Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
le Guide suprême de la Révolution islamique a reçu la première ministre du Bangladesh Version imprimable
31/08/2012

Lors d'une rencontre avec la première ministre du Bangladesh, Mme Cheikh Hassina Majed et la délégation l'accompagnant à Téhéran, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a fait allusion aux convergences culturelles et historiques de l'Iran et du Bangladesh, soulignant notamment que le persan était un langage courant au Bangladesh à une certaine époque, et a déclaré : "Ces profondes relations culturelles encouragent la coopération politique, internationale, économique et sociale".

Faisant allusion à la place importante du Bangladesh au sein de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI), du Mouvement des Non-alignés (MNA) et du groupe D-8, l'Ayatollah Khamenei a ajouté : " La coopération entre les pays islamiques et l'usage des potentialités de chacun d'entre eux serviront sans aucun doute les intérêts des peuples musulmans et renforceront leur puissance".
Le Guide Suprême de la Révolution Islamique a affirmé que le seul moyen pour faire face aux complots des pays arrogants était le rapprochement des pays indépendants et islamiques, et le développement de leur coopération.

"Si cette unité et cette coopération avaient été sérieuses nous n'aurions pas été témoins des tragédies qui se passent en Syrie et au Bahreïn", a fait remarquer l'Ayatollah Khamenei.

Mme Cheikh Hassina Majed a pour sa part, confirmé les déclarations du Guide suprême de la Révolution islamique avant de préciser : « Les pays islamiques et indépendants doivent mobiliser leurs possibilités et leurs potentiels pour empêcher l'imposition des décisions des puissances étrangères. Le Bangladesh désire le développement des relations entre Téhéran et Dacca dans différents domaines, notamment dans les secteurs économiques et commerciaux".

 
< Précédent   Suivant >

^