Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux représentants du gouvernement Version imprimable
07/08/2011

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 7 août 2011 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec des membres du gouvernement de la République islamique d'Iran.

"Au nom d'Allah, le tout Miséricordieux, le très Miséricordieux

"Toutes les louanges appartiennent à Allah, le Seigneur des Mondes, et que la paix et le salut soient sur notre maître et prophète, Ab-al-Qassem Al-Mustafa Mohammad et ses descendants immaculés (AS), en particulier celui qui représente le trésor de Dieu sur terre.
Je tiens à souhaiter la bienvenue aux chers frères et sœurs, fonctionnaires actifs, travailleurs et soucieux de leur pays. J'espère qu'Allah le Très-Haut, vous permettra à vous et à la nation iranienne, de profiter des grâces de ce mois sacré. Je suis reconnaissant à Allah le Très-Haut, qui m'a donné une nouvelle occasion d'organiser cette rencontre chaleureuse et conviviale, et d'échanger nos idées sur les questions importantes du pays.
Je diviserai mes propos en trois parties. La première partie concernera un certain nombre de rappels auxquels il me faut plus que quiconque faire attention et qui seront, si Dieu le veut, inspiré de la spiritualité du mois de Ramadan. La deuxième partie concernera nos enjeux nationaux dans une perspective générale. Dans la dernière partie, s'il nous reste assez de temps, j'aborderai les questions régionales et les événements qui se déroulent autour de nous.
Le regretté Hadj Mirza Javad Tabrizi Maleki, célèbre mystique et grand faqih islamique, dans son livre "Al-Muraqibat" a écrit que le jeûne est un don divin qu'Allah le Très-Haut, a accordé à Ses serviteurs. Il dit :

«الصّوم ليس تكليفا بل تشريف»

"Le jeûne n'est pas une obligation mais un honneur «يوجب شكرا بحسبه» c'est-à-dire pour lequel nous devons être reconnaissants".
Le jeûne qui est le signe de l'attention particulière de Dieu à Ses serviteurs, est une chose que nous devons apprécier et dont nous devons être reconnaissants envers Dieu. Il mentionne aussi les nombreux avantages que représente pour les croyants le fait de supporter la soif et la faim pendant le mois de Ramadan. Il tirait ces avantages des narrations islamiques et de la connaissance qui venait de son cœur illuminé. Parmi les avantages les plus importants, il explique que cette faim et cette soif apportent au cœur une sorte de pureté qui prépare à la réflexion «تفكّر ساعة خير من عبادة سنة» dont "une heure est meilleure que des années de prières".
C'est cette réflexion qui oblige les gens à se tourner vers leur for intérieur, leur âme et leur cœur, clarifie les vérités et nous ouvre les portes de la sagesse. Il est nécessaire de profiter de cette opportunité.
Nous devons penser au temps qui nous est imparti et qui est le capital principal de tout être humain. Toutes les bonnes choses sont acquises au cours de la vie et de ces heures qui passent si vite. La vie peut apporter le salut et le paradis éternels aux êtres humains. Nous devons penser au temps qui nous reste et sentir le passage du temps. Nous devrions sentir la nature précaire des journées et des nuits de notre vie, et prêter attention à ce passage du temps.

"La vie est comme une neige d'hiver exposée au soleil d'été".

Ce capital diminue à chaque instant alors qu'il est le seul bien dont nous disposons pour obtenir le salut dans l'autre monde. Nous devrions mieux réfléchir comment, où et dans quelle voie utiliser ce capital.Nous devons penser à la mort et au moment où nous quitterons ce monde, le moment où nous laisserons nos corps pour rencontrer l'Ange de la Mort. Ce moment est quelque chose qui aura lieu pour nous tous.

«كلّ نفس ذائقة الموت»

"Toute âme goûtera la mort". Coran 3: 185

Nous allons tous vivre ce moment. Comment nous sentirons-nous à ce moment-là ? Ce sont des points qui méritent réflexion et il est absolument nécessaire et indispensable d'y penser.
Les do'as (prières rapportées par les Saints Imams) sont un autre domaine digne de réflexion.
Les concepts que contiennent les do'as sont extraordinaires. Hajj Mirza Javad Tabrizi Maleki dans son "Al-Muraqibat", explique que tous les discours et narrations rapportées des Imams infaillibles (AS), à l'exception des narrations et des discours sur le monothéisme, ne contiennent même pas un dixième des vérités et des enseignements qui nous ont été transmis sous forme de do'as. Ces do'as sont très importants.
Je tiens à faire quelques remarques sur une partie d'un do'a qui seront un rappel pour ceux qui l'ont déjà lu et un conseil pour ceux qui ne l'ont pas encore lu. Au début du vingtième Do'a du livre Sahifa-al-Sajjadiyya, connu sous le nom de Makarim ol-Akhlaq, nous lisons :

«اللّهمّ صلّ على محمّد و ءال محمّد و حلّنى بحلية الصّالحين و البسنى زينة المتّقين»
«Mon Dieu, bénis Mohammad et ses descendants (AS), pare-moi de l'ornement des justes et des ornements des pieux ».

