Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême lors d'une réunion avec les membres de l'Assemblée des experts Version imprimable
10/03/2011

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 10 Mars 2011, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, aux membres de l'Assemblée des experts.

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Messieurs et membres estimés de l'Assemblée des experts, soyez les bienvenus. Je tiens à remercier les très chers frères et ces messieurs estimés pour leurs efforts dans cette réunion et différentes commissions. Nous prions pour vous. J'espère que Dieu l'Exalté, acceptera vos efforts et les récompensera.
Je tiens à remercier tous les collègues, notamment M. Hachemi Rafsandjani qui a bien réagi et découragé les attentes que les ennemis haineux avaient de cette réunion. Ils attendaient un accroissement des discordes entre les membres de l'Assemblée des experts, et que la concurrence (entre les candidats) devienne une concurrence banale comme celle qui existe dans les pays matérialistes, où la compétition pour servir le peuple devient une simple course aux postes et au pouvoir. Heureusement cela ne s'est pas réalisé. C'est ce que nous attendions de M. Hashemi, compte tenu de la sagesse et du sens des responsabilités que nous avons toujours vus chez lui. Messieurs, vous avez choisi la bonne personne [à la tête de l'Assemblée des experts]. Monsieur Mahdavi est une figure importante et exceptionnelle autant dans les milieux religieux que politiques, et depuis la Révolution jusqu'à aujourd'hui, dans la compréhension des problèmes et des questions qui concernent les universités et les centres islamiques. Inshallah, grâce à la sincérité et la sagesse de ces messieurs dans leurs paroles et leurs actes, l'Islam et les musulmans profiteront de ce choix. C'est ce que nous espérons.
Les conditions actuelles du pays sont extrêmement importantes et sensibles vu le contexte régional. La situation dans la région est exceptionnelle et a des dimensions très larges. Toutefois, savoir ce que les ennemis, les opportunistes internationaux et les puissances arrogantes planifient est tout à fait différent. La situation actuelle a deux caractéristiques essentielles qui vont dans le sens de la volonté de tous les musulmans sincères et des nobles idéaux de la Révolution islamique, dans la République islamique et le reste du monde. La participation de la population et les slogans islamiques sont les deux caractéristiques de ce mouvement et sont très importants.
La participation de la population implique l'acceptation d'une lutte et de la confrontation à des dangers, comme cela s'est passé en Iran. Lorsque cela se produit, aucun pouvoir ne peut se dresser contre une nation. Même les Etats-Unis et toutes les puissances du monde réunies ne pourront vaincre une nation engagée de cette sorte. Certes, ils font couler le sang et mènent des guerres sanglantes, mais ils seront vaincus à la fin. Comme l'imam Khomeiny (ra) l'a dit à l'époque, "le sang vaincra l'épée". Cela s'est déjà produit. Les gens sont entrés en scène corps et âmes, ils n'ont pas envoyé des représentants et ne se sont pas contenté de mots. Cela s'est produit non seulement dans un pays mais dans plusieurs pays. C'est un point très important. Rien, sauf la volonté divine, n'est en mesure de provoquer de tels évènements. Lorsque le terrain est prêt, les gens jouent leur rôle, il n'y a aucun doute à ce sujet mais les cœurs appartiennent à Dieu.

"قلب المرء بين اصبعى الرّحمن"
« C'est Lui qui détermine les cœurs et les volontés ».

