Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême lors d'une réunion avec les enseignants Version imprimable
04/05/2011

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 4 mai 2011, à des milliers d'enseignants réunis à Téhéran pour célébrer « la journée des enseignants ».

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Je tiens à souhaiter la bienvenue aux chers frères et sœurs, enseignants et responsables, qui assument la tâche importante et sensible de l'éducation dans le pays. Je voudrais profiter de cette occasion pour présenter mes salutations aux enseignants des différentes régions du pays et solliciter Dieu de faire de la lourde responsabilité d'éducation et d'enseignement qui vous est confiée, une source de bienfaits et de bénédictions pour vous et notre chère nation.
Nous devons célébrer l'anniversaire du martyre de ce professeur éminent, l'Ayatollah Motahhari. Le fait que la Journée des enseignants ait été choisie à l'occasion de l'anniversaire du martyre de Motahhari a une signification symbolique et significative. Le martyr Motahhari était vraiment un grand homme et une personnalité éminente. Sa vie et ses efforts sincères, désintéressés et savants, étaient accompagnés d'une compréhension parfaite dans le domaine de la science, de la connaissance et de la culture. Allah l'Exalté, lui a octroyé l'honneur de tomber en martyr pour le récompenser. Ce faisant, Dieu l'a gardé en vie :

»بل احياء عند ربّهم«
"[Ne croyez pas que ceux qui sont tués dans le sentier d'Allah sont morts. Non,] ils sont vivants (et se nourrissent) auprès de leur Seigneur." Coran 3: 169

Après avoir terminé ses études au centre d'enseignement islamique de Qom et acquis une connaissance approfondie dans les sciences islamiques, Motahhari s'est concentré au domaine de la culture et de l'éducation de la jeune génération d'Iran, et est devenu une source de grandes bénédictions.
Comme je l'ai déjà souligné dans les centres d'enseignement islamique, les religieux et les personnalités de ces centres sont des gens compétents qui peuvent jouer un rôle important dans le système éducatif, car aucune organisation n'est plus importante que celle qui est chargée de l'éducation où il y aura toujours des possibilités d'investissements matériels et spirituels. Le système éducatif a une place vitale dans notre société tant pour le présent que pour l'avenir de notre société.
Je voudrais maintenant parler de votre rôle d'enseignant. Les enseignants sont responsables de la formation des personnes qui dirigeront le pays dans un avenir proche. Vos jeunes étudiants seront bientôt responsables de la gestion de notre société à différents niveaux. Les personnalités importantes et les moujahids (combattants) sincères de l'avenir sont actuellement parmi vos élèves. Les personnes compétentes qui vont gérer l'économie et orienter la culture de ce pays, sont parmi les jeunes qui participent à vos cours. Vous êtes responsables de leur formation pour qu'ils s'acquittent au mieux de leur tâche future, fassent des progrès et ne soient pas des agents de régression et de corruption. Voyez combien votre travail est important.
Comme je l'ai dit à maintes reprises, votre influence en tant qu'enseignant, est dans certains cas, beaucoup plus grande que les facteurs génétiques. Les êtres humains sont nés avec certaines particularités génétiques qu'il est possible de transformer par la pratique. Les enseignants peuvent jouer un grand rôle dans ce domaine et aider leurs élèves à travailler à se transformer. Vous pouvez former des individus qui soient vraiment au niveau de l'Islam, et des spécialistes qui soient au niveau de la République islamique. C'est le rôle des enseignants. Ce ne sont pas des compliments mais des réalités indéniables.
Une des tâches indispensables est que le peuple et les responsables gouvernementaux, jeunes et vieux, apprécient les enseignants à leur juste valeur. Il faut reconnaitre la valeur de l'enseignant. C'est essentiel. Les médias et les responsables du gouvernement doivent jouer leur rôle dans ce domaine. Cela ne doit pas se réduire à des gestes de protocole. Il est nécessaire d'aider les gens à comprendre l'importance du rôle de l'enseignant dans la classe, et l'importance du rôle de l'homme ou de la femme qui consacre sa vie à l'éducation de nos jeunes et de nos enfants. Les enseignants quant à eux, doivent également se rendre compte de l'importance de leur rôle. Cela est essentiel et important. Par conséquent, la glorification du statut des enseignants et la célébration de la "Journée des enseignants" sont des évènements saillants et de grande valeur.
Tout le monde doit prêter attention à ce point. Le peuple, les responsables gouvernementaux et le ministère de l'Éducation ont chacun une responsabilité vis-à-vis des enseignants. Tout le monde doit s'attacher et s'engager à remplir ces responsabilités tant du point de vue spirituel que matériel, et plus particulièrement dans la reconnaissance de la valeur des enseignants.
En ce qui concerne la réforme du système éducatif, il y a un point que j'ai mentionné à plusieurs reprises, lors de mes rencontres avec nos chers professeurs et responsables de l'éducation nationale. J'ai aussi abordé cette question lors de mes rencontres avec des responsables gouvernementaux et la raison de la nécessité de cette réforme.
Il n'est pas sage de transformer quelque chose sans raison valable. Pourquoi cette réforme du système éducatif est-elle nécessaire ? La raison est que notre système éducatif ne s'est pas avéré satisfaisant dans l'éducation de la jeune génération. La raison principale est que ce système éducatif a été importé de l'étranger et ne répond pas à nos besoins. C'est l'un de nos grands problèmes.
Parfois, l'expérience d'une nation montre qu'il faut éduquer les gens de telle ou telle manière ou construire des maisons et gérer le pays d'une manière particulière. C'est une bonne chose et il est important de profiter des expériences des autres.