Suivi par certaines caractéristiques des gens pieux pour expliquer ce que signifie la demande à Dieu de "nous vêtir des ornements des pieux ". De quelles façons pouvons-nous trouver et nous parer des parures des justes et des pieux ?
Lorsque nous parlons de vertu, nous pensons au rejet des péchés et à l'accomplissement du culte ou d'autres actions de ce genre. Bien entendu, il n'y a aucun doute que la piété se manifeste dans de tels actes mais dans ce do'a, l'Imam Sajjad (AS) mentionne 22 ou 23 particularités de ce groupe qui attirent notre attention sur de nouvelles significations et manifestations de la piété.
L'Imam Sajjad (AS) demande à Dieu de le vêtir des ornements des pieux premièrement «فى بسط العدل», c'est-à-dire dans l'instauration de la justice. Il demande à Dieu de l'aider à instaurer la justice dans la société, dans le jugement, dans la répartition équitable des ressources nationales et la répartition appropriées des opportunités. Ce sont les piliers et les principes de la piété qu'on attend de nous.
و كظم الغيظ»» c'est à dire le contrôle de la colère. Votre capacité à réprimer votre colère est une grande vertu, si vous êtes une personne ordinaire et que votre colère se limite à un frère en religion, à un membre de votre famille ou à l'un de vos subalternes. Le Coran dit à ce sujet :

«و الكاظمين الغيظ و العافين عن النّاس»
«Et ceux qui retiennent (leur) colère et pardonnent aux gens ...» Coran 3: 134

Mais si vous avez une responsabilité et une position sociale, si vos paroles et vos actes, votre approbation et votre désapprobation affectent la société, votre colère n'aura pas la même portée que celle d'une personne ordinaire.
Si vous vous mettez en colère contre certaines personnes ou certains courants et parlez contre eux, les effets de cette colère seront très différents des effets de la colère d'une personne ordinaire contre quelqu'un avec qui elle se dispute. Retenez votre colère. Les affaires ne doivent pas être menées sous le coup de la colère. Il se peut que vous ne soyez pas d'accord avec telle personne, tel groupe ou tel mouvement, dans ces circonstances, la logique et le raisonnement doivent régir votre comportement. Si la colère s'y mêle tout sera ruiné et vous serez poussés à la transgression et à l'outrance.

«ربّنا اغفرلنا ذنوبنا و اسرافنا فى امرنا»:
"Seigneur, pardonne-nous nos fautes et nos exagérations dans nos affaires" Coran 3:147.

و اطفاء النّائرة»» signifie éteindre le feu de la discorde. L'une des caractéristiques de la piété consiste à "éteindre la flamme de la discorde" entre les organisations et les différents groupes. Tout le monde devrait essayer d'éteindre ce feu et éviter de l'attiser. C'est pourquoi je ne cesse de conseiller aux amis, représentants du gouvernement et orateurs, dont les déclarations sont reflétées dans tout le pays ou une partie du pays, de faire attention à leurs déclarations et de contrôler leur langue. Parfois, une simple déclaration non seulement ne parvient pas à éteindre le feu de la discorde mais peut aussi l'alimenter. Certaines déclarations empêchent d'éteindre "la flamme de la discorde" et vont à l'encontre des efforts qui sont faits pour apaiser la situation.
و ضمّ اهل الفرقة»» signifie que vous devez essayer de rassembler et de réunir ceux qui se sont éloignés de la communauté musulmane et nationale.
Essayez de guider ceux qui sont en chemin vers la bonne destination. Nous ne devons pas par nos comportements, nos paroles et nos actions, décourager ceux qui ont une foi partielle et ont partiellement maintenu leur relation avec la République islamique. Nous ne devons pas les pousser à tourner complètement le dos à la République islamique et à perdre le peu de foi qu'ils avaient. Nous devons faire exactement le contraire et ramener ceux qui se sont éloignés. Ce sont là quelques manifestations de la piété.
و اصلاح ذات البين» « signifie "réconcilier les gens" et «و افشاء العارفة و ستر العائبة» signifie "signaler les bonnes conduites et les qualités des gens". Si un responsable a fait un bon travail, dites-le. Par contre, vous ne devez pas rendre publique les aspects négatifs. Bien entendu cela ne signifie pas qu'il ne faut pas déconseiller les mauvaises actions. Ceux qui font quelque chose de mal doivent en être informés en privé. Révéler de telles choses en public n'est pas souhaitable.
Il y a plusieurs choses à dire et ce que j'ai dit ne concerne qu'une partie de ce Do'a. Sur ses 22 ou 23 points je n'en ai abordé que 6 ou 7. Tournons nos cœurs dans cette direction et demandons à Dieu de "nous vêtir des ornements (qualités) des pieux". De toute façon nous n'avons pas le choix, le jeûne nous a été prescrit afin que nous apprenions à être pieux.