La puissance divine est perceptible dans ces événements et la victoire est assurée.
Le deuxième point est celui des slogans islamiques. Dans les pays islamiques, les gens font partie de l'Oummah islamique. L'Islam est enraciné même dans les pays où ses manifestations ont été limitées et où les gens ont subi des pressions. C'est une caractéristique de l'Islam. En URSS où les marxistes ont tout fait pour se débarrasser de l'Islam, le peuple est entré en scène dès que le régime communiste a été renversé. Les jeunes qui n'avaient jamais connu un régime islamique, commencèrent à crier des slogans islamiques. Cette caractéristique vient du fait que l'Islam est enraciné dans les cœurs.
Il en est de même dans ces pays. Bien sûr, il y a aussi des motifs libéraux, socialistes ou parfois ethniques, mais les habitants sont musulmans en majorité, et les slogans sont islamiques, en particulier dans un pays comme l'Egypte où l'Islam est profondément enraciné et où l'amour pour le Saint Prophète (SWA) et le Coran sont choses courantes.
Par conséquent, ces événements sont des évènements extraordinaires et en sont à leur début. En tant que responsables de la République islamique, nous avons des responsabilités auxquelles nous devons prêter attention et ne devons pas négliger cette étape de l'Histoire.
La Révolution islamique a créé un modèle et un discours qui ont certainement influé sur ces événements. La Révolution islamique et l'instauration de la République islamique ont présenté un modèle de gouvernement et une Constitution qui ont réussi à s'établir et à résister depuis 32 ans, sans que personne ne puisse leur nuire. Le régime s'est renforcé et n'est pas comparable avec celui d'il y a trente, vingt et dix ans, et a fait des progrès dans différents domaines, scientifiques, technologiques, industriels et sociaux. De nouvelles idées sont apparues, les principes se sont affermis, un grand mouvement scientifique a été lancé dans le pays et différents travaux ont été réalisés. Des projets de construction sont en cours dans le pays et dans certains cas, ont mis le pays aux premiers rangs dans le monde. Les pays musulmans voient ces choses. La Révolution a établi un régime qui a évolué, progressé, s'est renforcé et est devenu un modèle. C'est ainsi qu'un modèle se forme. Ce modèle contribue à l'élaboration d'un discours sur l'identité et la dignité islamique. Aujourd'hui, le sens de l'identité islamique dans les pays musulmans n'est pas comparable avec ce sentiment il y a trente ans. C'est une chose qui s'est réalisée.
Naturellement, le résultat est l'échec du camp adverse et des gens corrompus et mercenaires étaient qui au pouvoir dans certains pays.
Allah l'Exalté a promis :

" سيصيب الّذين اجرموا صغار عند اللَّه و عذاب شديد بما كانوا يمكرون "
Les criminels seront rabaissés auprès d'Allah et subiront un châtiment sévère pour les complots qu'ils ont tramés» Coran 6:124

Ils ne tireront aucun profit de leurs ruses au contraire, Dieu va les humilier. C'est ce que nous voyons de nos propres yeux, actuellement.
C'est un exemple de signes coraniques, un exemple contemporain très précieux. Nous avons devant nos yeux la réalisation des promesses divines dans le Coran.
L'un des objectifs les plus importants de la propagande contre la République islamique est d'empêcher la création de modèles et d'empêcher que la République islamique devienne un modèle réussi pour les nations musulmanes. Je crois que c'est un point très important qui mérite notre attention. Les ennemis tentent d'empêcher que la République islamique se présente comme un modèle réussi aux autres nations parce qu'un modèle attire les gens vers lui et lorsque le succès de ce modèle est reconnu, les gens sont encouragés à le suivre.
Il y a cinquante ou soixante ans, un écrivain égyptien a écrit que si les musulmans parvenaient à établir un gouvernement islamique dans une partie du monde, cela serait plus efficace pour la propagation de l'Islam que des milliers de livres et d'efforts pour présenter l'Islam. Il avait raison. Bien que nous soyons actuellement loin de pratiquer l'Islam d'une manière parfaite, et que le modèle que nous avons présenté ne correspond pas comme nous le voudrions, à l'Islam, dans la mesure où nous avons réussi à intégrer l'Islam dans la société, les effets ont été positifs et nous pouvons voir la gloire, la puissance, les progrès et l'indépendance qui en résultent. Les gens peuvent voir ces résultats. Les ennemis veulent donc empêcher la constitution de tels modèles. Depuis le début de la Révolution, ils cherchent à discréditer ce modèle auprès de ceux qui veulent le suivre. S'il y a une faiblesse, ils l'amplifient, s'il n'y a pas de faiblesses, ils en créent et nous les attribuent. Nous devons faire attention à ce point. C'est un des objectifs essentiels que l'ennemi suit dans sa propagande et tous ses efforts vont dans ce sens.
Deux facteurs jouent un rôle pour réduire l'influence de ce modèle. Le premier est le facteur interne constitué par les lacunes dont nous souffrons. Notre négligence, notre paresse, nos désaccords, les actions qui nous empêchent d'avancer comme les disputes, les actions illégales, l'amour du monde, le goût du pouvoir et d'autres choses de ce genre. Nous sommes nous-mêmes responsables de ces lacunes qui portent atteinte à ce modèle.
L'autre facteur est lié à l'ennemi qui agrandit nos défauts des centaines de fois et nous attribue des défauts que nous n'avons pas. Que devons-nous faire ? Tout d'abord, nous devons nous occuper des facteurs internes et examiner les défauts que nous avons en nous-mêmes. Si nous arrivons à résoudre nos faiblesses intérieures, Allah l'Exalté, s'occupera des autres problèmes et neutralisera la propagande de l'ennemi.
Dans le livre de prière "Monajat-e-Shakeen" attribué à l'Imam Sajjad (AS), nous voyons qu'il se plaint tout d'abord de lui-même :

" الهى اليك اشكو نفسا بالسّوء امّارة و الى الخطيئة مبادرة "

et ensuite de l'ennemi :

" الهى اشكو اليك عدوّا يضلّنى ".