Nous ne désapprouvons pas l'acquisition d'un savoir déjà acquis par autrui. Nous ne considérons pas cela non plus comme un déshonneur mais c'est une mauvaise idée d'importer des critères valables dans d'autres pays et d'autres cultures, et de les appliquer dans notre pays sans tenir compte des besoins, des conditions et des contextes intérieurs. C'est exactement ce qui s'est passé dans notre pays pendant des centaines d'années. En dehors des mercenaires qui avaient été recrutés par les services de renseignement des gouvernements étrangers, il y avait des gens bien intentionnés dans le pays qui voulaient aider le pays à faire des progrès mais qui ne savaient pas comment réaliser ces bonnes intentions. Ils croyaient à tort que notre peuple devait devenir exactement comme les étrangers. Dans leurs écrits et leurs discours, ils ont encouragé la copie des occidentaux dans tous les domaines. Cela a été une grande erreur et a particulièrement affecté notre système éducatif. Malheureusement beaucoup d'autres domaines ont été touchés. Notre économie, notre architecture, notre mode de vie, notre culture et bien d'autres domaines ont été influencés à cause de la trahison ou de l'incompétence de nos politiciens à l'époque des Taghut (avant la révolution ndt). Heureusement, avec la Révolution islamique, la direction a changé. Nous avons encouragé le recours aux idées personnelles, à notre propre compréhension et nos propres conceptions. Toutefois, de nombreuses bases inchangées existent encore, en particulier dans le système éducatif. Nous devons bien sûr, utiliser les expériences qui ont été faites dans le monde et dans les pays occidentaux et orientaux, pour améliorer notre propre modèle. Nous avons besoin de réformes.

Ces réformes doivent se faire dans un cadre iranien indépendant qui s'enracine dans la spiritualité et tient compte des besoins du pays. C'est-à-dire un modèle qui s'inspire de l'islam pur auquel nous croyons. Nous devons développer un tel modèle. Les réformes doivent se faire dans cette direction. Quel sera le but de ce nouveau modèle dans le domaine de l'éducation ? L'objectif est de former les gens que mérite la République islamique. Si la République islamique veut tenir le drapeau de l'Islam, prospérer et améliorer sa situation dans le monde et dans l'au-delà, certaines conditions doivent être remplies. Le Saint Coran nous enseigne qu'il est possible d'améliorer notre situation dans ce monde et dans l'au-delà, et c'est ce que nous devons faire.
Si la République islamique veut aider les autres nations comme dit le Saint Coran :

»كنتم خير امّة اخرجت للنّاس«
«Vous êtes la meilleure des nations suscitée pour les hommes" Coran 3:110