«لعلّكم تتّقون» Coran 2: 183

Dieu a prescrit le jeûne afin que nous observions la piété dont nous avons présenté certaines exigences. Voilà donc pour la première partie de mon discours.
La deuxième partie de mon discours est une évaluation générale des conditions actuelles du pays. Le rapport excellent et détaillé qui a été présenté par l'honorable Président, était très instructif. Il y avait des points importants et prometteurs dans ce rapport. C'est très bien que ces points soient rendus publics afin que tout le monde soit au courant des efforts déployés et des services rendus.
J'aborderai les problèmes du pays sous un angle différent qui est très important pour nous. Pourquoi est-il important ? Parce qu'il est nécessaire de connaître les conditions générales du pays, de savoir où nous en sommes, quel point nous avons atteint et dans quel sens nous devons avancer.
Ces choses sont toujours importantes mais elles le sont particulièrement dans la situation actuelle du monde. Les évènements de la région sont sans précédent. L'éveil islamique et les grands événements qui ont lieu dans la région, sont sans précédent dans l'Histoire après la Révolution islamique.
Une grande œuvre a été réalisée. De grands événements ont eu lieu. Le fait qu'une nation comme la nation égyptienne effectue un si grand mouvement, renverse le régime égyptien et crie des slogans islamiques, et que l'existence illégale du gouvernement juif et sioniste soit menacée de telle façon, dépasse les évaluations conventionnelles. Cette situation où nous nous trouvons, ouvre des perspectives très prometteuses à la République islamique.
La situation du monde en dehors de la région, est également sans précédent. La grave crise économique qui touche les gouvernements arrogants de l'Occident est un événement extraordinaire que nous ne devons pas négliger.
Les analyses des Occidentaux sur la crise économique aux Etats-Unis et dans certains pays européens, et les avertissements qu'elles donnent pour l'avenir, ne sont qu'une partie de cette question. Ils ne disent pas tout. Dans leurs réunions privées et en coulisses, les décideurs et des concepteurs des enjeux mondiaux dans les pays puissants du monde qui contrôlent la majorité des médias internationaux, ne veulent pas que les véritables dimensions de cette crise soient révélées au monde. Ses dimensions sont bien plus sérieuses que ce qui est publiquement constaté. S'il nous reste encore du temps, je ferai inshallah, quelques remarques à ce sujet à la fin de mon discours.
Une autre question concerne l'émergence de mouvements radicaux et terroristes en Occident en particulier en Europe, à savoir les néo-nazis européens et les néoconservateurs américains dont faisait partie le précédent gouvernement américain. Ces personnes ont ouvertement annoncé leurs positions radicales. L'ancien Président américain a même eu la stupidité d'annoncer le déclenchement d'une nouvelle croisade ! On ne peut imaginer un esprit plus extrémiste. Puis ils ont attaqué deux pays islamiques. Ils avaient d'autres plans mais Dieu ne leur a pas donné l'occasion de les réaliser et ils ont échoué. Ces questions sont importantes. L'événement qui s'est passé en Norvège ne doit pas être considéré comme un cas isolé. Ce genre d'évènements est souvent le résultat d'un long procès qui se manifeste ci et là, comme cela a été le cas.
Reste à voir dans quelle mesure ils pourront contrôler ces mouvements. L'avenir nous le dira. Mais ils seront incapables de les contrôler, les néo-nazis sont apparus dans une partie de l'Europe et se sont propagés peu à peu. Aujourd'hui, ces mouvements néo-nazis émergent dans les pays européens et se manifestent dans des actes terroristes et violents.
Dans de telles conditions, nous devons sans cesse évaluer et contrôler notre situation. Les conditions mondiales ont changé et peuvent nous procurer de grandes opportunités. Nous subirons des pertes si nous n'arrivons pas à distinguer ces occasions, si nous n'arrivons pas à les identifier et à les utiliser de façon appropriée, et si nous ne réagissons pas au bon moment.
Parfois perdre une occasion est une menace en soi ou une cause de retard. C'est pour cette raison qu'il est utile d'examiner la situation du pays dans une perspective générale. Bien sûr, nous devons être réalistes dans notre évaluation et ne pas nous tromper. Nous avons à la fois des points forts et des faiblesses, et nous devons les examiner de pair. Parfois, les choses sont vues sous un angle essentiellement pessimiste. Malheureusement, le pessimisme semble être à la mode chez certains responsables gouvernementaux, certaines personnalités politiques et d'autres personnes. Les évaluations négatives sont à la mode dans certains milieux. Ces gens sont déterminés à ignorer les points positifs et à souligner seulement les points négatifs. Ils ne cessent de manifester leur pessimisme dans les médias et ailleurs. Dès que quelqu'un les critique ou leur reproche de tout voir en noir, ils disent qu'on les empêche de dire la vérité et qu'ils ne font que présenter les réalités. Non, c'est une attitude injuste. Imaginez qu'une unité de production connaisse des problèmes et que vous vouliez présenter cette réalité dans une perspective réaliste. C'est très bien, mais vous devez également souligner que deux autres unités de production ont été ajoutées, par exemple. Si nous présentons les points positifs, les gens auront une interprétation particulière des questions nationales et leur interprétation sera différente dans le cas contraire. Si vous ne voyez que les points négatifs, vous ne pouvez pas parler d'une approche réaliste. Après tout, il y a toujours des points négatifs. Votre jugement pessimiste ne donnera pas une image appropriée des conditions du pays. Cela entrainera un découragement général qui est la conséquence sociale du pessimisme.
