Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
Discours du Guide suprême à des milliers de membres des forces révolutionnaires du Bassidj de Qom Version imprimable
24/10/2010

Ce qui suit est le texte intégral d'un discours prononcé le 24 Octobre 2010 par l'Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique, lors d'une réunion avec des milliers de membres des forces révolutionnaires du Bassidj, dans la province de Qom.

Au nom d'Allah le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux

Louanges à Allah, le Seigneur des Mondes, paix et salut à notre maître et prophète, Ab-al-Qassem Al-Mustafa Mohammad (AS), ses descendants infaillibles, purs et élus, en particulier celui qui représente le trésor d'Allah sur terre. Salutations à toi, Fatima Masumeh, fille de Ja'far ibn Mussa (AS). Que les salutations d'Allah, de Ses anges et de Ses serviteurs élus soient sur toi et sur tes ancêtres immaculés.

Le rassemblement des chers membres du Bassidj aux cœurs chaleureux et éclairés, à la ferme détermination et à la volonté inflexible, dans ce centre sacré, en présence de l'âme sainte de cette grande dame infaillible, fille de Ja'far ibn Mussa (AS), est un signe et un drapeau pour montrer la grandeur et les progrès de la République islamique.

La présence de millions de jeunes enthousiastes, fidèles, sincères et perspicaces venus de tout le pays et appartenant au Bassidj, suffit pour prouver que notre régime islamique est dynamique, déterminé, bien orienté et progressiste. Cette présence suffit pour montrer que ce gouvernement et ce grand mouvement de la nation iranienne sont à l'abri des complots les plus complexes et des coups les plus dangereux de l'ennemi. Ceci n'est pas un slogan mais une vérité fondée sur un raisonnement logique.

L'idée de créer le Bassidj qui est un signe de la puissance divine, a été donnée à ce serviteur juste de Dieu, ce grand homme et cette personnalité unique dans l'Histoire de l'Islam après les Imams infaillibles (AS). L'idée de créer le Bassidj a été proposée et mise en pratique par notre magnanime imam qui l'a appuyée de toutes ses forces et a pris soin de ce jeune arbrisseau jusqu'à ce qu'il devienne « un arbre immaculé » qui « donne ses fruits en toute saison, par la permission de son Seigneur » [Coran, 14: 25].

L'idée de créer le Bassidj a été une des bénédictions que Dieu a octroyées à ce grand homme et ce serviteur juste et humble de Dieu. L'imam Khomeiny grâce à sa perspicacité, y a vu un signe de la puissance divine. Notre problème est que nous profitons parfois de l'aide divine, sans le voir et sans comprendre quelle grande aide nous a été accordée. Mais l'imam l'a vu et compris.

J'ai raconté plusieurs fois que l'imam m'avait dit que depuis le début de la Révolution jusqu'à aujourd'hui, il avait vu une main puissante nous aider un peu partout. C'était en 1986 qu'il m'a dit cela. Il voyait cette main puissante. Les idées de l'imam sur la nation iranienne étaient différentes. Si nous avions demandé aux nombreuses élites scientifiques, religieuses et non religieuses, d'évaluer la nation iranienne à cette époque, nous aurions eu des commentaires très contradictoires. Certains ne considéraient pas cette nation comme une nation fidèle. D'autres pensaient que la nation iranienne n'était pas sincère et d'autres avaient des doutes sur la puissance et la loyauté du peuple. J'ai entendu les avis de nombreuses personnes. En 1962, alors qu'il n'y avait encore aucun signe de manifestations publiques, l'imam Khomeiny a dit dans la ville de Qom, que les gens rempliraient la Grande Mosquée de Qom et prêteraient allégeance si on le leur demandait. C'était ce qu'il pensait de la population. Il connaissait le peuple. Il a découvert un élément précieux dans les cœurs et les âmes des gens, et en a tiré profit. La Révolution islamique a remporté la victoire en dépit des obstacles qui se trouvaient sur son chemin. Aucun analyste n'aurait pu croire qu'un tel événement se produirait en Iran. L'imam faisait confiance à Dieu et a pris les mesures nécessaires. Il a créé un lien avec le cœur du peuple et l'a encouragé à entrer dans le combat. Ensuite, ce grand mouvement a eu lieu et plus tard, il a proposé l'idée de la création du Bassidj.

