Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Les récents développements de la région sont le début d'un long chemin Version imprimable
31/08/2011

Les récents développements de la région sont le début d'un long cheminAprès un mois de prière et de jeûne, la prière de l'Eïd al-Fitr a été célébrée à Téhéran sous l'Imamat du Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Khamenei.
S'adressant à un grand nombre de fidèles réunis à Téhéran, dans le sermon de la prière de l'Aïd al-Fitr, l'Ayatollah Khamenei a déclaré que les récents développements de la région étaient le début d'un long chemin et a conseillé aux Egyptiens, aux Libyens, aux Tunisiens, aux Yéménites et aux autres nations de la région de ne pas laisser les puissances hégémoniques détourner leur mouvement.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a exprimé sa gratitude au peuple d'Iran pour sa participation aux rassemblements impressionnants de la Journée de Qods et a ajouté que les développements régionaux avaient attiré certains pays musulmans à se joindre au mouvement de cette année, à l'occasion de la Journée Qods.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que l'unité entre le peuple et les responsables était essentielle et urgente.
Il a précisé : "L'actualité régionale montre qu'une étape importante a été franchie dans l'Histoire du monde. Notre peuple et nos responsable doivent être vigilants dans ces conditions extrêmement sensibles et ne pas permettre que les différends empêchent la nation iranienne et la République islamique de s'acquitter de leurs grandes responsabilités à ce stade historique décisif. "
L'Ayatollah Khamenei a ajouté que le dynamisme et l'enthousiasme dans le travail étaient des besoins essentiels et a souligné : "L'Iran a besoin de dynamisme et d'efforts dans les domaines économiques, scientifiques, sociaux et politiques. Tout le monde doit essayer de répondre à ce besoin essentiel dans le cadre de ses responsabilités".
Le Guide suprême de la Révolution islamique a abordé également la question des prochaines élections parlementaires qui se tiendront en Mars 2012, et a ajouté : "Les élections sont la manifestation de l'engagement du peuple et de la Démocratie religieuse, et un grand appui pour la sécurité du pays. Nous ne devons pas laisser ce grand appui se transformer en un défi pour notre sécurité nationale".
L'Ayatollah Khamenei a déclaré qu'il était clair pour la nation iranienne que l'ennemi tentait de profiter des élections pour saper la sécurité nationale en Iran. Il a ajouté que le peuple et les responsables gouvernementaux devaient défendre les élections qui sont une bénédiction divine, et a également exhorté tout le monde à être vigilant aux complots de l'ennemi pour nuire à la sécurité nationale.
"L'ampleur des événements dans la région a montré au monde entier, voire à toute l'Histoire, la grandeur de la présence magistrale des peuples sur la scène politique", a fait remarquer l'Ayatollah Khamenei.
"La nation iranienne, a-t-il ajouté, a déjà fait la démonstration, il y a trois décennies, de cette autorité infaillible et de cette grandeur. C'est aujourd'hui au tour des peuples de la région de s'engager alors que personne ne s'imaginait que des pions des Etats-Unis et du régime sioniste dans la région, puissent être renversés ainsi, les uns après les autres".
L'ayatollah Khamenei a ajouté : "Après la Révolution islamique en Iran, les puissances arrogantes ont fait beaucoup d'efforts pour s'approprier et détourner la Révolution, mais la vigilance du peuple et la direction "prophétique" de l'Imam Khomeiny, ne leur ont pas permis d'atteindre leurs objectifs. Pour parvenir à la victoire finale, les nations de la région ont besoin de la même vigilance".
Ailleurs dans ses déclarations, faisant allusion à l'intervention des Américains et des Européens en Libye, le Guide suprême a rappelé : "Ceux qui ont surgi aujourd'hui, sur la scène libyenne et se considèrent comme les maîtres du soulèvement du peuple, sont ceux qui, il n'y a pas encore longtemps, étaient les proches alliés des dictateurs. Ils tentent aujourd'hui de s'approprier le mouvement, le peuple de Libye doit être vigilants à ce complot des puissances hégémoniques".
L'Ayatollah Khamenei s'est ensuite déclaré inquiet au sujet de la situation à Bahreïn.
"Ces innocents sont opprimés et les promesses qui leur avaient été faites n'ont pas été remplies", a noté le Guide suprême.
" Bien sûr, tout mouvement effectué pour l'amour de Dieu aboutira certainement à la victoire et cette règle divine est vraie partout ", a souligné le Guide suprême qui a ensuite évoqué la situation en Somalie prise entre la famine et la sécheresse, et a rappelé l'impératif de la poursuite des aides de la nation iranienne aux sinistrés somaliens.

 
< Précédent   Suivant >

^