Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours aux commandants et aux membres du personnel des Force de l'air de la R.I.I Version imprimable
07/02/2013

Ce qui suit est le texte intégral d'un discours prononcé le 7 février 2013, par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec les commandants et les membres du personnel des Forces aériennes de la République islamique d'Iran. Cette réunion était organisée à l'occasion de la commémoration du serment d'allégeance des officiers des Forces aériennes au leader de la Révolution, l'imam Khomeiny, le 19 Bahman de 1357 (8 février 1978).

Au nom d'Allah, le très Miséricordieux, le tout Miséricordieux

Je suis très heureux de vous rencontrer une fois de plus, dans cette assemblée annuelle, chers frères et jeunes, membres des Forces aériennes de la République islamique d'Iran. Je vous souhaite à tous la bienvenue. Les paroles de votre chant et la mélodie étaient très bonnes, et les thèmes très intéressants. Par la grâce d'Allah, nos cœurs seront toujours imprégnés de la miséricorde et de la direction divine qui est le plus important soutien.

Si nous jetons un coup d'œil sur l'Histoire des Forces aériennes de la République islamique d'Iran ces dernières années, nous découvrirons un certain nombre de faits importants. A une époque, nous ne pouvions pas et n'étions pas autorisés à changer les pièces des avions que nous avions à notre disposition. Aujourd'hui, vous construisez vous-mêmes des avions de formation, des avions de guerre et des simulateurs de vol. Vous effectuez un grand nombre d'opérations importantes liées au radar et vous produisez des pièces complexes. Ce grand mouvement axé sur l'épanouissement des talents, l'amour et l'innovation, la confiance en soi et l'autonomie des Forces aériennes, des Forces armées et de tout le pays, est un mouvement qui ne peut être nié même par les adversaires et les ennemis de la République islamique.

Les puissances dominantes avaient essayé de prendre le contrôle de toutes les nations et de tous les pays par la force de l'argent et des armes, et en lançant des attaques militaires. Ils ont essayé de faire croire que les nations ne pouvaient pas trouver le chemin vers la grandeur, l'identité nationale et l'indépendance sans l'aide de ceux qui ont l'argent et le pouvoir, et sont appuyés en grande partie par les sociétés sionistes. Vous avez brisé leurs espoirs. Comparez la nation iranienne d'aujourd'hui, avec les pays qui sont sous domination américaine. Voyez où vous en êtes et où ils en sont. Avec son mouvement, son indépendance, sa confiance en soi et sa confiance en Dieu, le peuple iranien a prouvé qu'on peut et doit se dresser contre la domination des étrangers et ceux qui cherchent à dominer. La nation iranienne l'a prouvé en pratique. Il y a trente ans, quel était le rang de la nation iranienne dans la science, la civilisation, le progrès, la technologie et l'influence politique ? Quel est son rang aujourd'hui ? Elle a atteint cette place grâce à sa résistance, sa confiance en Dieu et l'exploitation de toutes ses capacités. Ce fut une expérience à la fois pour la nation iranienne et les générations futures, mais aussi pour les autres nations. Les Forces aériennes de la République islamique d'Iran sont un exemple de cette résistance et de ce mouvement fondé sur la confiance en soi. Nous devons continuer. Le peuple iranien doit continuer dans cette voie qui est une voie pleine de bénédictions.

Depuis plus de trente ans, les ennemis font tout pour nuire à la nation iranienne. Ils n'ont reculé devant rien. Ils ont provoqué des conflits, déclenché une guerre, soutenu l'ennemi de la République islamique de toutes leurs forces et mené des oppositions ouvertes et indirectes. Ils ont combattu le peuple d'Iran aussi fort qu'ils le pouvaient mais les gens se sont soulevés contre eux et ont résisté. Non seulement ils n'ont pas pu vaincre les gens mais ils n'ont pas non plus réussi à les empêcher de progresser. Notre pays a fait des progrès. Ils ont fait tout ce qu'ils pouvaient. Ils ont planifié des complots, lancé des coups d'État, provoqué des conflits militaires, abattu des avions de voyageurs, imposé de lourdes sanctions qu'ils ont renforcées chaque jour dans l'espoir que les gens se décourageraient, perdraient confiance dans l'Islam et la République islamique, et se désengageraient. Mais ils ont échoué. C'est le bilan de la République islamique.