Vous êtes les doux fruits de cet arbre immaculé qui a été planté sur cette terre, par l'imam lui-même. L'arbre continuera à donner des fruits. «N'as-tu pas vu comment Dieu propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s'élançant dans le ciel ? Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur.» [Coran, 14: 24-25]. Lorsque le terrain est fertile et préparé, et quand la semence est pure, l'arbre ne cessera de croître et rien ne pourra lui nuire. Le Bassidj est comme cet arbre béni.

Le Bassidj a déjà passé de nombreuse épreuve. Au cours de la Défense sacrée, la jeune génération d'avant vous a réalisé des exploits sur le champ de bataille. J'ai vu les talents de ces jeunes qui n'avaient que 23 ou 24 ans et agissaient comme des commandants expérimentés. Ils rassemblaient les soldats et les guidaient jusqu'à la victoire. Ce sont des choses extraordinaires. Le Bassidj a joué son rôle pendant la Défense sacrée. L'Armée et les Gardiens de la Révolution islamique ont admis que le Bassidj avait joué un rôle décisif dans les différentes étapes de cette bataille, longue et difficile.

Quand la Guerre imposée a pris fin, certaines personnes superficielles ont pensé que le Bassidj avait aussi pris fin mais le Bassidj est resté présent parce qu'il y avait d'autres domaines dans lesquels des efforts désintéressés étaient nécessaires. Le Bassidj est présent partout où des efforts désintéressés sont nécessaires, dans le domaine de la connaissance, le domaine politique, les activités sociales et la scène internationale. Ces efforts désintéressés existent encore et ils continueront à se manifester dans l'avenir.

Le Bassidj signifie joindre la foi et l'action, pas seulement l'action individuelle mais aussi l'action révolutionnaire. Du point de vue islamique, la foi sans action est l'exigence minimale. Une foi parfaite est celle qui est accompagnée par le djihad dans le domaine de l'action. « Ceux qui ont cru, quitté leurs maisons et lutté pour la cause d'Allah, et ceux qui les ont accueillis et aidés, sont les véritables croyants » [Coran 8: 74]. Un vrai croyant est celui dont la foi est accompagnée par le djihad et l'assistance aux autres croyants. Ceci et beaucoup de versets du Coran est un rejet de cette fausse idée que la foi sans l'action et le djihad, est suffisante pour se rapprocher de Dieu. Le Bassidj est fondé sur l'idée que la foi doit être accompagnée par l'action et le sacrifice. Par conséquent, il existe divers terrains pour le djihad.

Le Bassidj s'est développé jusqu'à aujourd'hui. Les progrès du Bassidj dans différents domaines, étaient attendus par tous ceux qui sont familiers avec l'esprit du Bassidj. Le Bassidj a connu une croissance quantitative et qualitative, et a résisté aux facteurs qui pouvaient ébranler la foi des gens à savoir, les tentations. Le Bassidj est sorti victorieux de toutes les épreuves auxquelles il a été confronté.

La perspicacité, la sincérité et une action appropriée et propice, sont les trois éléments dont tous les chers Bassidjis et tous les jeunes engagés dans différents secteurs, devraient tenir compte. Vous devez toujours avoir à l'esprit ces éléments et les réunir en vous. Ces trois éléments (la perspicacité, la sincérité et une action appropriée) doivent être nos critères de base.

