Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux familles des martyrs et aux anciens combattants de Qom Version imprimable
20/10/2010

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 20 Octobre 2010, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, à un groupe de familles de martyrs et d'invalides de la ville de Qom.

‌ Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Que les salutations soient sur Hazrate Fatima Ma'soumeh (SA), la petite-fille du Saint Prophète (SAWA) et que les salutations d'Allah soient sur elle et ses ancêtres immaculés.
Avec la permission de l'âme immaculée d'Hazrate Fatima Ma'soumeh (SA), je commencerai cette rencontre spirituelle organisée à l'ombre du mausolée de cette honorable dame.
Qom joue un rôle primordial dans de nombreux cas. En ce qui concerne la question du martyre, des martyrs et de leur famille, Qom est considéré comme une ville très importante. Cette ville a offert près de six mille martyrs pour la victoire de l'Islam et de la Révolution. Pendant la Défense sacrée, plus de mille soldats sont tombés en martyrs dans le chemin d'Allah et le peuple de cette grande ville a enterré les corps de ses martyrs sans se plaindre. Cette ville a onze mille blessés de guerre qui sont en fait, des martyrs vivant parmi nous, et une fierté tant pour la ville de Qom que pour l'ensemble du pays. Ce sont de grands avantages.
Cher peuple ! La question du martyre est une question très importante. Notre peuple a résolu ce problème en s'appuyant courageusement sur sa foi et les sentiments religieux. Les gens ont offert des martyrs et il y a des pères et des mères qui n'ont jamais pleuré pour leurs enfants. Il y a même eu des familles qui n'ont pas porté le deuil lors des funérailles de leurs enfants. Cette question a été résolue et acceptée dans l'esprit et les réactions du peuple. Toutefois, nous avons encore besoin d'y réfléchir.
Pour résumer le martyre et son importance en une seule phrase, je dirai que la reconnaissance du martyre et de la grandeur des martyrs montre la profondeur spirituelle d'une nation.
Comment une nation peut-elle montrer sa grandeur au monde ? Comment une nation peut-elle influencer tous les événements dans le monde sans être influencée elle-même par divers facteurs politiques internationaux ? Comment une nation atteint-elle un tel stade ? Comment une nation peut-elle influencer les autres pays et attirer leur attention sans armes et sans propagande ?
Voyez par l'accueil chaleureux que le peuple libanais a fait au Président iranien. Ces choses ne sont pas négligeables et méritent d'être étudiées et analysées. Comment le Président de notre pays a-t-il pu attirer autant d'attention dans un autre pays sans avoir aucun lien personnel avec ce pays ? D'où vient la grandeur de cette nation ?
L'importance du martyre est la réponse à toutes ces questions. Quand un peuple, les jeunes et leurs parents considèrent le sacrifice comme une cause divine et un élément de la foi religieuse, ce pays devient automatiquement très puissant. Automatiquement, cette nation devient une nation puissante, même sans armes ni ressources financières particulières.
Une centaine de personnes contre une autre centaine de personnes sont égales en nombre. Cent contre cent, mille contre mille, un million contre un million, ces groupes sont égaux en nombre et un groupe peut être plus puissant au niveau physique et matériel, mais lorsque le groupe dont les capacités physiques et matérielles sont inférieures, est armé de la foi en Dieu et croit qu'il ne perdra rien en se sacrifiant dans la voie de Dieu, il aura autant de pouvoir que l'autre groupe malgré tous les avantages matériels dont celui-ci jouit.
Dans la bataille de Badr, les ennemis du Saint Prophète (SAWA) étaient beaucoup plus nombreux que les musulmans. Leurs armes, leurs richesses et leur équipement étaient supérieurs à ceux des musulmans, mais ce sont les musulmans qui gagnèrent la bataille. Pourquoi ? Parce que la victoire ne dépend pas de la puissance physique, des armes, de l'argent ni de la puissance matérielle. Non, la victoire ne dépend pas de ces choses mais d'une puissance qui ne s'acquiert ni par l'argent ni par les possibilités matérielles ni par l'arme atomique. Cette puissance vient de la foi au martyre et au sacrifice, et de la conviction que les sacrifices seront récompensés par Dieu. Si nous envisageons la puissance dans ce sens, ce qui est tout à fait approprié, la nation iranienne bénéficie d'un plus pouvoir et d'un prestige plus grands que ceux de toutes les autres nations.
Qui a donné cette gloire à la nation iranienne ?
Nous la devons tout d'abord aux honorables martyrs comme Zein-o-din, Sadeqi, Vakili et Heidarian qui ont prouvé leur foi non seulement dans leurs paroles mais aussi dans leurs actes.
Le jour où le martyr Heidarian se rendit au Kurdistan avec un nombre limité de personnes, pour combattre l'ennemi, la nation iranienne était complètement isolée. L'Occident avait mobilisé toutes les forces mondiales contre nous. Quelques jeunes de Qom et d'autres villes et villages du pays ont montré dans leurs actes, leur fidélité à l'alliance divine.

