Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux animateurs des réunions religieuses Version imprimable
12/05/2012

Ce qui suit est le texte intégral d'un discours prononcé le 12 mai 2012, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec des animateurs de réunions religieuses organisée à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Fatemeh Zahra (AS).

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Je tiens à féliciter tous les chers frères et sœurs, animateurs des réunions religieuses en l'honneur des descendants du saint Prophète (SAWA), qui louent les vertus exceptionnelles des meilleures créatures de Dieu, à l'occasion de cette grande journée historique et mémorable que représente l'anniversaire de la naissance de Fatemeh Zahra (SA) qui coïncide avec l'anniversaire de la naissance de notre leader et guide, l'Imam Khomeiny (que sa demeure soit au paradis).

C'est une grande bénédiction de connaitre les descendants du saint Prophète (SAWA) et de les honorer. Même si nous passions toute notre vie à remercier Allah le Très-Haut de nous avoir accordé le bonheur d'apprécier, d'aimer et d'honorer les descendants du saint Prophète (SAWA), cela ne serait pas suffisant. Que Dieu bénisse les pères, mères, ancêtres et leaders qui nous ont ouvert cette porte vers la lumière de la spiritualité et ont rempli nos cœurs d'amour pour les descendants du saint Prophète (SAWA) dès le début de notre vie. Mon Dieu! Approfondis cet amour et cette connaissance dans nos cœurs et nos âmes. Mon Dieu! Ne nous prive pas de cette bénédiction même un seul instant.

C'est également une bénédiction d'avoir le privilège de faire l'éloge des descendants du saint Prophète (SAWA). Parfois, certaines vérités sont connues et visibles, mais parfois elles s'expriment dans un langage poétique qui est une bénédiction que Dieu le Très-Haut, a accordé aux amoureux des descendants du saint Prophète (SAWA) et de ceux qui suivent cette voie. Il est également nécessaire d'apprécier cette bénédiction. En fait, ces louanges sont un éloge de soi-même. Une personne qui fait l'éloge de la beauté fait l'éloge d'elle-même car elle montre qu'elle apprécie la beauté. Par ailleurs, la promotion de ces vertus et de ces valeurs spirituelles contribue à l'éducation spirituelle des êtres humains. En se familiarisant avec ces modèles et en les suivant, les êtres humains peuvent atteindre des niveaux élevés. Parcourir cette voie est une grande réussite.

Faites de vos intentions des intentions divines, c'est le centre de la question. Nous serons un soldat de Dieu si nos intentions sont divines lors de l'éloge des descendants du Saint Prophète (SAWA) et si notre but est d'éclairer les cœurs et les esprits :

«و لله جنود السّماوات و الارض»
"Et à Allah appartiennent les soldats des cieux et de la terre."
[Coran 48: 4]

Une personne qui propage ces vérités avec éloquence et créativité, est un soldat de Dieu. Si ses intentions sont différentes, ce ne sera pas le cas. Mais qu'est-ce qui est supérieur au djihad ? Il y a une narration qui dit que celui qui s'engage dans un djihad pour des raisons matérielles, n'est ni un moudjahid, ni un martyr dans le cas où il se ferait tuer. Si nous entrons dans cette arène pour des raisons matérielles ou d'autres raisons encore plus basses, non seulement nous ne parviendrons pas à la transcendance et la perfection, mais nous serons aussi en déclin. Cela ne vous concerne pas uniquement, cela concerne aussi un savant religieux ou un mujtahid. Nos intentions sont l'âme de nos actions.

«انّما الاعمال بالنّيّات»
"Sûrement les actions sont évaluées à partir des intentions."

