Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée aux commandants et personnel de la force aérienne de l'Armée Version imprimable
07/02/2013

L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a reçu le 7 février 2013, les commandants et les membres du personnel des forces aériennes de l'Armée de la République islamique d'Iran. S'exprimant lors de cette réunion organisée à l'occasion de la commémoration du serment d'allégeance des officiers des forces aériennes au leadeur de la Révolution, l'imam Khomeiny en 1978, son Éminence a dit que la poursuite des pressions et les menaces des États-Unis depuis 34 ans, et leurs déclarations sur le fait qu'ils seraient prêts à discuter avec l'Iran, sont contradictoires et le signe de leur manque de bonne foi .
"Fort de sa vigilance et de sa clairvoyance, Le peuple iranien déjouera les complots des Américains et des Sionistes et participera massivement le 22 brahman (10 février 2013) à la marche marquant la victoire de la Révolution islamique dans le cadre d'une démarche nationale et révolutionnaire, et fera une nouvelle fois échouer les complots de l'ennemi qui cherchent à briser l'unité entre le peuple et le gouvernement. Le peuple iranien a appris aux autres peuples qu'il est possible et nécessaire de résister à la domination des étrangers et qu'en faisant confiance à Dieu, il poursuivra avec fierté, son chemin indépendant et ses progrès. La vigilance et l'éveil sont le secret du succès face aux étrangers", a-t-il déclaré.
Il a souligné que la commémoration de la victoire de la Révolution était une bonne occasion pour évaluer le mouvement du peuple et du régime, dans les différents domaines, et définir la voie à suivre dans l'avenir.
L'Ayatollah Khamenei a rappelé les différents complots des ennemis, les coups d'état, les menaces militaires, le combat direct et indirect, les pressions de l'empire médiatique et les sanctions de plus en plus fortes qui montrent que les ennemis ont tout fait pour décourager les gens et les détourner du régime et de la révolution.
« Cependant, grâce à Dieu, les gens sont aujourd'hui plus enthousiastes, plus actifs et plus fidèles à la Révolution », a-t-il dit.
Son Éminence a également évoqué les efforts déployés par certains responsables américains pour dresser le peuple contre la République islamique, en imposant des sanctions plus sévères et a souligné : «Chaque année, le peuple d'Iran dans les manifestations du 22 Bahman, a donné une réponse cinglante aux dirigeants américains qui veulent par ces sanctions, monter le peuple contre le régime islamique. Ce sera encore le cas cette année ».
Il a décrit le discernement et la vigilance comme la clé du succès et a déclaré: " Fort de sa vigilance et de sa clairvoyance, le peuple iranien déjouera les complots des Américains et des Sionistes et dans son comportement et ses positions, ne commettra aucune erreur. Cette réalité est un grand acquis national".
Le Guide suprême de la Révolution islamique a fait allusion à la proposition récente des autorités américaines pour des négociations directes entre Téhéran et Washington, et a réitéré : "Ces déclarations des États-Unis ne sont pas nouvelles et ils les ont faites à plusieurs reprises à des moments différents. Le peuple iranien cependant juge leurs paroles d'après leurs actes".
L'Ayatollah Khamenei a critiqué les États-Unis qui ont déclaré que la balle était dans le camp de l'Iran et déclaré : "Non, la balle est dans votre camp, c'est à vous de nous faire comprendre comment il est possible de parler de négociations et en même temps, de poursuivre les pressions et les sanctions ? "
Son Éminence a dit: " Les négociations exigent une bonne foi. Vous faites des dizaines de choses qui prouvent votre hostilité et ensuite, vous parlez de négociations ! Est-ce que le peuple iranien peut croire en votre bonne foi ? "
Le Guide suprême de la Révolution islamique a expliqué les raisons pour lesquelles les Américains « appellent à des négociations » et a déclaré: "Nous comprenons bien sûr, pourquoi ils ont besoin de négociations. La politique des États-Unis a échoué au Moyen orient et ils ont besoin de cacher cet échec par une réussite. Ils veulent faire croire qu'ils sont de bonne foi alors que personne ne voit les signes de cette bonne foi. Il y a quatre ans, les Usa avaient proposé des négociations, nous avons dit que nous ne jugerons pas trop vite et que nous attendions de voir les signes de leur bonne volonté que nous n'avons pas vus. Pendant ces quatre années, les Usa ont continué à comploter, à aider les dissidents et à soutenir les terroristes qui ont tué des scientifiques iraniens. Ces sanctions paralysantes dont vous parlez qui sont censées paralyser le peuple d'Iran sont-elles un signe de bonne foi ou de mauvaise foi ?"
