Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours prononcé lors d'une rencontre avec des milliers d'habitants de la province de Guilan Version imprimable
29/12/2010

Au nom de Dieu le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Je vous souhaite à tous, chers frères et sœurs, la bienvenue, et je salue particulièrement les membres des familles des martyrs et des combattants, et les jeunes croyants aux visages radieux, présents à cette réunion.
Je vous remercie d'avoir pris la peine de faire ce voyage et d'être venus ici, si nombreux, de Guilan et de Rasht. L'histoire ancienne et contemporaine témoigne du dynamisme de la province de Guilan. À mon avis ce peuple a connu de grandes dates dans le combat contre le régime Taghut qui pendant des années, avait déployé tout son arsenal de propagande pour le corrompre, mais les habitants de cette région se sont révoltés, grâce à leur foi inébranlable, devant ces complots. Les habitants de Guilan ont montré un tel degré de foi religieuse dans leur Djihad, leur dévouement et leur engagement, que cette région occupe maintenant.
Les organes corrompus du régime Taghut ne lésinaient sur rien pour entrainer le peuple dans la corruption et vicier l'atmosphère du pays. Pourtant les gens ont préservé leur religion, leur foi, leurs idées et leur détermination pour les manifester au moment opportun. A l'époque, d'un côté se trouvaient les organes du régime et de l'autre, les groupuscules antireligieux et athées.
Je suis allé au début de la Révolution dans la ville de Rasht. Ezdi, qui tomba en martyr par la suite, m'a emmené aux environs de la grande place de la ville. Différents groupuscules, placards en main, scandaient des slogans dans toute la ville, ils avaient réussi à contrôler l'université et s'imaginaient que la ville leur appartenait. Les gens de Guilan, les jeunes révolutionnaires et croyants, sont entrés en action spontanément sans l'aide d'aucune organisation, ont levé le drapeau du monothéisme et de la Révolution, et les ont tous chassés.
Il est vrai que le symbole du courage et du dévouement du peuple de Guilan est à juste titre, le vénéré martyr Mirza Kuchak Khan Djangali qui s'est soulevé contre les agresseurs étrangers, pour la religion, l'islam et le Coran, à un moment très difficile, et dont le souvenir doit restait vivant. Au moment de la Révolution islamique, ceux qui ont réalisé de grands exploits sont nombreux. L'armée de Qods de Guilan, les membres des forces révolutionnaires du Basidj, la jeunesse croyante, les scientifiques, les universitaires et les religieux ont accompli à différents moments, des prouesses qui ont eu de multiples résultats lors de la Défense sacrée et après, et aussi dans la lutte contre les groupes antirévolutionnaires, et dont le bilan serait très long.
Nous en avons un exemple évident le 9 Dey 1388 (30 décembre 2009), lorsque le peuple iranien est descendu, spontanément et unanimement, dans la rue. La ville de Rasht était un des rares chefs-lieux dont la population est entrée en action un jour plus tôt. Le 29 décembre, dont c'est aujourd'hui l'anniversaire, le peuple de Guilan a plus vite fait preuve de clairvoyance et a ressenti avant les autres, le besoin d'entrer en scène. Il faut préserver ces valeurs qui constituent le véritable capital d'une nation.
Mes chers frères et sœurs ! Notre nation a subi les pressions des dirigeants corrompus qui gouvernaient le pays et des grandes puissances qui cherchaient à dominer le monde. Ils avaient freiné nos progrès alors que nous ne sommes pas un pays médiocre au niveau de l'héritage historique et scientifique, ni mal placés dans la liste des fiertés et des découvertes scientifiques. Nous devons être en tête de cette liste, avec ce parcours et ces talents. Ceux qui ont fait en sorte que l'Iran, ce grand pays civilisé et islamique, reste en arrière dans la course scientifique et les progrès matériels et spirituels, ont fait un crime et trahi le peuple. Heureusement la Révolution est arrivée et leur a coupé l'herbe sous les pieds.
Nous devons parcourir ce chemin et faire preuve de volonté. Nous devons changer les règles injustes qui ont causé le retard des nations y compris la nôtre, et rattraper ces retards. Cela exige une volonté commune, une union et de l'espoir. Une nation qui n'a pas confiance en son avenir ou perd courage, n'avancera plus, restera en arrière et perdra sa dignité laissant les pays hégémoniques la dominer.
La nation iranienne doit entretenir ce courage et augmenter la détermination et l'espoir qui existent dans le pays. Grâce à Dieu, les gens possèdent ces qualités et l'ont montré. C'est pourquoi ces trente dernières années, nous avons progressé beaucoup plus que ne l'aurait fait un pays normal. Cela est reconnu et avoué même par nos ennemis. Mais nos slogans sont des slogans mondiaux qui encouragent les valeurs humaines, qui veulent mettre fin à la main mise des superpuissances sur notre pays et notre nation. Les pays impérialistes et arrogants ne peuvent le supporter et c'est pourquoi ils complotent contre nous.
La sédition de l'année dernière est un exemple évident de ces complots. C'était une véritable sédition c'est à dire la mise en avant de slogans justes en apparence, mais totalement faux dans le fond afin de tromper les gens. Mais elle a échoué. Le but de cette sédition était de tromper les gens. Notre peuple s'est soulevé spontanément contre la sédition de l'année dernière. Le 9 dey, partout dans le pays, le peuple a porté un coup fatal aux détracteurs. Le mouvement a été tout à fait spontané et organisée par le peuple lui-même. Cela signifie que le peuple est vigilant et en éveil. Nos ennemis doivent capter ce message.
Ceux qui pensent qu'ils peuvent provoquer une rupture entre la nation et les responsables du régime islamique doivent savoir que ce régime appartient à la nation. Ceux qui défendent de toutes leurs forces la République islamique et l'islam, et hissent cet étendard dans le pays, font partie du peuple. Que nos ennemis en soient conscients !
Les gouvernements arrogants et principalement les Etats-Unis, qui parlent contre notre peuple, complotent, lancent parfois des slogans, donne des avis mensongers, manifestent ouvertement leur hostilité, ou parfois la cachent, ne connaissent pas le peuple iranien ni les questions iraniennes. Notre peuple est un peuple vigilant et en éveil.
Cette année qui est celle du double effort et du double travail, nous pouvons heureusement constater les effets de ce slogan dans tout le pays, et les responsables ont accompli de grands travaux dans différents secteurs. Ce double effort devra être une constante dans les programmes des années à venir afin que la nation iranienne avance de telle sorte que les ennemis perdent tout espoir de dominer ce pays. Pour se débarrasser d'un ennemi, il faut le décourager.
La grande faute de certains protagonistes de la sédition de l'année dernière a été de redonner espoir à l'ennemi. Ils ont encouragé l'ennemi à se faufiler dans les rangs du peuple et parmi les responsables. Les élections grandioses de l'année dernière et la participation spectaculaire du peuple auraient pu garantir la réussite de la nation dans différents domaines politiques. Les responsables de la sédition, au lieu de décourager l'ennemi, ont ravivé chez lui l'espoir de pouvoir porter préjudice à la Révolution.
Ce fut une tension énorme et des prises de position des deux côté, d'une part l'ennemi appuyait la sédition et lui apportait son soutien politique, d'autre part la nation restait inébranlable et résistait. Comme pendant les huit années de Défense sacrée où la nation iranienne a fait preuve de bravoure, d'abnégation, d'initiative et d'un constant engagement face aux défis, elle a montré son intelligence durant les huit mois de cette guerre «soft» (psychologique). En prenant des distances et en observant ces questions dans une perspective globale, nous sommes étonnés de voir comment la main protectrice de Dieu amène nos cœurs et nos âmes vers Ses buts. Dieu vous accompagne, c'est Lui qui vous guide et c'est encore Lui qui conduit nos cœurs vers le juste chemin.
Il faut préserver et renforcer notre lien avec Dieu. C'est la particularité d'un élan divin qui fait qu'un peuple est déterminé et engagé, se rappelle Dieu, et dont les cœurs sont disposés à invoquer Allah. Renforçons nos liens avec Dieu et évitons les chemins qui nous éloignent de Lui.