C'est l'intention qui donne sa valeur aux actes.
Si vous êtes déterminés à "diviniser" vos intentions, vous devez voir quel langage et l'éloge de quelle vertu guideront votre auditoire. C'est un point que je répète depuis de nombreuses années. Voilà plus de vingt ans que nous organisons ces réunions et que j'insiste sur ce point. Réfléchissez et choisissez ce qui orientera vos interlocuteurs vers la lumière de Fatemeh Zahra (SA). Il y a des choses dont la mention ne crée aucun enthousiasme et n'a aucun intérêt pour votre auditoire. N'en parlez pas. Il suffit de choisir les thèmes qui adoucissent les cœurs, les rendent humbles et les encouragent à suivre Fatemeh Zahra (SA). Il suffit de dire les choses qui encouragent votre auditoire à suivre le chemin de Fatima Zahra (SA). Pour cela il faut réfléchir et se documenter, et cela n'est pas facile.

Heureusement, nous avons de nombreux poètes dans le pays qui utilisent leur art pour dire la vérité. Chanter un poème exige un sens poétique, une mélodie et une belle voix. Une personne qui exprime une vérité de cette manière, influencera les esprits à plusieurs niveaux. C'est une grande bénédiction et une grande opportunité. Heureusement, le nombre de ces poètes est en augmentation chaque jour et les gens aiment leur travail. Toutes les conditions sont donc remplies. Il serait vraiment dommage que la poésie, la mélodie et la voix servent à des choses inutiles. Animer ces réunions est une tâche difficile. Il ne suffit pas d'apprendre par cœur quelques poèmes et d'avoir une bonne voix. Aujourd'hui, la mémorisation n'est plus nécessaire et les chanteurs ont les textes en main. Dans le passé, avoir des notes était considéré comme un défaut. Ils mémorisaient donc de longs poèmes de 50 ou 60 vers. Aujourd'hui, ce n'est plus nécessaire car la lecture d'un morceau de papier n'est plus considérée comme un défaut. Toutefois, avoir une bonne voix n'est pas suffisant. Vous devez réfléchir et analyser attentivement les conditions dans lesquelles se trouve votre public. C'est un point dont les animateurs doivent tenir compte.

Chers animateurs, vous savez que nous vous respectons, que nous vous aimons et que nous considérons votre travail comme très précieux. Mais il y a une condition importante que j'ai toujours rappelée. La plupart d'entre vous êtes jeunes et assez jeunes pour être mes enfants. Ce sont des conseils paternels et j'espère que vous les suivrez. Une bonne poésie est une poésie riche de sens et bien entendu, esthétique. Une poésie aura des effets plus forts si sa structure, son sens et son contenu sont bons, et élèvera le niveau intellectuel de la société.

Tenez compte de votre société et repérez ce dont elle a besoin. Des jeunes comme vous qui sont heureusement instruits et perspicaces, sont conscients de ces besoins. Aujourd'hui, le niveau intellectuel de notre peuple est heureusement très élevé. Notre nation est intellectuellement mature et c'est aussi le cas de nos poètes. Vous savez de quoi les gens ont besoin. Aujourd'hui, les gens ont besoin de la religion, de la morale, d'une foi profonde, de perspicacité et de la connaissance du monde et de l'Au-delà. Chacun d'entre nous a besoin de ces choses. Vous dites que Fatemeh Zahra (AS) sera présente le Jour du Jugement dernier et que la fille du Saint Prophète (SAWA) aura une influence ce jour-là. Par conséquent, il est nécessaire pour nous parler davantage du Jour du Jugement. Il est nécessaire que nous soyons conscients de la puissance de Dieu le jour du Jugement. Toutes ces choses nécessitent des connaissances et de la compréhension. Le Saint Coran et les hadiths sont pleins de déclarations sur ce thème. Utilisez un langage poétique et votre talent artistique pour parler de ces sujets.

