Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre avec de milliers de professeurs des universités du Khorasan du Nord Version imprimable
11/10/2012

"Tous les progrès ont été réalisés pendant les périodes dures des sanctions et des pressions et grâce aux efforts des jeunes spécialistes motivés, sans soutien financier et moral organisé", a souligné le Guide suprême de la Révolution islamique jeudi 10 octobre 2012, devant une foule de milliers d'enseignants, de professeurs d'université et de membres du corps enseignant des universités de la province du Khorasan du Nord, dans le Nord-est de l'Iran.

Faisant allusion à l'augmentation de 2% du quota de l'Iran dans la production scientifique internationale, il a ajouté : "Les centres de statistiques reconnus dans le monde ont prévu pour l'Iran, la seizième place dans la production scientifique, et d'ici six ans, la quatrième place".

Mettant l'accent sur la nécessité d'une éducation des enfants dès le primaire, aux bonnes mœurs, le Guide suprême a indiqué que les besoins primordiaux de l'Iran étaient l'espoir en l'avenir, l'enthousiasme et la confiance en soi chez la jeune génération.

Expliquant la philosophie de l'Etat islamique chargé de l'évolution des individus et de la société, pour que les vertus humaines priment sur les vices, le Guide suprême a indiqué que dans une telle vision, les enseignants et les professeurs, l'éducation nationale et l'enseignement supérieur jouaient un rôle crucial.

"La confiance en soi est un des besoins pédagogiques de l'enfance. Une des habitudes erronées qui s'était installée dans le passé dans notre société et qui existe encore actuellement, est l'envie et l'admiration de l'Occident, et un sentiment d'infériorité dans les domaines scientifiques. L'éradication de cette culture passe par la propagation de la confiance en soi, qui est contraire à la confiance en l'Occident. Il faut développer et renforcer cette confiance en soi chez les enfants et les jeunes", a fait remarquer le Guide suprême, avant d'affirmer : "L'une des missions de l'enseignement et de l'éduction, et de l'enseignement supérieur est de développer cet état d'esprit".

Le Guide suprême de la Révolution islamique a critiqué les compliments exagérés qui lui sont adressés dans certaines réunions, louant selon lui, de façon exagérée les qualités des responsables y compris celles du Guide suprême, et a déclaré qu'il fallait empêcher la propagation de cette mauvaise habitude et des louanges excessives et exagérées.

 
< Précédent   Suivant >

^