Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême aux membres du Bassidj engagés dans le projet « Salehin » Version imprimable
21/11/2012

Ce qui suit est le texte intégral du discours prononcé le 21 Novembre 2012, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec les membres du Bassidj et les volontaires du projet « Salehin ».

Au nom d'Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Heureusement, comme on me l'a dit, un événement semblable au grand événement d'Achoura a eu lieu à notre époque. Pendant la Défense Sacrée, beaucoup d'hommes, de femmes et de jeunes pour atteindre leurs nobles objectifs, ont donné leur vie et leur richesse, et ont renoncé à leur bien-être. Aujourd'hui, nous bénéficions encore des résultats et des fruits de cet événement.

La coïncidence de cet événement avec le grand événement d'Achoura est une leçon pour nous. L'Ummah islamique ne doit jamais oublier l'événement d'Achoura qui est une leçon et un étendard. Certainement l'islam est vivant à cause de l'événement d'Achoura et des efforts d'Hossein ibn Ali (AS). Comme l'a dit le prophète de l'islam : « je suis de Hossein» [Ershad, vol. 2, p. 127], cela signifie que Hossein (AS) a continué le chemin du Saint Prophète (SAWA) et a continué à promouvoir l'islam après lui. Sans l'événement d'Achoura et ces grands sacrifices accomplis dans l'Histoire de l'Islam, cette précieuse expérience et cette leçon concrète n'auraient pas été accordées à l'Ummah islamique, et l'islam aurait certainement dévié de sa trajectoire comme beaucoup de religions avant l'islam, et il n'en serait rien resté. La grandeur de l'évènement d'Achoura vient de cette vérité. Bien entendu, la douleur et les souffrances de l'Imam Hossein (as) et de ses disciples le jour d'Achoura, ont été très fortes et préjudiciables. La vie d'Hossein ibn Ali (as) est plus précieuse que tout dans le monde. Les vies pures et sacrées des compagnons de l'Imam Hossein (as), la vie des jeunes membres de la famille de l'Imam Hossein (as) ne sont pas comparables à la vie d'autres personnes. Leurs corps étaient couverts de sang et de boue. Ils ont fait de grands sacrifices et ont donné leur vie. Les membres de la famille du Saint Prophète (SAWA) et de l'Imam Ali (as) ont été emprisonnés. Ces événements sont tragiques et très difficiles à supporter. Mais ce qui s'est passé le jour d'Achoura, était aussi grand et glorieux, et a permis à l'Imam Hossein (as), ses compagnons et sa famille, de supporter ces souffrances. Cela a été rapporté par les grands historiens et narrateurs. Hadj Mirza Javad Agha Maleki (que sa demeure soit au paradis) l'a souligné dans son livre "Muraqibaat", et ce qu'il a dit dans ce livre est vrai et confirmé. Plus les souffrances s'alourdissaient le jour d'Achoura, plus le visage d'Hossein ibn Ali (as) devenait brillant et joyeux. Vous devez toujours avoir à l'esprit ces vérités importantes, significatives et exceptionnelles à propos d'Achoura.

De nos jours, nous avons nous aussi, connu des exemples similaires que nous avons lus dans les livres d'Histoire. L'un des exemples les plus significatifs et remarquables de ces sacrifices, est l'épopée du Bassidj avant le déclenchement de la guerre imposée et au cours de la Défense Sacrée, qui a été une expérience difficiles et importante pour le pays, et après la guerre jusqu'à aujourd'hui. Nous avons énormément bénéficié des bienfaits du Bassidj et par la grâce d'Allah, ces bénédictions continueront et nous apporteront encore plus d'avantages.

