Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux enseignants et aux spécialistes du Mahdavisme Version imprimable
09/07/2011

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 9 Juillet 2011 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec les enseignants et les spécialistes du Mahdavisme [foi en la réapparition du douzième Imam, l'Imam Mahdi (as)].

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Je tiens tout d'abord à remercier les frères et sœurs qui travaillent dans les différents domaines de la prière, de l'entraide, de l'exégèse coranique, du Mahdavisme et des autres domaines dont M. Qara'ati a parlé. Tous ces domaines sont importants et nécessaires. Par la grâce d'Allah, ceux qui y travaillent font un véritable acte de piété qui sera accepté par Allah le tout Puissant.
Je tiens également à remercier tous ceux qui ont assisté à cette réunion, en particulier M. Qara'ati. Nous ne pouvons pas vraiment les remercier parce que leurs efforts sont faits pour l'amour de Dieu et que Dieu les récompensera Inshallah, mais nous devons aussi leur être reconnaissants pour leur travail. Je tiens à attirer votre attention sur quelques points dans cette réunion.
M. Qara'ati est une personne exemplaire. Tout d'abord à cause des responsabilités qu'il a assumées et menées à bien jusqu'à présent et qui étaient des besoins qui existaient dans le pays. Il a rempli ces lacunes et ses efforts ont été très précieux. Il y a certaines activités qui sont très bonnes mais qui ne sont pas nouvelles et sont même répétitives. Si quelqu'un parvient à identifier les besoins et tente d'y répondre, ses efforts sont doublement précieux. C'est ce qu'a fait M. Qara'ati. Si les prières quotidiennes qui sont extrêmement importantes et sont le pilier de l'islam, sans lesquelles les autres bonnes actions ne seront pas acceptées par Dieu, sont négligées dans la société, ou si les gens n'accordent pas suffisamment d'attention aux prières quotidiennes, un vide énorme sera créé.
M. Qara'ati a essayé de répondre à ce besoin.
La question de l'aumône quant à elle, n'était pas vraiment abordée dans notre société, et le fait qu'elle ait été mise à l'écart était une faiblesse et une négligence. Il est intervenu dans ce domaine et a fait preuve de détermination et d'efforts. Il s'est rendu dans différents endroits, a parlé à différentes personnes, a exhorté tout le monde à prendre des mesures, et a travaillé sans relâche jusqu'à ce que ce problème soit résolu.
C'est la même chose au sujet de l'exégèse, du Mahdavisme et d'autres domaines dont il a pris la charge. C'est un des points que je voulais mettre en relief au sujet du travail de notre cher et honorable M. Qara'ati.
Le deuxième point encore plus important que le premier, est sa sincérité et ses efforts désintéressés. Cette sincérité lui a permis d'aller de l'avant et de résoudre les problèmes. Allah le tout Puissant, soutient toujours ceux dont les intentions sont pures. La pureté d'intention a un effet extraordinaire sur la réussite. Cela est un autre point très important.
Je ne tiens pas à faire l'éloge de M. Qara'ati ou à exagérer ce qu'il a fait. Il n'en a pas besoin et n'attend pas non plus un tel comportement que je n'apprécie pas d'ailleurs. Je tiens seulement à ce que ses efforts soient un modèle pour nous tous, surtout pour nos étudiants en sciences islamiques. Nous devons agir comme M. Qara'ati l'a fait. Cela ne veut pas dire que nous devions faire les mêmes choses, non, nous devons chercher les lacunes et tenter d'identifier les besoins. Tout le monde doit utiliser son talent, ses capacités et ses compétences pour identifier les lacunes et les besoins. C'est le premier principe.
Le deuxième principe est l'assiduité et la persévérance. Je voudrais saisir cette occasion pour demander à M. Qara'ati et à ses collègues, de poursuivre ce qu'ils ont commencé. Ils doivent assurer le suivi de leurs activités. Nous ne devons pas commencer un travail, nous sentir satisfaits aux premiers résultats, remercier Dieu et l'abandonner ensuite. Non, nous devons terminer ce que nous avons commencé. J'espère qu'Allah le tout Puissant, aidera M. Qara'ati ainsi que vous tous, frères et sœurs, et qu'Il vous accordera la santé et une longue vie afin que vous puissiez poursuivre ce que vous avez commencé. Ces points sont importants.
Nous approchons de l'anniversaire de la naissance de l'Imam Mahdi (as) qui est une grande fête pour le monde musulman et pour toute l'humanité. Il est donc approprié d'aborder la question du Mahdavisme qui est une des principales questions religieuses.
