Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Cérémonies de fin d'étude des étudiants de l'université des Force Navales d'Imam Khomeiny à Nochahr Version imprimable
17/09/2012

S'exprimant à la ville de Nochahr, lors des cérémonies de fin d'étude et de la prestation de serment des étudiants des universités de l'armée de la république islamique d'Iran, l'Ayatollah Khamenei, Commandant en chef des forces armées iraniennes, a présenté le sentiment d'attardement par rapport au grand peuple iranien et à l'avancée de l'éveil islamique comme l'origine de la récente offense des ennemis envers le Prophète (SAWA).

Le Guide Suprême de la Révolution Islamique a fait allusion au crime visant à stigmatiser le Noble Prophète de l'Islam (SAWA), soulignant : « Les nations connaissent les politiques islamophobes de l'arrogance et du sionisme et montre du doigt les Etats-Unis et certains pays européens comme les auteurs de ces actes, et par conséquent, les dirigeants de ces pays doivent empêcher ce type d'action folles, pour prouver qu'ils ne sont pas le complices de ces crimes honteux. »

Faisant allusion au sentiment d'attardement des ennemis de l'Islam face au grand peuple iranien et au mouvement enthousiaste de l'éveil islamique, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a ajouté : « Cet attardement a fait que les ennemis de la communauté musulmane accomplissent des actes fous tels que le récent événement. »

Estimant que cet événement est l'une des leçons importantes de l'histoire, il a souligné : « Les dirigeants des systèmes arrogants s'abstiennent de dénoncer ce crime et d'accomplir leur devoir devant ce grand crime dans des conditions où ils prétendent n'y être pas impliqués. »

Le Leader de la Révolution Islamique a ajouté : « Nous ne voulons pas prouver l'implication de ces dirigeants dans ce crime, mais l'attitude des politiciens américains et celle de certains pays européens les rendent coupables chez l'opinion publique des nations et ils doivent se déculpabiliser, non pas seulement dans des mots mais dans l'acte, de ce grand crime. »

Rappelant les motifs anti-islamiques de l'arrogance, il a ajouté : « C'est à cause de ces mêmes motifs que les arrogants n'empêchent pas, ni empêcheront les offenses envers l'Islam et ses sacro-saints. »

Jugeant « mensongers » les propos des responsables américains et occidentaux en ce qui concerne la « contradiction entre l'interdiction d'offenser l'Islam et la liberté d'expression », l'Ayatollah Khamenei a présenté plusieurs arguments, dont « l'interdiction en Occident de toute offense envers les principes de l'arrogance ».

Le Guide Suprême de la Révolution Islamique a indiqué : « Peut-on croire que dans les pays où on interdit toute offense envers les principes de l'arrogance, l'interdiction d'offenser les sacro-saints de l'Islam constituera une opposition à la liberté d'expression ? »

Il a souligné : « Dans la majorité des pays occidentaux, personne n'ose mettre en cause l'évènement non approuvé d'holocauste ou parler de la néfaste attitude morale de l'arrogance dont l'homosexualité. Comment cela se fait que dans ces derniers cas la liberté d'expression n'existe pas alors que des offenses envers l'Islam et ses sacro-saints se font sous prétexte de la fausse liberté d'expression ? »

Qualifiant les Américains de mécènes des dictateurs, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a fait allusion au soutien apporté pendant des décennies à Hosni Moubarak, dictateur de l'Egypte et à Mohammad Reza Pahlavi, dictateur de l'Iran, ainsi qu'aux autres dictateurs de la région, ajoutant : « Avec ce bilan noir, comment les Américains osent parler de la démocratie et du soutien à la liberté ? »

L'Ayatollah Khamenei a présenté les manifestations en direction des centres politiques et sociaux des Etats-Unis dans les différents pays comme un signe de leur profonde haine envers les politiques de l'arrogance et du sionisme, ajoutant : « Les cœurs des nations sont pleins de haine pour les Etats-Unis et c'est pourquoi des événement comme le récent événement se transforme en une occasion pour manifester cette haine et cette colère. »

« Sans nul doute, le soleil de l'Islam luira davantage dans la confrontation entre les arrogants et cette religion divine et la victoire ultime appartiendra à la communauté musulmane », a-t-il conclu.

 
< Précédent   Suivant >

^