Un point important à propos du Bassidj est que durant la Défense Sacrée, nous avons pu tester la grande sincérité des membres du Bassidj. Nous devons préserver cette pureté et cette sincérité. La situation actuelle est plus complexe. Il est dangereux de combattre et de prendre des responsabilités qui pourraient aboutir au martyre ou à un handicap. Cela est dangereux même si rien ne se passe pour vous, mais participer à une confrontation militaire n'est pas une affaire très compliquée. La situation actuelle dans laquelle vous êtes confrontés aux complots et aux attaques de l'ennemi, est certainement plus compliquée. Il se peut que les dangers auxquels nos soldats étaient exposés n'existent plus aujourd'hui, mais la situation actuelle est plus complexe. Un avantage de la confrontation militaire que nous avons connue, est la sincérité de ceux qui s'y sont engagés. Participer à la guerre était une question de vie et de mort. Ce n'était pas une plaisanterie. Il fallait du courage, des efforts, la foi et la confiance en Dieu, mais nos soldats sont allés au combat et sont tombés en martyrs. Aujourd'hui, nous avons encore besoin de ce courage et de cette foi dans différents domaines, mais il est possible que certaines personnes se présentent comme des « Bassidjis » (membres du Bassidj) sans avoir ces caractéristiques. Vous devez être vigilants à ce sujet. Tout d'abord, nous devons nous prémunir contre cela et d'autre part, nous devons protéger le Bassidj. C'est le devoir de tous les membres du Bassidj. Vous devez renforcer l'esprit du Bassidj dans les différentes organisations y compris les organisations qui gère le projet « Salehin ». Nous devons faire en sorte que le Bassidj jouisse de cette pureté dans tout ce qu'il fait. Cela est difficile dans une certaine mesure et c'est la raison pour laquelle l'auto-surveillance et l'attention aux affaires spirituelles font partie du «Grand Djihad». Dans une confrontation militaire avec l'ennemi, on peut facilement mesurer sa sincérité et celle des autres. Il est plus facile de le faire dans le cas d'une confrontation militaire mais dans la maîtrise de soi, cela est moins facile et dans ce cas, vous pouvez faire des erreurs de jugement sur vos actions et les autres sur vous.

Un autre point est que nous devons éviter les défauts comme l'arrogance, la vanité et l'hypocrisie qui sont très destructeurs. Si nous obtenons une réussite, nous devons en être reconnaissants à Dieu, savoir que cette réussite a été obtenue avec l'aide de Dieu et demander à Dieu de nous aider à en avoir d'autres. Il est très important de ne pas être orgueilleux et de ne pas être trop surs de nous. Nous ne devons pas penser que nous avons fait ces progrès par nous-mêmes et devons toujours compter sur Dieu, le Tout-Puissant. C'est une vérité qu'il n'y a aucun pouvoir en dehors du pouvoir de Dieu le Tout-Puissant. Tout est fait par Dieu. Nos réalisations, nos capacités, notre enthousiasme, notre foi et notre amour, tout vient de Dieu. Nous devons en être conscients et en être reconnaissants à Dieu. Nous devons demander à Dieu le Tout-Puissant, de renforcer ces qualités chez nous. Il s'agit d'une question importante.

J'ai remarqué un point important dans les déclarations des chers amis qui se sont exprimés lors de cette réunion concernant la grande qualité des organisations qui constituent la base et l'essence du Bassidj. Ce qui est préjudiciable est la superficialité de nos croyances, de notre compréhension des différentes questions et de nos principes. La superficialité est préjudiciable et ressemble à une construction précaire qui s'effondre au moindre vent. Nous devons approfondir nos croyances. Heureusement, vous faites attention à ces questions. La création des organisations « Salehin » a pour but d'approfondir nos pensées et l'esprit des jeunes membres du Bassidj dans le domaine spirituel et éducatif.

Le Bassidji est un des miracles de la Révolution et une innovation de notre Imam qui prouve sa compréhension, sa sagesse et le lien entre son cœur éclairé et la source de la sagesse divine. Le Bassidj constitue une base solide pour la Révolution. Regardez comment le Bassidj est actif dans le domaine scientifique, technologique, spirituel et social, dans le domaine de la théorisation des questions sociales et d'autres domaines. Si un jour, les gens sont obligés de se battre contre l'ennemi pour défendre leur pays, ces jeunes Bassidjis courageux de notre chère nation prouveront une fois de plus à l'ennemi, le courage de la nation iranienne, sa résistance, sa puissance et son invincibilité. D'autres groupes de personnes et d'autres pays qui tentent de suivre le chemin éclairé de l'Islam, suivront notre exemple. Nous avons une expérience précieuse à cet égard. Nous devons avoir une bonne performance pour faire du Bassidj une organisation vivante et un modèle dynamique à suivre dans le monde de l'Islam. Aujourd'hui, cela s'est produit dans une large mesure. Par conséquent, renforcer le Bassidj et la spiritualité de ses membres, et étendre ses activités à tous les domaines sont des tâches qui doivent être effectuées par les responsables et les membres du Bassidj et tous ceux qui sont en relation avec cet organisme.