"انّ الله اشترى من المؤمنين انفسهم و اموالهم بأنّ لهم الجنّة يقاتلون فى سبيل الله فيقتلون و يقتلون وعدا عليه حقّا فى التّورية و الانجيل و القران "
"Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d'Allah : ils tuent et se font tuer. C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l'Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu'Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait, c'est un très grand succès " Coran 9 : 111

La promesse divine se réalisera assurément. Nos martyrs, nos anciens combattants sont en première ligne. Les invalides ont ouvert la voie et ont été les pionniers du camp de la justice. Ils sont allés aux champs de bataille et ont montré leur foi au martyre et leur fidélité à l'alliance divine.
Les familles constituent la seconde ligne de défense et ont contribué à cette gloire. Vous pères, mères, enfants et épouses des martyrs qui avez supporté ces événements apparemment amers, vous êtes dans la seconde ligne de défense. Il est difficile et terrible de perdre un être cher. Les parents font beaucoup d'efforts pour élever leurs enfants et voilà que tout à coup, on leur ramène le corps de leur enfant tombé au front. C'est extrêmement difficile. Les mères, les pères, les épouses et les enfants de nos martyrs ont accueilli ces événements apparemment amers, à bras ouverts, et ont montré qu'ils étaient fidèles à l'alliance divine.
J'ai vu des mères qui disaient sincèrement que si elles avaient dix enfants, elles étaient prêtes à les sacrifier pour la cause divine. J'ai vu des pères et des mères qui étaient fiers que leurs enfants soient tombés en martyrs dans la voie de Dieu. Bien sûr, ils avaient raison d'en être fiers. Comme Zeinab al-Kubra (SA) qui a dit: " ما رأيت الّا جميلا " «(dans la tragédie de Karbala) Je n'ai vu que la beauté."
L'événement de Karbala était-il insignifiant ?
Ses yeux divins ont vu une vérité magnifique dans ce bain de sang et dans cette tragédie. J'ai vu beaucoup de familles qui avaient le même sentiment que Zeinab al-Kubra (SA) et disaient " Nous n'avons vu que la beauté." " ما رأينا الّا جميلا ".
C'est cela qui rend une nation puissante. C'est cela qui crée un sentiment de confiance en soi dans une nation qui n'est pas effrayée par les menaces des pouvoirs matérialistes du monde et les cris de ces "ivrognes" arrogants et belliqueux.
Aujourd'hui la nation iranienne n'a peur ni des menaces ni des cris des Présidents matérialistes plongés dans leurs passions et qui dominent le monde. Comme les pères et les mères honorables de nos martyrs, présents dans cette réunion, la nation iranienne défend fermement ses idéaux et ses principes. Les familles des martyrs et le peuple iranien restent debout et s'appuient sur la force spirituelle de leur foi religieuse. Il est nécessaire de renforcer cette foi. Nos responsables et les gens doivent apprécier cette foi et l'approfondir dans leur cœur.
C'est la foi religieuse qui a donné ce pouvoir à la nation iranienne.
C'est la foi religieuse qui peut soutenir nos progrès scientifiques, technologiques, politiques et sociaux.
Sachez qu'après l'imam Khomeiny (ra), certains ont tenté d'affaiblir et de faire disparaitre cette foi religieuse. Pour cela, ils ont parlé, écrit et concentré leurs efforts pour l'anéantissement de cette foi religieuse. Bien sûr, ils ont échoué et n'arriveront jamais à leurs objectifs. Notre jeune génération est très bonne. La jeune génération qui a été élevée dans cette atmosphère et ces sentiments religieux, est une génération très positive.
Si des événements semblables à ceux de l'années 1360 arrivaient aujourd'hui, nos jeunes ne seraient pas moins prêts que les jeunes de cette époque pour aller se battre. A cette époque, la nation iranienne a dû faire face à cet événement et les jeunes sont allés se battre. Aujourd'hui, si cela se répétait, nos jeunes seraient également prêts à se battre. Nos jeunes sont bons, purs et engagés. Je conseille à nos chers jeunes, en particulier aux enfants de nos martyrs, d'être conscients de leur valeur. Je leur conseille d'apprécier leurs liens avec nos chers martyrs, qui sont une source de fierté pour vous et la nation iranienne.
Mon Dieu ! Au nom du grand Prophète (SAWA) et de sa famille sacrée, aide-nous à respecter comme ils le méritent, le souvenir de nos martyrs et la valeur de nos combattants. Mon Dieu ! Garde ouvert le chemin de la foi, de la spiritualité et de la sincérité qui a été ouvert par nos martyrs et que le cœur de l'Imam du temps (Que Dieu hâte sa venue) soit satisfait de nous.

Que les salutations, la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^