Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Rencontre avec les responsables et les participants à la conférence sur l'union islamique Version imprimable
29/01/2013

Des responsables du régime islamique, des personnalités étrangères participant à la 26ème conférence internationale sur l'union islamique, des ambassadeurs de pays islamiques en poste à Téhéran et des gens de différentes couches de la société iranienne ont rencontré le 29 janvier 2013, l'Ayatollah Khamenei, Guide Suprême de la Révolution Islamique, à l'occasion de l'anniversaire de la naissance du Prophète (PSL) et de son descendant, l'Imam Sadegh (AS).

Lors de cette réunion, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a présenté ses félicitations à l'occasion du 17 Rabi-ul-awal, marquant l'anniversaire de la naissance du Prophète de l'Islam (SAWA) et de l'Imam Sadegh (AS), et a déclaré que l'union islamique était un slogan sacré et que l'unité de la communauté musulmane était le plus important message de la mission du noble Prophète de l'Islam (SAWA).
«Aujourd'hui, la principale politique du monde de l'arrogance face à l'éveil islamique, consiste à semer la discorde au sein des musulmans dans les pays islamiques. Par conséquent, les élites religieuses, politiques et universitaires du monde de l'Islam ont le devoir de prévoir les complots de l'ennemi contre la communauté musulmane, et d'encourager la réalisation de l'union islamique », a-t-il indiqué.
L'Ayatollah Khamenei a estimé que le mois de Rabi-ul-awal était un printemps en raison de la naissance du Prophète (SAWA) et de l'Imam Sadegh (AS), ajoutant : « Il ne faut pas se contenter de célébrer ce grand anniversaire par des fêtes. Le monde de l'Islam doit aussi renforcer sa relation spirituelle, cordiale et affective avec le noble Prophète de l'Islam (SAWA)».
Estimant que pour célébrer le 17 Rabi-ul-awal, la communauté musulmane devait suivre les prescriptions du Prophète de l'Islam, le Leader de la Révolution a ajouté : « Les musulmans doivent appliquer les prescriptions du Prophète (SAWA) dans leur vie, et éduquer les membres de la société au niveau individuel, social et politique».

Le Guide Suprême de la Révolution Islamique a jugé le monde de l'Islam « prêt » à appliquer les prescriptions du Sceau des prophètes, en raison de l'éveil islamique soulignant : « Après des dizaines d'années de pression et de domination exercées par les Occidentaux sur le monde de l'Islam, aujourd'hui les musulmans ont le sentiment que l'Islam permet la restauration de leur honneur et de leur indépendance, et qu'il est capable d'exaucer tous les vœux de la communauté islamique».

L'Ayatollah Khamenei a précisé que la naissance du sentiment de résistance chez les musulmans face au colonialisme et à l'arrogance des gouvernements occidentaux pour les contraindre à fléchir, était un des résultats de l'éveil islamique, ajoutant : « L'éveil islamique qui s'est répandu depuis l'Iran il y a 34 ans, dans le monde de l'Islam, est un signe de la réalisation de la promesse divine et du mouvement vers la victoire».

Son excellence a souligné : « Le monde de l'arrogance a essayé dès le début de l'éveil islamique, d'endiguer ce mouvement, mais la confiance en Dieu et la détermination des musulmans empêchera les ennemis d'entraver la marche du monde de l'Islam et les musulmans remporteront des victoires de plus en plus grandes».

Soulignant que les ennemis cherchaient à semer la discorde au sein de la communauté, le Guide Suprême de la Révolution Islamique a ajouté : « Après la victoire de la Révolution islamique iranienne, les ennemis ont cherché à créer des désaccords mais la République islamique a fermement résisté à ces complots et hissé le drapeau de l'union islamique. L'Imam Khomeiny tout au long de sa vie, a répété que nous étions des frères musulmans et cette politique s'est poursuivie jusqu'à aujourd'hui. Le seul moyen de faire face aux complots, est de renforcer l'union des musulmans, des différents groupes et des confessions à l'intérieur de chaque État islamique».
L'Imam Khamenei a estimé que les différends entre les musulmans contribuaient à une marginalisation de la question palestinienne, ajoutant : « Les récentes interventions des Occidentaux en Afrique ont pour objectif de dominer les peuples africains et sont le résultat des différends entre les musulmans. Toute divergence entre les peuples musulmans ou à l'intérieur de tout pays islamique, équivaut sans aucun doute, à faire le jeu de l'ennemi qui lui, planifie ».
Le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué des exemples de discorde entre les musulmans qui ont causé des tragédies au Pakistan, le massacre du peuple syrien, le boycott du peuple bahreïni et des confrontations entre les Égyptiens et a déclaré que l'union islamique était un slogan sacré soulignant que si le Prophète (SAWA) était aujourd'hui parmi nous, il appellerait tous les musulmans à l'unité et au rejet des désaccords.

 
< Précédent   Suivant >

^