Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême a averti les Etats-Unis contre tout mouvement précipité Version imprimable
16/10/2011

 rencontre avec des milliers de professeurs et d'étudiants des universités de la province de KermânchâhLors d'une rencontre avec des milliers de professeurs et d'étudiants enthousiastes des universités de la province de Kermânchâh, l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a fait allusion aux objectifs des récentes accusations de terrorisme des Etats-Unis contre la République islamique et a averti : "Si les responsables américains vivent dans leurs rêves, ils doivent cependant savoir que tout erreur politique ou sécuritaire de leur part, sera confrontée à une forte réponse de la nation iranienne".

L'Ayatollah Khamenei a déclaré qu'un des objectifs du récent tumulte médiatique des Etats-Unis était de détourner l'attention internationale des mouvements de Wall-Street et a ajouté : "Les gens d'au moins 80 pays ont exprimé leur soutien à ce mouvement qui se propage aux Etats-Unis. Cela est très amer et très difficile pour les responsables américains"

Son Eminence a évoqué les efforts du gouvernement américain pour réprimer les manifestants et a ajouté : "Il se peut que la police et l'armée réussissent à réprimer ce mouvement, mais il ne s'éteindra pas complètement et continuera à couver sous les cendres".

Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les réseaux sionistes dominaient les gouvernements américains et européens, et a averti en ces termes les hommes d'Etats occidentaux : "Le jour où les nations du monde réaliseront que vous êtes la cause réelle de leurs problèmes - à savoir, leur humiliation devant les sionistes - les flammes de leur colère certainement brûleront et anéantiront le capitalisme".

«Vous avez tourné le dos à votre peuple et vous êtes détestés par la majorité des gens mais la situation de la République islamique est totalement différente et les grands rassemblements sont révélateurs de la ferme détermination de l'Iran et de la résistance populaire à tous les complots», a-t-il ajouté.

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que malgré toutes les pressions et les complots, la République islamique n'avait fait aucune concession au cours des 32 dernières années, et a souligné : "Nos compatriotes sont présents sur la scène, nous sommes tous les soldats de la République islamique et de l'Islam, et ce régime uni et fort, résistera à tous les complots diaboliques sans faire aucune concession".

Son Eminence a dit que la situation exigeait des efforts désintéressés, de la résistance et de la perspicacité. Se référant à la vague de réveil islamique dans la région, il a ajouté : "Dans cette situation délicate où de nouveaux gouvernements s'établissent dans la région, la République islamique est un des facteurs importants et peut jouer un rôle important dans la situation présente et future de la région. Par conséquent, la réflexion sur la structure du régime islamique revêt une importance encore plus grande aujourd'hui".

Son Eminence a déclaré que les mouvements qui ignorent les réalités actuelles et les perspectives d'avenir conduisent souvent à des écarts et des déviations, et a ajouté qu'il était nécessaire de surveiller le chemin qui a été fait et le chemin qu'il reste à parcourir.

L'Ayatollah Khamenei a déclaré qu'une communauté islamique est une communauté qui réalise les idéaux, les buts et les projets de l'Islam pour l'humanité.

A cet égard, Son Eminence a expliqué : "L'établissement de la justice, la liberté, la participation du peuple aux affaires nationales, la détermination de son destin, la dignité et la richesse nationale, le bien-être public, la disparition de la pauvreté et de la famine, l'utilisation des progrès scientifiques, politiques, économiques, sociaux et culturels, et le rejet de la stagnation sont les caractéristiques d'une communauté islamique, et la nation iranienne et la République islamique se dirigent vers la réalisation d'une telle communauté".

Il a ajouté : "Bien sûr, le but ultime d'une communauté islamique est d'aider les êtres humains à atteindre la perfection spirituelle et la connaissance divine qui sont les caractéristiques d'une société islamique".

Le Guide suprême de la Révolution islamique a mis en garde contre une interprétation occidentale des concepts islamiques et a ajouté qu'il était nécessaire de tracer une ligne claire entre ces deux domaines.

"Ce qu'on entend par justice, liberté, dignité humaine, concerne leur sens profond et islamique, ces concepts sont complètement différents des concepts du même nom qui existent en Occident".

