de Gaza et dans d'autres questions. Chaque fois qu'on abordait la question de la Palestine, ils déclaraient que « la question palestinienne concernait les Arabes » mais quand il s'agissait d'aider les Palestiniens, « leurs frères arabes », si l'aspect islamique ne les intéressait pas vraiment, ils ont tout oublié et mis la question palestinienne de côté. Cela restera bien sûr dans l'Histoire. Le châtiment et la récompense ne concernent pas seulement l'autre monde mais aussi ce monde, et la victoire promise par Dieu aux combattants, ne concerne pas seulement le monde de l'au-delà.

Discours du Guide suprême à l'ouverture de la conférence sur Gaza, 27/02/2010.

 

Les gouvernements arabes face à une épreuve délicate

Les gouvernements arabes, quant à eux, sont confrontés à une épreuve délicate. Les nations vigilantes arabes exigent des mesures sérieuses et déterminées. La Conférence Islamique et la Ligue Arabe ne doivent pas arrêter leurs efforts avant l'arrêt complet du blocus de Gaza, de l'occupation des maisons et des territoires palestiniens en Cisjordanie, et de la punition des criminels comme Netanyahu et Ehud Barak.

Message du Guide suprême à la suite de l'assaut maritime du régime sioniste contre la flottille transportant des aides humanitaires vers Gaza, 01/06/2010.

 

Les portes de l'Amérique seront fermées sur vous

Les Américains n'ont même pas donné de récompense pour les services que Hosni Moubarak leur a aveuglement rendus, et ils ne le récompensent non plus aujourd'hui. Ces jours-ci, dès que - par la grâce d'Allah - il s'enfuit de l'Egypte ou qu'il s'en va, il doit être sûr que les premières portes qui seront fermées à lui seront les portes de l'Amérique. Ils ne vont pas le laisser entrer - tout comme ils n'ont pas laissé Ben Ali, tout comme ils n'ont pas laissé Mohammad Reza [Pahlavi]. Voici comment ils se comportent. Ceux dont le cœur bat pour l'amitié et la camaraderie de l'Amérique et estiment lui obéir, doivent prêter attention à ces exemples. Ils sont comme le Satan. Il y a une prière dans la « Sahifa Sadjadiyya » qui dit que le Satan me trompe, ensuite, il se moque de moi et il se détourne- il tourne le dos à moi et ne tient pas compte de moi. Les Américains agissent de la même manière. Ils essaient de promouvoir leurs propres intérêts en utilisant les individus faibles et misérables.

Sermons de la prière du vendredi à Téhéran prononcé par l'Ayatollah Khamenei, 05/02/2011.

Le destin des dictateurs à date limitée

Dans le cas de ces pays et bien d'autres pays, le soutien de l'Amérique aux dictateurs est un point qui a été constamment remarqué dans le comportement des Américains. Ils ont soutenu Hosni Moubarak aussi longtemps qu'ils l'ont pu. Puis ils se sont rendu compte que ce n'était plus possible de le maintenir au pouvoir, alors ils l'ont rejeté. C'est une leçon pour les dirigeants d'autres pays qui sont dépendants de l'Amérique. Ils devraient savoir que quand ils deviennent inutiles à l'Amérique, les Américains les ignorent et les rejettent comme un vieux chiffon. Mais ils ont soutenu et défendu le dictateur jusqu'au dernier moment.

Discours public de l'Ayatollah Khamenei au mausolée de l'imam Reza (as) dans la ville sainte de Machhad, 21/03/2011.


 

La haine des nations de la région : conséquence des erreurs des Saoudiens

Nous croyons que le gouvernement saoudien a fait une erreur. Il n'aurait pas dû faire ça. Il se fait haïssable dans la région. Les Américains ont des milliers de kilomètres de distance avec cette région. pour eux, être haï dans cette région pourrait ne pas être très important. Mais les Saoudiens vivent dans cette région. Si les nations de la région haïssent le gouvernement saoudien, et s'il s'attire la rancœur d'autres nations, il aura à payer un prix énorme. Ils ont fait une erreur, et quiconque agit de la sorte, a en effet commis la même erreur.

Discours public de l'Ayatollah Khamenei au mausolée de l'imam Reza (as) dans la ville sainte de Machhad, 21/03/2011.


Par vos réactions violentes, vous ne faites que renforcer la rancune des peuples

Nous avons exprimé notre point de vue de façon claire. Nous n'avons jamais été intimidés par les gestes de colère des puissances du monde. Nous n'y avons pas prêté attention et nous ne le feront jamais. La position juste et l'avis juste, nous les annonçons d'une façon claire. La position juste est que le peuple de Bahreïn a des droits pour lesquels il proteste et qu'il a le droit de protester. Vous pouvez en discuter avec toute personne perspicace dans le monde. Expliquez-lui la situation. Expliquez-lui la façon dont le peuple opprimé de Bahreïn est gouverné. Expliquez-lui ce que les dirigeants ont fait pour profiter de ce petit pays. Ensuite, constatez si cette personne condamne le gouvernement ou non. Ils font une erreur: faire face à la population est inutile. Vous pouvez imposer la pression sur le peuple et agir violemment afin réprimer la révolte pour une courte période, mais l'insurrection ne s'éteindra pas. De jour en jour, la rancune des gens s'augmentera et leur haine se renforcera. Un jour, vous perdrez le contrôle de la situation, et il vous sera impossible de régler les choses. Ils font une erreur ; Tant le gouvernement de Bahreïn que ceux qui envoient des forces à Bahreïn font une grave erreur. Ils sont dans l'illusion qu'ils peuvent anéantir un mouvement populaire par l'intermédiaire de ces mesures.

Discours du Guide suprême de la révolution islamique lors d'une rencontre avec des milliers de citoyens de la province de Fars, 23/04/2011.

 
< Précédent   Suivant >

^