Le Leader de la Révolution islamique a fait remarquer: « Le dialogue ne pourra prendre toute sa signification que lorsque les deux parties se mettront à la table des négociations, de bonne foi, dans un rapport d'égal à égal et sans arrière-pensées. C'est pourquoi, le jeu sinistre de « négocier pour négocier », « de négociations tactiques » ou « de propositions de négociations de la part d'une grande puissance arrogante vis-à-vis du monde entier » n'est qu'une ruse. Je ne suis pas un diplomate et je parle franchement et sincèrement, une proposition de négociation a un sens quand les deux parties font preuve de bonne foi ».
S'adressant aux Américains, L'Ayatollah Khamenei a déclaré: " Vous pointer un pistolet vers le peuple d'Iran et l'obligez à choisir entre les négociations ou les balles. Les pressions et les discussions ne vont pas ensemble et le peuple iranien ne se laissera pas tromper ni intimider par ces gestes."
Critiquant un certain nombre de gens crédules ou malveillants qui ont exprimé leur joie face à cette proposition des États-Unis, son Éminence a déclaré: «Des négociations avec les États-Unis ne régleront rien car depuis soixante ans, ils ne font que violer leurs promesses »
Le coup d'état du 28 mordad contre le docteur Mossadegh qui avait fait confiance aux États-Unis et leur soutien à la dictature des Pahlavis sont deux exemples que l'Ayatollah Khamenei a mentionnés afin d'illustrer le mauvais comportement des Usa vis-à-vis de l'Iran.
Il a ajouté : « Après la Révolution, certains dirigeants ont fait confiance aux États-Unis qui ont qualifié l'Iran d'axe du mal et ont ainsi insulté le peuple d'Iran »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé: " Étant donné ce contexte historique et les réalités actuelles, nous insistons sur le fait que les négociations et les pressions sont deux choses contradictoires. Le peuple d'Iran n'acceptera pas un dialogue avec des gens qui lui imposent des pressions et le menacent. Ceux qui veulent restaurer la domination des États-Unis et sont prêts pour leur faire plaisir, à sacrifier les intérêts nationaux, les progrès et l'indépendance du pays, seront la cible du peuple et ce serait aussi le cas si j'agissais de cette manière"
L'Ayatollah Khamenei a décrit le peuple d'Iran comme un peuple patient et pacifique, et a réitéré: " Nous négocions et avons des relations avec tous les pays qui ne complotent pas contre nous, et dans le respect de nos intérêts nationaux".
Il a évoqué le grand mouvement du peuple d'Iran qui est un mouvement dans le sens des intérêts de l'Iran, de l'Ummah islamique et de la communauté humaine, et qui fera parvenir la communauté islamique au sommet de la gloire.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que le discernement et l'unité prépareront le terrain pour la restauration de la dignité et les progrès nationaux.
Critiquant certains comportements récents incorrects, son Éminence a souligné que les responsables devaient préserver les intérêts du pays.
L'Ayatollah Khamenei a indiqué qu'il parlera dans l'avenir aux gens à propos de ces comportements incorrects avant de souligner : " Les responsables doivent défendre les intérêts nationaux et abandonner ces accès de mauvaise humeur dont nous sommes parfois témoins. Ils doivent s'unir comme le peuple est déterminé, solidaires et uni."
L'Ayatollah Khamenei, commandant en chef des forces armées iraniennes, a déclaré que la construction de l'avion de chasse, de différents modèles d'avions et de matériels modernes au sein des forces de l'air, était le signe de la créativité et des grandes capacités qui existent dans le pays.
«Vous avez détruit la propagande des puissances dominantes qui veulent que les nations doutent de leurs capacités", a-t-il conclu.
Au début de cette réunion, le général Shah Safi, commandant des forces de l'air, a présenté ses félicitations à l'occasion de l'anniversaire du serment d'allégeance des forces de l'air à l'imam Khomeiny et a présenté un rapport sur les progrès et les capacités des forces de l'air.

 
< Précédent   Suivant >

^