Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux anciens prisonniers de guerre Version imprimable
15/08/2012

Ce qui suit est le texte intégral d'un discours prononcé le 15 Août 2012 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec d'anciens prisonniers de la guerre imposée (Irak-Iran 1980-1989).

Au nom d'Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Je tiens à vous souhaiter la bienvenue, chers frères et fervent croyants, que la République islamique a retrouvés. Au cours des siècles, un carbone sans valeur peut se transformer en diamant s'il en a le potentiel. Les années de captivité ont été en quelques sortes, comme des siècles de compression qui ont transformé des êtres humains doués en ces diamants brillants que sont les prisonniers de guerre. Je suis très content que cette rencontre ait été organisée aujourd'hui et en même temps, désolé d'avoir aussi peu d'occasions de rencontrer les anciens prisonniers de guerre, dans des réunions comme celle d'aujourd'hui. Par votre intermédiaire, chers amis qui assistez à cette réunion spirituelle, amicale et fraternelle, je tiens à rendre hommage à tous nos anciens prisonniers de guerre, environ 40000 personnes de valeur qui ont supporté de grandes souffrances et de grandes difficultés.

La captivité peut être considérée sous différents aspects. L'un de ces aspects concerne les précieux souvenirs dont certains ont été relatés par nos amis. Bien sûr, j'ai lu un certain nombre de livres de souvenirs de nos anciens prisonniers de guerre et tout ce qui concerne notre honorable vétéran et symbole de nos prisonniers de guerre, le défunt M. Abutorabi. Il est évident que ce qui a été dit et écrit sur ces années de captivité, n'est qu'une petite partie d'une longue histoire que nous avons besoin d'entendre.

Je voudrais profiter de cette occasion pour regretter notre négligence au cours des 22 dernières années, depuis que nos honorables prisonniers de guerre ont été libérés. Nous aurions du publier des livres sur ce sujet en plus grand nombre. Nous aurions faire des films remarquables sur les conditions de nos prisonniers dans les prisons irakiennes et les camps de prisonniers de guerre. Regardez combien de films les Occidentaux et les grandes entreprises cinématographiques ont produits sur les années de captivité durant la première et la deuxième guerre mondiale. Ils ont produit de très bons films, des films importants et remarquables. Toutefois, ces films montrent l'aspect matériel de la vie de ces prisonniers, à travers leurs commentaires et leurs échanges. D'après ce que j'ai entendu, un membre de la Croix-Rouge avait dit à nos prisonniers de guerre que quand ils allaient dans des camps de prisonniers dans d'autres pays, ils étaient témoins d'un grand désespoir, de blessures qu'ils s'infligeaient, de suicides et d'autres choses semblables. Il avait demandé à nos prisonniers pourquoi il n'avait pas vu de telles choses dans les camps de prisonniers iraniens. C'était une question raisonnable dont la réponse est claire. Ces choses-là sont le résultat normal d'un cœur qui n'est pas familier avec la spiritualité et avec Dieu. Selon les déclarations des chers amis qui ont assisté à cette réunion et les souvenirs qui ont été publiés, un cœur familier avec Dieu, qui a un lien avec Dieu et un sentiment de confiance, qui ne croit pas qu'il est seul et contemple son paradis spirituel à l'intérieur d'une petite cellule, n'a pas de place pour la dépression, le désespoir et le suicide. C'est un aspect de la question et nous devrions nous familiariser davantage avec chaque goutte de cette mer vaste et profonde qu'est la vie de nos anciens prisonniers de guerre. Malheureusement nous ne l'avons pas fait comme il le faudrait.

Il est nécessaire de produire de bons films et de publier de bons livres sur ce sujet. Il est nécessaire de raconter ces souvenirs. Les souvenirs qui ont été relatés aujourd'hui, contiennent un grand nombre de leçons. Ce serait très bien si ces souvenirs étaient diffusés. A mon avis, les souvenirs qui ont été relatés dans la réunion d'aujourd'hui, doivent être diffusés à la Radiotélévision nationale afin que tout le monde puisse les entendre. Ces souvenirs sont nos trésors. Ce sont eux qui ont préservé l'islam, le chiisme, ont apporté puissance et honneur à la République islamique, et ont donné à la nation iranienne ce sentiment de fierté dans le monde. Il s'agit d'un aspect de la question.