L'Islam nous a conseillé de commencer par nous-mêmes. Chacun d'entre nous, à tous les niveaux, doit commencer par lui-même. «Celui qui se considère comme le chef de file des gens doit s'éduquer avant d'éduquer les autres» [Nahjul Balaghah, maxime 73]. Ce conseil est applicable à tous les niveaux. Nous devons commencer par nous-mêmes et étendre cette idée au Bassidj.

La vision islamique de mode de vie peut être une norme pour l'évaluation au sein du Bassidj. Je ne dis pas que cette évaluation doit de faire dans le cadre de la hiérarchie mais que nous devons nous évaluer nous-mêmes. Nous devons regarder comment nous nous comportons dans notre milieu de travail, envers notre femme et nos enfants, à la maison et dans la société, envers les subalternes, les supérieurs, les amis et les ennemis. Dans l'Islam, il y a certains critères pour l'ensemble de ces comportements. Nous devons nous évaluer. Cette évaluation personnelle peut constituer une base solide pour notre vie et pour le travail que nous devons faire dans tous les domaines en particulier le travail que nous devons faire dans le Bassidj, qui est le sujet de notre discussion.

Quoi qu'il en soit, notre pays, notre nation, notre Révolution et notre Histoire ont besoin du Bassidj et le Bassidj lui-même, a besoin d'améliorer de façon quotidienne, ses qualités. Ce que vous, chers frères et sœurs, accomplissez dans les organisations « Salehin », est très bon et remarquable, et correspond parfaitement avec l'esprit du Bassidj. Par la grâce d'Allah, cette organisation s'améliorera. Bien entendu, la qualité doit avoir plus d'importance que la quantité, mais augmenter la quantité de travail tout en augmentant la qualité du travail, est également important. Il faut à la fois, augmenter le volume de notre travail et l'approfondir. Les deux choses doivent être prises en considération. Aujourd'hui, le monde de l'Islam a besoin de ce mouvement et du Bassidj.

L'attaque sauvage contre Gaza la semaine dernière, qui est vraiment choquante ainsi que la brutalité des responsables de l'entité sioniste, devraient réveiller la conscience du monde de l'Islam et donner un nouvel élan au mouvement des peuples musulmans. L'ennemi n'est pas au repos. Cette attaque du régime sioniste a plusieurs dimensions. Premièrement, elle montre l'extrême brutalité du régime sioniste. Ces gens sont des sauvages sans scrupule. Il est vraiment choquant de voir avec quelle sauvagerie, ils attaquent les innocents et les civils. Ces gens n'ont aucune humanité. Ils sont contre le monde de l'Islam et la République islamique d'Iran. Ces créatures qui n'ont aucune qualité humaine se permettent de critiquer la République islamique d'Iran dans les organisations internationales. C'est un aspect de la question qui est très important.

Un autre aspect choquant de la question est que les dirigeants de l'arrogance mondiale se comportent de façon aussi éhontée dans cette crise. Non seulement ils n'ont pas froncé les sourcils, ils n'ont pas arrêté ce régime mais le soutiennent et l'encouragent. Les États-Unis ont explicitement soutenu les sionistes ainsi que l'Angleterre et la France. C'est ainsi que sont les dirigeants de l'arrogance mondiale. Les peuples musulmans n'ont pas d'ennemis plus détestés et plus brutaux qu'eux. Ils soutiennent ouvertement le régime sioniste. L'événement récent a montré comment les dirigeants de l'arrogance mondiale respectent la morale et la spiritualité ! Ils sont très loin des qualités humaines. Maintenant qu'ils apportent ce soutien politique au régime sioniste pour sauvegarder leurs intérêts politiques corrompus, pourquoi prétendent-ils d'un autre coté, soutenir les droits de l'homme ? Est-ce que les États-Unis qui non seulement ne parviennent pas à condamner cette attaque violente et sauvage contre Gaza mais la soutiennent, ont le droit de prétendre défendre les droits de l'homme ? Ont-ils le droit de critiquer et de condamner les autres nations et les gouvernements au nom de la défense des droits de l'homme ? C'est vraiment une honte. Cela est vrai aussi pour la France et l'Angleterre. Les pays musulmans n'ont pas oublié leur comportement passé dans le monde de l'Islam, les crimes qu'ils y ont commis, les massacres qu'ils y ont perpétrés et les pressions qu'ils ont exercées sur les peuples musulmans, dans différents pays. Aujourd'hui, ils soutiennent les actions d'un régime brutal comme le régime sioniste. C'est un autre aspect de la question.

