Skip to content

Galerie

Photo
Audio

Perspectives

Imam Khomeiny

Biographie
La voie de la radio égyptienne entendue à la ville iranienne de Machhad Version imprimable
11/12/2012

" Un autre objectif de l'éveil islamique est l'élaboration d'un modèle de gouvernement. Sans ce modèle de gouvernement, les pays qui ont mené une révolution devront faire face à de nombreux dangers. Dans les pays d'Afrique du Nord, des révolutions similaires ont été effectuées il y a environ 60 ou 70 ans. Au milieu du vingtième siècle, la Tunisie a connu une révolution et certaines personnes sont arrivées au pouvoir. Une révolution et un coup d'Etat ont été menés en Égypte et certaines personnes sont arrivées au pouvoir. La même chose s'est produite dans d'autres pays mais ils n'ont pas réussi à élaborer un modèle de gouvernement. Le résultat a été non seulement la fin de ces révolutions mais aussi un changement complet dans la politique de ceux qui avaient pris le pouvoir en tant que révolutionnaires. Il y a eu un revirement complet dans leur comportement politique et ils ont tourné le dos à leurs valeurs. C'est ce qui s'est passé en Tunisie, en Egypte et au Soudan, pendant cette période. En 1954, 1955 ou 1956, avec un groupe d'amis à Machhad, nous écoutions la radio Sawt al-Arab qui diffusait à partir du Caire en Égypte, les interviews de Djamal Abdel Nasser, de Mouammar Kadhafi et de Ja'far Nemeyri qui s'étaient rassemblés pour une réunion commune. A l'époque, nous étions réprimés par le régime dictatorial de Mohammad Réza Pahlavi et ces discours enflammés et passionnés, nous enthousiasmaient et nous réjouissaient. Finalement, Abdel Nasser est mort et vous avez vu ce qu'ont fait ses successeurs. Vous avez également vu ce qui est arrivé à Kadhafi et à Nemeyri. Ces révolutions ont subi des changements radicaux parce qu'elles manquaient d'idéologie et de modèle de gouvernement. Les pays qui ont procédé à une révolution doivent choisir un système de gouvernement et construire des bases solides. "

(Extrait de : Discours aux professeurs participant à la Conférence internationale sur l'éveil islamique, 11 décembre 2012)

 
< Précédent   Suivant >

^