Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Audience accordée aux sportifs et lauréats des compétitions mondiales, olympiques et para olympiques Version imprimable
11/03/2013

L'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, a reçu le 11 mars 2013, les sportifs et les lauréats des compétitions mondiales, olympiques et para olympiques de 2012, et a déclaré que les sportifs étaient des ambassadeurs et des représentants de l'identité, de la volonté, de la foi, de l'intelligence et du respect des règles religieuses du peuple iranien. «Les sportifs sont le symbole des capacités d'un peuple et renforcent la confiance en soi et la confiance nationale », a précisé le Guide suprême.

Concernant la participation des sportifs au niveau international dans le respect des règles de morale et des limites vestimentaires religieuses, le Guide suprême de la Révolution a qualifié cette participation de « moyen pour la propagation des nobles valeurs d'une nation » : « La présence des jeunes filles et des femmes aux compétitions internationales dans le respect des règles islamiques, est très importante et à une grande valeur», a-t-il dit.

A ce propos, le Guide suprême a évoqué les nombreux cas d'assassinat, d'agression et de menace faites aux femmes portant le hijab en Europe, et a signalé : « Les victoires des femmes iraniennes musulmanes et le respect qu'elles inspirent, sont un encouragement pour les femmes musulmanes européennes victimes d'injustices, de violences et de menaces, et nous devons être reconnaissants envers ces sportives qui se présentent sur la scène internationale avec leur hijab et dans la plus grande dignité ».

« Les victoires des infirmes aux compétitions paralympiques, malgré toutes leurs difficultés physiques, sont aussi très importantes et sont le symbole du courage et de la volonté de leur peuple», a déclaré le Guide suprême avant de remercier tous les athlètes qui sont fidèles aux rituels religieux et spirituels : « Je remercie les sportifs qui ont reçu des médailles et ont servi leur peuple, et transmis au monde, le message de résistance du peuple d'Iran. Je remercie ceux qui ont prononcé le nom des saints Imams (AS), se sont prosternés, ont récité l'appel à la prière ou ont levé les mains en signe de prière, et à toutes les femmes qui ont respecté les règles de dignité islamique», a-t-il dit.

Son Éminence a fait remarquer que ses remerciements venaient du fait que ces actions mettaient en valeurs la spiritualité dans un monde où les jeunes sont orientés vers l'athéisme et la débauche : « Les sportifs doivent connaître leur valeur et renforcer les qualités de bravoure, de générosité et de spiritualité. De même le rejet de nos sportifs de jouer avec les concurrents sionistes est un acte de grande valeur et a un rôle important dans la lutte contre le régime usurpateur sioniste », a rappelé le guide suprême.

Dans une autre partie de ses déclarations, le Guide suprême a noté : « Après la Révolution, nous avons fait des progrès dans le domaine sportif, cela montre que nous avons de grandes capacités et que nous devons investir et programmer dans ces domaines. Les capacités et les talents élevés et prouvés des jeunes iraniens dans les différents domaines scientifiques, technologiques et de recherche, sont une réalité incontestable. L'Histoire de l'Iran islamique a montré que notre pays avait de grands talents. Cela est visible dans notre Histoire, avec de grande figures et personnalités comme Avicenne, Zakaria Razi, Fârâbî, Saadi et Hafez».

Le Guide suprême a souligné que l'une des responsabilités des athlètes était de promouvoir le sport dans toute la société, surtout chez les jeunes, et que cela permettra la résolution de beaucoup de problèmes sociaux comme la toxicomanie.

Il a également mis l'accent sur la morale sportive et déclaré : « Heureusement, nos sportifs sont des gens sains mais la publicité et le prestige international sont des dangers qu'il faut éviter. Un sportif doit éviter l'égoïsme et préserver sa popularité et son souci des problèmes du peuple, et au niveau personnel, éviter les vices comme le mensonge, l'hypocrisie et la flatterie.

A cet effet, l'Ayatollah Khamenei a critiqué l'attitude de certains journaux et médias sportifs en ces termes : «Certains tentent de ternir l'image sportive du pays et la réputation des sportifs par leurs calomnies et leurs mensonges, je tiens à avertir les journaux sportifs en particulier, qui ont de nombreuses entorses dans ce domaine et qui agrandissent les petits problèmes et créent des disputes pour obliger les gens à dire des insultes dans les interviews. Cette attitude est très mauvaise et il faut que les médias fassent le contraire».

A la fin de son discours, le Guide suprême de la Révolution islamique s'est adressé aux responsables sportifs et a déclaré : « Les responsables doivent encourager les sports traditionnels et investir dans les domaines où nous avons une expérience suffisante. Nous devons avancer de façon scientifique dans les différentes branches sportives, faire des recherches dans ces domaines et ne pas nous limiter aux études faites à l'étranger. Si nous sommes capables de faire de grands pas dans les domaines scientifiques les plus complexes, nous serons également capables de réfléchir dans le domaine sportif et de présenter des idées et des théories nouvelles. Vous, les athlètes, vous êtes une fierté pour le peuple d'Iran et j'espère que vous le resterez ».

 
< Précédent   Suivant >

^