Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux commandants de l'Armée Version imprimable
22/04/2012

Ce qui suit est le texte intégral d'un discours prononcé le 22 avril 2012, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec les commandants des Forces terrestres de l'Armée de la République islamique de l'Iran.

Au nom d'Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Cette journée agréable et très plaisante en votre compagnie, chers frères et chers jeunes, membres des Forces armées, nous a donné l'occasion de vous parler en tête à tête et de nous rendre compte de la pureté de vos motivations et de votre dynamisme. Je vous adresse mes félicitations à tous, à l'occasion de la Journée de l'Armée. J'espère que chacun d'entre vous qui êtes pour la plupart jeunes et traversez les bonnes étapes de votre vie, protégera l'avenir, la dignité, la gloire et la puissance de notre nation de la meilleure manière. J'espère qu'Allah le Très-Haut, vous en donnera l'opportunité.

Heureusement, les Forces terrestres de l'armée sont en plein essor. Nous pouvons le sentir. Ce mouvement et cette tendance favorable ont commencé après la victoire de la Révolution islamique et l'instauration de la République islamique.

Il serait faux de penser qu'à l'époque du régime taghuti (le régime du Shah), il n'y avait pas ou peu de gens pieux dans l'armée. Non, ce n'est pas le cas. J'étais en contact avec un certain nombre de membres de l'armée à cette époque. J'étais ami avec certains d'entre eux et m'étais engagé dans les activités révolutionnaires avec d'autres. Même à cette époque, il y avait beaucoup de gens pieux, enthousiastes et honnêtes dans l'armée. Je les avais vus à différentes occasions et dans différents endroits. J'avais des amis qui sympathisaient avec le mouvement. Cependant, les orientations individuelles et collectives ont des significations différentes. Lorsque l'orientation d'une société ou d'une organisation est mauvaise, les efforts individuels ne sont pas efficaces, peu importe leur grand nombre. C'était le cas à cette époque.  Il y a une narration de l'Imam Sadegh (AS) je pense, qui a narré un hadith qodsi qui dit :

«لأعذّبنّ كلّ رعيّة فى الاسلام اطاعت اماما جائرا ليس من اللّه عزّ و جلّ و ان كانت الرّعيّة فى اعمالها برّة تقيّة»
"Je punirai tous les musulmans qui suivent un dirigeant oppresseur qui n'a pas été approuvé par Allah même s'ils sont pieux et font œuvres bonnes".

Ce hadith signifie que si une société est dirigée par des gens corrompus et des oppresseurs, les bonnes actions des membres pieux de cette société ne les mèneront nulle part, et que les personnes qui se soumettent aux oppresseurs et leur obéissent, seront punis. L'inverse a également été mentionné dans le même hadith :

«و لأعفونّ عن كلّ رعيّة فى الاسلام اطاعت اماما هاديا من اللّه عزّ و جلّ و ان كانت الرّعيّة فى اعمالها ظالمة مسيئة»
"Et je pardonnerai tout groupe de musulmans qui suivent un dirigeant qui les guide dans la voie de Dieu, même s'ils commettent des péchés et se rendent coupables d'oppression".

Bien sûr, ce hadith a besoin de commentaire et il ne faut pas se limiter à sa signification apparente. Le sens est que si dans un régime, une communauté, un pays ou une société, le gouvernement est divin et juste, ceux qui suivent ce gouvernement seront pardonnés par Dieu, même s'ils font certaines erreurs. Cela peut être appliqué à un pays, à une communauté ou à une société et aussi à une organisation comme l'armée.

A cette époque, l'armée était aux mains de mauvais gouverneurs mais quand le mouvement populaire a commencé, les membres et les quelques commandants de haut rang qui étaient pieux, ont trouvé leur chemin. Les premiers jours après la victoire de la Révolution, certaines personnes sont intervenues et ont aidé les éléments révolutionnaires à dialoguer avec l'armée. Les gens de se connaissaient pas. Ni les fonctionnaires, ni les révolutionnaires, ni les militants, ni les religieux, ni nos universitaires n'étaient familiers avec l'armée. Ils ne parlaient pas le même langage. Ce langage commun a été créé grâce à la Révolution.

