Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Tactiques utilisées par les puissances arrogantes contre le mouvement islamique Version imprimable
08/09/2011

Lors d'une rencontre avec les chefs des groupes de la Résistance et du Djihad palestiniens le 27 février 2010, le Guide suprême de la Révolution islamique a abordé les évolutions de la région et la question de la Palestine, et a déclaré : « Sans aucun doute, comme Dieu le tout puissant l'a décrété, un nouveau Moyen-Orient sera formé qui sera islamique».
Suite aux évolutions dans la région spécialement en Egypte, le Bureau d'édition et de publication des œuvres de l'Ayatollah Khamenei, propose une revue spéciale sur les évolutions dans la région et les déclarations du Guide suprême, et des extraits de discours de Son Eminence sur les tactiques utilisées par les puissances arrogantes contre le Mouvement islamique.

 

«L'Amérique est opposée à l'Islam, même à un Islam non politique comme c'est le cas en Arabie saoudite et en Egypte aujourd'hui.

Si les Américains parvenaient à atteindre leurs objectifs, leurs positions à l'égard de ces pays se révéleraient de façon manifeste.
J'ai reçu un rapport selon lequel un agent américain s'était adressé à un ministre d'un pays islamique célèbre en ces termes : « Vous devez moins parler de la religion et du Djihad dans les manuels scolaires. Pourquoi inclure ces questions dans les manuels scolaires ?»
La question est là. Ils sont opposés à l'essence même de l'Islam et gênés par une pensée islamique qui interdit aux gens de se laisser intimider par les puissances matérialistes alors que c'est la caractéristique naturelle du Coran et de l'Islam».

(Partie d'un discours prononcé le 18 Mars 2002, par le Guide suprême lors d'une réunion avec des représentants du gouvernement)


 

• Les pays inféodés aux arrogants sont eux-mêmes une source de problèmes pour ces derniers

«Les Usa n'aiment pas non plus les royautés du Moyen Orient car ils savent qu'elles peuvent leur causer des ennuis. Les états islamiques et arabes doivent y prêter attention. Les États-Unis ont des plans pour l'Egypte, l'Arabie Saoudite, la Jordanie et les autres pays du Golfe Persique. Leurs plans ne se limitent pas au Liban, à la Syrie et à l'Irak pour que les pays arabes restent les bras croisés à les regarder régler leurs comptes avec la Syrie et le Liban, car plus tard ce sera leur tour. Ceci dit, il y a un grand écart entre les objectifs américains et la réalité. Ceux qui sont aujourd'hui à la tête du gouvernement étasunien, prennent les décisions comme des gens ivres qui ne se rendent pas compte de ce qu'ils sont en train de faire. Ils sont loin de comprendre beaucoup de vérités et de réalités de ce monde. Des commentateurs politiques réputés aux Usa, en parlent actuellement et écrivent à ce propos. Leurs sites internet et leur presse s'inquiètent et avertissent les gens du danger que représentent ces politiciens qui sont en train de mener le pays au chaos. Ils ont raison. Leur présence aux États-Unis est vraisemblablement une punition de la part de Dieu, mais en tout cas, ce sont les objectifs qu'ils poursuivent».

(Partie d'un discours prononcé le 30 Octobre 2005, par le Guide suprême lors d'une réunion avec des représentants du gouvernement)

 

• La fuite en avant des pouvoirs arrogants

«Les Américains savent qu'ils n'ont aucun avenir dans le monde de l'islam. Ils essaient d'éviter que ce Réveil islamique mène à des mouvements révolutionnaires et de faire reculer tout ce qui peut être profitable à la destinée des peuples, dans des manœuvres précipitées et la plus grande agitation.
Les Américains ont avoué récemment que s'ils n'avaient pas attaqué l'Irak, le régime de Saddam aurait finalement été renversé par les musulmans de ce pays qui auraient pris le pouvoir.
C'est de cela dont ils ont peur.
Leurs politiques s'élaborent dans la crainte d'un réveil du monde de l'islam. Ce que les Américains font dans la région n'est pas le résultat de leur puissance au contraire, cela vient de leur crainte du pouvoir des pays musulmans, d'un soulèvement et de l'éveil islamique».

(Partie d'un discours prononcé par le chef suprême le 4 Juin 2005, lors d'une cérémonie marquant le 16ème anniversaire de la disparition de l'Imam Khomeiny.)

 

• L'indifférence et le mépris de la dignité humaine

« Votre système est un système d'oppression, de haine, de mépris et de manque de respect à la dignité humaine.
Pourquoi êtes-vous venus en Irak ? Pourquoi avez-vous laissé vos soldats fouler aux pieds un pays indépendant ? Pourquoi avez-vous ignoré l'honneur et la dignité de la population irakienne ?
Ils préparent actuellement un plan pour le transfert du pouvoir mais il faut que ce soit un gouvernement pro américain. Les politiciens et les élites d'Irak doivent savoir que tout gouvernement qui viendra au pouvoir en Irak, s'il a été installé par les Américains, sera aussi haï que les Etats-Unis eux-mêmes par le peuple d'Irak.
Après le régime de Saddam Hussein, le peuple d'Irak n'est pas prêt à accepter une domination des Etats-Unis et de leurs marionnettes. Un véritable transfert du pouvoir signifie que le pouvoir soit remis au peuple irakien et que des élections soient organisées. C'est le peuple qui doit choisir. Il n'est pas acceptable qu'un plan soit imposé aux élites et aux politiciens d'Irak, et que ces derniers se soumettent aux diktats américains».

(Partie d'un discours prononcé le 16 mai 2004, par le Guide suprême lors d'une réunion avec les étudiants des centres d'enseignement islamique.)

 
< Précédent   Suivant >

^