Comme vous le savez, il est toujours difficile de débuter dans un travail mais les choses deviennent plus faciles avec le temps. Dans une société ignorante, fanatique et corrompue, le Saint Prophète (SAWA) a réussi à former des gens comme Abouzar et Ammar. Etait-ce une tâche facile ? Qu'a fait le Saint Prophète (SAWA) ? Quelle était la force qui a réussi à faire naitre ce mouvement ? Considérez les versets qui ont été révélés à la Mecque. Ils portent principalement sur le Jour du Jugement et les châtiments divins pour les infidèles et ceux qui refusent de voir la vérité. Ce sont ces facteurs qui ont poussé les gens à agir. Nous ne devons pas les ignorer. Bien que nous aimions parler de l'intercession des Elus et des bienfaits de l'amour pour la wilayat des descendants du Saint Prophète (AS), il faut également noter que Dieu le Tout-Puissant a annoncé à la fois, Sa miséricorde et Sa colère. Nous devons nous rappeler et rappeler aux autres personnes, la colère de Dieu. C'est ce qui maintient nos cœurs en alerte et nous fait sortir de l'ignorance et du matérialisme. Ce sont des choses dont nous avons besoin. Nous devons développer une compréhension adéquate de ce monde et de l'au-delà, et une compréhension appropriée de nos responsabilités et du djihad.

Aujourd'hui, le mouvement de notre nation est apparu dans un monde rempli de problèmes. Son essence, sa structure et ses dimensions existentielles sont nouvelles. Dans un monde où tous les facteurs sont réunis pour éloigner les cœurs et les gens de la spiritualité, une nation s'est appuyée sur la foi religieuse. Est-ce négligeable ? Notre nation brille d'elle-même comme un diamant et comme le soleil. C'est une des caractéristiques de notre nation. La spiritualité, la prise de conscience des réalités du monde, la connaissance, les efforts politiques, une propagande appropriée, la construction du pays et d'une base économique et éthique, font partie de nos responsabilités. Réfléchissez et repérez ce que vous pouvez faire dans ces différents domaines. Pensez à la façon dont vous pouvez informer votre public. Imaginez ce qui se passerait si nos poètes et nos orateurs faisaient attention à ces choses.

Si nous avons une bonne connaissance de nos ressources et essayons d'en faire le meilleur usage, notre peuple et les autres nations musulmanes seront les gens les plus heureux dans le monde. Les prières quotidiennes par exemple sont un de nos atouts mais quand nous prions, nous ne sommes pas assez attentifs. Nous sommes comme une personne souffrant de malnutrition qui trouve une boîte pleine de produits alimentaires, mais se contente de la sentir et la met de côté au lieu de l'ouvrir et d'utiliser son contenu. La situation de ceux qui négligent les prières quotidiennes est différente mais la plupart d'entre nous ne parviennent pas à exploiter leur richesse. Chaque mot de nos prières quotidiennes est une leçon à condition que nous parvenions à l'apprécier. Il en est de même pour le jeûne, le djihad, les enseignements religieux et votre travail. Chacune de vos phrases et chacun de vos mots peuvent aider votre auditoire à progresser. C'est un des aspects importants de votre travail.

Il y a une question qui est liée à Fatemeh Zahra (SA) dont ma langue, mon cœur et mon esprit sont sans exagération, incapables de louer la haute position. Cette jeune femme avait tant de vertus et tant d'éclat et de grandeur que chaque fois qu'elle venait auprès du Saint Prophète (SAWA), il se levait devant elle en signe de respect et allait à sa rencontre. Quand une personne entre, parfois vous vous levez en signe de respect mais parfois, vous vous levez et vous allez avec enthousiasme, à sa rencontre. Ce n'était pas seulement une question d'amour paternel. Le Saint Prophète (SAWA) disait : "Ce qui satisfait Fatemeh (AS) me satisfait et ce qui me satisfait, satisfait Dieu. Ce qui la met en colère, me met en colère et ce qui me met en colère, attise la colère de Dieu". Cela montre la position élevée de Fatemeh Zahra (AS) dans sa vie avec le Commandeur des Croyants (AS) et la façon dont elle a élevé ses enfants. Comment des gens ordinaires comme nous, pourrions-nous parler d'elle ?

