Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême a rencontré les responsables de l'industrie pétro-gazière iranienne Version imprimable
12/03/2012

 Lors d'une visite au Centre de recherches de l'industrie pétrolière, l'Ayatollah Khamenei a été informé des derniers acquis de cette industrie et des progrès et des capacités des experts iraniens dans les domaines du gaz et du pétrole.

Lors d'une réunion le 12 mars 2012, avec les responsables, les directeurs et le personnel du Centre de recherches de l'industrie pétrolière et gazière, son Eminence a déclaré que les activités importantes de ce secteur étaient une source de fierté pour la nation iranienne.

"Les responsables doivent changer leur vision sur la question du pétrole. En vertu du plan de développement, le pétrole qui est une source de revenus et assure le budget, doit devenir une source de revenus au service du progrès et de la puissance économique de l'Iran. Les responsables doivent poursuivre sérieusement cette politique correcte et sage de la République islamique", a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique.

Le Leader de la Révolution islamique a évoqué la création d'un Fonds de développement national qu'il a qualifié de décision importante. « Selon le cinquième plan de développement, au moins 20% des revenus pétroliers annuels doivent être consacrés à la production et à l'industrie. Heureusement, ce processus a déjà commencé et doit continuer», a-t-il dit.

Son Eminence a dit qu'il n'était ni sage ni conseillé de consacrer les revenus pétroliers aux dépenses du pays : « Nous devons transformer les revenus du pétrole en richesse nationale et investissement à long terme. Dans ce cas, nos réserves et nos ressources pétrolières deviendront un atout pour le pays», a-t-il dit.
« Dépenser les revenus pétroliers pour les affaires quotidiennes, est préjudiciable», a précisé l'Ayatollah Khamenei qui a jouté que dans les circonstances actuelles, la question des revenus pétroliers était devenue un point faible dans la plupart des pays producteurs de pétrole. "Les pays qui vendent leur pétrole suivant les besoins et les orientations politiques des compagnies occidentales, et qui ne font aucun effort pour accéder aux technologies de pointe, remplissent les poches de leurs dirigeants mais ne gagnent rien, car le jour où leur pétrole sera épuisé, ils ne seront que des pays sous-développés", a déclaré l'Ayatollah Khamenei.

L'Ayatollah Khamenei a décrit l'approche qui consiste à faire de la question de pétrole un point fort pour le pays en disant : «C'est un impératif de pouvoir évaluer à tout moment, la justesse des décisions sur le niveau de production et d'exportation du pétrole, dans le cadre de nos intérêts. Le pays a bien sûr, largement progressé dans cette voie et cet objectif se réalisera entièrement dans un proche avenir. La République islamique d'Iran deviendra alors un modèle pour les autres pays».

Le Leader de la Révolution a aussi salué les activités appréciables des scientifiques, des chercheurs, des responsables et du personnel du secteur pétro gazier, et déclaré qu'il s'agissait d'activités qui relèvent du Djihad. "L'Iran occupe le premier rang au monde en termes de ressources pétrolières et gazières. Nous devons aussi prendre les premières places dans le savoir-faire et la technologie, grâce aux efforts laborieux de tous ceux qui travaillent dans ce secteur", a-t-il dit.

Son Eminence a insisté sur la recherche et les progrès scientifiques et technologiques dans l'industrie pétrolière et gazière, et a déclaré qu'il fallait utiliser les capacités de tous les centres universitaires et de recherche du pays, dans ce sens. «Nous devons produire à l'intérieur du pays tout le matériel dont l'industrie du pétrole et du gaz a besoin», a-t-il déclaré.

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la recherche se traduira par un élan dans ce secteur et préparera le terrain à l'amélioration des connaissances humaines. Il a expliqué : "Comme l'expérience de notre jeunesse l'a prouvé dans certains domaines, les talents de la jeunesse iranienne nous ont permis de réaliser le slogan « Nous pouvons». Les gens qui travaillent dans l'industrie pétrolière doivent envisager de telles perspectives".

Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que l'utilisation efficace et planifiée des capacités de toutes les industries dans le pays permettra d'accélérer les progrès dans l'industrie du pétrole et du gaz, et a conclu en disant qu'il était nécessaire de tirer le meilleur parti de ces gisements.

 
< Précédent   Suivant >

^