Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée à des milliers d'habitants de la ville de Qom Version imprimable
08/01/2013

L'Ayatollah Khamenei a reçu des milliers d'habitants de la ville de Qom à l'occasion de la commémoration du soulèvement des habitants de cette ville en 1964, et a déclaré qu'il fallait être attentif aux complots des ennemis qui cherchent à dissuader les gens de participer aux élections. S'exprimant lors de la réunion, Son Eminence a décrit le soulèvement du peuple de Qom, le 9 janvier 1964, comme une manifestation de l'accomplissement des promesses de Dieu. Soulignant la résistance et la vigilance complète contre les complots, les machinations et les projets de l'ennemi en particulier en ce qui concerne les prochaines élections présidentielles, prévues pour le mois de juin 2013, il a soulevé des points importants concernant les responsabilités des fonctionnaires du gouvernement, des figures marquantes, des gens, des médias et de ceux qui ont l'intention de se présenter aux élections.

Tout en évoquant les événements de l'époque de la révolution et ceux de ces trois dernières décennies, le Guide suprême de la Révolution a jugé indispensable, de savoir tirer leçon des événements déterminants, dans la victoire de la Révolution islamique, comme le soulèvement du 9 janvier 1978. Il a ajouté que pour certains, La victoire du peuple d'Iran contre le régime arrogant des taghuts (régime du shah) et la libération de l'Iran de l'étau avilissant des États-Unis étaient des choses impossibles. Mais avec l'aide de Dieu, le régime impérial a été jeté aux poubelles de l'Histoire et la République islamique avec le peuple d'Iran, se sont soulevés contre les États-Unis dans la plus grande indépendance, et ont donné le jour à un régime qui enthousiasme les autres peuples.

Les réussites que nous avons connues ces trente dernières années, sont le signe de la réalisation des promesses divines de l'aide aux peuples qui feront preuve de perspicacité et de résistance au bon moment. C'est une règle divine incontournable qui a permis au peuple d'Iran à différentes étapes, de sortir vainqueur. Si les jeunes et le peuple continuent dans cette voie sans aucun doute, leurs slogans nationaux, islamiques et mondiaux se réaliseront, changeront le cours de l'Histoire et prépareront la voie à la parousie de l'Imam du Temps (AS).

Le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué la coopération et la complicité des puissances mondiales en imposant des sanctions à l'Iran et a ajouté: "Contrairement au passé, les puissances arrogantes déclarer ouvertement que le but des sanctions est d'épuiser la nation iranienne, provoquer le peuple pour faire face à la République islamique, augmentera les pressions sur les fonctionnaires de l'Iran, et par conséquent, de les faire tomber dans le piège d'une erreur d'évaluation; cependant l'intérêt des gens de ce pays pour l'islam, la révolution et la dignité nationale grandit de jour en jour, contrairement à ce que veulent les ennemis.
Discutant des facteurs déterminants qui jouent un rôle crucial dans la confrontation entre les puissances arrogantes et la nation iranienne, il a décrit nécessaires la vigilance et la perspicacité de la nation iranienne, tout en réitérant: "Nous devons faire attention et être vertueux, repérer les manœuvres de l'ennemi et ne pas détourner notre attention des ennemis."

L'Ayatollah Khamenei a souligné que les autorités, la presse et les sites Web devraient éviter de détourner l'attention du peuple vers des choses futiles et secondaires, et a ajouté: "Le but de toutes ces recommandations est de nous aider à porter notre attention sur l'ennemi et de savoir quels sont les complots qu'il cherche à créer et quels sont les objectifs qu'il poursuit. "
Le Guide suprême a réitéré la nécessité d'une vigilance nationale afin de comprendre les objectifs et les plans des ennemis, avant de préciser que l'examen des attitudes et des déclarations des Arrogants montrent qu'ils se sont focalisés sur les élections qui se tiendront, en juin 2013. Dans l'explication des objectifs et des techniques et méthodes utilisées, face à la 11ème présidentielle, l'Ayatollah Khamenei a souligné que leur principal objectif est d'empêcher la présence enthousiaste et massive du peuple aux élections, mais ils savent qu'ils ne peuvent pas le faire, et ils sont donc sans espoir à cet égard. "

Il a rappelé: «Une fois même, certaines personnes ont tenté de reporter une élection pour 2 semaines, mais nous avons souligné que l'élection ne doit pas être retardée, même pour une seule journée. Et pour cette même raison, le chemin de reporter ou d'annuler les élections leur est complètement bloqué."