Toutefois, le point important est que sa sainteté est un modèle. Nos Imams infaillibles (AS) dont la position est sans aucun doute, plus élevée que celles des anges, n'ont pas vécu, parlé ou agi d'une façon qui nous soit inaccessible. Comme le regretté Allameh Tabatabai l'a dit : "L'Imam est comme une personne qui se tient debout au sommet d'une montagne et appelle les autres à suivre son chemin et à atteindre le sommet. Ils ne sont pas comme les faux modèles du monde matériel ou des spiritualismes, inaccessibles et hors de portée dans leur tour d'ivoire. Non, ils appellent les gens à les suivre jusqu'au sommet. C'est le chemin que nous devons suivre, celui des Imams infaillibles (AS) et leur mode de vie.

"Pour tous ceux qui suivent une religion, il y a un chef et un guide dont l'adepte apprend les canons de la religion et les moyens de mener une vie pieuse".[Nahjul Balaghah, lettre 45]

Bien sûr nous ne pouvons pas avancer comme eux. Nous n'en avons pas la capacité mais nous pouvons suivre leur chemin. Nous pouvons avancer dans la direction qu'ils ont prise.

La troisième question que je veux aborder est celle qui est liée à la Journée de la femme. S'adressant aux femmes, l'imam Khomeiny disait: "Vous avez accepté que la Journée des femmes soit celle de l'anniversaire de la naissance de Fatemeh Zahra (SA) et cela représente certaines responsabilités".

Il a été décidé que la Journée des femmes soit celle de l'anniversaire de Fatemeh Zahra (AS). Qu'est-ce que cela signifie ? C'est un choix symbolique. Le sens de ce choix symbolique est que les femmes doivent avancer sur ce chemin droit qui mène à la grandeur et aux plus hautes positions que l'on peut envisager pour une femme. C'est-à-dire la voie de la piété, de la morale et de la connaissance. C'est-à-dire la voie de la résistance dans tous les domaines, dans l'éducation des enfants, la vie familiale, les vertus et les valeurs spirituelles. Les femmes doivent avancer dans cette direction.

Heureusement les croyantes ont été des pionnières dans différents domaines et dans différents événements survenus dans notre société, et cela bien avant la Révolution. Les femmes étaient présentes dans le combat avant que le mouvement constitutionnel n'ait commencé. A une époque, ces activités politiques n'étaient pas très intenses mais plus tard, elles se sont intensifiées et tout le monde s'est engagé dans le combat. Les femmes iraniennes se sont soulevées à un moment où seuls quelques érudits religieux et personnalités étaient impliqués. Elles ont organisé une association et ont bloqué la route aux responsables de l'époque et au souverain qui s'est enfuit devant elles et s'est caché dans son palais. Plus tard, elles ont été attaquées par les agents du gouvernement. A l'époque, elles portaient toutes le tchador et un voile sur le visage, vous n'avez pas connu ce modèle d'hijab islamique et iranien. Il y a des gens qui pensent à tort que tant que les femmes porteront le hijab et respecteront les règles de morale, elles ne pourront pas avoir d'activités sociales et politiques. Dans le cas de la résistance qui a conduit à la Révolution islamique, je suis bien informé du fait que dans certaines régions, les femmes sont entrées dans le combat plus tôt que les hommes. Elles ont organisé des manifestations et sont descendues dans la rue plus tôt que les hommes. Cela a aussi été le cas lors des autres événements qui ont eu lieu après la victoire de la Révolution islamique et pendant la Défense sacrée.

J'ai souligné à maintes reprises que dans mes réunions avec les familles de nos martyrs, j'ai souvent vu des mères plus courageuses et plus résistantes que les pères. L'amour maternel ne peut pas être comparé à l'amour paternel. Cette mère qui a élevé son enfant avec tout son amour, l'envoie au champ de bataille et ne verse aucune larme quand le corps de son fils tombé en martyr, lui est retourné, pour ne pas réjouir les ennemis de la République islamique. J'ai dis à plusieurs reprises aux familles de nos martyrs qu'il n'y avait rien d'inconvenable si elles pleuraient le martyre de leurs enfants. Mais les membres des familles s'en abstenaient disant qu'ils avaient peur que les ennemis de la République islamique s'en réjouissent et reprennent courage. C'est une caractéristique des femmes iraniennes qui sont sorties glorieuses des épreuves.