Ces jours-ci que nous nommons « La décade de Fajr », sont une bonne occasion pour nos intellectuels, nos jeunes et tous les Iraniens pour évaluer leurs actions durant cette trentaine d'années et voir leurs progrès, leurs efforts couronnés de succès, l'aide divine et la faiblesse des complots de l'ennemi. « Et ils (les mécréants) ont planifié, et Allah a planifié, et Allah est le meilleur en stratagèmes » [Coran, 3: 54]. C'est la règle générale pour voir comment nous devons choisir notre orientation future. Vous, les membres des Forces aériennes, devez avancer en fonction de ces perspectives et de cette orientation. Les différents secteurs du pays, toute la nation et tous les responsables doivent aussi aller de l'avant dans cette perspective.

Bien entendu, l'ennemi inflige des dommages, mais il ne peut qu'infliger certaines difficultés légères. J'ai mentionné il y a quelques jours qu'Allah le Très-Haut, a dit : « Ils ne sauront jamais vous causer un grand mal mais seulement une nuisance (par la langue) » [Coran 3: 111]. Leur travail consiste à vous faire du mal mais ils ne peuvent pas vous créer des obstacles et bloquer votre chemin. Ces trente dernières années, les Américains se sont mobilisés contre la nation iranienne. Ils ont dit et fait tout ce qu'ils pouvaient. Ils diffusent une propagande négative et ont établi un empire médiatique maléfique qui travaille contre la nation iranienne. Le résultat est qu'aujourd'hui, par la grâce d'Allah, la nation iranienne est plus enthousiaste, plus déterminée et plus active que jamais, et qu'elle est témoin de nombreux progrès dans différents domaines. Ils ont essayé de couper le peuple de la République islamique et de la Révolution. Chaque année, le 22 Bahman, le peuple iranien a déjoué les complots de l'ennemi par sa présence et sa participation aux rassemblements nationaux et révolutionnaires. Ils essaient de diviser les gens. Le précédent secrétaire d'Etat américain qui manquait d'expérience, a ouvertement dit qu'ils imposaient des sanctions afin de dresser le peuple d'Iran contre la République islamique. Le peuple d'Iran a toujours répondu à ces déclarations par ces rassemblements et ses actions. Vous verrez que le 22 Bahman, le peuple iranien, une fois de plus, contrecarrera leurs efforts avec un mouvement puissant [le public crie "Allaho Akbar"].

Heureusement, les gens sont sages et vigilants. Ils connaissent les buts des complots de l'ennemi, ils prévoient les mouvements de l'ennemi, comprennent pourquoi l'ennemi adopte certaines politiques et se déplacent dans la direction opposée. Ils s'appuient sur leurs propres réalisations et font acte de présence dans cette grande arène de défense de la dignité nationale. Ils se montreront et prouveront leur engagement. C'est le bon côté de la question. Face à la propagande hostile de l'ennemi en particulier, les Américains et les sionistes, les gens ne prendront pas le mauvais chemin en raison de la sagesse collective qui existe dans ce pays et ne commettront pas l'erreur que l'ennemi souhaite. C'est une des particularités de notre pays en ce qui concerne les grandes questions nationales.