Vous devez être attentifs à cette question. Qui doit faire attention ? Comment faut-il faire attention ?
Ce sont les responsables du gouvernement, les élites, les personnes influentes, les intellectuels, les universitaires et les oulémas qui doivent surveiller leur comportement. Comme je l'ai dit, nous devons être prudents et éviter le goût du pouvoir, les tendances matérialistes, les discordes, les conflits et les actes qui sont contraires aux principes moraux. Je tiens ici à insister sur ce dernier point.
L'insulte et le manque de respect sont contraires à l'islam. Le manque de respect est contraire à la charia, aux principes moraux et à la sagesse politiques. La critique, l'opposition et l'expression courageuse des convictions sont acceptables à condition qu'elles s'expriment sans insulte, sans mépris et sans malédiction. Tout le monde est responsable à cet égard. Ces choses nuisent non seulement à la paix de la société dont nous avons grand besoin aujourd'hui, et mettent aussi Dieu en colère. Je voudrais adresser ce message à tous ceux qui font des déclarations publiques et écrivent dans les journaux et les blogs. Tous doivent savoir que tout ce qu'ils font n'est pas bien. Soulever judicieusement des objections ou critiquer une idée, politique ou religieuse, est différent du fait d'agir à l'encontre des principes moraux, de la charia et de la sagesse politique. Je rejette carrément cette dernière méthode. Malheureusement, certains l'utilisent. Je tiens à conseiller nos jeunes en particulier certains de nos jeunes qui sont sans aucun doute, sincères et fidèles, et croient que ce qu'ils font est leur devoir alors que ce qu'ils font n'est pas un devoir mais le contraire de ce qu'ils doivent faire.
Bien sûr, nous ne devons pas ignorer les ingérences de l'ennemi et son brouhaha médiatique et satanique. Comme l'imam Khomeiny (ra) le disait toujours, parfois l'ennemi s'infiltre dans des groupes enthousiastes et fidèles, et les pousse dans une certaine direction. Il faut être prudent et ne pas tomber dans le piège par manque de vigilance ni agir sous certaines impulsions sans voir les mains de l'ennemi. Par conséquent, je demande à nos jeunes en particulier, de mettre fin à cette atmosphère d'insulte, de médisances, d'accusations et de manque de respect. Sinon cette atmosphère se répandra comme une maladie contagieuse et vous trouverez ce genre d'agissements lors de la prière du vendredi qui est censée être un lieu de modestie et d'attention à Dieu. Cela est très mauvais. Si les gens perdent confiance à l'imam de la prière du vendredi, ils refuseront d'écouter ses sermons ou de prier derrière lui. Nous voyons aussi cela dans les milieux universitaires. Ceci est dangereux et va à l'encontre des intérêts de la Révolution. Ces choses sont à l'origine de divergences et nuisent au régime islamique qui doit avancer de façon ferme et solide.
Je tiens aussi à donner un conseil aux plus âgés. Mon conseil précédent était adressé à la jeunesse mais les personnes âgées en ont aussi besoin et doivent faire preuve de prudence, adopter des positions appropriées et refuser de se laisser influencées par les rumeurs. C'est un devoir. Des milliers de personnes travaillent dans la République islamique pour l'amour de Dieu, passent jour et nuit à essayer que les choses avancent dans le sens islamique, tentent de gérer au mieux les affaires du régime et de remplir des fonctions extrêmement difficiles. Voilà qu'un simple mensonge remet en question les responsables gouvernementaux et les autres. Cela n'est pas conseillé et est contraire aux intérêts du régime. Tous nos collaborateurs doivent être vigilants, les jeunes et les vieux. Nous avons toujours besoin de conseil qu'on soit jeune ou vieux.
J'espère que Dieu l'Exalté, aidera chacun d'entre nous à défendre la République islamique et ce modèle impressionnant de réussite. Par la grâce d'Allah, nous parviendrons à transmettre ce modèle aux générations futures et nous en serons fiers auprès d'Allah le Très-Haut.

Que les salutations, la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^