Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre avec le Président afghan, Hamid Karzai, et la délégation l'accompagnant à Téhéran Version imprimable
25/06/2011

 Le Guide suprême de la Révolution islamique a dit que l'Etat américain s'était considérablement affaibli dans la région et au niveau international.
"Les Américains se sont affaiblis dans la région et même dans le monde par rapport au passé. Les dirigeants américains tentent de compenser ces faiblesses dans la région sans aucun résultat", a déclaré l'Ayatollah Khamenei lors d'une rencontre avec le Président afghan Hamid Karzai, et la délégation l'accompagnant à Téhéran.
Le Guide suprême a déclaré que la République islamique d'Iran souhaitait voir prochainement les étrangers sortir des territoires afghans, l'indépendance de ce peuple et sa souveraineté sur le destin du pays.
« Bénéficiant de ses expériences historiques, culturelles, religieuses et de combat, le peuple d'Afghanistan est capable et digne de prendre en main sa destinée », a-t-il souligné.
L'Ayatollah Khamenei a rappelé la résistance épique du peuple afghan contre les étrangers et les occupants, et a ajouté : « la résistance du peuple d'Afghanistan contre l'ex-Urss reconnue à l'époque, comme l'une des deux superpuissances du monde, est rare dans l'Histoire ».
Se référant aux remarques de Karzai sur la promesse du Président américain, Barack Obama, de retirer les forces américaines d'Afghanistan, l'Ayatollah Khamenei a déclaré : "Les déclarations du Président américain ont plutôt des objectifs intérieurs et ont rencontré une opposition à l'intérieur même des États-Unis."
L'Ayatollah Khamenei a ajouté que les Etats-Unis cherchaient à établir des bases permanentes en Afghanistan : "Cela est très dangereux car aussi longtemps que les forces militaires américaines resteront en Afghanistan, une sécurité véritable ne sera pas établie."
Le Leader de la Révolution a souligné que l'Iran était prêt à coopérer avec l'Afghanistan et à aider son voisin dans le développement de ses infrastructures : «les jeunes Afghans sont capables de construire leur pays et la République islamique est prête à partager ses expériences et ses connaissances techniques», a-t-il déclaré

 
< Précédent   Suivant >

^