J'ai l'habitude de jeter un coup d'œil sur une dizaine ou une vingtaine de journaux, chaque jour. Certains journaux publient 4 ou 5 titres par jour dont un seul suffit pour décourager les gens qui n'ont pas de positions solides. Tout est négatif, négatif, négatif. Ils aiment cela. La raison est peut-être politique ou financière. Quel que soit leur motif, qui est peut être politique ou économique, je ne sais pas et je n'accuse personne, c'est une réalité et une erreur. Le pessimisme est contraire au réalisme et provoque le découragement.
C'est la même chose de l'autre côté. Etre optimiste et ignorer les points négatifs est également une erreur. Cela provoque un sentiment artificiel de satisfaction qui est aussi une erreur. Il est nécessaire de voir les points négatifs et les points positifs. Il y a des choses que le gouvernement a réussi à faire et des choses qu'il n'a pas réussi à faire. Si nous voulons avoir une évaluation juste des conditions du pays, nous devons voir les points positifs et les points négatifs, les uns à côté des autres.
Ceci exige une longue discussion. Je demande aux représentants du gouvernement, aux élites intellectuelles, aux universitaires et aux religieux d'organiser des réunions et de discuter sur cette question.
Aujourd'hui, je ne mentionnerai qu'un point car cette question exige beaucoup de travail. Organisez des réunions et préparez une liste de points positifs et une liste de points négatifs. Les points positifs vont nous montrer les capacités dont bénéficie le pays, et la liste des points négatifs nous montrera les priorités. La comparaison de ces deux listes nous montrera le chemin et les travaux que nous devons entreprendre.
J'ai noté ici 5 ou 6 points qui sont le résultat du mouvement de la République islamique au cours des 32 dernières années. Bien sûr, il y a eu des hauts et des bas. Certaines années et certaines administrations ont été bonnes et certaines autres années ou administrations ont été moins bonnes, mais en général nous avons réalisé des choses positives au cours des 32 dernières années.
Le premier point fort et positif de la République islamique est d'avoir prouvé qu'elle était capable de surmonter les menaces. C'est un point très important. Au cours des 32 dernières années, nous avons été confrontés à de nombreuses menaces politiques, sécuritaires, militaires et économiques qui étaient censées affaiblir la République islamique. Bien entendu, l'objectif était de renverser le régime mais comme cet objectif n'était pas réalisable à l'époque, ils ont essayé de freiner les progrès de la République islamique et du pays.
La République islamique a réussi à surmonter ces menaces. La guerre imposée en est un exemple ainsi que les complots américains et les sanctions. Certaines de ces menaces ont été introduites directement par les étrangers, comme les sanctions qui existaient depuis plusieurs années mais qui ont été intensifiées ces dernières années. Ils parlaient de sanctions "paralysantes" et ont agi directement ou par le biais de l'Onu qui est sous leur contrôle pour les imposer. Ce sont les menaces dans lesquelles les étrangers sont directement impliqués. Il y a eu d'autres menaces comme les questions ethniques soulevées par des facteurs internes bien que les ennemis en aient aussi profité.
La République islamique a surmonté tous ces obstacles. Aujourd'hui différentes ethnies vivent ensemble dans le pays de manière fraternelle, et sont attachées et fidèles à la République islamique. Je crois que c'est un des points les plus importants. Nous devons prêter attention à ce point lors de l'énumération des points forts de la République islamique. La République islamique a été confrontée à l'hostilité des plus puissants pouvoirs du monde et à des menaces constantes pendant 32 ans, mais elle a réussi à surmonter toutes ces difficultés. C'est un point très important et à mon avis, l'atout le plus important de la République islamique.
Le deuxième point fort est la confiance qui existe entre le peuple et le régime. Il y a très peu de pays où les gens font confiance à leur gouvernement comme les gens font confiance à la République islamique. La preuve de cette confiance est l'ensemble des évènements que nous avons devant les yeux. Certains ne voient pas ces réalités et parlent constamment d'une méfiance générale. Non, les gens font confiance à la République islamique. La meilleure preuve est l'élection qui a eu lieu il y a deux ans, à laquelle 80% des électeurs ont participé. Où trouve-t-on une telle participation dans le monde ?