Cette question est comparable à la prophétie dans son importance. Pourquoi ? Parce qu'elle représente l'objectif de tous les prophètes qui ont été envoyés, c'est à dire l'établissement d'un monde monothéiste fondé sur la justice et qui utilisera toutes les capacités qu'Allah le tout Puissant, a offert à l'humanité.
L'époque qui suivra l'apparition de l'Imam Mahdi (que les salutations de Dieu soient sur lui et que Dieu hâte sa venue) sera une époque où le monothéisme et la spiritualité domineront toute la vie des êtres humains et où la justice sera établie dans le vrai sens du terme. C'est dans ce but que les prophètes ont été envoyés.
J'ai dit à plusieurs reprises que le mouvement effectué pendant de nombreux siècles par l'humanité, à la lumière des enseignements prophétiques, était un mouvement vers le large chemin qui sera ouvert après l'apparition de l'Imam Mahdi (que Dieu hâte sa venue), et qui conduira l'humanité vers de nobles objectifs. Une fois que la route principale sera ouverte, le reste sera facile. Le droit chemin sera clairement balisé. Il sera facile d'avancer. Une fois la route principale atteinte, l'humanité ne cessera pas d'avancer. Quand l'humanité atteindra la route principale, elle commencera son mouvement vers les nobles objectifs divins car les êtres humains jouissent de capacités inépuisables. L'humanité a traversé des épreuves difficiles et a franchi beaucoup d'obstacles afin d'arriver sur cette route principale qui sera construite après l'apparition de l'Imam du Temps (as).
Le monde sera construit après l'apparition de l'Imam Mahdi (as) et le mouvement de l'humanité commencera à partir de ce point.
Si le Mahdavisme n'existait pas, toutes les missions prophétiques et tous les efforts des prophètes divins seraient vains. Par conséquent, la question du Mahdavisme est une question essentielle. Elle est au centre des enseignements divins. Pour cette raison, autant que je le sache, dans toutes les religions divines, il existe des enseignements qui ressemblent au Mahdavisme en islam, avec cette différence qu'ils ont été déformés et rendus confus, et que par conséquent, ce qu'ils disent n'est pas clair.
La question du Mahdavisme est une réalité indéniable de l'islam et n'est pas limitée à l'islam chiite. Toutes les écoles islamiques partagent cette idée qu'à la fin du monde, l'Imam Mahdi (que Dieu hâte sa venue) reviendra et établira la justice dans le monde. Il y a des hadiths valides du Saint Prophète (SAWA) et de grands érudits islamiques des différentes écoles de l'Islam sur ce sujet. Par conséquent, il n'y a aucun doute à cet égard. Cependant, l'islam chiite a un avantage sur les autres écoles dans la précision de sa présentation du Mahdavisme. La question du Mahdavisme n'est pas dans le chiisme, une question compliquée et incompréhensible. C'est une question très claire. Le Mahdavisme a un représentant avec qui nous sommes familiers. Nous connaissons ses caractéristiques, ses ancêtres et sa famille. Nous savons quand il est né et toutes sortes d'autres détails. Cette familiarité n'est pas seulement issue des traditions chiites. Il y a des narrations non-chiites qui nous apportent des détails précis. Les adeptes des autres écoles islamiques devraient y porter une attention particulière et comprendre cette vérité. Voilà l'importance qu'il convient d'attacher à la question du Mahdavisme et nous sommes les mieux qualifiés pour travailler sur cette question. Il est nécessaire d'effectuer des travaux savants et précis dans ce domaine.
La notion d'attente [de la réapparition de l'Imam Mahdi (as)] fait partie intégrante du Mahdavisme. Elle est un des concepts clés pour la compréhension de la religion et du mouvement général de l'Ummah islamique vers les nobles objectifs de l'Islam.
Cette attente est l'attente d'un événement incontestable et inévitable. C'est le sens de l'Attente. L'avenir est déterminé. Cela est particulièrement vrai si nous attendons un être vivant et présent. C'est une question très importante. Nous n'attendons pas quelqu'un qui n'est pas encore né. Non, nous attendons quelqu'un qui existe et qui est présent parmi nous. Il y a certaines narrations selon lesquelles les gens peuvent le voir mais ne le reconnaissent pas. Dans certains récits, il a été comparé au prophète Joseph (AS) que ses frères voyaient assis à coté d'eux, sans le reconnaitre. C'est une vérité claire et motivante qui facilite l'attente. L'humanité a besoin de cette attente et l'Ummah islamique en a besoin encore plus. Cette attente donne aux êtres humains des responsabilités. Quelqu'un qui est sûr d'un tel avenir, doit attendre et s'y préparer. Comme le Saint Coran le dit :