L'Ayatollah Khamenei a déclaré que la création d'obstacles sur la voie de la présence massive et enthousiaste du peuple est le but évident des ennemis. A cet égard, il a précisé: «même ceux qui veulent donner des conseils par souci, doivent faire attention de ne pas servir les intérêts des ennemis. "

Tout en critiquant ceux qui ne cessent de dire qu'il devrait y avoir des élections libres, Son Eminence a rappelé: "Il est évident qu'il doit y avoir des élections libres et, est-ce que ce n'était pas le cas dans les élections qui ont eu lieu pendant ces trente années ? Dans quel pays les élections sont-elles plus libres qu'en Iran ? Faites attention que ce genre de déclarations ne décourage pas les gens d'y participer."
Le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué les efforts déployés pour promouvoir les objectifs de l'ennemi et a réitéré: " Dans quel pays, n'importe qui a le droit de se présenter sans contrôle et sans remplir les conditions requises ? Pourquoi insister ainsi sur cette question et insinuer dans les esprits que les élections sont inutiles ? Faites attention de ne pas jouer le jeu des ennemis volontairement ou involontairement. Ceux qui cherchent à faire croire aux gens que les élections ne sont pas saines, travaillent dans l'intérêt des pays arrogants."

L'Ayatollah Khamenei a réitéré: "Bien entendu, j'insiste pour que les élections soient saines et que les responsables gouvernementaux et autres, respectent les lois et l'honnêteté, et organisent ces élections dans le plus grand respect des électeurs. Et ils le feront certainement. "

Son Eminence a évoqué les lignes directrices juridiques qui assurent la santé des élections, ajoutant : " L'engagement de tout le monde à ces directives et ces lois assurera la santé des élections Nos élections seront en bonne santé, à moins que des gens veuillent sortir des chemins légaux comme ce fut le cas en 2009. Cela a causé des préjudices aux gens et au pays, et a été à l'origine de leur propre déshonneur et de leur propre malheur."

Le Guide suprême de la Révolution islamique a réaffirmé que l'objectif principal de l'ennemi est de diminuer le taux de participation aux prochaines élections, réitérant encore: " Il se peut que certains cherchent pendant les élections, à créer des troubles économiques, politiques ou de sécurité, pour détourner l'attention des gens. Cela fait partie des plans des ennemis mais je suis sûr que le peuple iranien est beaucoup plus intelligent que cela et ne se laissera pas tromper par les ennemis et leurs agents."

Ailleurs dans ses déclarations, le Leader de la révolution a souligné que la participation aux élections est le droit et le devoir de tout le monde et a ajouté: " La participation aux élections est un droit et un devoir pour tous ceux qui reconnaissent le régime islamique et la constitution, veulent défendre leurs droits ou remplir leur devoir, et pour ceux qui veulent prouver leurs capacités et leurs qualifications aux gens pour qu'ils puissent gagner leurs votes. "

L'Ayatollah Khamenei a décrit la gestion du pays comme une tâche lourde, avant de faire remarquer : «Gérer le pays n'est pas une petite tâche, bien au contraire, c'est une lourde tâche qui est confiée à des cadres hautement qualifiés, et par conséquent, seuls ceux qui ont un bon travail de direction et se sentent cette capacité en eux-mêmes, doivent se présenter aux élections présidentielles. "

Son Eminence a ajouté: "Il est possible que ceux qui travaillent dans d'autres secteurs ne réalisent pas combien est lourde la tâche de gérer le pays, donc, seuls ceux qui sentent qu'ils ont la capacité de mener à bien cette responsabilité devrait se présenter aux élections."
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré: «en plus de la prise de conscience des difficultés de cette charge, les candidats doivent aussi remplir les conditions définies par la constitution et le Conseil des Gardiens.

L'Ayatollah Khamenei a ajouté: «Les candidats présidentiels devraient être profondément attaché à la République islamique et à la Constitution et ils doivent sincèrement agir conformément à la Constitution parce que le président prête serment à cet égard et il est clair que son serment ne peut pas être un mensonge."

A la fin de son discours, le Guide suprême a souligné: «Incha-Allah ces élections se dérouleront de la meilleure manière et dans le plus grand enthousiasme."

Le Guide suprême de la Révolution islamique a également évoqué les événements qui ont eu lieu pendant la Révolution et au cours des trois dernières décennies et a déclaré qu'il est nécessaire de tirer les leçons du soulèvement qui a eu lieu le 19 Dey : «Le souvenir du 8 janvier ne doit pas être oublié, cela permet aux jeunes de connaitre l'Histoire de leur pays et d'exprimer notre gratitude aux gens qui ont combattu. Les gens de Qom ont joué un rôle important avant et après la révolution, le rappel de cet évènement historique montre que la victoire est sure pour un peuple qui résiste et fait preuve de perspicacité », a-t-il conclu.

 
< Précédent   Suivant >

^