Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux étudiants et aux lycéens Version imprimable
31/10/2012

Ce qui suit est le texte intégral d'un discours prononcé le 31 Octobre 2012, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec les lycéens et les étudiants. Cette réunion s'est tenue à Téhéran à l'approche du 3 novembre, date marquant la prise par les étudiants révolutionnaires iraniens du nid d'espionnage (ambassade) des Etats-Unis à Téhéran en 1979, baptisée depuis, Journée des lycéens et Journée nationale de lutte contre l'arrogance mondiale. Cette journée a coïncidé cette année, avec la fête de Ghadir, anniversaire de l'événement de Ghadir Khum (le jour où sur l'ordre de Dieu, le prophète (SAWA) a désigné l'Imam Ali (AS) comme successeur).

"Au nom d'Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

J'espère qu'Allah le Très-Haut, aidera les jeunes ici présent, à bénéficier des prières de l'Imam Mahdi (Que nos âmes lui soient sacrifiées). Le chant et la poésie récitée au début de cette réunion étaient très beaux. La mélodie était belle, pleine de sens et appropriée aux besoins de la jeunesse et reflétait la volonté que les jeunes musulmans iraniens ont dans le cœur. Que Dieu vous accorde le succès.

Je tiens tout d'abord à adresser mes félicitations à l'occasion de la fête de Ghadir et du 13 Aban (3 novembre) qui est le symbole de la résistance de la nation iranienne contre ses ennemis et de sa détermination pour atteindre ses objectifs. L'événement de Ghadir est un événement important. C'est un événement qui fait partie de nos principes et montre l'attention de l'islam au pilier le plus important d'une société et d'un gouvernement islamique, à savoir l'Imamat et la Wilayat.

Sauvegarder le message de Ghadir revient dans un sens, à sauvegarder l'Islam. Il ne s'agit pas seulement d'une question chiite qui ne concerne que ceux qui croient à la Wilayat du Commandeur des croyants (AS). En tant que musulmans chiites et partisans du Commandeur des croyants (AS), si nous comprenons la nature de Ghadir de façon correcte et l'essence de cet événement, et le présentons aux autres, la question de Ghadir peut devenir un axe d'unité. Croire en une question religieuse particulière et en faire un principe idéologique est une chose mais la compréhension de cette question en est une autre. En ce qui concerne l'établissement d'une société, d'un gouvernement et d'un monde islamique, à travers l'événement de Ghadir, l'islam a présenté les idées les plus saillantes. J'espère que nous suivons le vrai sens, le véritable objectif et l'essence réelle de Ghadir et de la Wilayat. Chers jeunes, gardez ce point à l'esprit et essayez de le suivre tout au long de votre vie.

Il y a beaucoup de choses à dire au sujet du 13 Aban (le 3 novembre) qui dans le discours de la République islamique, est devenu "La journée de lutte contre l'Arrogance". Cela ne signifie pas seulement que nous voulions garder vivant un souvenir historique dont nous sommes fiers. Le 13 Aban (3 novembre) a d'autres aspects. Vous savez que trois événements historiques ont eu lieu le même jour mais à des années différentes. Ce jour-là, l'Imam Khomeiny a été envoyé en exil en 1343 (1964), des jeunes étudiants ont été massacrés en 1357 (1978) et enfin, le nid d'espionnage a été assiégé en 1358 (1979). Dans ces trois épreuves, d'un côté se trouvait le peuple d'Iran, ses sentiments et le symbole de la résistance, à savoir l'Imam Khomeiny, et de l'autre, le gouvernement arrogant américain. Par conséquent, la bataille s'est engagée avec d'un côté, la République islamique, la Révolution islamique et le peuple d'Iran avec ses croyances, et de l'autre, les politiciens et le gouvernement américains et arrogants.

Quand est-ce que cette bataille a commencé ? Chers jeunes, vous devez réfléchir à cette question en adoptant une approche historique des problèmes du pays. Il y a deux questions essentielles qui doivent être prises en compte. Comment la bataille a-t-elle commencé, quelles étapes a-t-elle traversées et où est-elle arrivée ? La deuxième question est quel a été le résultat de la bataille ? Lorsque deux individus ou deux groupes se battent l'un des deux gagne à la fin, et l'autre perd. Quel a été le résultat de cette bataille ? Dans cette longue bataille, qui a gagné et qui a perdu ?