Les deux manifestations que nous tenons tous les ans le 22 Bahman [anniversaire de la victoire de la Révolution islamique] et la journée de Qods [le dernier vendredi du mois de Ramadan] sont deux autres preuves. Ces manifestations sont liées à la République islamique. Elles ne sont pas l'exclusivité d'une administration particulière ou d'un courant quelconque mais appartiennent à la République islamique. Voyez ce que font les gens à ces occasions impressionnantes dans le froid du 22 Bahman et pendant le mois de Ramadan alors qu'ils sont en jeûne. Les gens étaient présents par le plus grand froid et les plus grandes chaleurs. Par la grâce d'Allah, vous verrez à nouveau cette présence impressionnante lors de la journée de Qods, cette année.
Ceci est le signe de l'engagement du peuple et de son amour pour la République islamique. La confiance du peuple dans la République islamique ne peut pas être prouvée de façon meilleure et plus claire. Cette participation est significative. Dans certains cas particuliers comme le 9 dey de l'année 1388 (30 décembre 2009), quand les gens ont senti que le mouvement qui avait été lancé visait la République islamique et la Révolution, et non une personne particulière ou le gouvernement, ils ont réagi de façon magistrale.
Ce n'était pas seulement des jeunes enthousiastes qui sont entrés dans l'arène. Tout le monde est venu. L'événement qui s'est produit le 9 Dey a été extraordinaire et était la preuve de la fidélité du peuple à la République islamique. Ces faits sont révélateurs de la confiance du peuple. Malheureusement, nous entendons certaines personnes conseiller en permanence au gouvernement "de restaurer la confiance perdue". De quelle confiance s'agit-il ?
Les gens font confiance à la République islamique. Ils aiment la République islamique et la soutiennent. Les preuves sont celles que j'ai mentionnées.
Le troisième point fort est l'ensemble des progrès que nous avons accomplis malgré les sanctions. C'est une des forces les plus importantes du pays. Le pays a progressé en dépit des sanctions les plus sévères. Dans quels domaines le pays a-t-il fait des progrès ?
L'un des domaines important est celui de la science et de la technologie, mentionné par M. le Président, dans son rapport. Nous avons fait des progrès dans le domaine de la technologie nucléaire, la biotechnologie, la nanotechnologie, les technologies liées à de nouvelles sources d'énergie, l'industrie aérospatiale, la fabrication de superordinateurs, dans le domaine des cellules souches qui est un domaine essentiel, le clonage, les produits radio-pharmaceutiques et nano-pharmaceutiques et les antinéoplasiques. Tous ces domaines sont des domaines de pointe dans le monde.
Les quelques exemples que j'ai mentionnés et certains autres secteurs comptent parmi les savoirs de haut niveau dans le monde, et certaines de ces technologies sont la propriété de seulement 5 ou 10 pays.
Nous avons fait des progrès dans ces domaines alors que le transfert des connaissances vers notre pays était fermé de toutes parts.
J'ai lu un article qui citait un journal américain publié il y a deux ou trois jours, qui dit que l'Iran est une exception en matière de technologie nucléaire.
La Chine, le Pakistan et l'Inde ont acquis la technologie nucléaire avec l'aide d'autres pays. Mais comment l'Iran a-t-il su se procurer cette technologie ? L'article dit que l'Iran a acquis la technologie nucléaire sans l'aide des pays étrangers alors que les sanctions empêchaient la livraison des équipements nécessaires aux progrès nucléaires. De plus, l'Iran a été confronté à d'autres tentatives pour contrecarrer ses progrès nucléaires, comme le virus informatique qu'ils ont envoyé dans nos installations.
Nos scientifiques et nos jeunes se sont mis au travail, ont fait des progrès et ont réussi à faire échouer les plans de l'ennemi. L'article mentionnait également l'assassinat de nos scientifiques nucléaires. Ce sont les déclarations de nos ennemis et cet article a été publié dans le Washington Post. Voilà les progrès que nous avons faits dans le domaine scientifique et technologique.
Nous avons également fait des progrès dans la construction d'infrastructures dont vous venez d'entendre les statistiques. Il y a eu des progrès dans la construction de routes, d'autoroutes, de barrages, de silos et d'usines et dans la production d'acier et de ciment et d'autres productions industrielles. La création de différentes infrastructures dans le pays et nos capacités techniques et d'ingénierie dans différents secteurs, sont des progrès.
Nous avons également fait des progrès dans l'instauration de la confiance nationale. Aujourd'hui notre peuple, particulièrement nos jeunes, ont plus confiance en eux-mêmes qu'il y a 10 ou 20 ans. Il [l'un des fonctionnaires qui a parlé à la réunion] avait raison et je sais pertinemment que dans les domaines scientifiques, nos jeunes sont prêts à tout pourvu que nous ayons les infrastructures nécessaires. Il n'y a rien que nos jeunes scientifiques soient incapables faire si l'infrastructure nécessaire existe dans le pays. Voilà notre situation, grâce à Dieu. Une large gamme de projets de construction a été réalisée dans le pays. Ce sont tous des progrès. Nous avons fait beaucoup de progrès dans ces domaines.
