Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du 18ème anniversaire du décès de l'Imam Khomeiny. Version imprimable
04/06/2007


 

A l'occasion de commémoration du 18ème anniversaire du décès de l'Imam Khomeiny, fondateur de la République islamique, le Guide suprême de la Révolution a tenu un discours  lundi 4 juin dans le mausolée de l'Imam Khomeiny. L'Ayatollah Khamenei, qui parlait devant une foule de disciples et de sympathisants de l'Imam Khomeiny, a rappelé que "le secret du pouvoir spirituel du défunt Imam résidait dans son dévouement constant et son désir de suivre constamment la voie tracée par Dieu.

"En estimant que " le nom de l’Imam ainsi que son héritage s’étendront de plus en plus en Iran aussi bien que dans les pays islamiques, il a souligné que la pensée et la personnalité de l'Imam Khomeiny ont conféré grandeur et gloire à la communauté (Umma) islamique.

En considérant  la lucidité et la résistance comme étant les seuls moyens d'une nation pour parvenir à ses buts et à la défense de ses droits, l'Ayatollah Khamenei a d'ailleurs précisé que "les droits d'une nation n’obtiennent pas en suppliant les grandes puissances actuelles, mais qu'il faut au contraire prendre et s’approprier ses droits par l'effort et la ténacité.

"Il a fait remarquer que la résistance et le dévouement du peuple iranien sont les principaux facteurs de stabilité et de solidité de l'ordre islamique et le peuple iranien continuera cette résistance pour accéder à tous ses droits légitimes, en particulier celui concernant l'énergie nucléaire.

Il a ensuite ajouté que "le peuple libre et indépendant de l'Iran refuse de se plier à la volonté des grandes puissances pour accéder à ses droits légitimes, y compris concernant l'énergie civile nucléaire, car aujourd'hui ce grand peuple et sa jeune génération ont acquis une grande confiance, et grâce aux expériences acquise au cours de ces 28 dernières années, ils savent très bien qu'avec la résistance et la clairvoyance ils gagneront tous leurs droits. Le Guide suprême a par ailleurs estimé que l'une des principales mesures prise par l'Imam Khomeiny était le rétablissement d'une nouvelle identité à savoir "la République islamique"dans la région instable du Moyen Orient.

Faisant allusion aux efforts manqués d’opposants multiples destinés à d'anéantir la République islamique, l'Ayatollah Khamenei a précisé qu’ "en dépit de tous les complots et plans effectués par les opposants, le régime crée par l'Imam Khomeiny est aujourd'hui l’un des plus stables de la région et la nation iranienne est considérée comme l'une des plus prestigieuses nations dans le monde, notamment au sein des masses musulmanes et plus particulièrement auprès des jeunes et des intellectuels du monde musulman." Il a noté que la poursuite dans cette voie et le progrès du pays  dépendent de la fidélité du peuple et des élites aux principes du mouvement de l'Imam Khomeiny et a indiqué que la dimension islamique, la popularité et l'esprit novateur de l'Imam Khomeiny sont les points de départ de son mouvement.

Il a ensuite affirmé que l'ordre islamique s’appuie sur les préceptes chiites mais que cela ne prouve pas qu'elle soit mono religieuse, étant donné qu’en réalité, l'Islam de l'Ordre islamique se trouve au-dessus de la religion au sens strict c'est pourquoi aujourd'hui, le jeune sunnite palestinien aussi bien que le jeune chiite libanais regardent en direction de la République islamique. L'Ayatollah Khamenei a rappelé que l'appui sur la Loi sacrée et l'obéissance à cette Loi constituent un autre aspect de l'identité islamique du régime et qu'outre les valeurs morales, l’Iran s’appuie également sur les règles et principes sociopolitiques du " noble Coran et de la Tradition". Il a de plus estimé qu'un nouveau regard est nécessaire pour apporter des solutions aux questions individuelles et sociales.Considérant la popularité de la République islamique comme sa deuxième caractéristique, le Guide suprême a noté que dans l'ordre islamique, la voie et la volonté du peuple sont décisives et que la tache principale des responsables est de satisfaire les  besoins du peuple.

Le Guide suprême a d'autre part exprimé que "l'ordre islamique refuse la démocratie vaincue de l'Occident basée sur de faux principes où les vrais acteurs sont les capitalistes et les classes possédantes".

Selon lui, la troisième caractéristique de l'ordre islamique réside dans l'innovation basée  sur les fondements de l'Islam et dans ce domaine, il revient aux  élites politiques  et culturelles de montrer le vrai Islam tel qu’il est présenté dans le Coran et la tradition.

En évoquant les efforts de certains opposants visant à semer la discorde dans le pays et surtout entre les sunnites et les chiites, l'ayatollah Khamenei a mis fin à ses propos en appelant tous les musulmans à s'unir autour des valeurs présentes dans le Coran et défendues par le Prophète de l’islam. 

 
< Précédent   Suivant >

^