Aujourd'hui l'armée est une des organisations les plus populaires du pays. Parmi les différentes organisations gouvernementales, l'armée est la plus proche des gens, de leurs tendances et de leurs sentiments, et a le plus contribué au mouvement populaire dans notre société. C'est une chose très précieuse et très importante. Il est vrai que partout dans le monde, les armées sont organisées et déployées pour la sauvegarde des intérêts nationaux, mais est-ce vraiment le cas ?
L'armée américaine protège-t-elle les intérêts du peuple américain en Irak et en Afghanistan ? En quoi l'occupation de l'Afghanistan profite-t-elle aux Américains ? Sont-ils heureux et satisfaits de tuer les Afghans ? Est-ce que les soldats mercenaires qui ont tiré sur les gens, ont démembré leurs corps et ont pris des photos avec les parties des corps servent les intérêts américains ? Si quelqu'un demande aux dirigeants américains pourquoi ils ont besoin d'une si grande armée et de tous ces équipements militaires, ils diront qu'ils en ont besoin pour la protection des intérêts nationaux. Disent-ils la vérité ?
C'est le cas dans presque toutes les parties du monde. Bien entendu, je ne prétends pas que c'est le cas partout parce que je n'ai pas les informations nécessaires. La situation est peut-être différente dans une région particulière du monde. Mais d'après ce que nous avons vu et appris, les armées dans le monde entier qui sont créées au nom des intérêts nationaux, ne sont pas à leur service mais plutôt au service d'ambitions politiques.
Cela a été le cas tout au long de l'Histoire de l'humanité. Un individu a déployé plus d'un million de soldats pour occuper la Grèce puis, après avoir été vaincu, il a été forcé de retourner dans son pays. Cela a eu lieu à l'époque de Xerxès. Ces affaires n'ont rien à voir avec les intérêts nationaux. Pour autant que je le sache et sur la base de ce qui a été enregistré dans les livres d'Histoire et ce qui est à notre disposition, les armées ont toujours été soit au service d'ambitions personnelles, soit au service des dictatures.

Après la victoire de la Révolution, dans un palais royal où était déployée une armée pour protéger le shah, nous avons vu un tableau accroché à l'entrée du palais où l'on pouvait lire : «L'armée est là pour protéger le pouvoir», ce qui est très différent de la protection des intérêts nationaux. Si nous trouvons une armée dans le monde dont les croyances et les sentiments sont les mêmes que ceux du peuple, une armée véritablement au service du peuple et des intérêts nationaux plutôt qu'au service de certains individus, il s'agit d'une armée très précieuse. Vous avez ces particularités. Je n'en trouve vraiment pas d'autres exemples. En ce qui concerne les pays qui ont récemment mené une révolution, nous devons attendre pour voir ce qui se passera, mais actuellement je ne connais aucune autre armée qui ne soit pas au service d'ambitions personnelles, qui ne se batte pas pour autre chose que l'amour d'une personne particulière.

Je tiens à souligner que ni Dieu ni les principes islamiques ne nous permettent d'ordonner à nos forces armées de se battre et de mourir pour l'amour d'une personne. Tout le monde peut se battre et mourir pour l'amour de l'Islam et notre indépendance en tant que pays islamique, tout le monde doit être prêt à mourir et c'est le sens du martyre. C'est ainsi que notre armée sera une armée divine et spirituelle. C'est ainsi que l'armée deviendra une armée islamique et une manifestation de "l'arbre immaculé" dont j'ai parlé précédemment. Cela est notre objectif depuis la Révolution et je dirai qu'au fur et à mesure, nous nous sommes heureusement rapprochés de cet objectif.
J'ai été témoin des progrès de l'Armée au cours des trente dernières années. J'étais présent lorsque nous avons célébré pour la première fois le 29 Farvardin [le 17 avril, baptisé Journée des forces terrestres de l'Armée]. En 1358 (1979), lorsque notre imam a été hospitalisé, une plate-forme provisoire a été construite en face de l'hôpital et quelques unités de l'armée ont organisé un défilé. L'imam Khomeiny a baptisé cette journée "Journée de l'Armée". Je suis au courant des conditions qui existent dans l'armée. Parmi les personnes qui sont présentes à cette réunion et qui font partie de l'armée depuis trente ans, je ne pense pas qu'une seule personne ait reçu son diplôme en mon absence. Je pense que j'étais présent à toutes les cérémonies de remise de grades de ceux d'entre vous qui sont sortis de nos écoles militaires et ont reçu leur grade lors de ces cérémonies.
Je vois qu'aujourd'hui, notre armée est beaucoup plus avancée qu'il y a 15 ou 20 ans, et par rapport à ce qu'elle était au début de la Révolution. Nous avons fait de grands progrès et il est nécessaire de maintenir cet état de chose. Cette progression nous mènera au bonheur dans ce monde et dans l'au-delà.