Un autre aspect de la question concerne les leçons et les lois divines à en extraire. Nous sommes constamment confrontés à des défis tout au long de notre courte vie sur terre qui ne sont pas toujours causés par les Etats-Unis et les puissances arrogantes. Il existe différentes sortes de défis et la Révolution islamique est confrontée à des défis internes, à Satan, aux passions intérieures, aux puissances hégémoniques, aux transgresseurs et aux puissances arrogantes et cupides. Nous avons besoins de cette réflexion sur les lois divines et leurs leçons. Aucune lueur d'espoir ne semblait exister pour les prisonniers de guerre iraniens qui avaient été capturés pendant la guerre imposée, et les jeunes Iraniens fidèles qui vivaient dans des conditions déplorables et étaient torturés dans les camps de prisonniers en Irak. Les prisonniers iraniens auraient même pu penser que leurs souffrances continueraient pendant de nombreuses années ou que seule la mort les en délivrerait. Voyez la situation actuelle et ce qui s'est passé, où ils en sont et où vous en êtes. C'est une leçon et une preuve de la vérité des promesses divines.

Nous devons avoir une foi profonde aux promesses divines et comprendre le sens du verset du Livre d'Allah le Très-Haut, quand Il dit :

«و لينصرنّ اللّه من ينصره انّ اللّه لقوىّ عزيز»
«Certes, Allah aidera quiconque soutient Sa cause. Certes, Allah est Fort et Puissant. »
[Coran 22: 40]

A l'époque de votre détention, vous étiez confronté à des tortionnaires, des gardiens de prison et des agents du parti Baasiste, aujourd'hui, la nation iranienne est confrontée aux défis des Etats-Unis. Le problème est le même.

«Certes, Allah aidera quiconque soutient Sa cause. Certes, Allah est Fort et Puissant. » Les Promesses divines sont véridiques. Ceux qui n'ont pas foi aux promesses divines sont rejetés par Allah le Très-Haut, et sont maudits et privés de Sa grâce. Les Promesses divines sont véridiques. Aujourd'hui, c'est encore le cas pour la nation iranienne. Si nous agissons comme l'a ordonné Allah le Très-Haut, la nation iranienne sortira certainement victorieuse et c'est ce que vous avez observé pendant votre captivité. C'est une leçon à tirer de ces évènements.

Ceux qui vous disaient que vous resteriez toujours dans ces cellules ou qu'ils vous exécuteraient, sont aujourd'hui dans la poubelle de l'Histoire. Ce sont eux qui ont été exécutés et anéantis. Heureusement, aujourd'hui, vous vivez dans la République islamique avec fierté et honneur. C'est une leçon importante qu'on nous avait enseignée précédemment. Certains d'entre nous n'y ont pas cru. Les pressions étaient très fortes à l'époque de la Répression, à l'époque du Taghout (du shah ndt). Certains disaient que nous étions confrontés à des coups de poing et à des armes, et qu'il était inutile de résister. D'autres répétaient ce verset coranique :

«صدقوا ما عاهدوا اللّه عليه فمنهم من قضى نحبه و منهم من ينتظر»
«Parmi les croyants qui sont fidèles à l'alliance qu'ils ont faite avec Dieu, il y a celui qui a accompli son vœu et celui qui attend encore. »
[Coran 33: 23]

Allah le Très-Haut a donné lieu à un événement que personne n'aurait pu imaginer non seulement en Iran mais aussi dans le monde. Personne n'aurait pu pourrait croire que ce que les Américains considéraient comme une "île de stabilité" serait frappé par une telle tempête qui contribuerait à l'isolement des Etats-Unis, des puissances arrogantes, de l'Angleterre, de leurs agents et de leurs mercenaires. Les conditions sont les mêmes aujourd'hui.

Jetez un coup d'œil sur la situation actuelle du monde. Certains signes sont visibles. J'ai dit à plusieurs reprises que le monde est en transition et entre dans une nouvelle étape. Notre comportement, nos intentions et nos actes jouent un rôle déterminant dans l'apparition de cette nouvelle situation. La vie des anciens prisonniers peut être une lumière qui nous guidera afin de raffermir notre cœur et de ne pas perdre de vue le chemin.

