Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême à l'occasion de l'anniversaire du décès de l'Imam Khomeiny Version imprimable
03/06/2012

Faisant allusion aux menaces militaires proférées par les autorités du régime sioniste contre l'Iran, menaces qui proviennent de leur peur et de leur frustration, le Guide suprême a ajouté : "Les dirigeants du régime sioniste sont bien conscients de leur affaiblissement et que tout faux pas et tout mouvement intempestif leur retomberait dessus comme la foudre".

La commémoration du 23ème anniversaire du décès de l'Imam Khomeiny (que sa demeure soit au paradis) a eu lieu le dimanche 3 juin 2012, dans l'enceinte du sanctuaire de l'Imam Khomeiny en présence des fidèles de l'imam, d'invités étrangers, d'éminents religieux et de personnalités politiques, civiles et militaires.
L'Ayatollah Khamenei a considéré l'Imam Khomeiny comme "le père du mouvement et de l'éveil islamique" dans le monde de l'Islam.
"L'un des traits marquants de la personnalité de l'Imam Khomeiny est d'avoir été capable de restaurer la confiance en soi et la dignité du peuple iranien. C'est grâce à cette confiance que le peuple iranien a réussi à surmonter tous les obstacles", a souligné l'Ayatollah Khamenei.
L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la nation iranienne et la République islamique avaient présenté au monde un modèle prospère et compétent de progrès et de dignité nationale.
"Au cours des trente-trois dernières années, la nation iranienne a déjoué tous les complots politiques, militaires, sécuritaires et économiques conçus et mis en œuvre dans le but d'anéantir la République islamique. Cette vérité est un des signes les plus importants des progrès de la nation iranienne", a-t-il ajouté.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a aussi expliqué que l'influence concrète de l'Iran sur les développements régionaux et mondiaux, était un autre signe des progrès indéniables de la nation iranienne, et a ajouté que même les responsables et les politiciens du régime sioniste et des Etats-Unis avaient reconnu le pouvoir et l'influence de l'Iran, au cours des trois dernières décennies, sur les évolutions régionales et internationales.
Son Eminence a déclaré que les ennemis de la Révolution islamique avaient peur de la nation iranienne qui a fait des progrès et est devenue un modèle pour les nations de la région et du monde.
"Les efforts déployés par les milieux politiques internationaux pour évoquer "la menace d'un Iran nucléaire" ne sont que des mensonges pour détourner l'attention de l'opinion publique", a précisé le Guide suprême, avant de faire remarquer que les milieux politiques internationaux ne craignaient pas "un Iran nucléaire" mais plutôt "un Iran islamique".
L'Ayatollah Khamenei a souligné que la nation iranienne avait ébranlé les fondements des puissances arrogantes en prouvant qu'il était possible de progresser sans l'aide des Etats-Unis et des autres grandes puissances, et même en s'opposant à eux.
L'Ayatollah Khamenei a indiqué : "Les Etats-Unis et d'autres puissances, tentent de faire croire aux nations et aux élites politiques que le progrès est impossible sans leur soutien, mais la nation iranienne a prouvé le contraire et a donné une grande leçon aux nations du monde".
Le Leader de la Révolution islamique a déclaré qu'au cours des trois dernières décennies, la nation iranienne avait établi un record dans son progrès national et a averti le peuple iranien en ces termes : "Si vous vous sentez satisfaits de ce que vous avez réalisé, vous aller certainement échouer et régresser, par conséquent, il est nécessaire de continuer à progresser".
S'adressant à la jeunesse iranienne, aux étudiants, aux responsables gouvernementaux, aux religieux et aux personnalités influentes dans la société, l'Ayatollah Khamenei a souligné : "Nous devons continuer à avancer vers les sommets du progrès dans le domaine politique, scientifique et technologique, et surtout dans le domaine de la morale et de la spiritualité". Il a ajouté que le mouvement continuel et assidu vers les sommets du progrès rendra inefficaces toutes les sanctions des ennemis.
"Les sanctions ne peuvent pas empêcher l'élan du peuple iranien et ne feront qu'exacerber la haine de la nation iranienne envers l'Occident", a-t-il dit.
L'Ayatollah Khamenei a ajouté que lorsque la nation iranienne aura atteint les sommets du progrès, les hostilités des ennemis s'arrêteront automatiquement.
Faisant allusion aux menaces militaires proférées par les autorités du régime sioniste contre l'Iran, menaces qui proviennent de leur peur et de leur frustration, le Guide suprême a ajouté : "Les dirigeants du régime sioniste sont bien conscients de leur affaiblissement et que tout faux pas et tout mouvement intempestif leur retomberait dessus comme la foudre".
Le Guide suprême de la Révolution islamique a qualifié les entreprises de l'Occident et des Etats-Unis de stupides et a souligné : "Pour cacher leurs problèmes et détourner l'attention de la crise, ils exagèrent la question nucléaire de l'Iran, en font une question internationale et nous accusent de visées nucléaires alors que la réalité est toute autre. Les efforts déployés par l'Occident et les Etats-Unis n'aboutiront pas aux résultats souhaités".
Concernant les révolutions dans les pays islamiques et arabes, le Leader a dit que l'éveil islamique était un mouvement qui avait de fortes racines, et ajouté que les peuples de la région étaient à la recherche d'une dignité nationale, d'une justice et de libertés dans le respect de leur foi en l'islam, et que c'était pour cette raison que les mouvements dans la région sont des mouvements d'éveil islamique.
"Les peuples islamiques doivent rester vigilants face aux complots de l'Occident qui cherche à s'approprier les soulèvements islamiques", a averti le Guide suprême.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a qualifié la situation en Occident et aux Etats-Unis de très grave et a ajouté : "En raison de ses problèmes économiques, financiers et sociaux, l'Occident est aujourd'hui impuissant devant les peuples occidentaux et essaie de sauver la face". L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la chute de certains alliés des Etats-Unis en Europe, et la haine croissante des nations envers les Etats-Unis, étaient les manifestations d'une grave crise de l'Occident qui cherche à transformer les révolutions en anti-révolutions par le biais de différends ethniques, tribaux et religieux, pour ainsi dissimuler la gravité de ses propres crises.
Il a souligné que l'administration américaine tentait de détourner l'attention vers l'Asie, l'Afrique et le Moyen-Orient, en y créant des conflits. Il a ajouté : "Aujourd'hui, les Américains utilisent le savoir-faire des Anglais dans la création de conflits religieux et ethniques. C'est pour cette raison que toutes les nations, les religieux et les élites universitaires dans la région, chiites et sunnites, doivent être vigilants et de ne pas jouer le jeu de l'ennemi".

 
< Précédent   Suivant >

^