Aujourd'hui, un mouvement a commencé dans le monde que tout le monde considère comme opposé aux forces de l'arrogance. Nous n'avons pas de problème avec les individus, peu importe dans quelle partie du monde ils vivent, au sud au nord, de ce coté ou de l'autre. Le problème est celui que représentent les forces de l'oppression. De quel système s'agit-il ? Il s'agit d'un système où les pays et les nations sont classés en deux groupes : les dominants et les dominés. Quelques puissances hégémoniques maléfiques nient cette réalité et s'abstiennent d'en parler mais d'autres en parlent ouvertement à cause de leur bêtise. Le meilleur exemple est l'ancien Président des États-Unis qui a ouvertement annoncé que dans le cas de l'Afghanistan, des deux tours et d'autres questions similaires, ceux qui ne sont pas avec les Etats-Unis sont contre eux. C'est une pure bêtise. Les dominateurs du monde entier définissent leurs relations avec le monde sur le principe de la domination.
Le problème auquel ces puissances hégémoniques sont confrontées est l'existence d'un mouvement dans le monde qui s'oppose à ce mécanisme et dont l'Iran islamique est l'épicentre. Vous êtes au centre de ce mouvement. L'Iran islamique a été très patient à cet égard. Le jour où nous avons lancé ce mouvement, nous n'avons reçu aucune réponse dans le monde. Nous pensions que certains peuples rejoindraient très vite le mouvement, mais cela ne s'est pas produit. Pendant des années, cette pensée s'est infiltrée dans les corps et les esprits. Les gens ont évolué jusqu'à ce qu'une occasion se présente. C'est le cas de tous les mouvements historiques qui peuvent parfois sembler brusques mais qui ne le sont jamais en fait. Les évolutions sont graduelles mais il faut une étincelle, un événement qui déclenche le mouvement et libère les énergies accumulées au fil du temps, comme cela s'est passé en Egypte ou dans d'autres endroits. Il nous a fallu trente ans pour atteindre ce stade. Par conséquent, ce mouvement est un mouvement important. Les impérialistes et les grandes puissances ont peur de ce mouvement. Cela explique leurs menaces, leurs sanctions, les conflits et d'autres choses semblables qui s'enracinent tous dans la peur.
Je ne prétends pas qu'ils ont peur du gouvernement ou de l'armée de la République islamique. Ce n'est pas la question. Ils ont peur du mouvement en général et de ce phénomène sans précédent, qui leur est totalement inconnu et qui se renforce de jour en jour, à l'intérieur de notre pays. Ils ont peur de notre jeunesse pieuse et déterminée, de nos sentiments nationaux et de notre bonne sinon parfaite compréhension.

Vous faites partie de cet organisme sensible et important que sont les Forces armées. Vous devez continuer et maintenir cette marche. Lors de la réunion avec les honorables commandants, j'ai cité une phrase d'un commandant qui aux premières années après la victoire de la Révolution, s'est approché de moi et m'a dit une phrase qui m'a tellement plu que je l'ai gardée en mémoire. Il a dit : "Une partie du leadership se trouve au sein du haut commandement".

