Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême de la Révolution islamique a reçu le Premier ministre syrien Version imprimable
31/08/2012

L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a reçu dans l'après-midi du vendredi 31 août 2012, le Premier ministre syrien, monsieur Nader Wael al-Halqi et la délégation l'accompagnant à Téhéran.

Lors de cette rencontre, L'Ayatollah Khamenei a déclaré que les Etats-Unis et le régime sioniste étaient les principaux éléments qui se trouvent derrière les événements tragiques qui se déroulent actuellement en Syrie.

"Le Mouvement des pays non-alignés (MNA) a nettement plus le droit que les Etats-Unis, l'Otan et certains pays européens de s'engager politiquement dans la question syrienne", a-t-il souligné.

Le leader de la Révolution a déclaré que la situation actuelle en Syrie et les meurtres étaient inacceptables et a ajouté: "Les principaux responsables derrière les douloureux problèmes en Syrie sont ceux qui ont rempli la Syrie d'armes et soutiennent financièrement les groupes irresponsables de l'opposition. L'envoi d'argent et d'armes, et le soutien financier et médiatique aux groupes opposés à la politique d'un gouvernement provoqueraient dans ce pays la même situation que celle qui prévaut actuellement en Syrie. Supposez que des armes et de l'argent soient envoyés aux manifestants qui défilent dans les rues européennes contre la politique de leur gouvernement, ceci provoquerait des violences et ferait dégénérer la situation de la même façon qu'en Syrie".

L'Ayatollah Khamenei a souligné que le gouvernement syrien avait été traité injustement dans les récents événements et a ajouté que le gouvernement syrien ne devait pas donner des prétextes à ses adversaires et ses opposants, et devait poursuivre les réformes politiques : "Le gouvernement syrien doit expliquer et exposer à l'opinion publique arabe la situation et les réalités qui se cachent derrière le complot en Syrie ", a conseillé le Guide Suprême de la Révolution islamique au Premier ministre syrien.

Lors de cette réunion, le Premier ministre Nader Wael al-Halqi a exprimé de sa part et de la part du président Bachar el-Assad, la gratitude de la Syrie pour les positions adoptées par la République islamique d'Iran et a présenté un rapport sur la situation en Syrie.

Wael Nader al-Halqi a insisté sur la nécessité d'une implication du Mouvement des pays non-alignés (MNA) dans la question syrienne et a déclaré : "Le gouvernement syrien est déterminé à lutter contre les groupes terroristes et à nettoyer les différentes régions de ces groupuscules. Le gouvernement syrien est également déterminé à poursuivre les réformes politiques et les négociations nationales".

 
< Précédent   Suivant >

^