Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide Suprême accueilli chaleureusement par les citoyens de la ville Shirvan Version imprimable
15/10/2012

L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a rencontré le 17 octobre 2012, les habitants de la ville de Shirvan dans la province du Khorasan du Nord.

L'Ayatollah Khamenei a rappelé les échecs des ennemis au cours des trois dernières décennies et a souligné que les responsables gouvernementaux devaient adopter dans les questions liées à l'économie du pays, une attitude scientifique et un plan bien programmé, et poursuivre de manière stable les politiques adoptées pour que par la grâce d'Allah, les ennemis échouent dans cette confrontation économique tout comme ils ont échoué dans d'autres domaines, à condition que les responsables gouvernementaux prêtent attention à ces trois facteurs.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a qualifié la tranquillité et la stabilité politique existant dans le pays, de bénédiction et a ajouté : « L'une des méthodes malveillantes utilisées par les puissances arrogantes consiste à instaurer l'instabilité dans différents pays. Cependant, grâce à la perspicacité, la vigilance et la clairvoyance appréciable de notre nation et l'appui du peuple dans les différentes scènes politiques, la République islamique d'Iran jouit d'une tranquillité et d'une stabilité politique exemplaire».

Son Eminence a estimé que la stabilité actuelle du pays était une opportunité pour l'épanouissement des talents et la concurrence avec les autres pays dans différents domaines, y compris celui des progrès scientifiques, économiques et politiques.
Il a ajouté: «Grâce à cette stabilité et en dépit des menaces, des sanctions et de la malveillance des ennemis, la nation iranienne a réussi à montrer au monde entier sa grandeur ».

L'Ayatollah Khamenei a ensuite déclaré que les puissances dominatrices n'avaient pas réussi à déstabiliser l'Iran et ajouté : «Au début de la Révolution, les ennemis ont créé des conflits ethniques dans l'est, l'ouest, le nord et le sud. Juste après la Révolution, ils ont imposé à l'Iran une guerre de huit années avec ce fou de Saddam et ses alliés à l'intérieur, et ont orchestré les problèmes post électoraux de 2009. Heureusement grâce à la perspicacité du peuple, les conflits ont abouti à l'union, la guerre a été l'occasion d'un plus grand service à la Révolution et à l'islam, et les complots ont échoué grâce à l'assistance divine ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a critiqué ceux qui, par malveillance ou par négligence, cherchent à saper la stabilité politique qui règne dans le pays et a ajouté: « Les gens ainsi que les responsables des trois pouvoirs doivent faire attention et éviter que des éléments malveillants mettent en danger cette stabilité qui est le signe de la puissance de notre pays».

L'Ayatollah Khamenei a évoqué les prochaines élections présidentielles en Iran (prévues en juin 2013) et a souligné: «Avant et pendant les élections, tous les responsables doivent tenter de préserver le calme, et éviter les troubles».

Son Eminence a salué le peuple d'Iran pour sa vigilance face aux tentatives des ennemis pour semer la discorde et a ajouté: «Nos représentants du gouvernement, les politiciens et les orateurs doivent préserver cette stabilité et cette tranquillité. Ils doivent éviter toute parole et tout acte qui nuiraient à cette stabilité et troubleraient l'ambiance politique du pays ».

L'Ayatollah Khamenei a déclaré qu'il était du devoir des responsables gouvernementaux de servir le peuple d'Iran et a déclaré: «Nos représentants du gouvernement doivent concentrer leur temps et leurs efforts aux questions nationales comme les gens le méritent... Il y a beaucoup de choses à faire dont la responsabilité repose sur les épaules des représentants du gouvernement. »

Son Eminence a exprimé sa gratitude aux citoyens du Khorasan du Nord pour leur accueil chaleureux et a ajouté: «Les ennemis qui voulaient décourager et décevoir les gens en imposant de nouvelles sanctions, ont vu et compris le sens de ces grands rassemblements ces derniers jours, qui sont le signe de la volonté du peuple iranien de défendre la République islamique et une leçon pour les ennemis ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté: « Les dirigeants américains et occidentaux ne cessent de parler du peuple d'Iran et disent que le peuple d'Iran est opposé à l'islam et la République islamique. Il semble que les gens qui ont participé à ces grands rassemblements, ne représentent pas le peuple qui est pour ces dirigeants, un concept tout à fait imaginaire».

Son Eminence a critiqué les orateurs qui à partir des tribunes à l'intérieur du pays, répètent négligemment les déclarations des ennemis et a souligné: «Ceux-ci rejettent sur le peuple leur propre fatigue et leur découragement».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé: «Les gens sont présents sur la scène et prêts à travailler. Il est nécessaire de préparer le terrain et vous verrez avec quelle motivation et quelle détermination le peuple s'engagera dans les différents combats.

Ailleurs dans ses déclarations, l'Ayatollah Khamenei a fait part de sa gratitude pour l'accueil chaleureux qui lui avait été réservé et a dit : « La région de Shirvan qui a des centaines de martyrs et de blessés de guerre, des milliers de membres du Bassidj, une union exemplaire, des religieux actifs, des intellectuels et de nombreux sportifs, a un avenir brillant et contribuera activement au progrès du pays. »

L'Ayatollah Khamenei a ensuite évoqué les problèmes de la province du Khorasan du Nord et a déclaré: "Le chômage est le problème essentiel de Shirvan comme dans les autres régions du nord de la province du Khorasan et dans tout le pays. Les responsables doivent faire des efforts pour créer des possibilités d'emploi. Les jeunes courageux et instruits de cette région doivent aussi faire attention au problème de la drogue et aider les responsables dans ce domaine".

Avant le discours de l'Ayatollah Khamenei, l'Hodjat-ol-islam Kossari, imam de la prière du vendredi de Shirvan, a souhaité la bienvenue au Guide suprême et a déclaré que les habitants de Shirvan étaient prêts comme pendant les trente dernières années, à travailler à la réalisation des objectifs de la grande Révolution islamique.

 
< Précédent   Suivant >

^