La réponse à la première question est que la bataille a commencé avant 1343 (1964) soit à partir de 1332 (1953), après le coup d'Etat du 28 Mordad (19 août), organisé en Iran par les Américains, qui a entraîné le renversement du gouvernement du Dr Mossadegh. Les agents américains sont officiellement venus en Iran. Beaucoup de livres ont été écrits à ce sujet et tout le monde connaît le nom, l'identité et les caractéristiques des agents américains qui sont venus en Iran avec des valises remplies de dollars, ont soudoyé des voyous et certains politiciens corrompus de l'époque, ont organisé le coup d'Etat du 28 Mordad de l'année 1332 (19 août 1953) et ont renversé le gouvernement de Mossadegh. Le point intéressant que vous devez savoir est que le gouvernement de Mossadegh qui a été renversé par les Américains, n'était pas du tout hostile aux Américains. Il s'était soulevé contre les Anglais mais faisait confiance aux Américains. Il espérait qu'ils les aideraient et avait noué des relations amicales avec eux et leur avait annoncé son affection ou peut-être sa soumission. Les Américains ont agi ainsi envers un tel gouvernement mais pas parce que le gouvernement au pouvoir à Téhéran était anti-américain, non, le gouvernement de Mossadegh était un ami mais leurs intérêts impérialistes ont poussé les Américains à conclure une alliance avec les Anglais qui sont venus avec leurs valises pleines d'argent et ont fait ce qu'ils voulaient dans le pays. L'agent principal du coup d'État était un Américain. Tout le monde connait son nom et moi aussi, je le connais très bien. Son nom a été mentionné dans différents livres. Après avoir effectué le coup d'Etat et avoir aidé le Shah à revenir dans le pays, ils ont pris en mains toutes les affaires et le contrôle du pays.

Environ dix ans après le coup d'Etat, un soulèvement populaire a eu lieu le 15 Khordad 1342 (le 5 juin 1963) qui a marqué le début des activités révolutionnaires et de la résistance islamique dans le pays. Pendant dix ans, ils ont fait pression sur les gens et les ont battus, emprisonnés et exécutés. Les étrangers faisaient ce qu'ils voulaient dans notre pays. Dix ans après le coup d'Etat, une explosion a eu lieu le 15 Khordad 1342 (l5 juin 1963). Les Américains à cette époque, ont soutenu le régime oppressif et taghuti des Pahlavis et l'ont renforcé et utilisé pour contrôler toutes les affaires du pays. Cette bataille a continué jusqu'en 1343 (1964). Les Américains ont été contraints de s'ingérer directement dans les événements et l'Imam Khomeiny a été exilé en 1343 (1964). Ici encore, ils avaient apparemment réussi à imposer leur volonté à la nation iranienne, mais la nation iranienne n'avait pas été vaincue.

Après des milliers de tragédies dans le pays, le pillage de nos richesses par les Américains, leur invasion de l'Iran, la réalisation de leurs objectifs expansionnistes, et après que des dizaines de milliers d'envoyés américains ont reçu des pots de vin, se sont enrichis et ont enseigné la torture et commis des milliers de crimes en Iran, la nation iranienne a finalement commencé son grand mouvement en 1356 (1977) sous la direction de l'Imam Khomeiny. Dans cette bataille, il n'y avait aucun espoir de victoire pour l'ennemi. Les gens se sont soulevés et ont résisté. Ils ont fait des sacrifices. Des hommes et des femmes, des étudiants et des adolescents ont été tués dans les rues mais finalement, la nation iranienne a remporté la victoire en 1357 (le 11 février 1979) dans cette longue bataille qui avait commencé en 1332 (1943) et duré jusqu'en 1357 (1979). La Révolution islamique a remporté la victoire. Le gouvernement Pahlavi soutenu par les Etats-Unis, a été renversé. La vieille monarchie autocratique, despotique, corrompue et dépendante s'est effondrée et le peuple, la Révolution islamique et la République islamique ont pris le pouvoir. Dès le premier jour, les Américains se sont montrés hostiles et ont cherché à provoquer des troubles. Leur "nid d'espions", l'ambassade américaine à Téhéran, était le centre de tous ces complots. Leur objectif était d'établir des liens, de proférer des menaces, d'offrir des pots de vin, d'organiser des rendez-vous et de recruter des individus pour leurs activités mais en 1358, le 13 Aban (3 novembre), les étudiants sont intervenus en tant que force de résistance la plus compétente de la nation iranienne et ont réussi à assiéger le nid d'espionnage américain. Une fois de plus, l'Amérique a échoué dans ses complots contre la nation iranienne.