La perspicacité détermine le trajet. Le commandant Jabbari qui a parlé à cette réunion, a souligné à juste titre, que les membres du Bassidj avaient réussi à comprendre la complexité des nouvelles situations et à les distinguer, et avaient habitué leur pensée à ces complexités. Les événements qui se sont produits en 2009 [allusion aux événements postélectoraux] témoignent de cette réalité. La situation était assez confuse pour que de nombreuses personnes fassent des erreurs et de nombreuses personnes se sont trompées. Bien que la plupart de ceux qui ont fait une erreur l'aient rectifiée très vite, le grand mouvement du Bassidj a suivi le critère et le drapeau de la perspicacité et n'a pas fait d'erreur. Comme le Commandeur des Croyants (AS) l'a dit : « la vérité ne peut être identifiée grâce à des gens ».

Un homme digne est honorable et fiable, mais ne peut pas être une norme de vérité. Parfois, des hommes très dignes comme certains compagnons du Saint Prophète (SAWA), ont fait des erreurs et pris le mauvais chemin. Il est nécessaire d'identifier la vérité et le chemin pour pouvoir dire si quelqu'un est juste ou non. Celui qui est dans la bonne voie est juste et celui qui n'a pas pris la bonne voie devra être rejeté. Il est nécessaire d'identifier la vérité. Les jeunes et les fidèles qui se sont rassemblés sous le drapeau du Bassidj ont montré qu'ils avaient cette qualité et qu'ils étaient perspicaces. La perspicacité est le premier élément et doit le rester dans l'avenir. Il est nécessaire de développer l'esprit critique. En tant que fondateur de ce grand mouvement envers qui notre société a une grande dette, l'imam Khomeiny a dit : « Si je m'écarte de l'Islam, les gens me tourneront le dos ». La norme est l'islam et non les individus. C'est ce que notre imam nous a enseigné. Il nous a appris comment identifier le bon chemin et le mouvement approprié. Il nous a appris à identifier les complots de l'ennemi afin que nous puissions comprendre qui se déplace dans la direction de l'ennemi et qui agit contre ses plans. Par conséquent, la perspicacité est le premier élément et il ne faut pas l'oublier.

La sincérité dans l'intention est le deuxième élément. Selon une narration, si quelqu'un dans un combat pour une cause divine, est à la recherche de profits personnels et se fait tuer, il ne sera pas considéré comme un martyr dans la voie de Dieu. Suivre le chemin de Dieu par amour de Dieu est la condition préliminaire pour être considéré comme un martyr et un moudjahid (combattant) dans la voie de Dieu. Un martyr doit avoir des intentions pures et sincères. Si notre mouvement est entaché par des motifs personnels, familiaux ou amicaux, il ne sera pas sincère et cela conduira à certains problèmes. Le manque de sincérité dans les intentions montre finalement ses effets négatifs d'une façon ou d'une autre.

L'action propice et appropriée est le troisième élément. Il est nécessaire de déterminer le bon moment pour l'action. Ne pas savoir quoi faire et quand le faire, pourrait aboutir à de grosses erreurs. Nos jeunes Bassidj, garçons et filles, sont actifs dans les secteurs intellectuels, scientifiques, politiques et sociaux. Des efforts pour faire avancer une cause divine et remplir un devoir, sont considérés comme un djihad dans la voie de Dieu. Un membre du Bassidj est quelqu'un qui fait ces efforts. Dans ces efforts, il est nécessaire de garder à l'esprit le chemin clair et approprié c'est à dire le chemin de la Révolution, de la défense de la République islamique et de l'éveil de la religion. Si nous voulons prendre soin de ces trois éléments, nous devons nous engager dans un djihad contre notre moi intérieur qui est appelé « Le grand djihad » dont nous avons tous besoin aujourd'hui.