Un autre point est que les positions des gouvernements arabes et islamiques sur le cas de la Bande de Gaza ne sont pas acceptables. Certains d'entre eux ont seulement condamné les sionistes en paroles et quelques autres ne les ont même pas condamnés verbalement. Ceux qui appellent les nations musulmanes à l'unité et prétendent être les dirigeants de l'Ummah islamique, doivent faire leurs preuves dans de telles situations. Ils sont très francs concernant des questions qui conviennent à leur ordre du jour politique, mais dans ce cas et parce qu'ils doivent s'opposer aux États-Unis et à l'Angleterre, ils refusent de condamner les sionistes de manière franche et sincère, ou offrent simplement un soutien verbal qui est de peu de valeur et inefficace. Aujourd'hui, le monde de l'Islam, en particulier les pays arabes, doivent s'unir pour défendre le peuple de Gaza, mettre fin à ce siège et aider les gens innocents de Gaza.

Bien sûr, Dieu le Tout-Puissant, a donné à la population de Gaza le pouvoir de résister et de se dresser contre cet ennemi violent et sauvage. Le peuple de Gaza a vu le résultat de sa résistance. Ils ont réussi à préserver leur dignité. Ils ont prouvé qu'en s'appuyant sur la résistance et les efforts, il est possible même avec un petit nombre de personnes, de vaincre les grands groupes armés soutenus par les puissances arrogantes. Aujourd'hui, les sionistes qui ont occupé la Palestine, sont plus à la recherche d'un cessez-le-feu que le peuple et les responsables de la Bande de Gaza. Malgré ces crimes et ces actions brutales et sauvages, ils ont reçu un coup encore plus fort grâce à la résistance d'un petit nombre de musulmans et de jeunes, dans la bande de Gaza. Il n'y a pas d'autre moyen pour vaincre les ennemis. Ceci est un message pour le monde de l'Islam. Si le monde de l'Islam veut pouvoir résister aux attaques, aux machinations et aux complots de l'ennemi, il doit se défendre vigoureusement et se renforcer, tant spirituellement avec le renforcement de sa foi et de sa détermination, que matériellement. Le pouvoir matériel comprend le progrès scientifique et technologique, l'acquisition d'expériences et la réalisation de progrès dans le domaine de construction des équipements militaires et civils, et dans d'autres domaines. Le monde de l'Islam et les sociétés islamiques doivent se doter de ce pouvoir. S'ils le font, toutes les régions même les plus petites comme Gaza, pourront résister, supporter les douleurs et les souffrances, et donner des martyrs, mais aussi infliger de grands dommages à l'ennemi qui comme je l'ai déjà dit, est plus pressé que les responsables et le peuple de Gaza pour arriver à un cessez-le-feu. C'est une leçon pour le monde de l'Islam et bien sûr, nous avons tiré cette leçon de la Défense Sacrée. Heureusement, nos gens, nos jeunes, nos scientifiques et nos experts, ont fait des progrès dans ce domaine. Nous avons fait des progrès dans les domaines théoriques et pratiques. Nous avons pleinement conscience du fait que nous devons nous tenir sur nos propres pieds, et que cela est une des exigences de la résistance.