Les Etats-Unis ont ensuite subi une série de défaites au cours des 34 années qui ont suivi, de 1979 à nos jours, et fait des efforts constants pour causer des troubles et se venger de la défaite qu'ils avaient subie en 1979. Ce n'était pas une simple défaite pour les Etats-Unis ni simplement le fait qu'un régime qui dépendait des Etats-Unis, soit écarté du pouvoir en Iran et que les Américains soient forcés de quitter le pays mais une défaite pour les Etats-Unis dans toute la région. Aujourd'hui, les gens peuvent constater les conséquences de cette défaite dans les événements qui ont lieu en Egypte, en Tunisie, en Afrique du Nord et dans la vaste zone arabe, et dans les sentiments anti-américains qui se sont développées dans le cœur des peuples. A cette époque, ces réalités n'étaient pas évidentes mais les théoriciens politiques américains se rendaient compte de ce qui pourrait arriver si notre Révolution arrivait à survivre, se développaient et portait ses fruits. Par conséquent, ils ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour contrer la Révolution islamique.

Qui est sorti vainqueur de cette longue bataille ? C'est une question très importante. Depuis 1332 (1953) jusqu'aujourd'hui, soit près de 60 ans, une bataille se déroule entre la nation iranienne et le gouvernement arrogant américain. Ce n'est pas un événement minime. C'est un événement très important. Qui a remporté la victoire jusqu'ici ? C'est une question qui demande réflexion. Quand tout le monde se rendra compte que c'est la volonté et la détermination d'un peuple pieux qui sont sorties victorieuses de cette bataille, ce sera une leçon pour tous les peuples du monde. Cela va devenir une règle dans tous les développements historiques. Une nouvelle philosophie de l'Histoire qui repose sur les principes islamiques et tire ses préceptes de cet événement, verra le jour et gagnera l'approbation de tous. Cela s'est produit. Jusqu'à présent, la nation iranienne a été victorieuse dans cette bataille et a survécu malgré les complots. Non seulement la Révolution a survécu mais de jour en jour, devient de plus en plus puissante. Aujourd'hui, nos jeunes qui n'ont pas connu la résistance, la Révolution et la guerre imposée et qui n'ont pas vu l'Imam Khomeiny, font des études, déploient des efforts et vont de l'avant avec les mêmes motivations et la même détermination que les jeunes qui ont fait la Révolution. Ce sont des signes clairs qui prouvent la vitalité de la Révolution.

De plus, la République islamique s'est consolidée et ses racines se sont développées. Elle a su transmettre son message au monde entier et les peuples du monde l'a connaissent et reconnaissent sa grandeur. Les peuples musulmans et non-musulmans la respectent. L'Imam Khomeiny était une personnalité distinguée et éminente, même aux yeux de ses ennemis. La nation iranienne est reconnue dans le monde, comme une nation forte, résistante, pieuse et perspicace, et le régime islamique a réussi à transformer le pays.