Je crois que les souvenirs de captivité doivent être racontés, publiés et présentés dans des films. De précieuses œuvres artistiques doivent être produites sur la base de vos souvenirs. Cela ne signifie pas qu'il faut soutenir un certain groupe de personnes ni défendre un événement particulier, mais signer et attester la victoire de la nation iranienne. Cela doit être fait et je demande à nos artistes et à nos médias d'accomplir cette tâche, et à vous de les aider. Heureusement d'après les déclarations des amis aujourd'hui et ce que je sais, il y a beaucoup de documents sur ce sujet. Vous êtes vous-mêmes des documents vivants. Utiliser les souvenirs de nos prisonniers de guerre. Racontez ce qui s'est passé sans ajouter ou retirer, et sans exagération. Lorsque cela sera accompagné d'un langage artistique, cela bouleversera les cœurs et les âmes. Et cela n'est qu'un aspect de votre captivité et de votre libération.

Un autre aspect est la récompense divine. Le jour où le premier groupe de nos prisonniers de guerre est revenu dans le pays, un grand nombre d'entre eux peut-être plusieurs milliers de personnes, se sont réunies avec moi dans ce Hosseinieh, j'ai été très heureux et émus de revoir nos jeunes, ces symboles de nos grandes valeurs, qui étaient revenus dans leur pays. Lors de cette réunion, notre grand vétéran de guerre, M. Aboutorabi a prononcé un discours. J'ai dit lors de la réunion: "Sachez que chaque moment de votre vie est enregistré par Dieu." Je le crois encore aujourd'hui. Chaque instant est enregistré par Allah le Très-Haut, vous avez vécu pendant des années des moments qui ne peuvent pas être décrits et dont la profondeur ne peut pas être révélée par des mots. Aucun de ces efforts désintéressés ne sera ignoré même un seul instant, par Allah le Très-Haut. Vous oubliez et nous oublions aussi, mais les anges de Dieu chargés de l'enregistrement de chaque instant de notre vie, n'oublient rien. Les efforts désintéressés que vous avez faits ont été enregistrés. Cependant, essayez de les préserver. C'est un conseil à la fois pour nous et pour vous, honorables prisonniers libérés.

Dieu récompensera à la fois nos anciens prisonniers de guerre, leurs familles, leurs épouses, leurs enfants, leurs pères, leurs mères et leurs proches. Chaque fois que je rencontre les parents et les proches d'un de nos prisonniers de guerre, chez eux, je me rends compte de ce qu'ils ressentent. Ce que les familles de nos prisonniers de guerre ont vécu était plus difficile et plus amer que ce que les familles de nos martyrs ont vécu. Le frère d'un soldat disparu m'a dit : «Avez-vous remarqué ce que les familles des jeunes qui vont au front ressentent les nuits d'opérations ? » Il avait raison. Quand on annonçait une opération, les familles dont les jeunes enfants étaient au front étaient remplies d'inquiétude. Le frère du soldat disparu m'a dit: «Pour nous, chaque nuit est une nuit d'opération. Chaque soir, nos cœurs sont remplis d'inquiétude et nous nous demandons dans quelles conditions il est et ce qui va lui arriver». C'est le genre de difficultés que les familles des prisonniers de guerre ont éprouvées. Par conséquent, leur récompense auprès de Dieu, est très grande et très précieuse.

La nation iranienne est passée par cette étape et en a bien profité. La gloire, la puissance et l'importance d'un peuple dans l'Histoire, dépendent pour beaucoup des efforts désintéressés de ses enfants. Ces efforts désintéressés et ces actes héroïques peuvent être effectués sur le front ou en captivité, grâce à la fermeté et la résistance. Certains sont tombés en martyrs pendant leur captivité. Le martyr Tondguyan et beaucoup d'autres n'ont jamais été libérés mais la majorité des prisonniers iraniens sont revenus avec honneur et fierté. J'espère qu'Allah le Très-Haut vous récompensera ainsi que tous ceux qui ont joué un rôle, ont rendu des services et ont guidé les gens en particulier, notre grand et honorable vétéran, le défunt M. Abutorabi (Que Dieu élève sa position dans l'Au-delà).

Aujourd'hui, nous avons une question fondamentale dans le monde de l'Islam à savoir, la question de Qods. Pourquoi disons-nous que la question de Qods est une question fondamentale ? Parce que la division du Moyen-Orient où nous vivons, a été faite de manière arbitraire et selon un complot, pour permettre aux sionistes de s'installer dans cette région. Sans ce complot, les conditions de la région seraient aujourd'hui, très différentes. Les divisions et les guerres qui ont eu lieu dans cette région, les ingérences des puissances dominatrices et des oppresseurs, découlent de cette question et représentent une longue histoire. Ils ont tout fait pour que cette question soit mise à l'écart. Le monde de l'islam ne doit pas le permettre. Au cours de nombreuses années, ils ont essayé de faire oublier la question de la Palestine et ont réussi dans une certaine mesure. Le but des Accords de Camp David et ce qui a suivi, qui constituent une des périodes les plus sombres de notre Histoire contemporaine, était de faire oublier aux gens de la région qu'il y avait un pays appelé la Palestine. La Révolution islamique et notre magnanime Imam Khomeiny ont porté un coup fatal à ce complot. Dès le premier jour après la victoire de cette révolution, et même depuis le début du mouvement qui a conduit à la Révolution islamique, la question de la Palestine a été un des enjeux essentiels et ce fut une des raisons pour laquelle le monde de l'Islam a concentré son attention sur notre Révolution. Aujourd'hui, ils essaient de neutraliser la question de Qods et le monde de l'Islam ne doit pas les laisser faire.

