Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux anciens combattants invalides de guerre Version imprimable
28/09/2011

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 28 Septembre 2011 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique à une réunion à Téhéran avec un groupe de vétérans de guerre gravement handicapés.

"Au nom d'Allah, le tout Miséricordieux, le très Miséricordieux

Ce fut une très bonne idée d'organiser cette réunion. Tout d'abord, le fait de rendre hommage aux anciens combattants qui ont été gravement handicapée est une chose de valeur, non seulement parce qu'il rend heureux et content un certain nombre de nos plus chers gens, mais parce qu'il montre aussi clairement les exemples et les symboles de sacrifice de soi dans la société. Et aujourd'hui, notre société a vraiment besoin de ces symboles. Parfois, on a foi en un concept et en une idée, ce qui est bon en soi, mais d'autres fois le concept que l'on croit est incarné, sous une forme corporelle en face de ses yeux. Avant la victoire de la révolution islamique et sous le règne de Taghout, nous avions entendu le mot «jihad». Nous savions les préceptes religieux concernant le jihad. Nous avions lu dans les livres sur la résistance contre l'ennemi et sur le sacrifice de soi et nous parlions tout le temps aux gens à propos de ces concepts. Mais ces concepts n'étaient vraiment pas tangibles pour nous. Ceci est très différent d'expérimenter et de voir le djihad et le sacrifice de soi avec ses propres yeux, ce qui est actuellement le cas de notre société.
Aujourd'hui, lorsque des invalides de guerre sont publiquement honorés dans la société, cela signifie que nous avons fait ressortir de véritables exemples de sacrifice de soi. Ceci est très important. Par conséquent, nous avons besoin de les honorer et de leur rendre hommage. La République islamique en a besoin. En dehors de ces choses, le fait d'honorer les anciens combattants invalides de guerre est une sorte de gratitude à ces personnes altruistes et à leurs familles. Par conséquent, l'organisation de cette cérémonie a été une très bonne idée. Par la grâce d'Allah, cette réunion aura lieu chaque année et il incombe aux idéologues et des gens talentueux de s'asseoir et de réfléchir aux moyens permettant à perfectionner cette cérémonie.
Bien entendu, nous ne pouvons pas, comme il le faudrait, exprimer notre gratitude envers vous qui avez sacrifié votre vie, votre santé et votre confort pour l'amour de la Révolution et de l'islam. C'est vraiment une tentative futile pour des gens comme moi de prétendre vouloir vous remercier. Vous avez fait un pacte avec Dieu et nous devons vraiment réciter ce verset coranique à votre propos:

«فاستبشروا ببيعكم الّذى بايعتم به»
«Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait."
[Le Coran, 9: 111]

