Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée aux responsables des affaires du Hadj Version imprimable
24/09/2012

Lors d'une audience accordée le lundi 24 septembre 2012, aux responsables des affaires du Hadj (Pèlerinage à la Mecque), le Guide Suprême de la Révolution Islamique a évoqué les offenses au grand Prophète de l'Islam (SAWA) et a demandé la poursuite des manifestations de défense du Prophète dont la grande personnalité était reconnue par ses partisans et même ses ennemis, estimant que le pèlerinage de cette année était un endroit privilégié et devait être différent de celui des autres années.

« La belle et immense unité de la communauté musulmane à l'ombre du sceau du Prophète(SAWA), et la profonde haine et colère de tous les musulmans envers l'arrogance, doivent se manifester à l'occasion du hadj qui est le centre de rassemblement des musulmans du monde, et comme l'exige la cérémonie de rejet des mécréants », a-t-il dit.

L'Ayatollah Khamenei a estimé que les outrages à la réputation du Prophète de la Grâce et de la Miséricorde montraient l'ultime degré d'hostilité et de haine de l'arrogance envers le Prophète de l'Islam(SAWA), ajoutant : « La position des hommes d'Etat occidentaux dans cette grande offense, est une preuve de leur hostilité. Les offenses à la réputation du Prophète de l'Islam(SAWA) et les positions des chefs de l'arrogance ont révélé leur vrai visage et l'axe principal d'opposition entre la vérité et le mensonge, et ont montré que les arrogants étaient les ennemis de l'Islam et du Prophète (SAWA) ».

Faisant allusion aux protestations des musulmans dans les pays islamiques et même dans les pays européens et aux Etats-Unis, contre ces offenses, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a ajouté : «Le mouvement et l'effervescence du monde de l'Islam qui sont des signes d'affection et de respect pour le Prophète de l'Islam (SAWA) et d'une profonde haine pour ses ennemis, sont très importants et montrent la grande capacité de la communauté musulmane à se mobiliser. »

L'Ayatollah Khamenei a qualifié le Prophète (SAWA) de "point de convergence de tous les musulmans et de toutes les écoles", soulignant : « En cela, les chiites et les sunnites, les modérés et les extrémistes, n'ont pas de différences de point de vue et sont tous engagés car le Prophète de l'Islam (SAWA) est l'axe et le pôle des idées divines et islamiques».

Son Eminence a souligné la nécessité de préserver l'unité islamique autour de la personnalité du Saint Prophète de l'islam (SAWA) et d'exprimer notre haine de ses ennemis : "Le rejet des polythéistes signifie que les musulmans doivent sentir qu'ils sont confrontés au même ennemi et ressentir une réelle répugnance envers cet ennemi », a-t-il dit.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a fait référence à la position spirituelle et élevée du Saint Prophète (SAWA) et a déclaré : «Les musulmans doivent respecter ce qui a été promu par le Saint Prophète (SAWA) à savoir le monothéisme, l'islam et le Coran, et doivent faire du hadj une occasion d'exprimer leur amour et leur respect pour lui».

L'Ayatollah Khamenei a appelé la Communauté islamique à rester vigilante aux complots dangereux des ennemis qui cherchent à semer la discorde entre les musulmans.

«Les ennemis de la religion et les puissances arrogantes doivent savoir qu'en dépit de certaines différences confessionnelles et idéologiques chez les musulmans, la Communauté islamique est unie et solidaire dans son hostilité vis-à-vis des ennemis. Nous ne devons pas laisser le camp des puissances arrogantes échapper à la fureur de la Communauté islamique en recourant à la discorde», a-t-il ajouté.

Ailleurs dans ses déclarations, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que le hadj était un devoir imprégné du rappel divin et une des meilleures occasions de rappel de Dieu et d'invocations.

L'Ayatollah Khamenei a exhorté les pèlerins à renforcer leurs relations avec les musulmans des différents pays, en insistant sur ce qu'ils ont en commun et en observant l'éthique et le code islamique de comportement.

 
< Précédent   Suivant >

^