Être témoin et porteuse de bonnes nouvelles pour les autres nations, cela exige certaines conditions. Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire de former des gens honnêtes, bien informés, talentueux, innovateurs, sages et courageux, capables de prendre des risques et de s'engager dans de nouveaux secteurs sans aucun sentiment d'infériorité ou de supériorité. Il est nécessaire de former des gens qui aiment Allah le Très-Haut, et se soumettent à Sa puissance. Il est nécessaire de former des gens patients, optimistes et pleins d'espoir. L'islam fournit toutes ces choses aux croyants. Nous devons profiter de cette offre et de tout ce qu'elle contient. Le système éducatif doit former ce genre d'individus. Des gens étroits d'esprit, pessimistes, déprimés, impies, corrompus et pervers, ne peuvent pas aider la société à faire des progrès. Ils ne peuvent pas faire prospérer le pays ni rendre les gens heureux, et ne peuvent pas assurément être les modèles espérés. La transformation du système éducatif doit tenir compte de tous ces critères.
Tout ce que le ministre a expliqué sur les mesures prises à ce propos, est appréciable. Bien sûr, les travaux ne sont pas tous du même niveau. Certains d'entre eux sont des priorités et d'autres sont secondaires, mais il est nécessaire de prendre des décisions. Toutefois, la direction doit être précisée à l'avance. Vous devez savoir ce que vous voulez faire. Nous devons avoir un plan complet de réformes et répondre selon ce plan global, aux exigences, l'une après l'autre. Lorsque vous avez conçu le plan d'un grand bâtiment, vous savez exactement ce que vous devez faire. Parfois, vous construisez une partie du bâtiment et une autre partie dans un endroit différent. Il se peut que les gens ne soient pas capables de prévoir la forme finale du bâtiment. Mais celui qui connaît le plan sait exactement à quoi doit aboutir le projet. Tout ce que vous construisez fait partie du plan lorsque vous avez un plan global. Sans plan et sans vision générale, les travaux pourraient aboutir à des contradictions. Il est possible dans ce cas, que vous ayez de grandes lacunes ou des répétitions inutiles dans le travail. Par conséquent, la première étape est l'élaboration d'une vision générale et d'un plan global.
Les enseignants sont un élément qui doit être pris en considération dans ce plan global. Bien sûr, de bonnes mesures ont déjà été prises et appliquées dans les manuels scolaires. J'ai été informé des bonnes mesures prises dans ce domaine mais d'autres travaux sont nécessaires et grâce à Allah, seront accomplis. Toutefois, c'est l'enseignant qui présente les manuels. Un professeur compétent, attentionné, réfléchi et innovateur pourra compenser les lacunes éventuelles des manuels. Mais il n'est pas évident qu'un enseignant incompétent, indifférent, sans motivations et sans patience qui enseigne juste ce qu'il a à enseigner, apprennent quelque chose de bon aux élèves même si les manuels sont parfaits. Par conséquent, les enseignants sont importants et sont la base de l'exercice d'éducation.
Le ministre a évoqué la question de la formation continue et des cours de formation continue pour nos enseignants. C'est une très bonne chose et cela est nécessaire. Bien sûr, chers professeurs, vous devez prouver que vous avez les qualités nécessaires pour enseigner dans les écoles. En tout cas, ce sont des besoins qui existent et auxquels il est nécessaire de répondre. Les organisations gouvernementales devraient examiner dans cette perspective, cette question très importante et très vaste. Notre avenir dépend de la qualité de notre système éducatif aujourd'hui. La valeur des résultats des investissements matériels et spirituels sera sans aucun doute, plus élevée que les investissements eux-mêmes. Notre pays a besoin d'un bon système d'éducation. Pourquoi ? Parce que la responsabilité que le peuple a prise et l'œuvre qu'il a entreprise sont énormes.
Chers amis, nous devons être conscients que le mouvement de cette nation puissante et courageuse sous la direction de notre Imam, a été exceptionnel dans l'Histoire, pas seulement dans le monde contemporain mais dans toute l'Histoire de l'humanité. Une grande réussite a été réalisée. En tant que personnes impliquées dans ce mouvement et qui y contribuent en fonction de leurs capacités, nous ne pouvons pas avoir une évaluation complète et exacte de ce grand mouvement à moins de prendre des distances, de réfléchir, de comparer et d'analyser la situation du monde, pour pouvoir constater les grands mouvements internationaux, relever les différents motifs politiques et sociaux qui sont derrière ces mouvements, voir le rôle des puissances arrogantes qui a été mentionné dans le Coran :

اكابر مجرميها ليمكروا فيها
«Ainsi, Nous avons placé dans chaque cité de grands criminels qui y ourdissent des complots. » coran : 6 : 123

et comprendre le rôle de ces politiques destructrices de domination du monde pour la défense de certains intérêts.
Une fois cette distance prise et cette évaluation faite, nous nous rendrons compte de la grandeur du mouvement de la nation iranienne pour faire revivre les valeurs islamiques qui représentent les meilleures valeurs humaines dans un monde où toutes sortes de forces se déploient contre elles. Cela a été une grande réussite.
Il est vrai que la nation iranienne s'est engagée de toutes ses forces et a fait de grandes choses. La nation iranienne a remporté la victoire et installé un gouvernement mais elle était seule. La nation iranienne est encore seule et poursuit cette voie difficile sans se fatiguer, sans se décourager et sans se laisser intimider. La nation iranienne progresse et les effets de ce grand mouvement sont aujourd'hui peu à peu, tangibles et perceptibles dans le monde.
Je tiens à vous faire remarquer que ce réveil ne se limite pas à l'Afrique du Nord et au Proche orient. Ce réveil atteindra le cœur de l'Europe. Un jour les nations européennes se dresseront contre leurs politiciens et les dirigeants qui se sont totalement soumis à la politique culturelle et économique des Etats-Unis et des sionistes. Ce réveil est certain. Cela montre la profondeur et l'influence du grand mouvement de la nation iranienne.
Si nous voulons que ce mouvement continue à cette vitesse et avec ces caractéristiques, et exerce son influence, nous devons nous construire, être forts, renforcer notre foi, accroître notre information et notre niveau scientifique. Nous devons développer nos connaissances chaque jour, exploiter les talents qu'Allah l'Exalté, nous a donnés, renforcer et préserver notre unité. Ce sont des choses nécessaires.

Heureusement, notre nation agit ainsi et est sur la bonne voie. Mais si vous parvenez à former des jeunes à la recherche du progrès et des innovations, ce mouvement se poursuivra à plus grande vitesse. Je vous assure que la République islamique d'Iran parviendra à conquérir les sommets les uns après les autres, grâce aux gens croyants, fidèles et sincères qui existent en grand nombre aujourd'hui, dans notre pays.
Que Dieu accorde Sa bénédiction aux pionniers de ce chemin. Que Dieu bénisse nos chers martyrs et nos grands combattants. Que Dieu bénisse l'âme de notre magnanime Imam qui nous a ouvert cette voie et toute la nation Iranienne.

Que les salutations, la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^