Récemment, les Américains ont de nouveau soulevé la question des négociations. Ils prétendent qu'ils sont prêts à négocier directement avec l'Iran. Ce n'est pas quelque chose de nouveau. Les Américains à maintes reprises, ont soulevé la question des négociations à tous les stades. Les politiciens nouvellement nommés répètent aujourd'hui, que nous devrions négocier et disent que la balle est dans le camp de l'Iran. La balle est dans votre propre camp. C'est vous [les Américains] qui devez expliquer ce que représentent des négociations accompagnées de pressions et de menaces. Les négociations sont là pour prouver sa bonne foi. Vous vous engagez dans des dizaines d'actes qui dénoncent un manque évident de bonne foi et vous parlez en même temps de négociations. Pensez-vous que la nation iranienne croira en cette bonne foi ? Bien sûr, nous comprenons pourquoi les Américains ont avancé la question des négociations de différentes façons et à plusieurs reprises. Nous en connaissons la raison. Comme les Américains le disent eux-mêmes, leur politique au Moyen-Orient a échoué. Ils doivent trouver un nouvel atout en faisant venir la République islamique d'Iran qui s'appuie sur son peuple, à la table des négociations. Ils ont besoin de cela. Ils veulent dire au monde qu'ils sont de bonne foi. Non, nous ne voyons aucune trace de bonne foi. Il y a quatre ans, aux premiers jours de l'administration américaine actuelle, ils ont dit la même chose. J'ai annoncé que nous ne jugerons pas avec précipitation et que nous attendons de voir quelles mesures ils allaient prendre. Après quatre ans, comment la nation iranienne juge-t-elle leurs actions ? Ils ont appuyé la fitna (dissension) en Iran, ils ont aidé ceux qui l'ont lancée, ils ont envoyé leurs troupes en Afghanistan sous prétexte de lutter contre le terrorisme, ils ont tué tant de gens et ont également soutenu et coopéré avec les terroristes en Syrie. Ils ont utilisé les mêmes terroristes en Iran partout où ils le pouvaient. Leurs agents, leurs alliés sionistes et leurs espions ont tué en plein jour, des scientifiques de la République islamique. Ils n'ont même pas condamné ces actes terroristes. [Au contraire] Ils les ont revendiqués. C'est leur bilan. Ils ont imposé des sanctions qu'ils estimaient « paralysantes » à la nation iranienne. Ils ont ouvertement utilisé ce terme. Qui voulez-vous paralyser ? La nation iranienne ? Est-ce cela la bonne volonté dont vous parlez ? Les négociations auront un sens lorsque les deux parties auront de bonnes intentions et ne chercheront pas à tromper l'autre. Les négociations doivent se dérouler sur un pied d'égalité et dans l'intérêt des deux parties. Des négociations tactiques et une proposition de négociations qui n'est qu'un geste d'une superpuissance, sont un mensonge et ne sont pas honnêtes.

Je ne suis pas un diplomate. Je suis un révolutionnaire. Je parle ouvertement et honnêtement. Un diplomate dit quelque chose mais entend autre chose. Nous parlons ouvertement et honnêtement. Nous parlons clairement et de façon décisive. Les négociations auront un sens lorsque les deux parties montreront leurs bonnes intentions et non quand un côté ne sera pas de bonne foi. Vous parlez à la fois de pressions et de négociations. Ces deux choses ne sont pas compatibles. Vous braquez un pistolet sur le peuple d'Iran et l'obligez à choisir entre les négociations ou les balles. Vous dites cela pour intimider la nation iranienne mais vous devriez savoir que la nation iranienne ne se laissera pas intimider par ces gestes [le public crie "Allaho Akbar"].