«ربّنا لاتزغ قلوبنا بعد اذ هديتنا و هب لنا من لدنك رحمة»
« Seigneur, ne laisse pas dévier notre cœur après nous avoir guidés et envoie-nous une grâce de Ta part» Coran 3 : 8

Heureusement, nos jeunes au cœur pur et illuminé, et grâce à leur participation s'attirent les Grâces divines. Un de ces exemples de grâce divine est le 9 dey où les gens, avec le souvenir de Hossein ebn Ali, le Prince des martyrs (AS), sont descendus dans les rues et ont balayé ce que les responsables de la sédition avaient étalé.
Nous devons cependant rester éveillés et vigilants, et accentuer nos efforts dans tous les domaines. C'est le devoir des responsables et les gens instruits et informés sur les questions du pays ont une responsabilité encore plus lourde. La jeunesse est responsable. Tout le monde doit se sentir responsable. Appuyez-vous sur l'aide divine, soyez sûr de Sa guidance et sachez que Dieu, le Tout-puissant, a déterminé un avenir brillant pour notre chère nation. A nous de travailler pour sa réalisation.
Mon Dieu ! Par ton Prophète Mohammad (SAWA) et sa sainte famille, je te prie d'étendre perpétuellement Tes grâces sur notre nation !
Mon Dieu ! Mets les âmes de nos chers martyrs et de notre vénérable Imam au nombre de Tes Amis !
Récompense ceux qui rendent service au peuple, et apporte notre salutation et nos respects à l'Imam du Temps (Que Dieu hâte sa venue).

Que les salutations et les grâces divines vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^