Je voudrais juste rendre également hommage aux honorables infirmières et dames qui prennent soin de leur mari paralysé, afin de leur fournir le confort et de rendre possible pour eux de continuer plus facilement leur vie. Je remercie sincèrement ces honorables dames du fond de mon cœur. Ces chères dames devraient savoir que leurs services sincères à leur mari handicapé sont l'un des plus grands exemples d'abnégation et de djihad et que leurs services seront grandement récompensés par Allah le Tout-Puissant.
Nous avons tous besoin de telles récompenses divines. Il y aura un moment où nous nous sentirons impuissants. Il y aura un jour où nous sentirons que nous n'avons pas fait assez de bonnes actions pour nous présenter à Dieu et nous mettre à ses calculs. Les services que vous rendez vous seront utiles lors de ces instances. Allah le Tout-Puissant tiendra compte de tous les instants de patience que vous avez exercée au cours des 25 ou 30 dernières années, depuis le temps que vous avez été invalides. Rien ne sera ignoré dans les calculs divins. Même une heure de douleur et de tristesse pour l'amour de Dieu sera enregistrée. Ces choses ne peuvent pas être décrites par des mots. A part Dieu et ses anges agents, personne ne peut comprendre vos sentiments. Fondamentalement, vos sentiments ne peuvent même pas être exprimés. Mais Allah le Tout-Puissant sait, comprend et enregistre ce que vous ressentez. Une fois que tout est enregistré, par la grâce d'Allah, vous en recevrez la récompense. Essayez de reconnaître la valeur de ces moments.
C'est ainsi que vous devriez considérer votre situation. Après avoir été dans l'obscurité pendant un moment, on devient plus sensible à la lumière. Ce sont ces souffrances qui peuvent vous aidez à sentir Dieu de plus près. Ceci est important. En tout cas, s'Il le veut, Allah le Tout-Puissant vous en récompensera.
Un autre point à cet égard est que notre pays, la République islamique et la nation iranienne, a mis en œuvre une grande réussite. Il est vraiment impossible à décrire verbalement l'événement qui a eu lieu en Iran et qui a changé le cours de l'histoire. Trente ans ont passé depuis la Révolution. Après trois cents ans, les gens vont comprendre qu'un grand tournant a eu lieu dans l'histoire de l'Ummah islamique et même l'histoire de l'humanité. Un grand événement a eu lieu. Nous avons vu et vécu seulement une petite partie de celui-ci.
Eh bien, la grande réussite que la nation iranienne a accomplie sous la direction de notre magnanime Imam - cet homme divin et céleste - a coûté un certain prix pour notre nation. Ce fut une grande réussite et le prix en était aussi coûteux. Votre état fait également partie du prix que nous avons eu à payer. Notre grande nation a perdu un certain nombre de ses chers individus. Ils ont été martyrisés. Certaines personnes comme vous ont été gravement handicapés et quelques autres ont été touchées un peu moins sérieux que vous. Ces réalités font partie du prix que la nation iranienne a dû payer pour cette grande réussite.
Bien entendu, mon jugement personnel est que l'œuvre des vétérans de la guerre dont la moelle épinière a été brisé au niveau du cou - les personnes qui souffrent de la même condition que vous - et ceux qui souffert d'un grave handicap, est plus importante que celle de ceux qui ont été martyrisés. C'est que le martyre n'arrive qu'une fois et une fois que quelqu'un est martyrisé, il atteint la transcendance. A en juger par ce que je sais à ce stade, il me semble que votre état et le sacrifice de soi est plus lourd que le genre de sacrifice de soi qui est connu comme le martyre. C'est à cause des souffrances et des difficultés qu'il entraîne pour vous, vos parents, vos parents, votre femme et vos enfants. Ces états de choses font partie des grandes contributions de notre nation pour la réalisation de la grande œuvre qu'elle a mise en place. J'espère qu'Allah le Tout-Puissant vous octroiera une récompense aussi importante.
Je voudrais également ajouter que vous pouvez jouer un rôle significatif dans l'augmentation ou la diminution de cette récompense divine. Le verset qui a été récité au début de cette réunion, fait en effet allusion à la même question:

«الّذين استجابوا لله و الرّسول من بعد ما اصابهم القرح للّذين احسنوا منهم و اتّقوا اجر عظيم»
«(Quant à) ceux qui ont répondu à l'appel d'Allah et Son Messager, une fois qu'ils ont été blessés, ceux d'entre eux qui font œuvre bonne et font preuve de piété auront une énorme récompense. "
[Le Coran, 3: 172]

Ceux qui ont été blessés recevront une grande récompense, à condition qu'ils accomplissent les bonnes œuvres et pratiquent la piété. Les êtres humains ne sont jamais privés de la possibilité d'exercer leur libre arbitre. C'est-à-dire, vous agissez tout le temps à partir de votre choix. Vous êtes celui qui choisit. Cette patience et ténacité et cet état d'ihtisâb, ne cessent d'augmenter votre récompense jusqu'au dernier jour. L'ihtisâb signifie s'adresser à Dieu en disant: "Cher Dieu, j'ai soumis mon corps, mon bien-être et ma jeunesse pour Ta cause et je suis satisfait de ma situation actuelle." Ceci est le facteur le plus important qui influence la transcendance à des positions élevés et l'acquisition de récompenses divines.
Je pense que je devrais arrêter maintenant. Mon discours est devenu trop long. Je tiens à remercier encore une fois les chères dames et leur présenter mes excuses parce que je n'ai pas pu les saluer une par une, de la façon dont j'ai salué les chères anciens combattants invalides de guerre. D'ici même, j'exprime mon respect pour les chères dames. Je souhaite du succès et de l'approbation divine pour vous toutes.
Je vous ai loués et vous méritez d'être loués. Cependant, vous devriez reconnaître la valeur de ces dames. Elles sont les bénédictions divines. Que Dieu vous protège tous.

Que les salutations de Dieu soit sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^