Le quatrième point fort est le prestige international. Je ne suis pas d'accord avec ceux qui prétendent que notre situation internationale s'est dégradée. Pas du tout. Parfois, ce point est soulevé dans certaines déclarations. Non, aujourd'hui, notre situation internationale est très bonne.
Au niveau international, la République islamique est considérée aujourd'hui comme un pays respectable, compétent et influent. Ce prestige international qui est le résultat de certains facteurs comme la participation du peuple, sa résistance et ses slogans révolutionnaires, et les slogans révolutionnaires des représentants du gouvernement, ne peut pas être compromise par les discours et les allégations d'un certain gouvernement dans un coin du monde.
Cela a toujours existé. Certains pensent que si un gouvernement arrogant en Europe ou ailleurs, fait un commentaire négatif sur la République islamique, cela signifie que la position de la République islamique s'est dégradée dans le monde. Non, ils ont toujours fait de telles déclarations chaque fois qu'ils le pouvaient. Ils avaient aussi l'habitude de faire de telles déclarations quand nous avons malheureusement, un peu reculé devant leurs caprices. Il est faux de penser que c'est notre résistance et notre ténacité qui les ont renforcés dans leur inimitié. Non, à l'époque où nos représentants louaient les Etats-Unis dans leurs discours, le Président américain dans un geste très imprudent, a qualifié l'Iran "d'axe du mal". Un autre jour, un gouvernement européen a manifesté une certaine amitié et une volonté d'établir des relations avec l'Iran, puis après l'événement du restaurant Mykonos, a organisé un tribunal qui a porté toutes sortes d'accusations contre de hauts responsables de notre pays. Les gouvernements européens ont coopéré avec lui et ils ont tous rappelé leurs ambassadeurs en poste à Téhéran. Nous n'avons pas oublié ces choses. Ils nous ont donné une gifle mais ils en ont reçu une plus forte. À partir de ce même Husseiniah, ils ont reçu une gifle si forte qu'ils ont dû pendant longtemps, en chercher le remède. Ils essayent de nous attaquer chaque fois qu'ils le peuvent. Chaque fois que nous avons reculé et avons manifesté un peu d'indulgence, ils sont devenus plus insolents. Non, la résistance de la République islamique et l'engagement aux slogans et aux principes révolutionnaires n'ont fait qu'augmenter notre prestige dans le monde.
Heureusement, aujourd'hui, nous jouissons d'un grand prestige international et le gouvernement américain qui s'est ouvertement opposé à nous, est le gouvernement le plus détesté dans les pays islamiques. Selon leurs propres sondages, le prestige et la crédibilité des Etats-Unis sont en chute libre dans la région et dans les pays islamiques. Bien entendu, si les Européens savaient que leurs problèmes sont causés par les Etats-Unis et le contrôle du régime sioniste sur leur politique, la popularité des Usa diminuerait beaucoup plus en Europe et tous les mouvements se mobiliseraient contre les Etats-Unis, comme cela va se passer dans un proche avenir.
Un autre point positif est qu'en dépit de toutes ces intrigues et machinations, la stabilité règne dans le pays. Bien sûr, stabilité ne signifie pas stagnation. La République islamique est en plein mouvement de progrès dans le plus grand dynamisme, et est stable et solidement établie. Ce sont nos points forts. Bien entendu, il y a beaucoup d'autres points forts comme le fait d'être une source d'inspiration et un modèle, d'avoir réussi à affaiblir l'ennemi au niveau international et de l'avoir découragé dans sa lutte contre la Révolution. Nos ennemis ont perdu l'espoir de soumettre la République islamique bien que leurs méthodes soient devenues plus complexes et que le nombre de leurs installations ait augmenté en nombre avec l'Internet et les différents systèmes et réseaux qui dominent le monde.
Les expériences que nous avons accumulées dans la législation et la gestion sont aussi des points brillants pour le pays. Le pays compte 75 millions d'habitants. Bien sûr, je voudrais profiter de cette occasion pour déclarer que compte tenu de nos ressources, notre pays peut répondre aux besoins de 150 millions d'habitants. Je crois que la croissance démographique est une chose positive et que les mesures pour le contrôle de la croissance démographique, ne devront être prises que quand nous aurons atteint les 150 millions.
Voilà donc quelques points positifs et brillants, concernant notre pays. Nos points forts sont bien entendu, bien plus nombreux. Toutefois, nous avons aussi des points faibles. Cela nous causerait des désavantages si nous n'arrivons pas à voir ces points faibles et à identifier nos faiblesses. Nous avons des points faibles aussi bien dans le domaine économique que dans le domaine culturel. Nous avons fait des erreurs et avons fait preuve parfois de faiblesses.
Nous avons réussi à surmonter certains des obstacles que nous avons rencontrés. C'est une réalité. Même dans le cas des menaces directes de l'ennemi, si nous avons été lésés, c'est de notre faute et à cause de notre négligence. A propos de la bataille d'Uhud, le Saint Coran dit :