L'Iran que vous voyez aujourd'hui n'est pas l'Iran de l'époque prérévolutionnaire. L'Iran de l'époque prérévolutionnaire était un pays arriéré qui avait été oublié et manquait d'innovation. En dépit de toutes ses capacités, en dépit de son héritage historique et de son contexte culturel très riche, notre pays était totalement absent des domaines scientifiques et technologiques, et de la scène politique internationale. Il n'avait aucune idée novatrice à présenter au monde, ni ne pouvait prendre des initiatives au sujet des questions régionales et mondiales. C'était un exemple parfait d'État vassal. A l'intérieur du pays, à l'exception de quelques régions qui avaient retenu l'attention des représentants du gouvernement et des dirigeants du régime Pahlavi, toutes les régions du pays souffraient d'un état de sous-développement et de misère. Aujourd'hui, chaque fois qu'il y a un problème dans un des coins du pays, tout le monde est sensibilisé. A cette époque, la plupart des régions du pays avaient des problèmes, les gens menaient une vie misérable, ils n'avaient pas d'eau potable, pas d'électricité, pas de routes et étaient privés des choses les plus élémentaires. Ceux qui étaient au courant de ces conditions étaient remplis de regret et de tristesse, et beaucoup de gens qui n'étaient pas au courant de ce qui se passait, menaient une vie misérable et pathétique. Aujourd'hui, l'Iran a fait des progrès, des travaux ont été effectués, des innovations ont été enregistrées, des jeunes en grand nombre, sont présents dans les domaines scientifiques, dans la construction du pays et dans les autres domaines. Ces choses n'existaient pas à cette époque-là. Notre pays a fait des progrès et c'est une victoire. La Révolution a survécu. La République islamique s'est renforcée chaque jour ainsi que la conscience nationale. A cette époque, beaucoup de nos intellectuels n'avaient pas autant de connaissances que les lycéens et les adolescents d'aujourd'hui. Ils n'avaient pas cet esprit critique dont vous jouissez pour analyser les enjeux internationaux. Ils ne pouvaient pas analyser les questions comme vous le faites actuellement. Aujourd'hui, la perspicacité, la conscience et l'analyse approfondie des derniers développements se sont généralisées dans le pays. Nous avons progressé aussi dans les domaines spirituels. La semaine dernière, vous avez contemplé la spiritualité de tout le pays au cours des cérémonies de la prière d'Arafat. Qui participaient à ces cérémonies ? En majorité des jeunes. C'est la même chose pour les retraites spirituelles, le mois de Ramadan, les cérémonies de deuil du mois de Muharram et les fêtes. C'est aussi le cas dans les domaines scientifiques, religieux et politiques, et dans le développement de la perspicacité chez les gens.

A la grande déception de l'ennemi, notre pays a fait des progrès sur tous les fronts. Un pays qui avait l'habitude d'un gouvernement dictatorial, a réussi à mettre en place une des meilleures démocraties du monde. Les gens participent aux élections et sont présents dans tous les domaines. C'est cette Révolution que les Américains voulaient affaiblir et qu'ils avaient promis d'anéantir dans l'espace de quelques mois. Les Américains avaient promis à leurs serviteurs dans la région qu'en peu de temps, la Révolution serait anéantie. Heureusement, la Révolution s'est développée chaque jour. C'est un côté de la question.

L'autre côté concerne les politiciens américains et le gouvernement américain arrogant. Il n'y a personne dans le monde qui doute du fait qu'au cours des trente dernières années, le pouvoir des Etats-Unis et sa crédibilité ont diminué de plus de trente points. Tout le monde le sait. Même les Américains eux-mêmes le reconnaissent. Les anciens hommes politiques américains se moquent des derniers gouvernements américains et de leurs politiciens ou plutôt de leurs politiciennes, et leur reprochent d'avoir entraîné les Etats-Unis à ce bas niveau et dans ces tristes conditions. Ils ont raison, les Etats-Unis sont en déclin. Aujourd'hui, il n'existe pas de gouvernement dans le monde qui soit aussi détesté que le gouvernement américain. Si les gouvernements de la région ainsi que d'autres gouvernements en dehors de la région avaient le courage de fixer une date pour exprimer leur haine envers le gouvernement américain et disaient à leur peuple de descendre dans la rue à cette occasion, nous assisterions aux plus grandes manifestations de l'Histoire. C'est le statut des Etats-Unis dans le monde aujourd'hui.