Certaines personnes se réjouissent de cette proposition américaine de négociations et souhaitent négocier avec eux. Cette idée est celle de gens soit naïfs soit malveillants. Cela ne fait pas de différences, ils sont contents que les Etats-Unis proposent des négociations. C'est une erreur, des négociations ne résoudront aucun problème. Quand ont-ils tenu leurs promesses ? Au cours des soixante dernières années, depuis le coup d'Etat du 28 Mordad 1332 [le 19 août 1953] jusqu'à aujourd'hui, les responsables de notre pays ont toujours été lésés quand ils ont fait confiance aux Américains. Un jour, Mossadegh leur a fait confiance, s'est appuyé sur eux et les a considérés comme ses amis. Puis le coup d'Etat du 28 Mordad a eu lieu. Les Américains ont trouvé l'occasion de lancer un coup d'Etat dont le responsable est venu à Téhéran avec une mallette pleine d'argent avec lequel il a payé des voyous et des vandales chargés de ce coup d'Etat. L'agent était américain. Ils ont admis et avoué qu'ils avaient programmé cet événement. Après cela, ils ont aidé la dictature des Pahlavis à dominer notre pays. Ils ont créé la Savak [services de renseignement sous le régime Pahlavi] et ont arrêté et torturé les militants politiques. C'est ce qu'ils ont fait à cette époque. Après la Révolution, à une certaine époque, les responsables du pays leur ont fait confiance mais le gouvernement américain a qualifié l'Iran "d'axe du mal". C'est vous [les Etats-Unis] qui êtes l'incarnation du mal. C'est vous qui répandez le mal dans le monde. Vous déclenchez des guerres et soutenez le régime sioniste. Sur la question de l'éveil islamique, vous réprimez autant que vous le pouvez les nations en révolte, les affaiblissez et les dressez les unes contre les autres. Le mal vient de vous et fait partie de votre nature. Ils [les Américains] ont accusé la nation iranienne d'être malveillante. C'est une grande insulte. Chaque fois que les gens leur ont fait confiance, ils se sont comportés de cette manière. Ils doivent prouver leur bonne foi. Des négociations et des propositions de négociations ne sont pas compatibles avec des pressions. Les négociations et les pressions sont deux choses différentes. Il n'est pas possible pour la nation iranienne d'accepter des négociations sous les pressions et les menaces, et avec ceux qui profèrent ces menaces. Sur quoi et pourquoi devrions-nous négocier ?

Aujourd'hui, la nation iranienne est vigilante. Le vrai visage des Etats-Unis a été révélé non seulement en Iran mais aussi dans la région. Les nations se méfient des Etats-Unis et il y a de nombreuses raisons derrière cette méfiance. La nation iranienne a également une interprétation précise de la politique américaine. Elle comprend quel sont ses objectifs. Notre nation est vigilante. Aujourd'hui, si certaines personnes veulent aider les Etats-Unis à rétablir leur domination et à agir contre nos intérêts nationaux, contre le progrès du pays et contre notre indépendance, ils seront responsables devant les gens et au cas où j'agirais moi-même de cette manière, il est évident que les gens me contesteraient. Tous les responsables doivent tenir compte des intérêts nationaux et de l'indépendance nationale, et préserver la dignité de la nation iranienne.

Nous avons négocié, signé des contrats et établi des relations avec les pays qui n'ont pas comploté contre l'Iran. La nation iranienne est éprise de paix. La nation iranienne est patiente. L'unité de la nation iranienne est en accord avec les intérêts de l'humanité. Aujourd'hui, ce que la nation iranienne accomplit est à la fois dans son intérêt et dans l'intérêt de l'Ummah islamique et de l'humanité. Sans aucun doute, l'assistance divine est avec la nation iranienne. Par la grâce d'Allah, le peuple d'Iran sera en mesure non seulement de s'aider lui-même mais aussi d'aider toute l'Ummah islamique à atteindre le sommet de la gloire grâce à sa perspicacité, sa détermination et la résistance dont il fait preuve sur ce brillant chemin qu'il continuera à suivre dans l'avenir. Le chemin vers cette gloire passe par la sauvegarde de notre perspicacité, le maintien de notre unité et la sauvegarde des intérêts du pays de la part des responsables. Les conduites inappropriées constatées récemment chez certains responsables et dans certaines organisations, doivent être évitées. Inshallah, j'aborderai cette question dans l'avenir. Notre nation est unie, déterminée et active. Même s'il y a des divergences d'opinion entre les gens à propos de différentes questions, tous les responsables et toute la nation iranienne sont unis contre l'ennemi, l'arrogance mondiale et ceux qui veulent détruire les racines de ce peuple et de la République islamique. Il n'y a aucun désaccord au sein de la nation iranienne à ce sujet.

Inshallah, le 22 Bahman [11 février où ont lieu les célébrations de la victoire de la Révolution islamique de 1979 ndt] les gens vont montrer une fois de plus, qu'ils sont présents sur la scène, qu'ils sont prêts, qu'ils sont unis et qu'ils avancent dans la même direction et sans aucun doute, les bénédictions divines les assisteront.

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^