Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême accueilli chaleureusement par les habitants de la ville d’Esfarayen Version imprimable
13/10/2012

Lors du quatrième jour de son voyage dans la province du Khorasan du Nord, le 13 octobre 2012, le Guide suprême de la Révolution islamique a rencontré les habitants de la ville d'Esfarayen. Dans ses propos tenus lors d'un rassemblement enthousiaste, l'Ayatollah Khamenei a insisté sur l'instauration de la confiance et de la justice, et a déclaré que le peuple iranien se sentait aujourd'hui fort et compétent, et luttait de toutes ses forces contre ceux qui voulaient freiner les progrès du pays.

« La préservation de la volonté, de la perspicacité et de l'union est un devoir qui revient à tout un chacun et il faut aussi éviter un sentiment de satisfaction vis-à-vis des progrès accomplis et la négligence vis-à-vis des manœuvres des ennemis» a-t-il souligné.

Le Guide suprême a décrit L'enthousiasme et la vitalité de la nation comme les conditions importantes du progrès et a ajouté : « L'enthousiasme et la vitalité du peuple sont des éléments importants du progrès qu'il faut se garder d'affaiblir».

Le Guide suprême a expliqué que les objectifs de l'impérialisme médiatique occidental consistaient à décourager le peuple et plus particulièrement les jeunes, à les rendre passifs, à les détourner de ce mouvement et à leur imposer des retards irréparables. Le Leader de la Révolution a fait également remarquer : « Les cérémonies en l'honneur des martyrs de la Défense sacrée qui ont combattu dans les conditions les plus difficiles, peuvent renforcer l'enthousiasme et la ferveur de la jeunesse. »
A ce propos, l'Ayatollah Khamenei a également abordé la question de la drogue et a précisé : « Les bandes de trafiquants qui répandent l'usage de la drogue dans le pays, ont pour objectif d'endormir la jeunesse dont l'enthousiasme est la meilleure arme et l'élément le plus efficace contre ce grand danger. »

Le Guide suprême a insisté encore une fois, sur la poursuite des progrès et a fait remarquer : « Le progrès n'a pas de frontières ni de limites, nous devons poursuivre cette marche en avant jusqu'à ce que l'Iran devienne un modèle dans le monde. »

Le Guide suprême a déclaré qu'il était possible d'atteindre cet objectif et que l'ennemi cherchait à humilier les autres pays et à les obliger à suivre l'Occident, alors que l'Histoire de l'Iran montrait qu'à certaines époques, ce pays était des plus avancés dans certains domaines.
L'Ayatollah Khamenei a ajouté : « Avec l'aide et les efforts des jeunes, notre pays retrouvera sa place et il faudra arriver au stade où chaque jeune qui est à la recherche de nouveautés, soit obligé d'apprendre le persan. Les jeunes et les élites scientifiques, politiques et culturelles doivent savoir que cela est réalisable mais il faut planifier et travailler dans ce sens».

Décrivant les critères du progrès du régime islamique et le niveau du progrès du pays, le Guide suprême a déclaré que l'honneur et la confiance nationale étaient les premiers critères du progrès.
« Le peuple d'Iran a fait de grands progrès et la force de nos représentants dans les cercles internationaux vient de cette confiance du peuple iranien en ses capacités», a-t-il noté avant d'ajouter : « Nous devons cette confiance à l'islam et elle augmentera en fonction de notre respect des règles islamiques. Bien entendu dans l'islam, un progrès sans justice sociale n'a pas de sens», a fait remarquer l'Ayatollah Khamenei qui a ensuite remis en question les progrès de l'Occident qui "ne sont pas des progrès réels" et les écarts sociaux qui existent dans ces pays "qui sont le résultat du capitalisme et de la démocratie libérale occidentale".

Enumérant les progrès réalisé dans le pays surtout au niveau des infrastructures, le Guide suprême a souligné : « Si nous évaluons les conditions du pays en fonction des possibilités d'études, des infrastructures, des voies de transport et des possibilités pour les jeunes de développer leurs talents, nous constaterons que depuis la Révolution et par rapport à de nombreux autres pays, nous avons fait des progrès mais qu'il y a encore une grande distance à franchir pour arriver aux résultats souhaités par l'islam. »
« Le peuple iranien est confronté à des obstacles naturels et imposés, mais ne se sent aucunement faible et est confiant en l'avenir. La ferme volonté et la détermination, la perspicacité et l'optimisme, La coopération des différents pouvoirs et l'unité de la nation sont des éléments nécessaires pour réaliser ces progrès et offrir à la nation iranienne la position qu'elle mérite», a conclu le Guide suprême qui a également rappelé les efforts déployés par les ennemis de cette nation pour entraver ses progrès rappelant : « Comme au début de la Révolution, les efforts et les complots des ennemis échoueront dans l'avenir. Bien entendu, nous ne devons pas éprouver un sentiment de satisfaction qui nous les ferait oublier».

S'adressant aux responsables du gouvernement, l'Ayatollah Khamenei a déclaré : « Soyez forts mais ne sous-estimez pas l'ennemi qui tente de s'infiltrer par de nouvelles voies.

Ailleurs dans ses déclarations, le Guide suprême a abordé brièvement la question des élections et s'adressant aux citoyens de la ville d'Esfarayen, a dit : « La participation des habitants de cette région aux élections est le signe de leur souci pour l'avenir du pays et de leur perspicacité, ce sont des traits qui ont une grande valeur et doivent se réaliser dans tout le pays».

Le Guide suprême a déclaré qu'il aborderait dans les prochains jours, la question des élections présidentielles prévues pour juin 2013.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que la consommation des produits intérieurs était un besoin essentiels du pays. "La préférence aux produits étrangers est une erreur et il faut encourager la production intérieure et le choix des produits nationaux. Si la production nationale est soutenue, de nombreux problèmes comme l'inflation et le chômage, seront résolus», a-t-il dit.

A la fin de son discours, L'Ayatollah Khamenei a énuméré les qualités de la région et a déclaré : « La ville d'Esfarayen qui est connue sous le nom de Dar-ul-Coran, (la ville du Coran, ndt), a un passé glorieux et de grandes richesses humaines et naturelles, et peut jouer un rôle important et exemplaire. De grandes possibilités existent dans le domaine de l'agriculture, de l'élevage et de l'industrie, bien entendu il y a aussi des problèmes que les responsables doivent résoudre et qui sont également la raison de mon voyage dans cette province».

Avant le discours de son Eminence, l'Hodjat-ol-islam Mohamadian, imam de la prière du vendredi d'Esfarayen a souhaité la bienvenue au Guide suprême et présenté un rapport sur la situation économique et culturelle, et les problèmes de la ville et de la région.

 
< Précédent   Suivant >

^