«و لقد كتبنا فى الزّبور من بعد الذّكر انّ الارض يرثها عبادى الصّالحون. انّ فى هذا لبلاغا لقوم عابدين»
«Et Nous avons certes écrit dans les Psaumes, après l'avoir mentionné (dans le Livre céleste), que la terre sera héritée par Mes bons serviteurs, il y a en cela [ces enseignements] une communication pour les adorateurs de Dieu !"
[Coran, 21 : 105-106]

Ceux qui adorent Dieu peuvent comprendre ce message. Il faut donc que nous nous préparions.
Nous devons savoir qu'un grand événement va arriver et nous devons toujours être en attente. Nous ne pouvons ni dire que cela prendra de longues années ni que cet événement se produira dans un avenir très proche. Nous devons toujours être en attente. Ceux qui sont en attente doivent se rapprocher des qualités et des critères nécessaires à cette époque. C'est une condition de l'attente. Si cette époque est censée être celle de la justice, de la vérité, du monothéisme, de la pureté et de la piété, nous devons nous approcher de ces caractéristiques. Nous devons nous préparer à accepter la justice et la vérité. Ce sont les exigences de l'attente.
Une des caractéristiques essentielles d'une véritable attente est qu'il ne faut pas se contenter du niveau de progrès que nous avons réalisé jusqu'ici. Il faut faire des efforts pour augmenter nos progrès et nos qualités spirituelles de façon quotidienne. Ce sont les exigences de l'attente.
Comme M. Qara'ati l'a dit dans son rapport, heureusement il y a des chercheurs qui travaillent de façon sérieuse sur cette question. Il est nécessaire de prêter une attention particulière aux travaux sérieux et précis sur cette notion et l'époque qui suivra la réapparition de l'Imam Mahdi (as). Il est également nécessaire d'éviter un travail banal et désapproprié qui ne se fonde pas sur des documents et des sources valides sur l'Imam du Temps (que Dieu hâte sa réapparition), et qui peut être très dangereux et préparer le terrain à toutes sortes de mensonges. Ces travaux sans fondements sont issus de fantasmes et d'illusions, et ouvrent la voie aux imposteurs et aux menteurs, éloignant les gens du sens véritable de l'Attente. Il est nécessaire d'éviter sérieusement ce genre de propagande.
Il y a toujours eu des imposteurs au cours de l'Histoire. Comme cela a été mentionné dans cette réunion, certains se sont attribué ou ont attribué à d'autres individus, cette identité. Toutes ces allégations sont des mensonges car certaines choses qui ont été dites au sujet des signes de cette réapparition, ne sont pas définies et n'ont pas été mentionnées dans les hadiths valides et authentiques. Elles se basent sur des narrations qui ne sont ni solides ni fiables. D'ailleurs, il est même difficile de tenir compte des narrations valides. Il y a des gens qui ont attribué les poèmes de Shah Wali Nématullah à différents auteurs de siècles différents, j'ai remarqué certaines de ces erreurs. Ses œuvres ont été attribuées à une personne particulière et 100 ans après, ces œuvres ont été attribuées à une autre personne.
Ces conclusions sont fausses et trompeuses, éloignent de la vérité et sont utilisées pour tromper les gens. Par conséquent, il est nécessaire d'éviter les travaux sans fondements et les clichés. Les experts doivent chercher à faire des travaux documentés. Un tel travail ne peut pas être fait par tout le monde et c'est aux experts en science des hadiths, en science des chaines de transmission et en philosophie, que reviennent ces travaux. Seuls des experts peuvent intervenir et faire un travail scientifique dans ce domaine. Il est nécessaire de prendre au sérieux cette question pour ouvrir la voie aux gens. Plus les cœurs se familiariseront avec la question du Mahdavisme, plus nous sentirons la présence de l'Imam Mahdi (as) parmi nous et plus nous approfondirons notre relation avec lui, meilleure sera la situation de notre monde et de notre progrès vers les objectifs choisis.
Certaines prières sont très précieuses et dans certains cas, sont des documents sur lesquels nous pouvons nous fier. Il est nécessaire de demander à l'Imam Mahdi (AS) d'être notre intercesseur, de penser à lui et de nous rapprocher de lui.
Cette proximité ne signifie absolument pas prétendre l'avoir rencontré ou entendu. La majorité de ces prétentions sont soit des mensonges soit le fruit de l'imagination. J'ai vu des gens qui n'étaient pas menteurs mais souffraient d'illusions qu'ils prenaient pour des réalités et qu'ils racontaient à tout le monde. Nous ne devons pas suivre de telles personnes. Le droit chemin est le chemin de la logique. Chercher le recours (l'intercession spirituelle) de l'Imam Mahdi (as) peut se faire à distance. L'Imam Mahdi (AS) entend nos prières et les accepte avec la permission d'Allah. Le fait que nous lui adressions la parole à distance n'est pas important. Allah le tout Puissant, lui transmet nos salutations et nos prières. Cette proximité spirituelle et ce recours sont très bons et nécessaires.
J'espère qu'Allah le tout Puissant hâtera la réapparition de l'Imam Mahdi (as). J'espère que nous serons au nombre de ses disciples pendant son occultation et au moment de son apparition, et par la grâce d'Allah, que nous serons parmi les soldats qui combattront aux côtés de l'Imam Mahdi (as) et que nous tomberons en martyrs pour sa cause.

Que les salutations divines soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Sa bénédiction vous accompagnent

 
< Précédent   Suivant >

^