Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre du Guide suprême avec les commandants de la police Version imprimable
24/04/2011

 L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a rencontré cet après-midi, le ministre de l'intérieur et un groupe de commandants et de responsables des forces de l'ordre. Son Eminence a déclaré que l'une des tâches les plus importantes de la police était d'établir la sécurité morale et spécialement la sécurité psychologique dans la société.

Faisant allusion aux lourdes responsabilités des médias et des différents groupes, dans l'instauration de cette sécurité, il a ajouté que le pays était très calme et que les gens avaient bon moral. "Les responsables, les personnalités politiques et culturelles, et les médias ne doivent donc pas parler de manière à sous-entendre qu'il existe des divergences et une insécurité dans le pays car cela est contraire à la réalité".

L'Ayatollah Khamenei a rappelé les remarques qu'il avait faites lors de sa rencontre avec les habitants de la province de Fars, le 22 avril 2011, sur les questions d'actualité intérieure, et a souligné que malheureusement, certains journaux avaient fait des déclarations qui montraient qu'il existait des discordes au lieu de parler du calme qui règne dans le pays.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a répété aux écrivains et aux orateurs qu'il était nécessaire d'éviter de créer des tensions et des conflits dans la société, et que cela était contraire à l'atmosphère actuelle dans le pays.
L'Ayatollah Khamenei a rappelé certains désaccords qui existaient entre les responsables et les personnalités politiques, à l'époque de l'Imam Khomeiny (ra) qui avait conseillé à plusieurs reprises, aux représentants du gouvernement de dire tout ce qu'ils voulaient dans les réunions mais de ne pas étendre ces questions à la société.

Son Eminence a mentionné les efforts des médias étrangers pour exagérer certains désaccords entre les représentants du gouvernement et a souligné que les déclarations des représentants du gouvernement ne devaient pas suggérer qu'il existe des différends. Il a ajouté qu'en cas de désaccord, les responsables ne devaient pas faire mauvaise mine et donner aux médias étrangers des prétextes dans leur propagande négative contre la République islamique.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les gens avaient bon moral et a précisé : "Le calme qui règne dans la société et le mouvement conscient et continu des gens vers leurs idéaux, sont des bénédictions divines qu'il est nécessaire d'apprécier à leur juste valeur. " Ailleurs dans son discours, l'Ayatollah Khamenei a exprimé sa gratitude aux commandants et aux fonctionnaires de la police pendant les vacances du nouvel an et tout au long de l'année, et a déclaré : «Les gens voient ces efforts et ces services, et en sont reconnaissants".


Son Eminence a dit qu'assurer la sécurité morale et psychologique dans la société était une des tâches les plus importantes de la police et a ajouté : "La sécurité morale de la société signifie que les gens ne craignent pas que leurs enfants tombent dans la corruption au contact de la société". Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que l'une des nécessités pour réaliser cet objectif était de protéger les cadres de la police, et a ajouté que cela ne se réalisera que grâce à l'aide et les grâces divines.

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la situation dans la police s'était beaucoup améliorée et a ajouté : "Nos commandants et les responsables des forces de l'ordre ne doivent pas être satisfaits du niveau actuel mais faire des efforts pour progresser davantage"
L'Ayatollah Khamenei a dit qu'il était satisfait de la coopération harmonieuse qui existe entre le ministère de l'intérieur et la police, et leur a demandé de renforcer cette harmonie.

 
< Précédent   Suivant >

^