L'une des principales exigences pour une compréhension appropriée des événements est de voir quel chemin prend l'ennemi. Aujourd'hui, l'ennemi déforme les évènements et les réalités. Cette tactique est un des éléments importants de la guerre soft. Les efforts de l'ennemi dans ce domaine sont révélateurs de sa faiblesse. Chaque fois que l'ennemi est confronté à un problème insurmontable dans la réalité, il intensifie sa propagande. Aujourd'hui, nous voyons que les efforts de l'ennemi dans le vaste domaine des méthodes de propagande comme l'Internet, les moyens audiovisuels et ses « porte-parole » à l'intérieur et à l'extérieur du pays, consistent à défigurer les événements qui se produisent dans le pays et à présenter la situation du pays comme décevante et en déclin. Tous ces efforts dans ce domaine, indiquent leur faiblesse face aux réalités.

L'ennemi a fait beaucoup d'efforts au long de ces trente années. Bien sûr, leurs efforts se sont encore intensifiés quand les responsables de l'actuel gouvernement ont insisté sur les slogans de la Révolution de manière plus sérieuse et plus forte, et quand la volonté de suivre le chemin de l'imam et de la Révolution et de servir le peuple est devenue plus évidente pour les gens dans la politique de nos représentants. Aujourd'hui, si vous observez la propagande de l'ennemi, vous verrez que quand ils parlent de l'économie, leur objectif est de dire que nous sommes dans une impasse, que les problèmes sont insurmontables et nombreux, et que l'avenir n'est pas prometteur. Il y a des gens qui croient ce qu'ils disent et répètent leurs commentaires à l'intérieur du pays. Avant les élections et pendant la fitna qui a suivi, certaines personnes qui ont montré leur vrai visage dans la fitna de 2009, me disaient que l'année 2009 sera une période difficile au niveau économique. Ils disaient que la situation était sombre, décevante et insurmontable. Ils cherchaient à décourager les représentants du gouvernement d'une façon et les gens d'une autre. Cette propagande des ennemis montre qu'ils n'étaient pas en mesure de suivre le rythme du grand mouvement accéléré de notre peuple et de nos représentants. Comprendre les positions de l'ennemi nous permettra d'avoir une vue pertinente et exacte de la réalité.

En politique étrangère, vous avez vu la même chose dans certains de nos journaux ou dans les déclarations faites l'année dernière, par certains éléments de la fitna. Ils ont à plusieurs reprises, déclaré que nous avions perdu notre réputation, que la République islamique avait perdu son honneur et son prestige dans le monde, et d'autres choses semblables. Aujourd'hui, quand on regarde la réalité, nous voyons que le prestige de la République islamique n'a cessé d'augmenter de jour en jour, dans les différentes nations, musulmanes et non-musulmanes, et dans le monde. Les ennemis de la nation iranienne savent, comprennent et sentent bien cette vérité mais la renient.

Pourquoi devrions-nous sous-estimer le voyage du Président au Liban qui a été un événement très important ? Si cela s'était produit dans n'importe quel autre pays, en particulier pour les dirigeants de l'arrogance, ils auraient ouvert un chapitre important sur ce voyage dans leur propagande politique et leurs analyses. Le Liban n'est pas notre voisin et les libanais ne sont pas tous musulmans. La population est un mélange de musulmans et de chrétiens, et la population musulmane se compose de musulmans chiites et sunnites. Qu'une nation avec une telle diversité, accueille le Président iranien et exprime une telle émotion, est un évènement unique en son genre. Un tel accueil n'est réservé à aucun autre pays dans le monde. Quel Président a été ainsi accueilli dans un autre pays ? Et ce n'est pas particulier au Liban. Aujourd'hui, si nos responsables gouvernementaux se rendent en Egypte et si aucune restriction n'est imposée, la même chose se produira. La même chose se produira au Soudan et dans tous les autres pays musulmans. Cela montre la grandeur de la nation iranienne. C'est une de vos réussites. Ce prestige vous appartient. Une telle chose ne serait pas arrivée si le gouvernement était coupé du peuple et ne bénéficiait pas du soutien de millions de jeunes motivés. Cet honneur vous revient, chers jeunes mais observez la propagande de l'ennemi qui dit exactement le contraire. Chaque fois qu'ils doivent dire une vérité, ils la déforment et quand ils n'ont pas à la présenter, ils la nient simplement et la cachent.