En ce qui concerne l'état intellectuel et idéologique des Etats-Unis car un gouvernement ou une nation s'appuie sur des principes intellectuels qu'il ou elle présente et l'argent à lui seul, n'apporte pas de crédibilité aux nations qui ont besoin d'une idéologie et d'une logique, les Américains avaient l'habitude de parler d'un ensemble de principes et de "valeurs américaines" dont ils se vantaient à grands cris dans leur propagande internationale. Regardez ce qui est advenu aujourd'hui de ces valeurs américaines.

Ils prétendaient qu'ils étaient opposés au terrorisme. Aujourd'hui, dans notre région et dans de nombreuses autres parties du monde, ils sont alliés aux terroristes, organisent des réunions avec des terroristes, négocient avec eux et leur fournissent l'argent et les armes pour leurs opérations. Ils soutiennent le groupuscule des Munafequin [Hypocrites, ndt] qui ont reconnu avoir assassiné des milliers de personnes dans le pays et l'ont retiré de leur prétendue "Liste noire des organisations terroristes".

Ils prétendent qu'ils sont partisans de la démocratie. Ils disent qu'ils sont pour la démocratie et le droit de vote mais soutiennent les plus grands dictateurs de notre région et d'autres parties du monde. Tout le monde peut le constater. Ceci est un exemple de chute des valeurs quand un gouvernement qui prétend soutenir les droits de l'homme et la démocratie, soutient et aide des gouvernements qui ne savent rien de la démocratie !
Ils prétendent défendre les droits de l'homme qui ont été présentés comme une valeur américaine. Ils se sont fait le porte-étendard des droits de l'homme mais les pires violations des droits de l'homme sont effectuées sous la protection des Etats-Unis. Non seulement les Américains ne parviennent pas à empêcher de telles actions mais ils les soutiennent. Dans les territoires palestiniens occupés, ces voyous de sionistes violent ouvertement les droits de la nation palestinienne depuis 65 ans sans que les Américains ne froncent les sourcils et qui même, les aident et les soutiennent.

Ils prétendent soutenir les peuples mais s'opposent aux peuples partout où il y a un mouvement populaire de libération et de réforme. Partout où les nations se soulèvent contre le mal, ils leur sont opposés.

Ils prétendent qu'ils sont la nation et le gouvernement les plus riches du monde. Bien entendu, les Etats-Unis sont riches et disposent de toutes les ressources naturelles nécessaires, au-dessus et au-dessous de la surface de la terre. Mais leurs politiciens ont été si incompétents qu'aujourd'hui, le gouvernement américain est le gouvernement le plus endetté du monde. Les dettes des Etats-Unis sont égales à leur produit intérieur brut. Pour un pays, rien n'est plus honteux et plus scandaleux que cela.

Ils prétendent défendre la liberté mais il n'y a aucun autre pays dans le monde où le nombre de prisonniers soit aussi élevé. Les Etats-Unis ont une population d'environ 300 millions d'habitants avec la plus forte population carcérale dans le monde. En outre, il existe des tribunaux fantoches et montés de toutes pièces. Bien sûr, dans leurs films et séries télévisées, ils présentent une image différente de leurs tribunaux, mais ce sont des productions hollywoodiennes qui n'existent que dans la vie des personnages et des stars de cinéma. La vérité très différente.

Ils prétendent que leur nation est une nation fière. Aujourd'hui, les gouvernements américains sont à l'origine de l'humiliation et de l'égarement du peuple comme le Saint Coran le dit à propos du Pharaon :

«و اضلّ فرعون قومه و ما هدى»
"Pharaon a égaré son peuple, au lieu de le guider."
[Coran 20: 79]

Ils ont égaré leur propre peuple. Ils ne laissent pas leur peuple s'informer sur les réalités. Le mouvement des 99% anti-Wall Street a été lancé alors que la population aux Etats-Unis, n'est pas au courant des réalités et des faits. Si le peuple américain était au courant des réalités, ce mouvement serait dix fois plus intense. Les habitants aux Etats-Unis, sont sous le joug des sionistes. N'est-ce pas une honte pour un gouvernement que les candidats à la présidentielle dans leur campagne électorale, cherchent à plaire aux sionistes et à prouver leur obéissance ? Dans les débats électoraux entre les deux candidats à la présidentielle américaine, chaque candidat essaie de son mieux, de prouver son obéissance à la population juive de Palestine, aux sociétés sionistes et aux capitalistes israéliens parce qu'ils sont sous le joug des sionistes. En dépit de la grandeur de leur pays et en dépit des avancées scientifiques, les politiciens américains ont placé leur peuple sous le joug d'un petit groupe de sionistes.