Son Eminence a déclaré que l'imposition des interprétations occidentales aux concepts islamiques avait été un problème durant toutes ces années, et a ajouté que dans l'interprétation des concepts islamiques, les interprétations occidentales devraient être sérieusement évitées, et que pour comprendre la signification réelle des concepts islamiques, il était nécessaire de se référer au Coran et à la logique de l'islam.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : "Bien sûr, les Occidentaux ne sont même pas engagés vis-à-vis de l'interprétation occidentale de ces concepts comme ils l'ont montré en Afghanistan, en Irak, en Libye et dans bien d'autres pays où au nom de la démocratie et de la lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes nucléaires, ils poursuivent leurs buts maléfiques comme le contrôle économique des régions stratégiques et importantes du monde, l'exploitation des ressources des autres nations, le soutien au régime sioniste et l'expansion de leur hégémonie. Compte tenu de ces réalités, nous déclarons catégoriquement que le modèle de démocratie promu en Occident, est la plupart du temps un mensonge et un slogan vide".

Son Eminence a fait référence à la souplesse de la République islamique et a souligné : "Dans les conditions actuelles, le Président est élu au suffrage universel qui est une méthode efficace mais si un jour - probablement dans un avenir lointain - il semble qu'il vaille mieux élire les responsables de l'exécutif par un vote parlementaire, apporter des changements dans le mécanisme actuel ne causera aucun problème"

Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : "Bien sûr, n'importe quel changement dans les politiques, le chemin et la structure de la République islamique doit être fondé sur les principes islamiques et à cet égard, les mesures nécessaires ont été spécifiées dans la Constitution".
L'Ayatollah Khamenei a souligné : "La République islamique est à la fois souple, ouverte aux réformes et stable"

Ailleurs dans ses déclarations, le Guide suprême de la Révolution islamique a expliqué le sens de Wilayat du Faqih dans la République islamique et a ajouté : "Dans l'optique de l'imam Khomeiny, cette Wilayat signifie une gestion dynamique et progressiste, et bien sûr notre Imam était lui-même la parfaite incarnation de ce concept".

Son Eminence a rappelé que certains avaient tenté de fausser l'interprétation de l'Imam Khomeiny concernant la Wilayat absolue du Faghi et a déclaré : "Ils ont essayé de faire croire que la vision de l'Imam Khomeiny à propos de la Wilayat du Faghi, signifiait l'ignorance de la loi, mais l'imam Khomeiny qui a mis l'accent sur la Wilayat absolue, était lui-même plus engagé que quiconque aux lois, aux principes et aux commandements divins".

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que le Guide était responsable de la gestion de la société dans ses grandes lignes et dans le respect des valeurs, et a ajouté que cette obligation était différente des fonctions des trois Pouvoirs. Il a aussi souligné que le rôle du Guide était de superviser les activités des représentants du gouvernement et d'éviter les écarts.

Son Eminence a ajouté : "Les responsables du pouvoir exécutif, les membres du Parlement et les responsables du système judiciaire s'acquittent de leurs devoirs dans les cadres prévus et peuvent prendre des décisions auxquelles le Guide est opposé, mais celui-ci n'a ni le droit ni le pouvoir d'interférer dans ces questions sauf si l'adoption de certaines politiques représente une déviation par rapport à la voie de la Révolution. Naturellement, dans ce cas, le Guide agira selon ses responsabilités ".

Ailleurs dans ses déclarations, l'Ayatollah Khamenei a évoqué les activités des partis politiques et a déclaré : «Nous ne sommes pas du tout opposés à une diversité des partis et croyons que ces activités ne sont pas en contradiction avec l'unité de notre société, à condition que cela se fasse dans un cadre approprié".

Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré qu'un parti fondé dans le but de fournir une orientation intellectuelle en matière politique, religieuse, idéologique ou autre, et pas uniquement pour s'assurer le pouvoir, sera bénéfique. "Bien sûr, ces partis politiques seront les vainqueurs dans la concurrence politique", a-t-il dit.

Son Eminence a critiqué les partis assoiffés de pouvoir et a ajouté : "Certains partis comme les actuels partis occidentaux, sont en effet des clubs pour accéder au pouvoir par tous les moyens, y compris les plus viles manœuvres politiques. Nous ne cautionnons pas de telles activités dans les partis politiques mais nous ne nous opposerons pas à ceux qui cherchent à créer un parti dans cette perspective".

 
< Précédent   Suivant >

^