Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême : "Le prestige international de l'Iran est en hausse" Version imprimable
08/08/2011

Le Guide suprême: "la dignité Internationale de l'Iran est en augmentation" Le Guide suprême de la Révolution islamique d'Iran, l'Ayatollah Khamenei, a reçu en audience, les chefs des trois pouvoirs, exécutif, législatif et judiciaire, le Président de l'Assemblée des Experts, le Conseil des ministres, les députés du Parlement, les responsables de diverses organisations, les Imams de la prière du vendredi et les hauts commandants des forces armées.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a fait allusion à la situation délicate et sans précédent dans la région et dans le monde, avant de souligner la nécessité d'être réaliste dans l'évaluation des conditions du pays et d'ajouter :
"Pour obtenir une vision correcte et réaliste de la situation du pays, il est nécessaire de tenir compte des conditions actuelles de la région et du monde parce que la vague actuelle d'Eveil Islamique qui s'étend dans la région, la crise économique et l'émergence de mouvements extrémistes en Occident, sont sans précédent depuis la victoire de la Révolution islamique".
L'Ayatollah Khamenei a ajouté : "Ce contexte régional et international sans précédent est une grande opportunité pour la République islamique qui pourrait devenir une menace sans évaluation réaliste des conditions du pays".
Son Eminence a déclaré que l'évaluation de la situation du pays exigeait une vision réaliste et élargie.
"Dans l'évaluation des conditions du pays, il est nécessaire de voir les points forts et les faiblesses, et d'éviter d'adopter un point de vue catégoriquement pessimiste ou optimiste", a-t-il dit.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a critiqué le pessimisme qui prévaut chez certains responsables gouvernementaux et certaines personnalités politiques, et a dit que ce pessimisme risquait de décourager la société ajoutant que certains journaux à cause de leur mécontentement se contentaient de mettre en première page, des titres décourageants et que c'était une erreur.
L'Ayatollah Khamenei a souligné qu'une vision purement optimiste était également erronée et donnait lieu à un faux sentiment de satisfaction."
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la force la plus importante de la République islamique était sa capacité de surmonter les obstacles et a ajouté : "Depuis la victoire de la Révolution islamique, la République islamique a été confrontée à diverses menaces politiques, sécuritaires, militaires et économiques de la part des grandes puissances mais a réussi à surmonter ces obstacles en s'appuyant sur le peuple et sur ses propres capacités. "
Son Eminence a souligné la confiance qui règne entre le peuple et le gouvernement et a déclaré : "Il y a peu de pays qui ont ce niveau élevé de confiance".
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que le taux de 80% de participation aux élections présidentielles et la participation impressionnante de la population aux manifestations de la Journée de Qods et du 22 Bahman [11 février marquant la victoire de la Révolution islamique. Ndt.] sont les preuves de la confiance populaire.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a critiqué ceux qui essayent de saper cette confiance au régime et a déclaré : "Les gens aiment la République islamique et la défendent".
Le Leader de la Révolution a également salué des progrès constants de l'Iran malgré les sanctions, qui sont un autre point fort du pays, affirmant que les progrès du pays ont fait échouer les pressions de l'Occident contre la République islamique.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que le prestige international de l'Iran était en hausse et a ajouté : "Aujourd'hui, la République islamique d'Iran est un pays respecté et influent qui jouit d'un grand prestige".
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que ce prestige était le résultat de l'insistance du peuple et du gouvernement sur les principes, les valeurs et les slogans de la Révolution, et a affirmé : "La dignité et le prestige de la République islamique d'Iran sont plus élevés que jamais".
Son Eminence a ajouté : "De l'autre côté, la haine envers les usa est en hausse dans la région et dans le monde, et les Etats-Unis sont le pays le plus détesté et le plus déshonoré dans la région et dans le monde de l'Islam."
Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : "Bien sûr, si les peuples d'Europe prennent conscience de la cause réelle de leurs problèmes à savoir la domination des Etats-Unis et du régime sioniste sur la politique des gouvernements européens, la popularité des Etats-Unis diminuera en Europe et cela arrivera dans un avenir proche".
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que certaines personnes prétendaient que le prestige international de la République islamique était en baisse.
"Certains a-t-il noté, prétendent que le prestige international de l'Iran a diminué parce que la République islamique reste sur ses principes alors que dans certains cas où nos responsables gouvernementaux ont reculé devant l'Occident, la réaction des Occidentaux s'est avérée plus sévère et plus insultante."
Son Eminence a fait remarquer : "À un moment, nos représentants ont même félicité les responsables du gouvernement américain, mais tout de suite après, le Président américain a qualifié de façon aberrante, la République islamique "d'Axe du Mal ".
Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : "A une autre période, nos relations avec un certain gouvernement européen était apparemment bonnes et ce gouvernement louaient les positions de l'Iran. Ce même gouvernement européen a lancé un jugement après l'affaire du restaurant Mykonos et a rappelé ses ambassadeurs à Téhéran. Il pensait nous porter un coup auquel nous avons répliqué de manière appropriée et plus forte à partir de ce même Hussayniah".
L'Ayatollah Khamenei a souligné : "Chaque fois que la République islamique a reculé devant les Etats-Unis et l'Europe, ils sont devenus plus audacieux, et chaque fois que la République islamique est restée ferme sur ses slogans et ses principes révolutionnaires, le prestige de la République islamique a augmenté."
L'Ayatollah Khamenei a également souligné : "Nous perdrions à ignorer les points faibles. Il y a eu certaines faiblesses et certaines négligences dans les domaines politiques, économiques et culturels, mais beaucoup de choses ont été faites dans les domaines économique, bien que les problèmes de chômage, d'inflation et de travail n'aient pas encore été résolus", a-t-il ajouté.
L'Ayatollah Khamenei au sujet de la situation de la région a souligné : "Les conditions actuelles régionales sont à l'opposé des calculs des Etats-Unis et du sionisme international".
Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : "Par le biais de sanctions économiques, les puissances internationales voulaient paralyser l'Iran, mais Dieu a fait qu'ils sont maintenant paralysés par la crise économique."
L'Ayatollah Khamenei a souligné : "Ils ont renforcé ou appuyé la fitna de l'année 2009, après les élections présidentielles iraniennes, afin de renverser la République islamique. Aujourd'hui, les gouvernements régionaux dépendants des Etats-Unis connaissent l'un après l'autre, le déclin ou l'effondrement."
Son Eminence a ajouté : "Les Etats-Unis et certaines puissances occidentales ont envahi l'Afghanistan et l'Irak dans le but d'assiéger l'Iran, mais aujourd'hui, ils sont assiégés et pris dans un bourbier dans ces deux pays".
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que l'éveil islamique dans la région était un événement extrêmement important et a souligné : "Il n'est pas possible d'évaluer ce qui se passe en Egypte, en Tunisie et au Yémen, ces dimensions se révéleront dans le futur ".
Son Eminence a ajouté que mettre le malheureux Hosni Moubarak dans une cage lors de son procès était hautement significatif et qu'il fallait ajouter à cette honte, les malheurs et la honte d'Israël.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les Etats-Unis et certains pouvoirs font des efforts pour contrôler les évolutions dans les pays de la région. "Ces efforts, a-t-il noté, n'ont pas obtenu de résultats jusqu'à présent et par la grâce d'Allah, ils n'auront pas non plus de résultats dans l'avenir."
L'Ayatollah Khamenei a exprimé ses soucis au sujet de la situation en Libye et a souligné : "La politique occidentale en Libye est très hypocrite et rusée. En tirant parti de l'insurrection populaire, ils essaient de prendre le contrôle des ressources pétrolières libyennes, de consolider leur présence en Libye et de prendre le contrôle de l'Afrique du Nord, notamment en Egypte et en Tunisie "

 
< Précédent   Suivant >

^