Toutes ces attitudes sont des signes de régression. Quelles en sont les conséquences ? La principale conséquence est qu'ils ont perdu leur crédibilité dans le monde. Leur influence se restreint de plus en plus dans le monde et ils sont vaincus dans les guerres majeures. Les Américains n'ont pas atteint leurs objectifs en Irak. Ils ont connu une grande défaite dans ce pays. Il en est de même au sujet de l'Afghanistan, dans leur guerre contre la résistance libanaise qui a été déclenchée par leurs filiales sionistes, et dans leur confrontation avec les pays d'Afrique du Nord. Ils ont échoués partout.

Bien entendu, il y a beaucoup de choses à dire à ce sujet. Il faudrait plusieurs heures pour expliquer tous les aspects de la question mais la brève conclusion que nous pouvons avancer est que le gouvernement arrogant américain est le perdant dans la bataille qu'il a lancée en 1953 contre la nation iranienne, le gagnant de cette bataille est la nation fière, déterminée et puissante iranienne.

Quelle est la conclusion que nous pouvons tirer de tout cela ? Notre but n'est pas de vous vanter mais de tirer une leçon. Nous voulons nous appuyer sur l'orientation islamique et trouver notre chemin en fonction des réalités qui existent dans le monde. La leçon à tirer est que quand un peuple se soulève et résiste de façon déterminée, quand un peuple compte sur ses propres capacités et sur Allah le Très-Haut, quand un peuple sacrifie sa vie, sa richesse et son honneur, il sera le vainqueur final dans les batailles les plus grandes et les plus difficiles même s'il n'a pas autant d'argent ni autant d'armes que son ennemi, même s'il n'a pas enregistré des progrès aussi nombreux que son ennemi, même s'ils sont moins nombreux que les ennemis et même s'il a à sa disposition moins d'1% des médias qui sont à la disposition de l'ennemi.

Nos problèmes avec les puissances arrogantes ne sont pas terminés et ils ne le seront jamais. Cela n'est pas un problème. Les défis et les confrontations sont comme des exercices physiques pour une nation et la rendent plus puissante. Nous deviendrons plus puissants grâce à ces défis mais nous devons être prudents. Nous devons identifier les défis qui nous attendent. Nous avons besoin de savoir ce que l'ennemi projette. Nous devons trouver les moyens pour faire face à l'ennemi. Si nous ne prenons pas soin de ces questions, si nous faisons preuve d'ignorance ou de paresse, si nous ignorons les évidences, nous serons vaincus. Après tout, Dieu ne fait aucune discrimination. Si nous résistons comme nous avons résisté jusqu'à présent, et si nous comptons sur Dieu et Sa religion, nous allons certainement atteindre la victoire. Si nous ne parvenons pas à résister et ignorons les exigences indispensables pour une bataille, il est évident qu'Allah le Très-Haut n'accordera pas Son attention aux nations paresseuses ou occupées à des choses futiles. La grâce de Dieu appartient aux nations qui résistent, qui comprennent, qui font preuve de perspicacité, qui sont judicieuses, qui font des efforts et vont de l'avant.

L'une des mesures essentielles que nous devons prendre est de préserver cette détermination fondée sur l'obéissance à Dieu. Ceci est la première exigence. Une autre exigence est l'unité. Une autre exigence est l'effort. Certains devraient concentrer leur travail et leurs efforts sur l'étude et d'autres sur la recherche. Certains doivent concentrer leurs efforts sur le développement du pays et d'autres sur les questions administratives. Certains doivent concentrer leurs efforts sur le commerce et d'autres sur les nouvelles façons d'aider le pays à faire des progrès. Les gens peuvent concentrer leurs efforts dans des domaines différents mais tout le monde doit faire des efforts. Si tout le monde fait des efforts et travaille dur, il sera possible de faire davantage de progrès et les victoires seront assurées.

