Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre avec des milliers d'habitants de la sainte ville de Qom Version imprimable
09/01/2011

 L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution, a rencontré des milliers d'habitants de la sainte ville de Qom, le 9 janvier 2011, à l'occasion de la commémoration du soulèvement historique du peuple de Qom en janvier 1978. Lors de cette rencontre, le Guide suprême a considéré la perspicacité, le discernement et l'engagement à temps comme les trois principaux facteurs de réussite dans les épreuves divines et les progrès matériels et spirituels. "Après avoir passé un bon nombre d'épreuves et d'examens divins pendant les trente-deux dernières années, la nation iranienne aujourd'hui est plus puissante que jamais et continue fermement sa marche vers les sommets de la grandeur et de la gloire", a-t-il dit.
L'Ayatollah Khamenei a fait allusion au soulèvement historique du 8 janvier 1978, du peuple de Qom, qui a montré sa grande lucidité et son sens de l'engagement : « Le mouvement du 19 Dey 1356 (8 janvier 1978) a été un soufflet au régime du Taghut mais aussi au camp de l'Arrogance. Le leadership de l'Imam Khomeiny (ra) a préparé le terrain à la victoire finale de la Révolution islamique », a ajouté le Guide suprême Son Eminence a déclaré que l'attention particulière que l'ennemi porte au peuple et au Centre d'enseignement islamique de Qom vient de ces qualités d'engagement et de leur sens des responsabilités.
Le Guide suprême a rappelé que la réaction du monde de l'Arrogance à la victoire de la Révolution islamique et pendant les 32 ans qui ont suivi, montrait la grandeur du mouvement de la nation iranienne d'une part, et la vulnérabilité de ses ennemis d'autre part. « La formation du régime islamique en Iran et sa résistance aux grandes puissances mondiales, et la nouvelle voie qui a été ouverte dans la ligne de l'islam authentique, sont insupportables pour le camp de l'Arrogance et des oppresseurs. Cela explique leur hostilité vis-à-vis de la République islamique», a-t-il constaté.
L'Ayatollah Khamenei a fait allusion à l'aide divine dans toutes les réussites du pays et a ajouté que la nation iranienne voyait la main de Dieu derrière tous ces progrès. Le Guide suprême de la Révolution a considéré l'échec de la Fitna l'année dernière, comme un exemple de cette aide divine et a déclaré que grâce à Dieu, le peuple était engagé et avait réussi à neutraliser un grand complot. « Les dimensions de la Fitna postélectorale ne sont pas encore totalement connues et il reste beaucoup d'aspects à analyser, car l'ennemi avait fait de minutieux calculs dans cette affaire » a-t-il fait remarquer.
Considérant les organisateurs étrangers comme les principaux agents de la Fitna de l'année dernière, l'Ayatollah Khamenei a déclaré que ceux que le peuple appelle "les dirigeants de la Fitna", n'étaient que les simples jouets des principaux organisateurs qui les ont poussés en avant. Pourtant, a poursuivi le Guide suprême, ils auraient dû se distinguer des ennemis mais ils ne l'ont pas fait et se sont rendus coupables d'un péché.
Continuant sur le même sujet, l'Ayatollah Khamenei a déclaré que les principaux meneurs de cette Fitna cherchaient en réalité la suppression et le renversement de la République islamique pour instituer un régime qui soit à leur goût. « Ces leaders avaient prévu en cas d'échec du plan principal de mener le pays au chaos et d'imiter la révolution en donnant une caricature de la Révolution islamique pour arriver à leurs buts »« Pourtant la nation iranienne grâce à son discernement de la situation, son sentiment de responsabilité et sa présence au bon moment, a giflé ces organisateurs et a balayé ce qu'ils avaient déployé » Le Guide suprême de la Révolution a conclu que la réussite de la nation dans cette épreuve complexe, avait mis en relief la ligne religieuse et révolutionnaire dans le pays, et la puissance croissante de la République islamique sur la scène internationale.
Son Eminence a déclaré que la haute place de la nation iranienne, ses réussites dans les questions intérieures et son influence dans les questions régionales et internationales, venaient de sa résistance et de ses réussites dans les épreuves. Le Guide suprême a fait allusion aux échecs successifs de la politique américaine en Palestine, au Liban, en Afghanistan et en Irak, et a souligné que les Etats-Unis accusaient la République islamique d'être responsable de leurs échecs qui viennent en fait de l'éveil et des politiques mesurées des nations.
« L'influence et la puissance de la République islamique dans la région et son prestige chez les peuples sont spirituels. Le régime islamique éveille les nations et c'est dans une telle situation que les États-Unis s'efforcent d'empêcher la constitution de l'actuel gouvernement irakien. Mais à cause de l'éveil du peuple irakien, le nouveau gouvernement sera installé et les États-Unis n'y pourront rien », a conclu l'Ayatollah Khamenei

 
< Précédent   Suivant >

^