Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours en présence des responsables du pouvoir judiciaire Version imprimable
28/06/2007


Lors d’une rencontre avec le chef, les responsables et nombre d’employés du pouvoir judiciaire, réunis, à l’occasion des cérémonies commémoratives honorant la mémoire des 72 martyrs du 28 juin 1981, le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé que « L’attentat du 28 juin 1981 est un événement majeur de l’histoire contemporaine de l’Iran, car, d'une part, il a révélé le caractère criminel des opposants du pays, et, de l’autre, a renforcé les bases de la République.»

Par la suite, qualifiant de très important le rôle du pouvoir judiciaire dans la réalisation des objectifs de l’ordre public, il a souligné que « le plus important devoir de la justice est d'instaurer la sécurité et de faire face aux transgresseurs de la loi», rappelant qu’en vue de cet objectif, la mise en place d’une programmation efficace du pouvoir judiciaire pour combattre la corruption financière se montre nécessaire.

L'Ayatollah Khamenei a mis l’accent sur l’instauration de la transparence fiscale, nécessaire aux activités économiques, et a précisé que "Combattre la corruption financière aidera les hommes d'affaires à accomplir leur travail dans la sérénité et en respect total envers la loi." Il a ajouté que "Ceux qui violent la loi constituent une minorité et la campagne contre la corruption financière aidera la majorité à se rendre plus active dans le cadre d’une conjoncture saine et certaine pour l'investissement et les activités économiques »

Il a également souhaité que le pouvoir judiciaire aide le gouvernement à instaurer la justice sociale et à combattre les transgresseurs de la loi et les opportunistes et a recommandé que « les trois pouvoirs, judiciaire, exécutif et législatif, accomplissent leur devoir, ensemble, avec solidarité et fermeté.»

Au cours de cette cérémonie commémorative où étaient présentes également les familles des martyrs de 28 juin, le chef du pouvoir judiciaire, l'Ayatollah Chahroudi a honoré l'anniversaire du martyre de feu l'ayatollah Mohammad Béhechti, l’ancien chef du pouvoir judiciaire et des 72 hauts responsables politiques, lors de l’attentat terroriste à la bombe en 1981.

Il a ensuite présenté un rapport sur les activités et les plans mélioratifs accomplis par la justice dans différents domaines, en particulier les actions menées contre la corruption financière.

 
< Précédent   Suivant >

^