Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême de la Révolution islamique a reçu Nourri Al-Maliki, Premier ministre irakien Version imprimable
23/04/2012

Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Sayed Ali Khamenei, a qualifié la puissance croissante de l'Irak dans le monde arabe et dans la région, de source de joie pour la République islamique d'Iran. S'adressant le 22 avril 2012, à monsieur Nourri Al-Maliki, Premier ministre irakien en visite à Téhéran, L'Ayatollah Khamenei a déclaré : "Le renforcement de la puissance de l'Irak, notamment par la préparation d'un terrain favorable à la lutte scientifique et au lancement d'un mouvement de construction dans tout le pays, contribueront à doubler le succès et le prestige de la nation et du gouvernement irakiens".

Soulignant que quelques-unes des questions de ces derniers mois ont prouvé le pouvoir de la nation et du gouvernement irakiens dans le monde arabe et islamique, le Leader de la Révolution islamique a ajouté : «Le retrait complet de l'armée américaine est une de ces questions et a été un événement très important et un grand succès, atteint grâce à la résistance du gouvernement et la manifestation de la volonté nationale en Irak».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que la tenue du Sommet de la Ligue arabe à Bagdad était une autre preuve de la puissance irakienne. «Certains ont fait beaucoup d'efforts pour isoler l'Irak du monde arabe, mais avec la tenue de ce sommet à Bagdad, l'Irak est maintenant au sommet de cette Ligue et le premier ministre irakien à la tête de la Ligue arabe», a-t-il noté.

Attirant l'attention sur le passé et le prestige de l'Irak dans le monde arabe, l'Ayatollah Khamenei a ajouté : "Etant donné le passé prestigieux et les richesses naturelles et humaines de l'Irak, le retour de ce pays à sa position et sa puissance réelle, n'a rien d'étonnant".

L'Ayatollah Khamenei a souligné que certains étaient opposés à la puissance croissante de l'Irak : "La puissance de chaque pays exige des conditions et des outils dont les plus importants sont le progrès scientifique, la construction et les services sociaux", a-t-il dit.

Son Eminence a évoqué l'expérience prospère de l'Iran dans le mouvement scientifique qui a donné lieu à des résultats inimaginables, et a ajouté : "Il faut lancer un mouvement scientifique en Irak qui est le centre des talents scientifiques du monde arabe, et orienter les universitaires et les élites vers un djihad scientifique".

L'Ayatollah Khamenei a assuré que la nation irakienne pouvait s'attendre à un avenir meilleur.

Lors de cette rencontre, monsieur Nourri Al-Maliki pour sa part, a exprimé sa profonde satisfaction d'avoir rencontré le Guide suprême de la Révolution islamique et faisant allusion aux négociations de Téhéran, a déclaré : «Par la grâce d'Allah, les relations entre l'Iran et l'Irak se sont ont élargies dans tous les domaines, et différentes délégations industrielles et commerciales sont constamment en négociations".

Attirant l'attention sur les relations croissantes entre les deux pays, le Premier Ministre irakien a espéré que ses entretiens à Téhéran permettront un élargissement des relations bilatérales entre les deux pays.

 
< Précédent   Suivant >

^