« او لمّا اصابتكم مصيبة قد اصبتم مثليها قلتم انّى هذا قل هو من عند انفسكم»
«Et quand un malheur vous a touchés (à la bataille d'Uhud) alors que vous aviez affligés (les incroyants) deux fois plus (qu'à la bataille de Badr), vous vous demandiez quelle en était la raison. Dis : Cela vient de vous-mêmes". Coran 3:165

L'événement amer de la bataille d'Uhud a eu lieu quand certains musulmans qui avaient remporté une première victoire, ont oublié leur mission et ont quitté leur poste pour rassembler le butin. L'ennemi a réussi à les assiéger, à les attaquer, à tuer un certain nombre de musulmans et à vaincre l'armée musulmane, forçant les musulmans à chercher refuge dans les montagnes.
La vie du Prophète (SAWA) a même été mise en danger et il a été blessé.
Les musulmans ont demandé pourquoi une telle chose s'était produite alors que Dieu leur avait promis la victoire. Allah le Très-Haut, dit qu'il a tenu sa promesse et leur a donné la victoire, mais que ce sont eux qui ont tout ruiné. Dieu dit dans le Coran, aux musulmans que l'ennemi les blessait comme les musulmans blessaient l'ennemi : "...vous aviez certainement affligés (les incroyants) deux fois plus ". Dieu dit aux croyants qu'ils ne doivent pas être surpris. Après tout, dans un champ de bataille, il y a des blessures des deux côtés. C'est la même chose en politique et en économie, ce serait une erreur de s'attendre à autre chose. Mais les musulmans se demandaient pourquoi ils avaient connu cette défaite. Le Saint Coran dit : "Cela vient de vous-mêmes" et que c'était la faute des musulmans qui avaient commis une erreur. Nous aussi, nous avons fait des erreurs dans certains cas et «انّ الله على كلّ شى‌ء قدير» "Allah a le pouvoir sur toute chose".
Dans certains cas, nous n'avons pas été assez vigilants. Nous n'avons pas réussi à nous détacher de nos passions et cela a causé certains problèmes. Nous devons faire attention à ce point. Nous nous sommes laissé occuper par des choses qu'il fallait éviter comme les disputes, les divergences politiques ou la recherche du bien-être. Nous nous sommes laissé prendre par le gout du luxe.
Ce sont des faiblesses. Quand les gens comme vous et moi sont à la recherche d'une vie luxueuse, les gens font la même chose. Certaines personnes qui sont à la recherche de prétextes, nous regardent et disent : "Voyez comment ils vivent, pourquoi ne ferions-nous pas la même chose ?"
Certaines personnes qui croient qu'il faut éviter le gaspillage regardent notre façon de vivre et se disent qu'ils ne sont pas plus hauts que nous qui sommes des dirigeants. Ce sont des attitudes dangereuses.
Les enseignements de l'islam et la démarche de la révolution et des révolutionnaires consistent à éviter la recherche du luxe. Par contre, essayez autant que vous le pouvez d'améliorer le niveau de vie du peuple, d'augmenter notre revenu national et de produire des richesses dans le pays, mais pas pour vous-mêmes. Les représentants du gouvernement ne doivent pas se tourner vers une vie de luxe tant qu'ils ont des responsabilités.
Ce sont des péchés et des points faibles d'oublier l'esprit du djihad et du sacrifice, de négliger l'invasion culturelle de l'ennemi, d'oublier que l'ennemi est en embuscade, d'ignorer ses infiltrations dans les médias et de négliger notre devoir de préserver le bien public.
Les comportements partisans dans les domaines politiques et économiques, sont une autre faiblesse. Un comportement partisan signifie que nos critiques et nos approbations ne concernent pas la nature d'une action mais dépendent de notre relation avec son auteur. Une erreur commise par une personne de notre camp sera facilement ignorée mais la même erreur dans le camp adverse, sera passible de poursuites et devra être jugée. Si quelqu'un de notre camp fait une bonne action, elle sera considérée comme louable, mais la même action accomplie par une personne de l'autre camp, sera présentée comme une attitude partisane. Ce comportement n'est ni islamique ni révolutionnaire.
Malheureusement, nous avons parfois de tels comportements. Je ne veux pas dire que cela est très répandu, mais cela existe.
De nombreuses activités ont été menées dans le domaine économique mais les questions de l'emploi et de l'inflation n'ont pas encore été résolues. La question de la philosophie et du temps de travail n'a pas non plus été résolue. Le regard sur le travail doit changer dans le pays, pour que les gens considèrent le travail comme un acte religieux et augmentent leur travail et leurs rendements. Il faut travailler. Le manque d'effort et la paresse ne feront pas avancer le pays.
Nous avons certains problèmes dans le domaine culturel, l'éthique sociale et la promotion des vertus morales. Les vertus morales doivent se développer chaque jour dans notre société. La patience, la gratitude, le rappel de Dieu, l'entraide, la justice et la bonté envers les autres sont des attitudes qui doivent se développer dans notre société de façon quotidienne. Cela ne se fera pas automatiquement, cela nécessite du travail et des efforts.