Ils ont occupé le monde de l'Islam avec des questions secondaires. Certains parlent de différends entre chiites et sunnites alors que les sionistes oppriment plusieurs millions de Palestiniens depuis 60 ans. Ils ignorent ce que les sionistes font et présentent comme un danger, la République islamique qui a hissé ce drapeau et a lancé ce mouvement dans le monde. Y a-t-il une trahison pire que celle-là ? La nation iranienne les a empêchés d'avancer jusqu'ici et elle les en empêchera également dans l'avenir. Par la grâce d'Allah, la nation iranienne aura une présence active et massive dans les manifestations de cette année à l'occasion de la Journée de Qods, et les ennemis de l'Islam et de la Palestine recevront un nouveau coup dans la figure.

Mettre en avant la question de la Palestine n'est pas une tactique pour la République islamique. C'est une question fondamentale qui découle de nos croyances islamiques. Libérer ce pays islamique de l'hégémonie et des complots de ces usurpateurs et de leurs complices internationaux, est notre devoir. Nous avons la responsabilité de rendre ce pays islamique au peuple de Palestine. C'est une obligation religieuse qui incombe à tout musulman. Toutes les nations musulmanes et leurs gouvernements ont une responsabilité à cet égard. Il s'agit d'une responsabilité islamique. C'est notre façon de voir la question de la Palestine et d'autres devraient voir la question palestinienne sous le même angle et ne pas la trahir en mêlant cette question à leurs jeux politiques, leurs transactions, leurs échanges ou éventuellement à leurs chantages. Cette question est une question religieuse et idéologique qu'il est nécessaire de poursuivre.

Comme notre espoir a été ravivé par la Révolution islamique, la guerre imposée et votre libération, notre espoir sera également réalisé dans ce cas et la Palestine sera certainement restituée au peuple de Palestine avec la disparition de ce phénomène illégale et artificiel (l'entité sioniste ndt) de la scène géopolitique de la région. Il n'y a aucun doute à cet égard.

Ces jours-ci, le tremblement de terre [dans le nord-ouest de l'Iran, ndt.] nous a beaucoup attristés et il me semble nécessaire d'insister sur cette question. Le peuple d'Iran a été très attristé par ce tremblement de terre où un groupe de nos chers compatriotes ont été touchés par cette tragédie et cet événement amer qui a eu lieu pendant le mois de Ramadan. J'espère qu'Allah le Très-Haut, aidera nos responsables et nos honorables compatriotes à apaiser les souffrances du peuple sinistré de la région d'Azerbaïdjan et les aideront. Que Dieu leur accorde la patience. Que Dieu soulage leurs cœurs. J'espère qu'Allah le Très-Haut, accordera Ses bénédictions à notre honorable nation et fera de ce mois de Ramadan un mois fructueux pour notre nation et la République islamique.

Mon Dieu, accorde Ta miséricorde et Tes bénédictions aux gens qui ont souffert sur Ton chemin. Mon Dieu, récompense tous ceux qui ont fait même un seul pas, pour défendre la vérité. Mon Dieu, associe l'âme de notre magnanime Imam Khomeiny qui nous a ouvert cette voie, aux âmes de Tes saints dans l'au-delà. Mon Dieu, associe les âmes de nos soldats qui sont décédés ou sont tombés en martyrs pendant leur captivité, à l'âme de Tes saints. Mon Dieu, associe l'âme du défunt M. Abutorabi, ce grand religieux et combattant patient et courageux, et un des Tes fidèles serviteur, à celle de Tes saints. Associe l'âme de son honorable père à celle de Tes saints. Mon Dieu, donne nous l'occasion de servir ceux qui attendent nos services.

Que les salutations et la miséricorde d'Allah soient sur vous et que Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^