Vous êtes les futurs commandants des Forces terrestres de l'Armée et vous devez développer vos capacités de commandement. Le commandement signifie la délivrance d'un ensemble d'ordres et d'interdictions mais le leadership consiste à respecter des normes qui prennent la place de ces ordres, donnant lieu à un mouvement, sans avoir à ordonner ou interdire, et en régnant sur les cœurs.

Au lieu d'établir une relation avec les organismes, il est nécessaire d'établir une relation avec les cœurs. Vous devez créer et renforcer cette capacité en vous-mêmes. Dans ce cas, votre pays et votre nation remporteront certainement la victoire. Ces sentiments et cet état d'esprit seront utiles dans les moments difficiles. J'en ai vu certains exemples comme les martyrs Sayad Shirazi et Babai qui sont célèbres et que tout le monde connaît, qui ont été présents au front du début jusqu'à la fin de la guerre imposée et sont finalement tombés en martyrs.

J'ai rencontré beaucoup de gens de cette trempe dans les Forces armées pendant la guerre, à la fois sur le front et dans les réunions qui se tenaient à l'arrière-front, et où se prenaient les décisions. Cela est très important aussi. Souvent, les actions courageuses qui sont effectuées sur le front viennent de la détermination et de la volonté de l'arrière-front. Si les motivations sont sincères, elles s'étendent jusqu'au front et se manifestent dans ces actes de courage. C'est ce que nous avons clairement constaté et que vous devez prendre en considération.

Les Forces terrestres ont donc un rôle important et sont une partie vitale de l'armée. Les forces terrestres ont toujours été décrites comme la colonne vertébrale de l'armée. Il se peut que les combats au sol soient moins probables dans les guerres conventionnelles du monde moderne. C'est vrai. Aujourd'hui les défenses navales et aériennes sont plus susceptibles d'intervenir dans une guerre. Cependant, les forces terrestres doivent toujours maintenir et améliorer leur état de préparation. Une préparation authentique signifie la foi religieuse, la motivation, la formation, les connaissances militaires, l'expérience nécessaire, la vigilance et la force de caractère. La morale des soldats doit être si forte que les diverses tentations ne puissent en rien les affecter. Parfois, certaines tentations affectent et accablent les gens. Il y a des gens qui s'humilient pour de l'argent, une poste ou les désirs charnels. Les gens les plus honorables et les plus puissants sont ceux qui refusent de céder à la tentation. Bien entendu, cela ne signifie pas que nous devions tourner le dos aux plaisirs de la vie. Cela signifie simplement que nous devons pouvoir résister à ces attractions. L'islam ne déconseille pas aux gens l'argent ni les attraits de la vie. L'Islam veut seulement que les gens ne soient pas assujettis. Il est nécessaire de pouvoir résister et de faire preuve de retenue, et cela vous aidera dans votre préparation.

Il y a beaucoup d'autres points dont j'aurais aimé discuter avec vous, chers amis, et chers frères, mais nous manquons de temps. J'espère qu'Allah le Très-Haut, vous accordera à tous le succès.

Mon Dieu ! Accorde Tes bénédictions aux gens qui sont ici présents. Mon Dieu ! Accorde Tes bénédictions à la nation iranienne, Ta grâce et Tes bénédictions à l'Armée de la République islamique d'Iran. Mon Dieu ! Fais que la bonté, la fraternité et l'amitié lient les différents organismes des Forces armées, le Corps des Gardiens de la Révolution islamique, les Forces de la mobilisation générale et les Forces de l'ordre.Mon Dieu ! Par Mohamad (SAWA) et ses descendants, aide-nous à être au nombre des serviteurs dont Tu as dit :

 «رضى اللَّه عنهم و رضوا عنه»
"Allah est satisfait d'eux et eux sont heureux auprès d'Allah"
Coran, 5: 119

Mon Dieu ! Aide-nous à être parmi les serviteurs que Tu as promis de protéger et de soutenir. Mon Dieu ! Fais-nous bénéficier des prières de l'Imam du Temps (que notre âme lui soit sacrifiée) et exauce-les.

Que les salutations et la miséricorde d'Allah soient sur vous et que Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^