Nous avons fait preuve de faiblesse dans ces domaines. La propagation du gaspillage et du luxe dans la société, et la passivité face à la violence de certains jeunes sont nuisibles. Nous diffusons des films dont les producteurs mettent en garde contre les effets de la violence et avertissent du danger que ces films peuvent représenter dans la société. Ces choses sont nuisibles. Nos enfants ne doivent pas être familiarisés avec les couteaux et les armes, en plastique bien sûr, à un âge précoce. Ces choses sont problématiques et dangereuses, et auront les conséquences que nous pouvons voir dans la société. Voilà quelques-unes de nos faiblesses.
Il y a quelques années, j'ai lu dans une revue américaine que certains réformistes américains avaient suggéré que le nombre des films hollywoodiens qui contiennent des scènes de pornographie et de violence diminue progressivement au profit de films sur la famille et les valeurs morales. Ils pensent à la réforme alors que nous, nous sommes en train d'apprendre ce qu'ils essaient de rectifier.
Un autre problème est l'incapacité de répondre de manière appropriée et logique, aux complots qui ont pour objectif de corrompre notre jeune génération. Jusqu'ici, nous n'avons pas réussi à réagir correctement à ce complot. La propagation de la drogue chez les jeunes, les incitations sexuelles et d'autres choses semblables, sont les mesures qu'ils [nos opposants] prennent pour corrompre notre jeunesse. Les principes idéologiques devraient être présentés de manière appropriée, à la fois les principes qui concernent l'islam et ceux qui concernent la Révolution et la République islamique. Comme je l'ai dit, les points forts augmenteront notre espoir et nous montreront nos capacités, et les points faibles, les priorités.
Notre temps est écoulé. Je pense que nous approchons de l'appel à la prière. En ce qui concerne les questions régionales, je dirais brièvement qu'elles sont en développement et opposées à la politique des puissances occidentales, des Etats-Unis et du sionisme international. Ils avaient préparé des plans pour l'Iran, mais Allah le Très-Haut, a ordonné que ce soit le contraire qui arrive.
Ils ont imposé des sanctions à l'Iran et ont eux-mêmes, été confrontés à une crise économique sans précédent. Ils avaient prévu ou tout au moins, appuyé la fitna de l'année 2009 pour le renversement de la République islamique, mais ce sont les régimes et les gouvernements qui leur étaient assujettis qui tombent l'un après l'autre. Selon les déclarations de leurs hauts dirigeants, ils ont attaqué l'Irak et l'Afghanistan pour assiéger l'Iran, mais ce sont eux-mêmes qui ont été assiégés et pris dans un bourbier. Allah le Très-Haut, a ordonné que ce qui arrive soit le contraire de ce qu'ils avaient planifié et entrepris contre nous.
Comme je l'ai souligné, les récents événements dans la région sont sans précédent. Actuellement, il n'est pas vraiment possible d'évaluer les dimensions de ce qui se passe en Egypte, en Tunisie, au Yémen et dans certains autres pays. Ce sont des dimensions immenses. Mettre Hosni Moubarak dans une cage et le présenter au tribunal est un événement très important. Ce n'est pas uniquement une question de changement de gouvernement ou de transfert de pouvoir. La question est beaucoup plus profonde que cela. Aujourd'hui, le régime usurpateur sioniste est assiégé entre des pays décidés à lui faire face. Ce sont des événements extraordinaires. Bien entendu, ils font constamment des efforts pour surfer sur les vagues de la crise régionale et contrôler l'éveil islamique, mais ils n'ont pas réussi jusqu'à présent et grâce à l'éveil des nations, ils ne réussiront pas non plus, dans l'avenir, et les slogans islamiques criés en Egypte, perturberont une fois de plus, leurs rêves.
En effet, je suis très inquiet au sujet de ce qui se passe en Libye. En Libye, la politique de l'Occident est très cruelle et très rusée. Ils ont abusé de l'insurrection populaire. Il est très important pour eux, de créer une base en Libye pour pouvoir y rester.
Premièrement, la question du pétrole libyen est importante à leurs yeux. Deuxièmement, les vastes territoires de ce pays peuvent leur fournir suffisamment d'espace pour établir des bases militaires. Troisièmement, ils pourront de là, contrôler l'Egypte et la Tunisie qui sont deux pays révolutionnaires.
La Libye est bordée par l'Egypte à l'est et la Tunisie à l'ouest. A partir de la Libye, ils peuvent aussi contrôler le Soudan, l'Algérie et les autres pays de la région. Ils veulent se créer une base solide au sein de la Libye. Leur objectif en détruisant les infrastructures de ce pays à défaut d'autres méthodes, est de consolider leur position dans ce pays. Ils ont détruit les infrastructures libyennes et les routes au nom d'un soi-disant soutien au peuple. Les raffineries de pétrole ont été détruites ainsi que les quelques usines qui existaient. Tout cela doit être reconstruit et le peuple libyen n'en a pas la capacité. Ils iront donc en Libye sous le prétexte de reconstruire le pays. Je suis très inquiet pour la Libye.
Mon Dieu, sauve le peuple de Libye, le peuple du Yémen et le peuple du Bahreïn ! Éveille et renforce chaque jour davantage, les peuples et les musulmans de la région. Mon Dieu, aide-nous à acquérir Ta satisfaction. Accepte de nous ce que nous avons dit et entendu. Mon Dieu, que le cœur sacré de l'Imam du Temps soit satisfait de nous et que notre vie et notre mort servent la cause de l'Islam.

Que les salutations de Dieu soit sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^