Cela est vrai aussi au sujet du Bassidj. A un certain stade, l'ennemi a concentré ses efforts de propagande mondiale sur le Bassidj et ces efforts ont plus ou moins continué jusqu'à aujourd'hui. Ils ont dit tout ce qu'ils pouvaient dans leur propagande négative sur le Bassidj pour ruiner sa réputation aux yeux du peuple, mais ils ont échoué. « Et Allah fait valoir la vérité par Ses paroles » [Coran, 10: 82]. Allah le Très-Haut ne laissera pas cette vérité évidente rester cachée. Par conséquent, le Bassidj a du jour au lendemain, acquis un plus grand prestige dans notre pays. Partout dans le pays, les jeunes actifs dans différents secteurs, ont considéré le Bassidj comme le symbole de notre identité et de notre détermination. Vous, chers membres du Bassidj, devrez renforcer cette caractéristique en gardant à l'esprit les trois éléments c'est-à-dire la perspicacité, la sincérité et l'action propice et appropriée. Il est nécessaire d'éviter les extrémismes qui sont dangereux quelle que soit leur direction. Vous devez faire attention. L'enthousiasme révolutionnaire ne doit pas diminuer. Les motivations révolutionnaires doivent augmenter dans nos cœurs de façon quotidienne. Ces problèmes auxquelles les peuples opprimés dans le monde sont confrontés ne seront éliminés que grâce à la détermination et la volonté des croyants. L'objectif n'est pas seulement d'améliorer la situation du pays. Le monde de l'Islam et même l'humanité ont besoin de l'aide de l'Islam et de l'Ummah.

Il y a beaucoup de problèmes sur votre chemin. Il est nécessaire d'avoir une ferme détermination et des plans à long terme. Cette ferme détermination doit être préservée. Cet enthousiasme révolutionnaire doit augmenter chaque jour. Il est nécessaire de prêter attention à Dieu et de s'appuyer sur lui et Ses représentants. Le chemin de l'adoration, de l'humilité devant Dieu et de la réflexion doit toujours rester ouvert devant nous. Nous devons nous renforcer par ces moyens. Cet enthousiasme révolutionnaire doit être préservé mais vous devez prendre soin de ne pas l'utiliser dans le mauvais sens, cela exige réflexion, vigilance et perspicacité.

Il ne fait aucun doute que la situation de la nation iranienne et de l'Ummah islamique sera bien meilleur dans l'avenir. Remarquez combien de progrès la nation iranienne a faits dans tous les domaines, politique, scientifique et sociaux au cours de ces trente dernières années c'est-à-dire, depuis la Révolution. Sachez que nos progrès dans l'avenir, seront encore plus importants que ceux que nous avons réalisés jusqu'à présent. Notre pays augmentera ses progrès de façon quotidienne. Rien ne pourra arrêter les progrès de la nation iranienne dans tous les domaines. Par la grâce d'Allah, notre nation est sur le bon chemin et le droit chemin divin de l'orientation islamique et coranique. Les perspectives de la nation iranienne sont belles et encourageantes. Cela aura une influence sur le monde de l'Islam et l'Ummah islamique. Inshallah, les pays musulmans seront de jour en jour, plus vigilants.

J'espère que Dieu le Très-Haut, hâtera l'apparition de l'Imam du Temps (que nos âmes soient sacrifiées pour sa cause). J'espère qu'Il nous placera parmi ses partisans à la fois pendant son occultation et après sa venue. J'espère que Dieu le Très-Haut, rendra le cœur sacré de l'Imam du Temps (AS) satisfait de nous. Mon Dieu, fais que tous les Iraniens, en particulier nos chers membres du Bassidj, bénéficient des prières de ce magnanime Imam (AS).

Que les salutations soient sur vous et que la miséricorde d'Allah et Sa bénédiction vous accompagnent !

 
< Précédent   Suivant >

^