Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Le Guide suprême a reçu le président pakistanais, Assef Ali Zardari en visite à Téhéran Version imprimable
27/02/2013

Semer la discorde, parmi les nations islamiques, et diviser l'Ummah islamique comptent parmi les objectifs programmés des Sionistes pour lutter contre lesquels, le Guide suprême de la Révolution islamique a plaidé pour la « revivification des capacités du monde de l'Islam et le renforcement des coopérations ». L'honorable Ayatollah Khamenei l'a indiqué, mercredi après-midi, lors d'une rencontre avec le président pakistanais, Assef Ali Zardari, jugeant la promotion et l'élargissement des coopérations inter-Islamiques, comme une approche essentielle, pour résoudre les problèmes des Musulmans. Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que les problèmes dont souffre la communauté musulmane sont, dans leur quasi-majorité, factices et injectés par les ennemis de l'islam, problèmes dont la levée dépend, comme l'a indiqué le Guide suprême, de la revivification des potentialités humaines, géographiques et naturels du monde de l'Islam.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a ensuite fait allusion aux relations d'envergure et approfondies qu'entretiennent l'Iran et le Pakistan, affirmant que les deux pays devraient faire tout leur possible pour donner de l'essor à leurs coopérations économiques, infrastructurelles, politiques, sociales et sécuritaires.

Son Eminence a décrit le projet de réseau gazier Iran-Pakistan comme un exemple important de coopération entre Téhéran et Islamabad. Il a souligné l'hostilité et les conflits qui existent sur la question de ces relations bilatérales, ajoutant: « Nous devons résoudre ces conflits de manière décisive ».

Il a dit que l'accessibilité d'une source d'énergie fiable est d'une importance capitale pour tous les pays, y compris le Pakistan. Il a rappelé: « Dans la région, la République islamique est le seul pays qui bénéficie d'une source d'énergie fiable et nous sommes prêts à répondre aux besoins du Pakistan dans ce domaine ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué les efforts visant à créer la discorde sectaire au Pakistan comme un microbe étranger très dangereux. « Le massacre du peuple du Pakistan en raison d'un parti pris confessionnel est vraiment regrettable et il faut que le gouvernement réagisse avec fermeté et empêche tout ce qui peut nuire à l'union du Pakistan. Nous espérons que vous réussirez dans ce domaine et franchirez des pas importants pour le progrès du pays », a déclaré l'Ayatollah Khamenei.

De son côté, le président pakistanais, Assef Ali Zardari, a déclaré qu'il était très heureux d'avoir rencontré le Guide suprême et qu'il espérait un développement des relations bilatérales.

« Les efforts des agents internationaux et régionaux pour diviser les deux peuples, ne parviendront pas leurs objectifs car le peuple a compris comment lutter contre ces manœuvres des ennemis de l'islam qui estiment déclencher une guerre civile dans le pays. Nous ne permettrons pas qu'une telle chose arrive et nous vous demandons de prier pour que les ennemis échouent dans ce complot», a dit le président du Pakistan.

 
< Précédent   Suivant >

^