Bien sûr, les êtres humains sont toujours exposés à des dangers. Les hommes sont exposés à des dangers. Les femmes sont exposées à des dangers. Les jeunes sont exposés à des dangers. Les gens âgés sont exposés des dangers. Les ignorants et les gens informés sont exposés à des dangers, et "les gens sincères sont en grand danger." Combien de personnes vraiment sincères connaissez-vous ? Chacun d'entre nous est en dessous de la norme. Même si nous atteignons un haut niveau de sincérité, nous serons encore "en grand danger". Il faut donc être vigilant. Les ennemis de notre vie d'ici-bas et de notre vie de l'au-delà, les ennemis de notre dignité et les ennemis de la République islamique cherchent à profiter de nos points faibles, de nos désirs, de notre colère, de notre avidité pour le pouvoir et de notre goût pour nous faire valoir. Nous devons être vigilants. Nos femmes et nos honorables jeunes filles doivent rester vigilantes.

Cette vie est passagère. Les plaisirs et les difficultés sont passagers et se dissiperont en un clin d'œil. Vous ne pouvez pas comprendre cela car vous êtes jeunes. Les jeunes pensent que le monde restera éternellement le même et que rien ne changera mais quand on arrive à notre âge, on se rend compte de la rapidité des changements du monde. Tout change et notre vraie vie commencera de l'autre côté :

«و انّ الدّار الأخرة لهى الحيوان»
"Cette vie terrestre n'est qu'un divertissement et un jeu et certes, la demeure de l'au-delà est la vraie vie."
[Coran 29: 64]

Notre vraie vie commencera dans l'au-delà.

«ذلك الّذى يبشّر الله عباده»
"C'est la bonne nouvelle que Dieu a annoncée à Ses serviteurs"
[Coran, 42: 23]

Ce verset faisait partie des versets sacrés qui ont été récités au début de la réunion aujourd'hui. Ce qu'Allah a promis concerne l'au-delà. Nos femmes doivent respecter les règles du hijab et de la pudeur, et nos principes à la fois pour le bien de l'au-delà et pour assurer notre dignité nationale et les progrès du pays. C'est un devoir. L'exhibitionnisme et le maquillage sont des actes éphémères mais qui ont des conséquences permanentes et destructrices pour le pays, pour la société, pour la morale et même pour la politique. Il y a certaines difficultés dans l'observation de ces règles et des restrictions religieuses, mais les difficultés sont passagères alors que leurs effets positifs sont profonds et permanents. Les femmes doivent prendre des précautions supplémentaires dans l'observation des règles du hijab et de la pudeur. C'est leur devoir et la garantie du respect de leur identité et de leur dignité.

Le hijab apporte aux femmes la liberté et l'identité. En dépit des campagnes de propagande absurdes et superficielles, des matérialistes, le hijab n'est pas une prison pour les femmes. En ignorant le hijab et en exhibant ce qu'Allah le Très-Haut, leur a demandé de couvrir, les femmes portent atteinte à leur propre dignité et à leur valeur. Le hijab leur apporte dignité et respect, et les valorise. Il augmente le respect envers les femmes et leur dignité. Par conséquent, il est nécessaire d'être reconnaissants envers l'islam qui a mis en valeur le hijab qui est une bénédiction de Dieu.

Il y a beaucoup de choses à mentionner à cet égard et de nombreux points qui doivent être discutées. J'espère qu'Allah le Très-Haut, nous aidera tous à remplir nos responsabilités. Par la grâce d'Allah, si je vis assez longtemps pour organiser une autre réunion avec vous l'année prochaine, j'espère que nos poètes et nos animateurs de réunions religieuses auront le sentiment que de bonnes mesures ont été prises et que des pas ont été faits dans ce sens.

Que les salutations et la miséricorde d'Allah soient sur vous et que Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^