Un autre point est la question de l'unité au sein de l'Ummah islamique et parmi le peuple de chaque pays. L'unité entre le peuple et les partis politiques de chaque pays est une question importante. La même chose est vraie pour notre nation. La raison pour laquelle je n'ai cessé de souligner que les partis politiques, nos responsables, les gens qui peuvent s'exprimer en public, les journaux, les sites internet, les organismes de gestion et d'autres responsables médiatiques, les écrivains et les représentants du peuple, doivent préserver l'unité entre eux car l'unité est très importante. Heureusement, notre pays a réussi à préserver son unité et sa cohésion. Heureusement, les récents désaccords entre les responsables n'ont pas brisé l'unité de notre nation. Le fait qu'il existe des divergences d'opinion entre les responsables n'est pas un problème tant que ces divergences ne conduisent pas à des différends majeurs. L'ennemi estime que la puissance de notre pays depuis le début de la Révolution, vient de notre unité. Aujourd'hui, ils ont la même opinion. J'ai récemment conseillé aux autorités de préserver cette unité. Heureusement, les responsables estimés des trois branches du gouvernement ont écouté mon conseil. Ceci est très précieux. Il est nécessaire de les remercier. Les fonctionnaires et les chefs des trois pouvoirs ont écouté mon conseil et ont souligné qu'ils conservaient leur unité dans les différents domaines malgré leurs divergences d'opinion. Nous félicitons ces chers frères et ces fonctionnaires estimés pour cette attitude positive et pensons qu'ils ont pris une sage décision et doivent continuer à faire attention à leurs déclarations.

Ce que les chers députés font actuellement au Majlis est louable et appréciable. Chers frères et sœurs et honorables Iraniens, vous devez savoir que poser des questions à nos responsables gouvernementaux, que ce soit le Président ou d'autres membres de l'exécutif, est positif pour deux raisons. Une des raisons est que cela montre que les représentants du peuple dans la branche législative, ressentent une responsabilité au sujet des questions nationales. Ceci est positif. Une autre raison est que le pouvoir exécutif a annoncé avec confiance et un courage louable, qu'il était prêt à répondre aux questions des députés. Ceci est aussi positif. Le pouvoir législatif exerce sa responsabilité et les responsables de l'exécutif montrent qu'ils ont confiance dans leurs décisions. Que pouvons-nous attendre de plus? Cela est parfait. La décision qui a été prise par le Majlis de convoquer le Président, montre son sens des responsabilités et le pouvoir exécutif a annoncé qu'il était prêt à répondre aux questions en toute sincérité, ils me l'ont dit aussi. C'est aussi louable. L'attitude du Majlis et du pouvoir exécutif est appréciable mais je crois que cette affaire ne doit pas s'étendre en longueur. Il faut mettre un terme à cette situation. Cela a été un bon test à la fois pour le Majlis et pour le pouvoir exécutif. Les gens sont perspicaces et sages. Poursuivre cette question est exactement ce que veulent les ennemis. Les ennemis veulent monter les deux pouvoirs l'un contre l'autre. Les ennemis veulent provoquer les gens de chaque côté, et soulever l'indignation dans les journaux, les sites internet et d'autres choses semblables. Notre pays a besoin de calme. Tous les fonctionnaires du pouvoir exécutif, du pouvoir législatif et du pouvoir judicaire, ont besoin de tranquillité pour faire leur travail et les gens aussi souhaitent la tranquillité. Le Majlis a fait son devoir et en réponse à la décision du Majlis, le pouvoir exécutif a montré qu'il avait la confiance en soi nécessaire pour défendre ses positions. Ce que ces deux branches du gouvernement ont fait est satisfaisant. Maintenant, je demande aux frères qui ont pris cette décision au sein du Majlis de mettre fin à cette question et de montrer que les responsables gouvernementaux dans l'exécutif, le législatif et le judiciaire, accordent plus d'importance à l'unité et au calme qu'à toute autre chose.

Je remercie tous les frères et sœurs du Bassidj. J'espère qu'Allah le Très-Haut, vous aidera à réussir dans votre action. Je remercie tous les frères et sœurs qui se sont exprimés lors de cette réunion. J'espère qu'Allah le Tout-Puissant, leur accordera de grandes récompenses. Je remercie également le cher frère qui m'a offert sa médaille que j'ai acceptée mais que je tiens à lui rendre comme cadeau. Il est préférable qu'il la garde lui-même en souvenir de son championnat et en souvenir de moi. J'espère qu'Allah le Très-Haut, vous accordera à tous le succès.

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^