L'un des moyens est l'unité. Les différends sont nuisibles. Les différends entre les responsables gouvernementaux sont nocifs et pire encore, le fait de les propager dans la population. Je mets en garde nos responsables gouvernementaux et les chefs estimés des trois branches du gouvernement à cet égard. J'ai soutenu les chefs des trois branches du gouvernement et je continuerai à le faire. Ils sont nos représentants et il est nécessaire de les aider. Mais je leur conseille d'être prudents. Les lettres récemment échangées entre eux ne sont pas très importantes. Ils peuvent s'écrire une centaine de lettres mais ils doivent s'occuper de leurs propres affaires et ne pas médiatiser leurs différends. Il ne faut pas soulever l'indignation à propos de choses insignifiantes et alimenter les campagnes de propagande de l'ennemi et les stations de radio et les chaînes de télévision étrangères. Ils peuvent s'écrire une centaine de lettres, cela n'est pas important. L'important est que nous devons tous être conscients de nos responsabilités. Chacun d'entre nous doit savoir que notre situation est délicate et sensible.

Aujourd'hui, l'ennemi est contrarié à cause des événements survenus en Afrique du Nord, à cause de l'influence que la nation iranienne exerce sur les autres nations, à cause de cette nouvelle vague d'éveil islamique et des progrès scientifiques de l'Iran. Ils disent bien entendu, qu'ils ont des problèmes avec nos avancées dans le domaine nucléaire mais ils mentent, le principal problème qu'ils ont avec nous est notre progrès scientifique. L'ennemi sent qu'il a été vaincu. Il sent qu'il a échoué et cela le met en colère. Certes, des politiciens et politiciennes américaines affichent des airs victorieux. Ils disent qu'ils ont fait ceci ou cela mais eux-mêmes ainsi que d'autres personnes y compris les associations politiques et les cercles médiatiques internationaux, savent ce qui se passe et que le gouvernement américain a été vaincu dans cette confrontation, dans cette bataille à grande échelle et dans ces événements. Naturellement, cela les met en colère. Ils sont constamment à la recherche de nouvelles méthodes. L'une des mesures importantes qu'ils envisagent de prendre, consiste à créer des divergences entre nous en utilisant des méthodes insidieuses et lentes comme le font les termites. Cela fait partie des tactiques qu'ils utilisent couramment depuis bien longtemps. Bien entendu, les Anglais sont experts et très habiles dans ce domaine. Ils savent mieux que personne comment fomenter les discordes. Les Américains sont leurs élèves. L'une de leurs tactiques consiste à s'infiltrer et se faufiler comme des souris et des termites. Nous devons être prudents. Les différends doivent être réduits au minimum.

Bien entendu, il y a des différences d'opinion et cela ne pose pas de problème. Deux responsables qui sont des amis peuvent avoir des divergences d'opinion. Cela a toujours existé mais les divergences d'opinion ne doivent pas entraîner des conflits dans les activités et ne pas s'étendre à des débats publics car elles ne sont pas très importantes. Bien sur, s'il s'agit de choses importantes, les gens doivent être informés. A mon avis, ces différences d'opinion entre ces messieurs ne sont pas importantes et ne doivent pas être agrandies et portées sur la place publique. Ce ne sont pas des questions importantes. Tous les différends ne doivent pas être rendus publics. Ce n'est pas bien de provoquer les émotions des gens pour semer la discorde. A partir d'aujourd'hui jusqu'au jour du scrutin (juin 2013), toute personne qui profitera des émotions des gens afin de semer la discorde, aura trahi le pays.

Heureusement, nos fonctionnaires sont laborieux et attentionnés. Ils veulent faire des efforts pour le pays. Dans certains cas, il se peut qu'il y ait des négligences mais nous espérons que leur intention est de rendre service. J'espère qu'Allah le Très-Haut, récompensera chacun d'entre vous en fonction de vos intentions et accordera certainement le succès à la nation iranienne dans tous les domaines.

Que les salutations et la miséricorde d'Allah soient sur vous et que Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^